14/11/2012

Au royaume du Martin-pêcheur et détour par Virelles au Jardin extraordinaire ce 18 novembre sur la Une !

Martin-pêcheur

Le Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis)

Camp de baguage scientifique - Commission Ornithologique de Watermael-Boitsfort 

Sommaire du Jardin extraordinaire du 18 novembre 2012 à 20H15 sur la Une.

Claudine Brasseur et l'équipe du Jardin extraordinaire nous emmènent en Autriche au royaume du martin-pêcheur. Au sommaire également de cette émission : un reportage autour d'un ouvrage sur la nature bien de chez nous.  

Document : Au royaume du martin-pêcheur (Autriche)

La région rhénane abrite le martin-pêcheur, un des plus beaux oiseaux de nos contrées. Les stratégies de pêche et de reproduction d'un oiseaux de plus en plus rare. Dans la forêt de Westerwald, il trouve abondance d'eau pure et poissonneuse pour nourrir une grande nichée que les caméras ont surpis dans leur nid, creusé dans la berge. Avec le martin-pêcheur, nous rencontrons aussi d'autres espèces d'oiseaux : cigognes noires, cormorans, grèbes huppés. Il existe encore en Europe de nombreux paradis pour les oiseaux, celui-ci en est un.

Aubes sauvages - Lac de Virelles

Les Aubes Sauvages à l'Aquascope de Virelles - septembre 2010

Reportage : "Fragments de temps, Virelles et sa région au fil des saisons"

Yves Fagniart et Anne Sansdrap publient cet automne un livre collaboratif.

Anne a écrit des textes inspirés par des observations réalisées lors de ses sorties naturalistes. Elle met à l'honneur le patrimoine naturel (faune, flore, terroir nature) du Pays de Chimay via des chroniques nature d'ambiance évoquant les 4 saisons à Virelles mais aussi la Vallée de l'Eau Blanche et la Parc du Château de Chimay. Elle emmène Yves sur les lieux et il s'y poste à son tour pour traduire en images (croquis de terrain et aquarelles) ce qu'il y voit, ressent, observe.

Un reportage intimiste d'Isabelle Masson-Loodts et Sébastien Derave, qui ont suivi les deux complices. Une autre manière de découvrir la nature, à deux pas de chez soi.

Les commentaires sont fermés.