09/08/2011

Le Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia)

sorbier des oiseleurs,sorbus aucuparia,arbre,oiseau,menuiserie

Le Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia) © Vinciane Allebroeck

Le Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia) ou Sorbier des oiseaux appartient à la famille des Rosacées du genre Sorbus. Originaire d'europe et d'asie centrale, le Sorbier des oiseleurs est le plus répandu des sorbiers puisqu'il est présent jusqu'à 2300 mètres d'altitude.

Appréciant la lumière, il colonise les espaces découverts comme les terrains vagues, les landes et les talus de terrils. Peu exigeant en qualité de sol, il apprécie néanmoins une terre bien drainée et supporte le gel au delà de -20°C.

De nos jours, le Sorbier des oiseleurs est très souvent planté dans les parcs et jardins comme arbre d'ornement.

Possédant un tronc assez court à l'écorce d'un gris luisant qui se marbre de fissures horizontales avec les années, le Sorbier des oiseleurs mesure de 5 à 20 mètres de haut et peut atteindre les 100 ans. Son feuillage vert à revers gris qui vire au jaune-orange à partir du mois d'octobre se caractérise par des feuilles composées de 15 à 17 folioles* allongées de forme ovale et finement dentées.

sorbier des oiseleurs,sorbus aucuparia,arbre,oiseau,menuiserie

Feuillage composé de 15 à 17 folioles* dentées © Vinciane Allebroeck   

La floraison débute à la fin du printemps vers le mois de mai-juin avec l'apparition de petites fleurs blanches à 5 pétales regroupées en corymbe* et à l'odeur relativement forte et peu agréable. A noter que les fleurs du Sorbier sont fortement mellifères et donc très appréciées des abeilles.

sorbier des oiseleurs,sorbus aucuparia,arbre,oiseau,menuiserie

Corymbre* de fleurs du Sorbier des oiseleurs © Vinciane Allebroeck

Après la floraison apparaissent les premiers fruits sous forme de baies globuleuses de 6 à 10mm de diamètre de couleur jaune-orange à rouge. Ces baies fortement colorées appelées "sorbes" font le bonheur des oiseaux et étaient jadis utilisées comme appâts pour attirer les grives ce qui donna son nom au Sorbier des oiseleurs. Aujourd'hui, les tenderies sont formellement interdites.  

sorbier des oiseleurs,sorbus aucuparia,arbre,oiseau,menuiserie

"Sorbes" du Sorbier des oiseleurs © Vinciane Allebroeck   

Arrivées à maturité vers la fin du mois d'août, les grappes de fruits se colorent d'un rouge écarlate et chose extraordinaire, elles persistent sur l'arbre jusqu'à la fin de l'hiver tout en constituant une réserve de nourriture pour les oiseaux.     

D'un point de vue gastronomique, les fruits crus sont toxiques pour l'homme mais peuvent être utilisés dans la préparation de confitures ou de certaines liqueurs.

Le bois de sorbier est dur, blanc et assez résistant aux frottements; raison pour laquelle on l'utilisait dans la confection des pièces pour les presses et moulins mais également dans la fabrication de manches à outils. De nos jours, le sorbier est plutôt utilisé en ébénisterie, lutherie et menuiserie.

Pour la petit histoire, on raconte que pour les Celtes et les Germains, le sorbier était un arbre sacré car il protégeait le bétail de la foudre alors que les Ecossais lui attribuaient le pouvoir de chasser les mauvais esprits aux alentours des maisons. 

*Foliole : désigne une des parties du limbe* d'une feuille composée

*Limbe : partie de la feuille surmontant le pétiole 

*Pétiole : pièce foliaire reliant le limbe à la tige

  

 © Larousse  

*Corymbe : inflorescence* simple, indéfinie, dans laquelle l'ensemble des fleurs se trouvent dans un même plan  

Corymbe de fleurs © Wikipédia   

*Inflorescence : disposition des fleurs sur la tige d'une plante

sorbier des oiseleurs,sorbus aucuparia,arbre,oiseau,menuiserie

Le Sorbier des oiseleurs © Vinciane Allebroeck  

Les commentaires sont fermés.