30/03/2012

Earth Hour ce 31 mars 2012 participez !

 

Des centaines de millions de personnes, d'entreprises et de gouvernements partout dans le monde s'unissent chaque année pour le plus grand événement de sensibilisation au changement climatique de l'histoire : Earth Hour.

En 2011, 750.000 familles en Belgique ont montré leur intérêt à protéger notre climat et pas moins de 5200 villes à travers 135 pays ont éteint les lumières pendant une heure.

En 2012, nous vous demandons de vous mobiliser à nouveau et vous proposons également d'aller plus loin en passant par l'énergie verte. 

Comment participer ?

Eteignez les lumières pendant une heure entre 20h30 et 21h30 ce samedi 31 mars 2012 en envoyant un puissant appel à l'action contre le changement climatique, preuve que de grandes choses peuvent être accomplies quand les gens se rassemblent pour une même cause.  

Consultez toutes les infos pratiques via le site officiel => Earth Hour

earth hour 2012,villes,planète,sensibilisation,changement climatique,climat,événement mondial,énergie,bougie,solidarité,get involved,united,earth hour,wwf,60 minutes

26/03/2012

Sensational Antarctica world record - exclusive interview of Belgian polar explorers Dixie Dansercoer & Sam Deltour!

Fabulous...they made itttt! - Tout simplement sensationnel...ils ont réussi! -  Buitengewoon sensationeel...ze zijn geslaagd!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

Nederlands 

Enkele weken geleden, hebben onze twee poolreizigers Dixie Dansercoer (rechts) en Sam Deltour (links) het wereldrecord gebroken van de langste niet- bevoorrade en niet-gemotoriseerde expeditie op Antarctica. Ze hadden ons reeds voor hun vertrek een exclusief interview bezorgd (dit kan u door hierop te klikken herlezen >>) met een beschrijving over hun voorbereidingen en emoties en hoe deze condities van extreme koude te trotseren.  

Vandaag heb ik hen terug ontmoet voor een nieuw interview dat jullie hieronder kunnen terugvinden zodat wij beter zouden begrijpen wat er achter de schermen van dit ongelofelijk geslaagd avontuur heeft afgespeeld. Zo kunnen we ook besluiten dat de uitdrukking ‘de aanhouder wint’ aan de basis ligt om van onze dromen werkelijkheid te maken. Gefeliciteerd Dixie en Sam! 

Français

Il y a quelques semaines, nos deux explorateurs polaires belges Dixie Dansercoer (à droite) et Sam Deltour (à gauche) ont battu le record du monde de la plus longue expédition en Antarctique sans approvisionnement et sans assistance motorisée. Ils nous livraient déjà avant leur départ dans une interview exclusive (que vous pouvez relire en cliquant ici >>)  les préparatifs et leurs ressentis pour affronter les conditions froides de l'extrême.

Aujourd'hui, je suis allé à leur rencontre pour une nouvelle interview que vous trouverez ci-dessous afin nous puissions mieux comprendre les coulisses de cette incroyable aventure réussie et conclure d'emblé que "la persévérance est le maître mot pour accomplir ses rêves". Félicitations Dixe et Sam!

English

A few weeks ago, both Belgian polar explorers Dixie Dansercoer (right) and Sam Deltour (left) have broken the world record for the longest unassisted and non-motorized expedition in Antarctica. We had already the privilege to interview them before they departure (read here >>) to understand how one needs to be prepared to achieve such expedition in harsh, cold & extreme conditions. 

Today, I wanted to interview them again (here below) for us to better understand the up & downs of such an incredible polar adventure. Above all, let me please already point out the lesson learned of their success: "perseverence is certainly the key word to achieve your dreams”. Congratulations Dixie and Sam!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- What a sensational achievement guys, a world polar première...what are the key mental & physical factors to reach such impressive goal in so harsh, so cold, so windy & extreme polar conditions ?  

Dixie=> Clearly, achieving such grand goals can only be accomplished with impeccable preparation, thorough equipment adaptation, a solid dose of desire to reach so-called unreachable goals and a great love for the polar regions.  

Sam=> I totally agree with Dixie. You have to put your whole heart and mind into it, in that order.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- Lots of people are wondering how Polar explorers are handling  in such freezing conditions => the accumulation of fatigue after daily skiing, tracking your material, loosing calories, being expose to 24/7 sun... ?

Dixie=> The cold should be your third expedition partner.  Accepting it like a handicap that limits you in your doings is an important first step to this kind of acceptance.  Clearly, you need to know the tricks to combat the cold and that only comes with experience:  one must eat, drink regularly, enjoy enough sleep, know how to dress in specific weather conditions, rely on a well-trained body that is in optimal shape, know the dangers and the red line of low temperatures and strong winds, ...   

Sam=> You just have to do it, and you have to do it right. Don’t whine, don’t complain, laugh at your own misery from time to time and focus on the good things! I know that’s not always easy!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- How does it work if you need suddenly to go to the toilet when it can be -20 °C & wearing all your Gore-tex gear? 

Dixie=>  That is a classic question Sourire  FAST is the word!  And it is the worst moment of the day when you come from the relative warmth of the tent.  Again, experience helps:  execute studied gestures, not wasting ANY time to prevent any kind of frostbite and a healthy diet helps you keep a strict routine of going to the toilet so that you can rely to nature’s call to happen at the same moment every day.  Having to ‘go’ in the middle of the day is not something you’ll enjoy because the impact of the cold is much greater and you cannot run back to a tent to ‘re-organize’ things!  

Sam=> Haha, I agree with Dixie!! Fast is the magic word, faster is even better Sourire. You know what, that’s probably the thing I hated the most. If it gets down to -45 and there is a nice wind blowing outside you better be really fast. Having diarrhea in such conditions is something nobody should experience.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- Do you have time to wash your body, to clean your socks, clothes...do you use ice you boil then in your tent?

Dixie=> Unfortunately washing can only happen once or twice in those 100 days when there is no wind, when the sun is shining happily and only with temperatures warmer than – 20°C which did not happen at all during our expedition. Our average temperature over the 100 days was minus 31°C...  

Sam=> Yep… that’s it… what can I say, things start to smell. Although it must be said that the cold dulls all bad smells. Also, after a while you just get used to it I suppose. But I was a little worried for my washing machine when it had to deal with my expedition clothing. All windows and doors were wide open while we were taking care of that.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- Is the distance with your beloved family and friends something which can at a certain point have a sudden negative effect on your daily performance ?    

Dixie=> No, on the contrary.  Having contact with our headquarters and occasionally with friends and family gave us a big boost.  

Sam=>Yep, I wholeheartedly agree!!! It is always special when you get to hear the people you’ve been thinking about all day long. I never really missed those at home in a negative way, rather on the contrary. Being out there I realized how much they meant to me and how much I appreciate and love them. 

Sam, for you this Antarctica expedition is a première... what was the most difficult daily thing to overcome during your expedition ? The presence & proven expertise of Dixie Dansercoer was certainly a “booster” for you... in which way?  

The presence of Dixie was a huge booster for me to say the least. Dixie is a very nice person to live with. There was a lot of time for laughter and good talks. Also, I learned so much from just watching Dixie. His calm, trust, positive attitude and general good-natured behavior were a real privilege to experience.

The most difficult thing to overcome during the expedition was dealing with the inevitable aches and pains. My knee and ankle were giving me a really hard time. Ah, and also, as I said, going to the toilet!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer-  Dixie, you have been many times to the Antarctic...did you notice the effects of climate change ? Where you then confronted to dangerous new unknown situations ?

Dixie=> No, as we had very low temperatures and ‘normal’ temperature conditions, I could not say that global warming is manifesting itself to a degree where I would be noticing it.  Where I must believe the trends of global warming involving more and higher winds, that I can confirm.  Especially the enormous amounts of sastrugi (deformation of the ice surface due to high winds) are proof of that.  

Sam=> Yep, totally true. If you look at the written accounts of previous expeditions nobody mentioned the kind and the amount of sastrugi we encountered over there. It could possibly be explained by warmer temperatures at the coast and the colder temperatures on the plateau. This is proven and caused by global warming and the hole in the ozone layer. This greater temperature-difference would create stronger katabatic winds and thus more sastrugi. Something for the scientists to figure out…

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- What was the most beautiful souvenir you had during this long adventure ?  

Dixie=> Having a good laugh with Sam, resulting in tears and stomach cramps!  

Sam=> The great moments of true team-spirit out there! 

- During these 4 months, you had also the possibility to dream of new Polar projects...Dixie, this wasn’t your last “polar record”...any new goals you plan to achieve next year ? Sam, do you see yourself in the coming years as being the Belgian “successor” of Dixie & having the desire to conquer new Polar lands by yourself...what are your wishes in the field of polar activities ? 

Dixie=> I will concentrate on guiding trips to the North Pole and ski-touring in combination with ski-kiting in Antarctica so that I can share my extensive experiences.  Still too young to let go of my ambitions, but keeping these silent for a while...   

Sam=> Good question but I am afraid it will be up to the future to answer it. We’ll see. I definitely really liked being out there and probably there’s still some stuff left to do in the polar regions. Time will tell. 

Wij nodigen jullie allemaal uit jullie boodschappen hieronder neer te schrijven om Dixie en Sam te feliciteren met deze ongelofelijk geslaagde Pooluitdaging.

Nous vous invitons tous à écrire ci-dessous vos messages pour féliciter Dixie et Sam de la réussite de cet incroyable défi polaire.  

We invite you all to write here below your messages to congratulate Dixie & Sam with the success of their incredible polar challenge.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

You wish to know more about Dixie Dansercoer, I invite you to surf on his polar website www.polarcircles.com and if you wish to participate with Dixie himself to a guiding trip to the North pole or even a ski-touring in combination with a kite-touring in Antarctica...it's really possible...just click here for more info...you will "love" the man and certainly learn from him many polar tips & tricks....enjoyyyyyyyy your new project with Mr Dixie!  

21/03/2012

Les dauphins ambassadeurs au Jardin extraordinaire ce 25 mars sur La Une !

IMG_2943.jpg

© Frédérique Pichard

Sommaire du Jardin Extraordinaire du 25 mars 2012 à 20H10 sur la Une. 

Document : Dauphins ambassadeurs

La semaine dernière, nous avons présenté la relation d'un couple qui, pour vivre leur passion des animaux, ont créé un zoo, et puis ont adopté deux bébés gorilles qu'une de leurs pensionnaires refusait d'allaiter. Relation fusionnelle avec des animaux voués à la captivité durant toute l'existence.

Cette semaine, nous ferons le portrait d'un femme qui s'est pris elle aussi de passion pour un espèce sauvage, mais de toute autre manière. Depuis sa rencontre avec un dauphin solitaire, appelé aussi "dauphin ambassadeur", qui était en mauvaise santé, Frédérique Pichard voue sa vie à ces animaux.  Elle va régulièrement nager avec Dony, avec lequel elle a établi un contact durable et privilégié. Elle partage cette relation intense avec ses enfants , deux fois par an. Elle a une relation intuitive, ultra-sensorielle avec le dauphin. Frédérique raconte sa vision de la relation "humain-dauphin" et son combat pour que ces dauphins ambassadeurs, qui régulièrement  défraient la chronique, soient respectés et protégés.

Elle a créé une association pour sensibiliser l'opinion publique à ces animaux qu'elle rencontre, en toute liberté, sans leur imposer sa présence, en pleine mer. Notre invitée : Vinciane Despret Psychologue, docteur en philosophie, Vinciane Despret  s'est d'abord consacrée à l'éthologie des éthologues. Chercheur au département de philosophie de l'Université de Liège, elle enseigne actuellement également à l'Université de Bruxelles. Elle fut commissaire en 2007 de l'exposition "Bêtes et Hommes" à la Grande Halle de la Villette à Paris. Auteur de plusieurs ouvrages, elle participe à de nombreuses études et colloques, e.a. sur la relation du scientifique à l'objet de son étude : l'animal, qu'il soit sauvage ou en captivité.

16/03/2012

La semaine du printemps sans pesticides...près de chez vous!

Du 20 au 30 mars 2012 se tiendra la semaine pour les alternatives aux pesticides. 10 jours pendant lesquels des citoyens, des associations, des collectivités, … organiseront des actions de sensibilisation, de formation et d’information pour se mobiliser pour un avenir sans pesticides.

La semaine sans pesticides vous propose donc en Belgique plus d'une centaine d'évènements, de conférences, d'ateliers, de marches, de projections, d'animations….près de chez vous - cliquez ici pour en savoir plus >> ! 

semaine sans pesticides.jpg

Plus d'info en surfant sur www.semainesanspesticides.be

07/03/2012

Une jeunesse belge active pour l'Arctique... Stop à la fonte des glaces!

Fiers, Margault, ses parents ainsi que son institutrice peuvent certainement l’être.

Cette jeune lycéenne belge d’à peine 11 ans de l'école primaire du Berlaymont à Waterloo a travaillé dur durant plusieurs mois pour présenter, il y a peu, à ses camarades de classe de 6ème primaire un sujet sur l’inquiétante fonte des glaces, ses causes et ce que nous, adultes et plus jeunes pouvons entreprendre au quotidien, pour participer avec force, ici chez nous en Belgique et ailleurs, à sa réduction !  

arctique,ours,polaire,arctic05,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,réchauffement,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Le travail et l’exposé de cette jeune adolescente de 11 ans rentre dans le cadre du « projet Cap’ Ten » qui s’adresse aux enseignants belges de la fin du cycle primaire et du début du cycle secondaire qui en utilisant une méthode outillée vise à amener les élèves à entreprendre un projet à leur mesure en valorisant leur talents et en renforçant leur compétences – plus d’info sur www.ichec-pme.be/capten/

Avec ses mots à elle, des images et des posters polaires qu’elle a recueillis, des maquettes qu’elle a construites elle-même, … Margault a souhaité emmener quelques instants ses amis d’école au cœur de ces régions froides du bout du monde, en particulier en leur faisant découvrir l’immense et le fascinant océan Arctique, ses terres d’alentours et son merveilleux milieu sauvage.   

arctique,ours,polaire,arctic05,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,réchauffement,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Le protocole de Kyoto est un traité international visant à lutter contre les changements climatiques et pour ce faire réduire des émissions de gaz à effet de serre (C02, méthane...) responsables du réchauffement planétaire. 

C’est ainsi qu'elle est allée à la rencontre du Roi de l’Arctique, le sacré prédateur des lieux ; l’ours blanc ou « Nanuq » comme le nomment les Inuits (esquimaux) ainsi que de tous ses amis qui habitent la région (morses, phoques, narvals, belugas, renards et loups polaires…). Voici un extrait de son exposé : «  … L’ours polaire est le plus grand et le plus fort des animaux en Arctique. Son odorat est très fin, il sait sentir sa proie à plusieurs kilomètres. C’est son sens le plus développé.... ».  

web-polar-bear-small-extra.jpg

Le charismatique seigneur de l'Arctique défile avec son pelage épais le long du littoral de Kaktovik sur l'île Barter au Nord de l' Alaska.

Un mâle adulte peut peser quelque 500kg, voire plus et mesurer de 2 à 3 mètres de haut.

Elle en a rêvé, elle s’est documentée, elle a consolidé comme une grande son travail avec passion et autonomie pour nous donner une leçon de vie, « celle de découvrir les beautés de ces endroits si éloignés de la Belgique mais oh combien fragiles et qui méritent sans conteste notre attention, bien plus, de l'action! ». 

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Les icebergs peuvent avoir des tailles impressionnantes tels des châteaux forts de plus de 100 mètres de haut. Le fjord d'Illulissat au Groenland est englouti par des géants de glaces qui défilent et dérivent selon les vents et courants. Majestueux! 

Ce lieu est d'ailleurs une merveille classée au patrimoine mondiale de l'Unesco depuis l'été 2004...Lisez en cliquant ici l'article que j'ai écrit à ce sujet et intitulé "Groenland, au coeur des glaces".

Pour rendre sa présentation plus visuelle et éducative, Margault a d’initiative mis sur pied des maquettes et des icebergs en frigolite pour mieux montrer aux 26 élèves de sa classe l’évolution de la fonte des glaces en faisant un comparatif entre ce que l’homme pouvait observer il y a 100 ans, l'état des glaces aujourd’hui et ce qui risquerait de rester dans une centaine d'années; imagée par elle au travers d' « un petit iceberg miniature », si nous n’agissons pas plus vite pour limiter sa fonte progressive! 

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Gigantesque, cet iceberg...il me fait songer au "Titanic échoué et en dérive"...Disko Bay au Groenland...

Elle indique "...Je sais déjà à propos de mon sujet que la fonte des glaces, c’est surtout à cause du réchauffement climatique... En fait : la planète se réchauffe à cause de la pollution (transports, usines, déchets, etc., …). Et si la planète se réchauffe, la glace fond. Donc, il faut à tout prix éviter de polluer, pour arrêter ce réchauffement climatique...  Et que si on ne fait rien, dans +- 50 ans, il n’y aura plus du tout de glace dans le monde! Que le niveau de la mer augmentera de quelques mètres (de 1 à +- 6 mètres)...". 

arctique,ours,polaire,arctic05,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,réchauffement,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Information - concentration - sensibilisation - inspiration - action! Une jeunesse active, notre devenir!

Margault souligne que "... Pour arrêter la fonte des glaces, nous pouvons aussi tous les jours faire plein de petites actions : prendre une douche plutôt qu’un bain. (économie d’eau), éteindre la lumière quand on n’est pas dans la pièce. (économie de l’électricité), trier les déchets (compost, verre …). (diminution de la pollution), essayer de ne pas prendre de sac en plastique. (déchet inutile), prendre moins la voiture: utiliser les transports en commun, faire du covoiturage, aller à pied ou à vélo. (diminution du CO²),...

Si tout le monde sur la planète faisait déjà ces petites actions, ça changerait mais commençons par nous avant de changer les autres...". 

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Icebergs dans la brume boréale...

Son message est simple : expliquer pourquoi les pôles (Arctique au Nord, l'Antarctique au Sud)  sont les baromètres de notre survie, attirer notre attention sur la magnificence de leur faune et profiter de son exposé pour sensibiliser un tant soit peu les élèves de sa classe à l’importance de préserver davantage notre Nature et d'agir!

1600-number-112.jpg

Chute d'eau de la calotte glaciaire de Nordaustlandet au Nord-Est du Svalbard...

D'initiative, Margault a voulu m’interviewer sur mes ressentis et l’expérience vécue lors de mes aventures en Arctique. Voici l'une de mes réponses: "... Lors de ma dernière expédition à la voile au cœur de l'Océan Arctique où nous avons parcourus en équipe quelques 6.000km, j'ai été particulièrement étonné de voir, durant l'été 2009, si peu de glaces le long du célèbre et mythique passage du Nord-Ouest (Alaska - Grand Nord canadien - Nunavut)...".

La suite peux être lue dans mon ouvrage polaire "L'Appel de l'Arctique" que j'ai offert aux 26 élèves de sa classe et à Madame Delfine, leur institutrice.  

arctique,ours,polaire,disko bay,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,inuit,canada,phoques,stage civique,renouveau sociétal et environnemental,kyoto,civisme,traité de l'antarctique,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,wainwright,barrow,beluga,soleil de minuit,mer des tchouktches,svalbard,spistbergen,fonte,climat,narvals,réchauffement,unesco,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

arctique,ours,polaire,disko bay,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,inuit,canada,phoques,stage civique,renouveau sociétal et environnemental,kyoto,civisme,traité de l'antarctique,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,wainwright,barrow,beluga,soleil de minuit,mer des tchouktches,svalbard,spistbergen,fonte,climat,narvals,réchauffement,unesco,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Margault portant son uniforme du collège du Berlaymont en compagnie de son nouveau livre de chevet "L'Appel de l'Arctique", également offert à tous ses copains de classe...Très belle lecture à tous(tes)...

Méditons ici très justement sur ce proverbe indien qui cadre à merveille avec le travail de cette jeune fille de 6ème primaire: "La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent".  

arctique,ours,polaire,disko bay, arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,wainwright,barrow,soleil de minuit,mer des tchouktches,svalbard, spistbergen,fonte,climat,narvals,réchauffement,unesco,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Les formes des icebergs peuvent être étonnement bizaroïdes et abracadabrantes...

A quoi cela vous fait penser, un chien?  

Ponctuons avec les mots de cette jeune demoiselle de 11 ans : "... Ce que je retiens de tout cela, c’est que l’homme pollue la planète, et ça réchauffe l’air. C’est comme ça qu’il y a le réchauffement climatique. A cause de cela, la glace fond petit à petit, mais si la glace fond, ça veut dire : - Qu’il y aura un dérèglement dans la nature. - Que le niveau de l’océan va monter puisque la glace fondue c’est de l’eau - Que ça va tuer la plupart des animaux et humains qui vivent là bas.

Donc pour arrêter de faire fondre la glace et la banquise, il faut faire toute les petites actions que j’ai citées. Même si ça ne va pas tout changer, si à 27 élèves on les fait déjà, c’est déjà un bon commencement. Si tous les gens de la planète les faisaient aussi, ça changerait beaucoup. Voilà ce que nous devons retenir de tout ce que j’ai dis !...."  

Svalbard13jpeg - Patrick Reader.jpg

La vue est extraordinaire et la glace s'exprime par des craquements, par des détonations...des parties d'icebergs se renversent, provoquent des secousses, voir dans les cas extrêmes de véritables "tsunamis"...Prudence, prudence!

Et qui sait qu’un jour, cette jeune fille devienne à son tour glaciologue ou docteur en biologie marine ou exploratrice polaire… pour poursuivre le travail ainsi effectué déjà par de nombreux passionnés des pôles et par des scientifiques qui s'y consacrent tous les jours... D'ici là, qu'elle vive intensément sa nouvelle passion pour ces deux Royaumes de blanc que sont l'Arctique (Hémisphère Nord) et l'Antarctique (Hémisphère Sud), qu'elle continue ainsi à la partager avec ses (nouveaux) amis.  

number-7Svalbard21jpeg---Pa.jpg 

Siesta sous le soleil de minuit de l'été arctique...la belle vie pour ce phoque barbu..:-) 

Je souhaitais mettre à l’honneur cette élève pour notamment démontrer que notre jeunesse est inspirée et souhaite avec leur mots nous interpeller à agir davantage.  

Félicitations Margault et merci de nous faire ainsi partager avec tes mots ton ressenti sur la préoccupante fonte des glaces, ta nouvelle passion pour ces régions de l'extrême et ton envie de faire bouger les choses! 

Certainement bravo aussi à toute cette jeunesse qui agit, qui nous bouscule dans nos conformismes et qui prend ainsi la relève pour préserver notre si belle Nature qui manifestement est cruellement mise en danger!   

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Quel spectacle époustouflant que de contempler la magie de ces îles glacées folttantes égarées baignant dans un décor aquatique aux teintes bleues, obscures et mystérieuses...mais jusquà quand?

Et vous, vos enfants, vos (grands) parents, vos amis...pensez-vous que tout le monde s'en contre fou, pensez-vous que les gens savent mais n'y prêtent pas grande attention, pensez-vous au contraire que les gens agissent et que les mentalités évoluent...?

Partagez ci-dessous "en commentaires" vos sentiments et idées d'actions ou projets entrepris au sein de votre école, chez vous, via une association, dans votre quartier...

 arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Colonie de morses qui se prélassent sous le soleil de minuit en mer des Tchouktches à hauteur du village de Wainwright au nord de l'Alaska...

Le problème, c'est que la glace se fait de plus en plus rare durant l'été polaire (juin à septembre) et les morses se retrouvent dès lors bloqués par centaines sur les plages du littoral septentrional... Cliquez ici >> 

Notre enseignement devrait, me semble-t-il, s’orienter vers davantage de cours pratiques liés à l’environnement, au bien-être, aux produits du terroir, au sens de notre planète, au ‘civisme éco systémique’.  Notamment rendre obligatoire pour l’obtention du diplôme d’études secondaires un "stage éducatif ou civique (social – humanitaire – environnementale)" de six mois.

D'ici là, prévoir dès la 1ère secondaire un cours de 2h/semaine que l'on pourrait appeller "civisme scientifique et pratique" où l'on enseignerait par exemple l'histoire et les fondements de la politesse sociale, de la justice, de la solidarité, de la démocratie et de l'autorité, la géographie du monde, les articles élémentaires du code civil, pénal, des droits de l'homme et de la route, comment remplir une feuille d'impôt, porter plainte, le rôle de la police, comment créer une ASBL, un site internet... enseigner l'écologie mondiale et comprendre des notions comme le Protocole de Kyoto, les principes du droit de la mer, le rôle des Nations-Unies, la convention des droits de l'homme, le compost, la richesse de l'eau, l'aide aux pays en voie de développement, le traité de l'Antarctique, les effets des pesticides, ...enseigner les bases du secourisme, visiter des centres d'aide aux personnes handicapées, des associations de préservation de l'environnement et des animaux...bref, plus de concret et de pratique pour faire face aux défis du quotidien!

Imaginez-vous alors le bouleversement culturel, l’ouverture de notre jeunesse vers autrui, vers les plus faibles, les plus démunis, vers une nature déjà si fragile… 

Quelle spirale positive cela créerait ! J’appelle cela le "renouveau sociétal et environnemental" (RSE) : par les jeunes, avec les jeunes et pour tous…

Soyons inspirés et agissons, comme ces jeunes, davantage à la préservation de Notre si belle Nature!