29/08/2012

Out of Africa aux Philippines sur l'île de Calauit...

Etonnement, Calauit sur la pointe Nord de Palawan aux Philippines respire l’Afrique sauvage.

Mieux encore, son île tropicale est un sanctuaire « nature »  depuis le 31 août 1976. C'est en 1977 que les autorités ont pris le pari d'importer du Kenya par bateau plusieurs espèces d'animaux d'Afrique: girafes, impalas, zèbres...  

Afrique, kenya, safari, girafe, Calauit, zèbre, animaux, Calauit Safari Park, Busuanga, Calamian Deer, wildlife, singe, lodge, sanctuaire, palawan, coron, el nido, nature, forêt tropicale, crocodile, autruche,

Girafes de citoyenneté des Philippines.

Aujourd’hui, les locaux sont fiers de dire : "maintenant, à "Calauit Game Preserve and Wildlife Sanctuary", les 21 girafes et les 41 zèbres qui y vivent sont tous nés ici...la nouvelle génération à la citoyenneté des Philippines, disons plutôt la double nationalités...".

afrique,kenya,safari,girafe,calauit,zèbre,animaux,calauit safari park,busuanga,calamian deer,impalas,gazelles,domestique,wildlife,singe,lodge,sanctuaire,palawan,coron,el nido,soleil,cobra,python,nature,forêt tropicale,crocodile,autruche,faune,photographie,philippines

Entrée du sanctuaire "Calauit Game Preserve and Wildlife Sanctuary".

Rolly, le guide m'indique que les impalas n'ont pas survécu aux conditions de l'endroit. Certains scientifiques pourraient évidemment pointer du doigt que ces girafes, ces zèbres... (qui ne sont pas des espèces dite menacées) auraient mieux faits de rester dans leur habitat d'origine? Je ne sais pas vraiment ce qui a motivé à l'époque les Philippines de vouloir les importer du Kenya.  Certains évoquent que ce serait une réponse de son gouvernement de vouloir sauver des espèces animales en déclin au Kenya... ?    

Afrique, kenya, safari, girafe, Calauit, zèbre, animaux, Calauit Safari Park, Busuanga, Calamian Deer, impalas, gazelles, domestique, wildlife, singe, lodge, sanctuaire, palawan, coron, el nido, nature, forêt tropicale, crocodile, autruche,

8h du mat, séance de stretching...

Allez tout le monde avec le sourirre: pliez, tendus, pliez...allez, une deuxième séries  pour bien entamer la journée...here we go! 

L'extraordinaire particularité ici, c'est que ces animaux de sang africain cohabitent avec les 827 chevreuils de Calamian (nom de la province du nord de Palawan qui regroupe plusieurs îles dont celle de Calauit) et des animaux locaux menacés tels que le Palawan bearcat (famille des Viverridés), .... 

L'un des rangers de Calauit me précisa que l'avant-projet à l’analyse est de maintenant évaluer une éventuelle intégration ou non d'autruches, de buffalos d'Asie et de kangourous. Wait & see...

afrique,kenya,safari,girafe,calauit,zèbre,animaux,calauit safari park,busuanga,calamian deer,impalas,gazelles,domestique,wildlife,singe,lodge,sanctuaire,palawan,coron,el nido,soleil,cobra,python,nature,forêt tropicale,crocodile,autruche,faune,photographie,philippines

Troncs d'arbres aux couleurs commando et camouflage...

En effet, n'est il pas parfois judicieux de se poser la question de savoir si des espèces en voie d'extinction peuvent vivre ou non dans un autre habitat (similaire?) afin de les maintenir en vie?

Oserait-on par exemple relever le défi de transposer le Roi de l'Arctique, l'ours blanc vers les terres de l'Antarctique malgré les  températures hivernales plus froides répertoriées ? Est-ce que "Nanuk" comme l'appellent les Inuits y trouverait en suffisance sa nourriture préférée, le phoque ? Quid, de sa survie si l'ours polaire devait s'égarer des côtes antarctiques où il n'y aurait quand même quasiment rien à manger? 

afrique,kenya,arctique,big five,lion,ours polaire,nanuk,autruches,kangourous,australie,antarctique,safari,girafe,calauit,zèbre,animaux,calauit safari park,busuanga,calamian deer,impalas,gazelles,domestique,wildlife,singe,lodge,sanctuaire,palawan,coron,el nido,soleil,cobra,python,nature,forêt tropicale,crocodile,autruche,faune,photographie,philippines

Comme je l'indique dans mon ouvrage L'Appel de l'Arctique, les glaces nécessaires à la survie de l'ours blanc se font de plus en plus rares durant l'éré boréal...à un tel point que l'ours polaire se retrouve parfois bloqués sur terre vu que son biotope de prédilection, la banquise, se trouve malheureusement bien plus au nord...

Le Roi de l'Arctique comme bien d'autres espèces sont sérieusement menacés...des alternatives doivent d'être envisagées... 

Les détracteurs pourraient argumenter que l'introduction d'une nouvelle espèce (exemple ici l'ours blanc sur le 6ème continent) pourrait perturber, voir mettre à mal la faune (colonie de manchots...) et la flore locale? Et pourquoi ne pas tenter le pari au risque d'être déçu, voir positivement surpris?

Et vous qu'en dites-vous ?

Personnellement, une des solutions que je défends depuis longtemps pour les ours blancs et ses amis bélugas, narvals, phoques, morses, cétacés...serait de déjà déclarer au plus vite l'océan Arctique et ses terres d'alentours comme "Patrimoine mondial de l'Humanité et Réserve Naturelle" où seuls les activités pacifiques et scientifiques y seraient autorisées... D'ailleurs, si cela vous intéresse, je développe plus en profondeur ce point dans mon ouvrage "L'Appel de l'Arctique - Alaska, Grand Nord Canadien, Nunavut, Passage du Nord-Ouest".

afrique,kenya,safari,girafe,calauit,zèbre,animaux,calauit safari park,busuanga,calamian deer,impalas,gazelles,domestique,wildlife,singe,lodge,sanctuaire,palawan,coron,el nido,soleil,cobra,python,nature,forêt tropicale,crocodile,autruche,faune,photographie,philippines

Grâce à la longueur de son cou, la girafe peut atteindre +- 5,50 mètres de hauteur...

Elle me surveille et face à ses prédateurs (en Afrique: les hyènes, lions, léopards...), elle peut soit galoper à des vitesses de pointe de +-50km/h ou voir d'une ruade leur briser les côtes, le crâne...Prudence, donc! 

Les chanceux ayant eu déjà le privilège d'aller observer en Terre africaine le "Big Five" (éléphant, lion, rhinocéros, léopard et le Cape buffalo) dans son grandissime milieu sauvage risqueraient à mon avis d'être fort déçus par l'ampleur du parc de Calauit. Il s'agit davatange d'une sorte de "zoo insulaire à ciel ouvert" où les girafes et les zèbres semis domestiqués gambadent pendant que d'autres animaux restent enfermés dans un périmètre (crocodiles...) de sécurité ou dans des cages.

afrique,kenya,safari,girafe,calauit,zèbre,animaux,calauit safari park,busuanga,calamian deer,impalas,gazelles,domestique,wildlife,singe,lodge,sanctuaire,palawan,coron,el nido,soleil,cobra,python,nature,forêt tropicale,crocodile,autruche,faune,photographie,philippines

Mium mium mium...

J'ai jamais connu moi la savane africaine et mes amis les zébrés...c'est cool ici à Calauit :-)

Toutefois, la vocation éducationelle et de conservation de ce sanctuaire sont à féliciter. 

Je pense qu'aux quatre coins du monde (vu les graves problèmes de déforestation, vu le changement climatique, vu les espèces animales de plus en plus en voie d'extinction...), il faut que chaque pays (les autorités politiques) réfléchissent à créer et soutenir des micros sanctuaires pour préserver notre patrimoine animalier et utiliser cela comme outil pédagogique pour notre jeunesse (les adultes de demain)... Cela devrait être obligatoire à l'échelle mondiale! Je vous invite par exemple à relire le reportage sur le E.T. des Philippines, le Tarsier et  sa Fondation qui joue un rôle important de sauvegarde de ce magnifique primate >>

Calauit, les visiteurs Philippins, voir étrangers (plus rare, selon moi) s'imprégnent ainsi de façon récréative de la beauté de l'Afrique. Dans les plaines et collines de Calauit, des espèces exotiques plus locales comme  les singes de Palawan, sont libres de flâner un peu partout...sans faire réfèrence aux inombrables rares espèces d'oiseaux qui y vivent... C'est d'ailleurs, un site d'études/d'analyses apprécié par les étudiants dans le domaine des sciences ainsi que par les scientifiques eux-même.

Afrique, kenya, safari, girafe, Calauit, zèbre, animaux, Calauit Safari Park, Busuanga, Calamian Deer, impalas, gazelles, domestique, wildlife, singe, lodge, sanctuaire, palawan, coron, el nido, nature, forêt tropicale, crocodile, autruche,

Paysage fort similaire à l'Afrique, non?

La grande différence me semblait être le niveau d'humidité nettement plus élevé ici aux Philippines...

En tous les cas, Calauit est devenu une destination de cœur pour les Philippins de Manila (la capitale) à moyens et à hauts revenus. L'endroit est pourtant difficile d'accès. Des "all inclusives packages" existent pour vous y rendre en une journée: à déconseiller (6h de bangka AR (bateau local) et finalement que 2h in situ).

Mon choix pour atteindre l'île s'est porté sur une option plus locale et authentique. Après avoir eu une autorisation d'accès obtenue au centre touristique de Coron, j'ai pris pendant 5h un jeepney (bus local - vers 10h du mat) vers le Nord, direction Salvacion puis Buluang. Arrivé là, demandez à un local de vous emmener (20 minutes) au Pier où vous devez prendre une embarcation de 5 min. qui vous enmène sur l’île de Calauit (à bien coordonner à partir de Coron - bonne chance, it's not easy Clin d'œil).

afrique,kenya,safari,girafe,calauit,zèbre,animaux,calauit safari park,busuanga,calamian deer,impalas,gazelles,domestique,wildlife,singe,lodge,sanctuaire,palawan,coron,el nido,soleil,cobra,python,nature,forêt tropicale,crocodile,autruche,faune,photographie,philippines

C'est ici que vous dormirez...Elles adorent se nourrir de feuilles d'acacias...

Profitez alors du magnifique couché de soleil entouré par les autochtones animaliers qui vous observent...pour ensuite dormir à la fraîche et à la belle étoile (sous un gazebo ouvert avec moustiquaire) à écouter les sons et les bruits des animaux nocturnes...de quoi vous foutre un peu la trouille Sourire   

Vous êtes réveillés par les premiers rayons du soleil levant...et prêts pour des randonnées dans ce sanctuaire à la découverte de l'Afrique profonde en Terre Asiatique...

23/08/2012

Expo photos : Couleurs d'Islande - Un pays, deux regards à partir du 14/09 à Watermael-Boitsfort !

 expo couleurs d'islande at the Wildisde

 "L'histoire n'est qu'à moitié dite quant une seule partie la raconte"   Proverbe islandais 

expo couleurs d'islande

En pratique

Exposition Couleurs d'Islande - Un pays, deux regards de Cedric et Elyane Jacquet 

Espace photographique "The Wildside" - Avenue Jean Van Horenbeeck 184 à 1160 Bruxelles (Auderghem)

Vernissage : le jeudi 13 septembre de 18 à 21H

Exposition : du 14 au 29 septembre, du mardi au samedi de 14 à 19H

Plus d'info au 0475/72.83.48 ou => parrots@skynet.be ou sur le site officiel => The Wildside

Un merci tout particulier à Jean-Claude Lehoucq, photographe passionné et créateur du centre d'exposition "The Wildside" pour avoir accepté la publication des clichés relatifs à l'exposition "Couleurs d'Islande" sur Ice And Green ! 

19/08/2012

Participez à la 14ème Nuit européenne des chauves-souris ce 25 samedi août !

14ème Nuit européenne des chauves-souris 25 août 2012

Chaque année depuis 1999, le dernier week-end d'août, Natagora convie le grand public à une soirée peu ordinaire : "La nuit européenne des chauves-souris".

Partir à la découverte de ces petits mammifères volants ne laisse généralement personne indifférent. Qu'on les aime ou pas, ils réussissent à nous captiver. Entendre leurs chants grâce aux détecteurs d'ultrasons et pouvoir observer leur vol furtif à la lueur de torche longue portée, reste une expérience unique que Natagora propose au public le samedi 25 août prochain.

Le thème de cette 14ème édition est "Les chauves-souris et le patrimoine bâti". ll n'est pas rare que des bâtiments historiques abritent des colonies de chauves-souris.

colonie de Vespertilions à oreilles échancrées dans une étable

Colonie de Vespertilions à oreilles échancrées dans une étable © Pierrette Nyssen 

Cette année, les organisateurs et guides Natagora emmèneront le public à la découverte de ces petits animaux étranges, soit à proximité d'une église, d'un château, d'une ancienne demeure et parfois à proximité de plans d'eau. 

Les participants pourront également en apprendre davantage sur les moeurs surprenantes de ces petits mammifères et leur occupation des combles et des clochers de bâtiments publics et privés et comprendront mieux l'importance de préserver des gîtes adaptés en vue de leur reproduction.

Oreillard gris posé

Oreillard gris posé © Marc Paquay 

En pratique 

Projection d'un film, des exposés, des questions réponses, des balades nocturnes sur le terrain à la rencontre des chauves-souris grâce à des détecteurs d'ultrasons (pour les "écouter") et des lampes torches (pour les voir). Spectacle et émotions garantis !

Découvrez les 45 sites participants à Bruxelles et en Wallonie => consultez le programme complet

Plus d'infos via le site officiel => La nuit européenne des chauves-souris  

Europese Nacht van de vleermuis => Natuurpunt

Suivez les découvertes scientifiques sur les chauves-souris grâce au groupe de travail Plecotus

Consultez également le site anglophone => Eurobats 

Envie de prendre un peu d'avance et de préparer votre sortie ?

Découvrez le film projeté lors de l'édition 2011 

Le saviez-vous ?

La chauve-souris est un mammifère insectivore capable de consommer jusqu'à 3.000 insectes chaque nuit. 

Ce petit mammifère à la fois discret et emblématique qui est au coeur d'étranges histoires et/ou légendes est tout à fait inoffensif pour l'homme. Au contraire, c'est un excellent régulateur des populations d'insectes comme les moustiques par exemple.

chauve-souris en chasse d'insectes au ras de l'eau

  Chauve-souris chassant des insectes à la surface de l'eau  

A ce jour, 21 espèces de chauves-souris ont été recensées en Belgique dont le Vespertilion d'Alcathoe découverte lors d'un recensement fin juillet 2011et présenté dans un de mes précédents articles => Découverte de la 21ème espèce de chauve-souris en Belgique 

nuit européenne de la chauve souris,natagora,mammifères volants,cris,bruxelles,wallonie,détecteurs d'ultrasons,lampes torche longue portée,insectes,vol nocturne,bâtiments historiques,faune,flore,église,château,ancienne demeure,grange,combles,clochers,animal protégé,préservation,gîtes,reproduction,oreillard gris,vespertilions à oreilles échancrées,film,exposé,balade nocturne,colonie,les chauves souris et le patrimoine bâti

Vespertilion d'Alcathoe © Pierrette Nyssen

Pourquoi ne jamais déranger une chauve-souris en hiver ? 

Dès l'arrivée de l'hiver, les populations d'insectes sont quasiment inexistantes et les chauves-souris entrent en léthargie. A partir de ce moment-là, c'est un long processus qui se met en place : la température corporelle diminue et les battements du coeur ainsi que la respiartion ralentissent très fortement. Grâce à ce processus naturel et indispensable, les chauves-souris vont ainsi "dépenser" un strict minimum d'énergie pendant toute la période hivernale.

Pour éviter de perdre de la chaleur, elles se replient sur elles-mêmes et se regroupent ensuite parfois par centaines dans un endroit calme où la température ambiante sera constante quelles que soient les variations de températures extérieures. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elles apprécient les grottes, les caves, les troncs d'arbres et/ou encore les combles, les clochers, les étables et les greniers de certains bâtiments.

nuit européenne de la chauve souris,natagora,mammifères volants,cris,bruxelles,wallonie,détecteurs d'ultrasons,lampes torche longue portée,insectes,vol nocturne,bâtiments historiques,faune,flore,église,château,ancienne demeure,grange,combles,clochers,animal protégé,préservation,gîtes,reproduction,oreillard gris,vespertilions à oreilles échancrées,film,exposé,balade nocturne,colonie,les chauves souris et le patrimoine bâti

Vespertilions à oreilles échancrées dans les combles d'une église © Jacques Thonnard 

Dérangez une chauve-souris durant l'hiver peut-être mortel. En effet, son réveil lui demandera de fournir énormément d'énergie et entamera ses réserves vitales accumulées avant l'hiver avec l'impossibilité pour elle de les reconstituer vu l'absence quasi totale d'insectes. 

Un seul conseil donc si vous avez la chance de découvrir un ou plusieurs individus ou encore un dortoir à chauve-souris : évitez tout contact, bruit, lumière et autres qui pourraient perturber et mettre en danger la vie de ces extraordinaires petits mammifères.  

Que faire si vous trouvez une chauve-souris ?

La chauve-souris étant une espèce protégée, il est utile de rappeler que la capture et la détention d'animaux sauvages et/ou blessés chez des particuliers est illégale et strictement interdite en Belgique.

D'autre part, un animal malade, blessé ou encore trop jeune à nettement plus de chance de s'en sortir s'il est directement confié à un centre de soins ou de réhabilitation spécialisé dans la revalidation d'animaux sauvages.

A noter également que les premières heures sont souvent décisives et qu'au plus vite l'animal sauvage sera pris en charge plus vite il aura de chance de pouvoir être sauvé et relâché dans la nature.

Si vous trouvez une chauve-souris malade, blessée ou encore en perdition; placez-là au plus vite au calme dans une boîte en carton et contactez au plus vite l'un des nombreux => centres de revalidation 

nuit européenne de la chauve souris,natagora,mammifères volants,cris,bruxelles,wallonie,détecteurs d'ultrasons,lampes torche longue portée,insectes,vol nocturne,bâtiments historiques,faune,flore,église,château,ancienne demeure,grange,combles,clochers,animal protégé,préservation,gîtes,reproduction,oreillard gris,vespertilions à oreilles échancrées,film,exposé,balade nocturne,colonie,les chauves souris et le patrimoine bâti

Le Petit rhinolophe © Jean-Louis Gathoye

nuit européenne des chauves-souris,natagora,mammifères volants,cris,bruxelles,wallonie,détecteurs d'ultrasons,lampes torche longue portée,insectes,vol nocturne,bâtiments historiques,faune,flore,église,château,ancienne demeure,grange,combles,clochers,animal protégé,préservation,gîtes,reproduction,léthargie,film,exposé,balade nocturne,colonie,protection de la faune et de la flore,centre de revalidation,oreillard gris,vespertilion à oreilles échancrées,vespertilion d'alcathoe,petit rhinolophe,bat night,europese nacht van de vleermuis,natuurpunt,les chauves souris et le patrimoine bâti

15/08/2012

Salon belge de l'alimentation biologique du 31 août au 2 septembre 2012

Le salon belge internationale "Valériane" de l'alimentation, de l'agriculture et de l'artisanat biologique, du bien être et de l'écologie pratique (habitat écologique, énergies renouvables, jardinage bio, éco-tourisme, produits du terroir, le "vivre mieux avec moins", ...)  ouvre ses portes à "Namur Expo" du 31 août au 2 septembre 2012 avec pour thème "Les semences, c'est la vie!"

valériane.jpg

Infos pratiques=>

Adresse: Namur Expo (plus de 300 exposants en ce compris des animations et conférences) - Avenue Sergent Vrithoff à 5000 Namur en Belgique. 

Horaires: Vendredi 31 août de 10 h à 21 h (nocturne) - Samedi 1er septembre de 10 à 19 h - Dimanche 2 septembre de 10 à 19 h 

Site web: www.valeriane.be 

08/08/2012

Rencontrez les pêcheurs de crevettes à cheval cet été !

3908443569.jpg

La pêche aux crevettes à cheval est une tradition ancestrale qui se pratique en Belgique depuis le 15ème siècle. A cette époque, la pratique de cette activité était chose courante dans les flandres car elle permettait aux paysans et aux agriculteurs de disposer d'un revenu supplémentaire. A noter qu'il existait également un autre type de pêche qui se pratiquait à pied et pendant laquelle les pêcheurs tiraient derrière eux d'imposants filets.  

pêche à la crevette à cheval,côte belge,nieuwpoort-bad,belgische kust,crevette grise,garnaalvisssers van nieupoort-bad

Dès 1950, les trois dernières équipes de pêcheurs de crevettes à cheval ont bien failli disparaître en raison du boulversement constant de leur environnement. En effet, notre littoral qui était par le passé plutôt plat et régulier s'est petit à petit transformé; de nombreux "trous" (qui se déplacent au moment des tempêtes) sont apparu et donnèrent ainsi lieu à un terrain beaucoup moins pratiquable pour ces cavaliers de la mer. De nos jours, ils ne sont plus que quelques uns à pratiquer cette activité devenue une véritable attraction touristique sur les plages d'Oostduinkerke et de Nieuwpoort-bad en Belgique.

De passage à cet endroit et vouant une véritable admiration pour le cheval de trait, je suis donc partie durant quelques heures à la découverte de ces pêcheurs hors du commun ...

3807005846.jpg

La pêche aux crevettes à dos de cheval se pratique d'avril à octobre toujours à marée basse et pendant une durée de deux heures. A noter que les meilleures pêches ont lieu au printemps, en automne et durant les jours de pleine lune. Les races de chevaux utilisés lors de ces épisodes de pêche traditionnelle sont des Brabançons, des Boulonnais ou encore des Percherons qui sont habitués et spécialement entraînés pour affronter les eaux tumultueuses de la mer du Nord. Pour la petite histoire, il est utile de savoir que le poids de tels équidés varie entre 800/900 kilos voire parfois jusqu'à même 1200 kilos pour les Percherons.

2971525602.jpg

Préparatifs de la pêche

La première étape consiste à étendre sur la plage un bahut muni d'un imposant filet sur une largeur de 10 à 15 mètres. Une fois la tâche accomplie, les filets sont fixés de part et d'autre des flancs des chevaux.    

3145022009.jpg

Habillé d'un ciré jaune, botté de bottes/cuissardes en caoutchouc et souvent coiffé d'un suroît (chapeau de pêche), le pêcheur forme avec sa monture un véritable duo de choc à l'étonnante complicité.

2610316067.jpg

Les chevaux sont ensuite bâtés de deux imposants paniers en osier dans lesquels seront déversés les produits de la pêche.

1470158918.jpg

Départ vers la mer 

Le pêcheur va ensuite enfourcher sa monture pour démarrer une longue et lente marche vers le large. Les chevaux vont ainsi s'enfoncer dans les flots jusqu'à hauteur du poitrail. Au fur et à mesure de son entrée dans la mer, le lourd chalut se tend et déploie l'intégralité du filet.

3589296023.jpg

 
 
 
Le convoi des pêcheurs, toujours composé de deux hommes pour des raisons de sécurité, va ainsi parcourir la côte de long en large sur une certaine distance. C'est durant ce laps de temps que les pas répétés des chevaux ainsi que les vibrations provenant des bahuts font sortir les crevettes enfuies dans le sable qui seront directement capturées dans les filets. 

1347219604.jpg

Retour sur la plage 

Au terme de chaque longueur, le convoi regagne la terre ferme pour la plus grande joie des promeneurs, des touristes mais surtout des enfants qui sont manifestement plus qu'impatients de découvrir ce qui se cache dans les filets.

606117200.jpg

Les filets sont ensuite récupérés à la main et les pêcheurs veillent à ce que tout le petit monde emprisonné glisse dans le fond du filet.

1939191113.jpg

Une pêche miraculeuse ? 

La pêche est ensuite triée à même la plage : seuls les crevettes grises et certaines variétés de crabes et de poissons comme les soles par exemple sont conservés et stockés directement dans les paniers. 

  

Le travail se fait presque toujours en équipe : pendant qu'un des pêcheurs déverse une partie du contenu  du filet dans un cageot de tri, son comparse repère et s'empare des plus belles prises qui seront conservées.  

4026150631.jpg

Quand le temps se refroidit, il n'est pas rare de récolter l'équivalent de 7 kilos de crevettes grises ! 

3255383436.jpg

392882774.jpg 

Au fur et à mesure des prises, les paniers se gorgent d'un véritable trésor ...

2046652050.jpg

Les prises inintéressantes pour les pêcheurs sont rejetées à même le sable et font bien évidemment le bonheur des mouettes et des goélands. Attention toutefois à Green Girl qui, accompagnée des enfants joueront aux super sauveteurs de mini crabes et poissons en les remettant à l'eau Clin d'œil

183089916.jpg

La technique de pêche du goéland

Lors de ces parties de pêche, l'on assiste également à un véritable balai de mouettes et de goélands qui ne feront qu'une bouchée de centaines de crevettes trop petites. 

pêche à la crevette à cheval,côte belge,nieuwpoort-bad,belgische kust,crevette grise,garnaalvisssers van nieupoort-bad

A noter également que l'on assiste parfois à de véritables batailles entre volatiles et que c'est toujours la raison du plus fort qui l'emporte. Pour saisir sa proie, le goéland possède une arme redoutable : son bec qui est affûté tel poignard. D'un coup de bec, ce dernier retourne le crabe sur le dos qui ne peut que se débattre en jouant de ses pattes. Malheureusement, cette position est souvent fatale pour le crabe qui verra son abdomen perforé de nombreuses fois par l'impressionnant bec du volatile.

2100001415.jpg

La partie de pêche se termine par l'attelage du cheval ainsi le rangement des filets et des paniers dans la remorque du pêcheur.

4139621170.jpg

Vu le succès que rencontre toujours cette activité, les pêcheurs accueillent les enfants qui le souhaitent pour une balade et une remontée vers la digue !

1038174359.jpg

Dès le retour des pêcheurs, ces derniers s'activent généralement à la préparation et à la cuisson des crevettes, met traditionnel et incontournable de notre littoral belge. Une demande à d'ailleurs été introduite auprès de l'Unesco pour que cette pêche unique au monde soit reconnue comme patrimoine mondial de l'humanité. Sachez que si vous le désirez, vous pouvez assister à ce spectacle inoubliable en consultant le calendrier on line via le site internet officiel (rubrique kalender).

pêche à la crevette à cheval,côte belge,nieuwpoort-bad,belgische kust,crevette grise,garnaalvisssers van nieupoort-bad

 

En pratique 

Site officiel sur la  Pêche aux crevettes à cheval.

Découvrez les stations balnéaires de Nieuwpoort-Bad et Oostduinkerke

Participez au folklore de la crevette

Visitez le Musée National de la Pêche à Oostduinkerke.  

Optez pour les classes de mer à la côte belge (rubrique zeeklassen). 

pêche à la crevette à cheval,côte belge,nieuwpoort-bad,belgische kust,crevette grise,garnaalvisssers van nieupoort-bad

03/08/2012

Grande Fête des Jeunes et de la Nature ce 29 septembre à Mirwart (Saint-Hubert)!

grande fête des jeunes et de la nature,protection nature,sensibilisation,nature,naturalistes,luc noël,léon woué,jean-pascal van ypersele,ucl,animations enfants,rucher,abeilles,étangs,indice biotique,producteurs bio,eric heymans,échange d'expérience,balades guidées,jeunes et nature,domaine provincial mirwart,saint-hubert

Jeunes et Nature et les Anciens du GJPN - Groupement des Jeunes et Protecteurs de la Nature - vous invitent à célébrer 40 années de sensibilisation et de protection de la nature par les jeunes ! Une rencontre, unique en son genre, entre générations de naturalistes depuis les années 1970, dans le merveilleux cadre du Domaine Provincial de Mirwart.  

Infos pratiques

Grand Fête des Jeunes et de la Nature le samedi 29 septembre 2012 de 10 à 19 heures.

Programme et activités :

10 à 12 heures : Ouverture des portes du domaine et début des activités.

12 à 13 heures : Mot d'accueil du ministre en charge de la Nature, création de Jeunes et Nature (Luc Noël), l'engagement des jeunes (Jean-Pascal van Ypersele -UCL), la protection de la Nature par les jeunes (Léon Woué, Philippe Funcken, Alain Peeters, Corentin Rousseau). 

13 à 15 heures : Apéro et buffet au prix de 15euros (réservation obligatoire), rencontres.

15 à 18 heures : Reprise des activités.

Activités :

Tout au long de la journée, jeunes et moins jeunes pourront participer à diverses activités : balades guidées, animations pour enfants, découverte d'un rucher, visite des étangs, activité sur l'indice biotique...

L'après-midi vous pourrez assister à la projection d'un film nature en présence de son réalisateur, Eric Heymans.

grande fête des jeunes et de la nature,sensibilisation,nature,protection de la nature,naturalistes,jeunes et nature,luc noël,léon woué,jean-pascal van ypersele,ucl,animations enfants,rucher,abeilles,étangs,indice biotique,producteurs bion,eric heymans,échange d'expérience,balades guidées,domaine provincial mirwart,saint-hubert

Des produtcteurs "bio" exposeront leurs produits. Vous pourrez déguster bières, vins et jus bio !

La Grande Fête des Jeunes et de la Nature sera également l'occasion de se retrouver entre amis mais aussi, pour les plus jeunes, de rencontrer des naturalistes expérimentés, d'échanger des expériences, de s'orienter dans les études, le boulot... 

Adresse du jour :

Domaine Provincial de Mirwart - Rue du Moulin 16 à 6870 Mirwart (Saint-Hubert)

Infos et réservations au 02/893.10.57 ou  via le site officiel Fête des Jeunes et de La Nature

grande fête des jeunes et de la nature,sensibilisation,nature,protection de la nature,naturalistes,jeunes et nature,luc noël,léon woué,jean-pascal van ypersele,ucl,animations enfants,rucher,abeilles,étangs,indice biotique,producteurs bion,eric heymans,échange d'expérience,balades guidées,domaine provincial mirwart,saint-hubert

Formation Guides-Nature session 2010-2013 - Bois de Lauzelle à Ottignies