15/05/2012

Les brigades vertes, l'huile de palme et la nature en ville au Jardin extraordinaire ce 20 mai sur la Une !

 
jardin extraordinaire,rtbf,brésil,les brigades vertes,police de l'environnement,traffic,animaux sauvages,déforestation,huile de palme,développement durable,equateur,forêts primaires,palmiers,culture,bio-carburant,plantation,agriculteurs,trèfle,luzerne,nature en ville,arbres d'alignement,9 milliards d'humains,crise économique,environnementale,climat,agriculture durable,accès à l'eau,biodiversité,ogm
 
 
Sommaire du Jardin Extraordinaire du 20 mai 2012 à 20H10 sur la Une. 
 
Document 1 : Brésil, les brigades vertes  
 
A Sao Paulo, la  police de l'environnement traque sans relâche, mais avec peu de moyens les traficants d'animaux sauvages et les responsables de la déforestation. Concilier préservation de l'environnement, répression et compréhension des plus pauvres, est un défi de chaque instant pour les hommes du lieutenant Camargo.

jardin extraordinaire,rtbf,brésil,les brigades vertes,police de l'environnement,traffic,animaux sauvages,déforestation,huile de palme,développement durable,equateur,forêts primaires,palmiers,culture,bio-carburant,plantation,agriculteurs,trèfle,luzerne,nature en ville,arbres d'alignement,9 milliards d'humains,crise économique,environnementale,climat,agriculture durable,accès à l'eau,biodiversité,ogm

 
Document 2 : Une huile de palme labellisée "Développement durable"
 
La province de l'Equateur, au Nord de la RDC. Les exploitants d'une plantation de 40.000ha, traditionnellement tournée vers la production de caoutchouc et de cacao se sont lancés dans la production d'une huile de palme labellisée. La moitié de la concession est maintenue en forêt primaire protgée. Les palmiers sont plantés sur des terrains qui étaient déjà en culture. L'huile fournira une petite proportion de bio-carburants, rédusiant ainsi l'énorme impact de l'acheminement de pétrole dans ces zones éloignées. L'huile de palme à usage domestique sera "contrôlée", réduisant la circulation d'huile de palme de mauvaise qualité utilisée dans le région.
La plantation, centenaire, se veut respectueuse des travailleurs et de l'environnement. L'entreprise a ouvert des écoles et des centres de santé pour les 10.000 personnes qui résident sur la concession.
 

jardin extraordinaire,rtbf,brésil,les brigades vertes,police de l'environnement,traffic,animaux sauvages,déforestation,huile de palme,développement durable,equateur,forêts primaires,palmiers,culture,bio-carburant,plantation,agriculteurs,trèfle,luzerne,nature en ville,arbres d'alignement,9 milliards d'humains,crise économique,environnementale,climat,agriculture durable,accès à l'eau,biodiversité,ogm

 
Document 3 : Des agriculteurs en "Développement durable"
 
Nous allons chez Mr et Mme Raucq à Lens. Ce couple d'agriculteur a décidé de travailler en autonomie. Ils n'achètent pas de soja (responsable de déforestation, OGM ...) pour alimenter leurs bêtes; ils cultivent leur propre alimentation (trèfle, luzerne). Une belle biodiversité se développe dans des prairies permanentes. Des haies abritent les oiseaux des champs.
 
Document 4 : La nature en ville
 
Nous sommes de plus en plus de terriens à prendre les villes d'assaut. De gigantesques mégapoles ne cessent de s'étendre. Dans cette optique, laissons des coins de verdure en ville mais en les gérant aussi. Les arbres d'alignement semblent là pour la décoration mais ont leur utilité pour la biodiversité. Quelques exemples à Bruxelles.
 

jardin extraordinaire,rtbf,brésil,les brigades vertes,police de l'environnement,traffic,animaux sauvages,déforestation,huile de palme,développement durable,equateur,forêts primaires,palmiers,culture,bio-carburant,plantation,agriculteurs,trèfle,luzerne,nature en ville,arbres d'alignement,9 milliards d'humains,crise économique,environnementale,climat,agriculture durable,accès à l'eau,biodiversité,ogm

 
Document 5 : Thierry Hance et son nouvel ouvrage aux Ed.Racine
 
Un monde sous pression : dix voies d'avenir pour neuf milliards d'humains. 
Des défis gigantesques attendent l'Humanité. Nous serons 9 milliards en 2043 dans seulement 31 ans. Il faudra gérer cette augmentation de population dans un monde secoué par les crises qu'elles soient économiques, alimentaires, climatiques ou qu'elles touchent à la biodiversité. Après une analyse de ces grands enjeux, ce livre montre qu'il est possible de trouver des solutions et porpose dix voies pour assurer un bien-être minimal à tous à l'horizon 2050. Cela implique de revoir notre rapport à l'économie et au monde vivant, rééquilibrer les relations entre Nord et Sud et d'effectuer des choix de développement qui privilégient une agriculture durable et la réalisation des besoins de base comme l'accès à l'eau et à l'alimentation.  

Les commentaires sont fermés.