29/02/2012

Les Balkans Sauvages (1/2) au Jardin extraordinaire ce 04 mars sur la Une !

Parc National du Montenegro - Alpes Dinariques & chaîne des Balkans

Sommaire Jardin Extraordinaire du 04 mars 2012 à 20H10 sur la Une. 

Document : Les Balkans Sauvages (1/2)

Durant des siècles, les Balkans ont été ravagés par les guerres et les conflits. Paradoxalement, ces guerres ont permis à la nature d'y être largement préservée. Pas de braconnage, pas d'industrialisation ou d'invasion humaine, en certains endroits.

Bien des animaux qui ont disparu des autres pays d'Europe y vivent encore.  Des paysages magiques et majestueux, où tous les biotopes se retrouvent et qui permettent une biodiversité magnifique. Un document en deux parties, qui est un hymne splendide à ce que la nature devait être chez nous, il y a bien longtemps...

Reportage : La Forêt et les chauves-souris de Frédéric Forget

Sans aucun rapport avec le document précédent, même si les chauves-souris, créatures de la nuit, ont souvent été associées à l'image de Dracula, le terrible monarque des carpathes et ses vampires...

Un court métrage de 5', Grand Prix du Meilleur Documentaire à la compétition amateurs du tout récent Festival Nature Namur.

Passionné par les chauves-souris de nos régions et entièrement dévoué à leur préservation, le dr Frédéric Forget nous présente toutes les espèces qui vivent dans nos forêts. Un excellent outil à diffuser sans modération.

 Vespertilion d'Alcathoe (Myotis alcathoe) © P. Nyssen 

Un merci tout particulier à P. Nyssen de Natagora pour avoir accepté la diffusion des clichés du Vespertilion d'Alcathoe sur Ice And Green !

A noter dès à présent dans votre agenda => la Nuit Européenne des Chauves-Souris 2012 sera organisée le samedi 25 août 2012.

17/02/2012

Antarctique, au coeur de la Station polaire belge Princess Elisabeth...

Aujourd'hui, c'est au tour d'Olivier Pierre, journaliste belge chez RTL-TVI de découvrir les vents glacés du 6ème continent, de voir, d'entendre, de toucher et de ressentir l'Antarctique dans sa forme la plus pure.

Le voilà en ce moment  et ce depuis quelques mois au coeur de la Station polaire belge Princess Elisabeth à enregistrer des images inédites tant pour des séquences que vous avez déjà pu regarder récemment aux JTs de RTL-TVI, que pour des comptes rendus diffusés sur la radio de Bel RTL. Lui et son caméraman, Pierre Haelterman, préparent aussi un magnifique documentaire de 52 minutes qu'ils nous proposeront en 2012 ou 13 sur RTL-TVI. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

 Olivier Pierre, journaliste pour RTL-TVi en direct de l'Antarctique en compagnie de trois manchots empereurs...

Animé par la passion de son métier et par l'histoire des explorations polaires, Olivier Pierre souhaite, à chacune de ses "réalisations artistiques", nous transposer en Terra Incognita et rendre compte en images de la vie quotidienne de ces scientifiques, de ces hommes de terrain qui travaillent là sur place, loin de tout,  dans des conditions de froid parfois extrêmes et hostiles, au devenir de notre planète!

Nous sommes donc partis à sa rencontre pour une interview exclusive (ci-dessous) en direct de la Station polaire belge Antarctique Princess Elisabeth.  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

 Station polaire belge Princess Elisabeth localisée à 1400 mètres d'altitude à Nunatak Utsteinen, Montagnes Sor Rondane en Territoire de la Reine Maud, en Antarctique oriental au 71°57 ' Sud - 23°20 ' Est - photo copyright Fondation Polaire Internationale.

Avant tout, un peu d'histoire! Souvenez-vous de 2007/2008, ce fût un grand cru dans le domaine polaire! 

De multiples projets scientifiques et culturels voyaient le jour aux 4 coins du monde pour célébrer l'Année Polaire Internationale (lisez ici l'article que j'ai écrit à cet effet) ! Sous l'impulsion de l'explorateur polaire belge Alain Hubert et de la Fondation Polaire Internationale basée à Bruxelles, l'élan de solidarité envahissait toute la Belgique. Le citoyen belge était une nouvelle fois au rendez-vous pour marquer l'histoire des pôles!

Le résultat fût extraordinaire, collectif et unitaire en ce 5 septembre 2007 :  l'inauguration à Bruxelles de la Station polaire belge Princess Elisabeth, un nouveau symbole belge d'engagement citoyen pour plus de recherches scientifiques en Antarctique! 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Dans le cadre de l'Année Polaire Internationale (API 2007/2008), sa majesté le Prince Philippe de Belgique, Président d'honneur de la Fondation Polaire Internationale présente le 5 Septembre 07 à "Tour et Taxis" à Bruxelles - Belgique le projet belge d'une future station polaire qui sera basée en Antarctique et portera le nom "Princess Elisabeth". 

Ohhhhh et comment, je me souviens de cette célébration historique! J'entends encore mon téléphone sonner quelques jours avant le jour J. Voilà au bout du fil le fort sympathique représentant de la communication de l'époque auprès de la Fondation Polaire Internationale, Mr Philippe Gosseries. "Toi qui est un passioné des pôles et qui nous aide de temps à autre, sais-tu te libérer pour venir photographier les invités à l'inauguration de la Station Princess Elisabeth au hangar "Tour et Taxis" de Bruxelles ... ". Et me voilà en présence d'un parterre de citoyens interpellés à cette "cause humanitaire et scientifique", de personnalités du milieu polaire, scientifique, politique et privé... et de sa majesté le Prince Philippe de Belgique. Quel souvenir, quel honneur, merci Philippe G.!  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Sa majesté le Prince Philippe de Belgique (à droite), Président d'honneur de la Fondation Polaire Internationale et Alain Hubert (à gauche), explorateur polaire belge et co-fondateur de la Fondation Polaire Internationale ont inauguré le 5 Septembre 07 au hangar de "Tour et Taxis" de Bruxelles la préconstruite Station polaire belge "Princess Elisabeth" qui sera ensuite emmenée au pôle sud pour être à nouveau érigée...   

La base polaire Princess Elisabeth construite sur la crête rocheuse d'Utsteinen en Terre de la Reine Maud à l’Est du pôle Sud à 1400 mètres d'altitude est unique sur le plan écologique avec son slogan "zéro émission", vu qu'elle fonctionne intégralement sur base d'énergies renouvelables. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Première station polaire "zéro émission"...Belgium is back in Antarctica! 

Elle accueille depuis le 15 février 2009, des scientifiques belges et étrangers de toutes disciplines (en géologie, glaciologie, océanographie...) qui durant l'été australe (de novembre à mars) cherchent à mieux comprendre l'histoire de l'humanité, observent le phénomène mondial, inquiétant et rapide du réchauffement climatique et espérons-le, pourront nous suggérer de nouvelles solutions technologiques pour parer à la fonte des glaces, tant celle de la banquise arctique que celle des calottes glaciaires antarctique et groenlandaise. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Maquette de la station Princess Elisabeth Antarctica - the first "zero émission" research station... 

Voici donc l'interview d'Olivier Pierre en direct du pôle Sud. 

- Pourquoi avoir quitté ainsi la Belgique pour les terres antarctiques et se retrouver 3/4 mois au milieu de nulle part au coeur d’un désert blanc glacé? Quelle est votre mission au sein de la base polaire belge Princess Elisabeth ?

Les histoires d’aventuriers et d’explorateurs m’ont toujours fasciné. J’ai découvert l’Antarctique et le mythe de la terre lointaine, hostile et difficile d’accès en lisant le journal de l’expédition de Jean-Louis Etienne qui entreprit la 1ère traversée du continent sans assistance en 89-90. A partir de ce moment-là, sur un mur de ma chambre d’étudiant était affichée une carte de l’Antarctique du magazine National Geographic.

Sans doute que j’ai cultivé dès ce moment-là le secret espoir d’y aller un jour.

Plus tard, comme journaliste, j’ai couvert nombre d’événements sur les pôles, dont le projet de création d’une nouvelle base belge en Antarctique. Ce jour-là, je me précipitai chez Gaston de Gerlache, chef de l’expédition et de la construction de la base Roi Baudouin en 57-58, pour recueillir sa réaction sur le retour des Belges en Antarctique dans le cadre d’un reportage pour le journal d’ RTL-TVI 

Après avoir réalisé bon nombre de reportages sur la station et sur la recherche polaire pour le journal télévisé sans jamais être du voyage, j’ai décidé de proposer à la chaîne un reportage sur l’intérêt de la construction d’une nouvelle station de recherche, sur l’intérêt des observations scientifiques réalisées dans la région et sur le quotidien des scientifiques et du personnel dans et autour de la station Princesse Elisabeth. Pour cela, il fallait envisager, avec le caméraman Pierre Haelterman, d’accompagner dans leur quotidien tous ces personnages qui allaient se succéder pendant presque 4 mois à la station.  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

     Dans les entrailles d'une crevasse (sur le glacier à quelques kilomètres de la Station Princess Elisabeth)...

- Avez-vous la sensation d’être dans une "prison" ouverte vu l’étroitesse ou/et la promiscuité au sein de la Station Princess Elisabeth ?

On pourrait le voir de cette manière car on ne peut « s’enfuir » de l’Antarctique quand on veut ni comme on veut. Seuls quelques avions atterrissent à la station au cours de l’été austral, entre novembre et février. Les voisins sont à plusieurs centaines ou milliers de kilomètres de la station. Mais en réalité, c’est tout le contraire d’une prison. On vit en communauté, tous animés par la même passion de présence momentanée en Antarctique. Ici on se sent libre, libéré des contraintes de la vie quotidienne de Belgique, au grand air (et pur) la plupart du temps, dans un refuge qui est très confortable. La plus confortable des bases selon ceux qui ont déjà séjourné dans d’autres bases.

L’environnement est idéal au milieu de ces montagnes Sor Rondane magnifiques qui se donnent en spectacle tous les jours et de manière variée selon la météo. La lumière, le vent, la glace, la neige, autant d’éléments naturels avec lesquels nous apprenons à vivre tout en les admirant au quotidien.

S’il l’on compare cela à une prison, dans ce cas, il s’agit d’une prison dorée !

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

 Crown Bay: Magie de la glace (au coucher de soleil à Crown Bay, lieu de déchargement du navire)...

- Comment se déroule la vie de tous les jours ? Pouvez-vous nous décrire une journée type avec vos camarades ? Combien êtes-vous? Quid des rôles et tâches de chacun d'entre vous?

Notre temps est partagé entre les séquences à tourner pour le film (expédition océanographique de 12 jours à la côte, exploration des montagnes avec les géologues, vie quotidienne à la station, travaux d’aménagement ou d’entretien, …), les tâches quotidiennes de la vie en groupe et quelques coups de main au personnel de la base lors de travaux physiques qui réclament de la main d’œuvre bienvenues, comme la remplacement des 192 batteries de 84 kg chacune fin janvier. 

Les journées sont longues (10-12h de travail). Tout le monde se retrouve au repas sauf ceux qui, le cas échéant, sont partis à la côte à 200 km de la station pour y emmener ou rechercher du matériel comme lors du déchargement du navire Mary Arctica début janvier à Crown Bay. L’organisation du travail est soumis aux aléas du temps qui peut être très changeant et qui peut, en cas de  « white out », empêcher toute sortie à l’extérieur. Sauf exception, le dimanche est jour de repos pour les équipes de la base et les scientifiques. Une promenade autour de la montagne Utsteinen est alors envisageable ou une ascension d’un sommet avoisinant et même quelques descentes à ski…  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Déchargement du matériel du Mary Arctica - photo copyright Fondation Polaire Internationale

La population à la station varie selon les mois. Entre 15 et 30 personnes selon les arrivées ou départs d’équipes de recherches et selon les relèves de personnel assurées pendant la saison.

Parmi le personnel, il y a Alain Hubert, le chef d’expédition, Gigi, son épouse, chef de base, trois responsables de la construction générale, deux mécaniciens, 3 ingénieurs électriciens, un chimiste responsable du recyclage de l’eau, un chef-cuistot, deux guides de montagnes (dont l’un est aussi médecin), tous des volontaires passionnés qui étaient déjà présents pour la construction de la station ou qui ont proposé leurs services pour une période de variant entre un mois et demi et 3 mois et demi. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tviantarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Intérieur de la Station polaire belge Princess Elisabeth, à droite c'est le coin cuisine...  

A ce jour, quelle est l’anedocte qui vous a le plus marqué?

Il y a beaucoup d’épisodes insolites à raconter tant le contexte est particulier et vu la durée du séjour. Ce qui marque se trouve dans le paysage immense et les notions de distance bouleversées, la lumière si spéciale, dont les nuits ensoleillées, le vent impressionnant, les quantités de neige phénoménales qu’il transporte, la glace bleue qu’il sculpte, le « white out » ou blanc total, les animaux si peu farouches…

Dans ce contexte, on se surprend à adopter des comportements qu’on imaginerait pas avoir ailleurs. Je me souviens particulièrement de ce moment où j’ai terminé les 40 pages d’un livre assis dans la neige en plein « white out » par -10 degrés, chaudement habillé bien sûr…

- La Station a pour vocation d’entreprendre des recherches scientifiques, pouvez-vous nous expliquer deux expériences/projets menées aujourd’hui par les experts sur place? En quoi, cela peux être définit comme essentiel pour nos générations futures ?

Pendant 12 jours, nous avons suivi une océanographe américaine dans le cadre du projet Bellissima de l’Université libre de Bruxelles.

La mission consiste à effectuer plusieurs mesures sous la banquise pour analyser certains paramètres de l’océan, comme la température de l’eau. Il s’agit en cela de mieux comprendre de quelle manière le réchauffement de l’océan influence les iceshelves, ces immenses plateformes de glaces flottantes qui se forment à l’intérieur du continent et s’écoule vers l’océan. Dans le cadre du réchauffement climatique, les chercheurs tentent de multiplier les mesures de ce genre surtout dans l’est de l’Antarctique, où peu de données existent sur l’éventuelle fonte des glaces.

Ensuite, nous avons crapahuté dans les montagnes Sor Rondane avec des géologues allemands qui cherchent à comprendre comment s’est formé l’Antarctique quand le supercontinent Gondwana s’est dispersé il y a 200 millions d’années. Ils ont ramassé environ 800 kg d’échantillons de roches qui devront ensuite être analysés en laboratoire.

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi 

Les géologues allemands Antonia et Andreas, (sur la zone de suture entre l'Antarctique et le continent Africain)...  

Cette mission touche moins le quotidien des gens que le réchauffement climatique, mais cette recherche fondamentale est utile à la compréhension de la formation de la Terre.

C’est ainsi que les Alpes, par exemple, sont toujours étudiées aujourd’hui alors qu’elles sont connues depuis longtemps et qu’elles sont beaucoup plus accessibles que les Sor Rondane !  

- Quel(s) message(s) de sensibilisation souhaiteriez-vous partager avec les lecteurs d’Ice & Green ?  

Je n’ai pas de leçon à donner mais j’ai remarqué qu’ici en Antarctique, où l’eau courante n’est pas disponible, on s’est habitués très vite à faire attention à notre consommation, surtout quand on s’est sait le temps et l’énergie que cela demande de pelleter et de faire fondre la glace pour avoir de l’eau…

Par ailleurs, je crois qu’en Belgique en général et en ville en particulier, nous nous sommes éloignés de la nature et vivons sans plus se soucier des éléments naturels qui peuvent survenir, comme la neige, le vent, les orages, … quitte à faire semblant d’être surpris par ces événements prétendus « exceptionnels ».

En Antarctique, la météo fait partie du quotidien et tout le monde s’adapte à ses « caprices », ou plutôt à sa normalité, même lorsque des sommes d’argents considérables sont en jeu pour les missions scientifiques. Si la tempête souffle ou que la visibilité est nulle, personnes ne sort, aucun avion ne vole, les missions prennent du retard, mais personnes ne s’en plaint, on fait avec car, dans ce voyage, le mauvais temps fait partie du « package »…  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Lumière divine: Lumière australe de la Saint-Sylvestre (le ciel nous gratifie de ce spectacle le dernier soir de l'année 2011).  

Olivier Pierre, Pierre Haelterman et RTL-TVI vous donnent donc rendez-vous en avril pour la diffusion de leur docu de 52′ sur l’aventure scientifique en Antarctique: "...A l’occasion du centenaire de l’arrivée de l’explorateur norvégien Roald Amundsen au Pôle Sud, nous proposons de faire vivre le quotidien des scientifiques pendant l’été austral au départ de la station de recherche belge Princesse Elisabeth. Pendant 4 mois, nous accompagnons des glaciologues, géologues, biologistes belges, français, allemands américains ou japonais dans leur aventure au Pôle Sud. Avec eux, nous explorons les glaces de la côte nord-est, escaladons les sommets des montagnes Sor Rondane, participons aux bivouacs sur le plateau continental…A travers leurs expériences, nous essayons de découvrir cet immense continent de glace grand comme une fois et demi les Etats-Unis. Ils expliquent l’importance de cette machine climatique dans notre quotidien et l’intérêt de continuer, plus que jamais, à l’explorer, comme a commencé à le faire Roald Amundsen il y a un siècle...".  

En attendant, nous vous invitons à surfer sur le blog d'Olivier Pierre et de RTL-TVI  afin de découvrir en profondeur ses ressentis sur cette fabuleuse expérience qu'il est en train de vivre en plein désert blanc et glacial. A vos postes, pour voir très prochainement son reportage sur RTL-TVI !

Nous vous conseillons aussi de surfer régulièrement sur le site éducatif de la Fondation Polaire Internationale : les plus jeunes, parents, instituteurs (rices) profiteront des animations multimédias excellement faîtes pour comprendre et découvrir la magnificence des pôles, l'importance de l'Arctique et de l'Antarctique, le phénomème du changement climatique...ou/et de surfer sur mon site polaire www.arctic05.org !   

Soyons inspirés et agissons pour la préservation de notre Nature!

16/02/2012

Les Alpes Bavaroises (2/2) au Jardin extraordinaire ce 19 février sur la Une !

jardin extraordinaire,alpes bavaroises,châteaux,fleurs alpines,arbres,chamois,aigles,chats sauvages,mustélidés,marmottes,hérissons,fourmis,écrevisses,cerf,manchots empereurs,terre adélie,france,ornithologue,yvon le maho,changements climatiques,vie marine,îles de crozet

Sommaire Jardin Extraordinaire du 19 février 2012 à 20H10 sur la Une. 

Document : Les Alpes Bavaroises (2/2) (Bavaria's Alpine Kingdom-ORF) 

Les Alpes du Sud de l'Allemagne recèlent des trésors. Ici, des châteaux de cristal et de glace; là, des châteaux issus de rêves fous... Fleurs alpines, arbres majestueux, pluies ou neiges marquent le rythme des saisons.

Du printemps à l'hiver, c'est la vie animale et végétale, à la fois rude et magnifique, qui nous est contée. Les acteurs : chamois, aigles, reptiles, chats sauvages, mustélidés, marmottes, hérissons, fourmis, écrevisses, cerf... qui se partagent ce royaume préservé tout en luttant pour leur survie.

Reportage : Les empereurs de la terre d'Adélie (France) 

Depuis 40 ans, l'ornithologue français Yvon le Maho étudie les manchots empereurs pour comprendre les effets des changements climatiques sur ces animaux, et à l'inverse, tenter de prévoir les changements en cours, en étudiant leur comportement. Ces oiseaux sont en effet les spécialistes de l'adaptation à la vie marine.

Ses travaux ont déjà permis de déterminer que les parents doivent faire de plus longs séjours en mer pour chercher leur nourriture, un danger pour la survie de l'espèce. C'est d'ailleurs ce qui inquiète le plus le scientifique : leur disparition. Les recherches ont lieu en terre d'Adélie, sur l'île de Crozet, dans des conditions difficiles. Elles ont aussi permis des découvertes importnates pour la recherche bio-médicale. 

A Nassogne, nous sommes à l'orée du massif de Saint-Hubert. Des forêts qui abritent elles aussi nombre d'espèces, et surtout le cerf, emblème de notre Ardenne belge. Ce sont nos petites Alpes à nous... Avec le conseiller scientifique Johan Michaux et l'équipe du Jardin Extraordinaire, nous serons dans un gîte "Altitude 400", qui a une vue imprenable sur le forêt.

jardin extraordinaire,alpes bavaroises,châteaux,fleurs alpines,arbres,chamois,aigles,chats sauvages,mustélidés,marmottes,hérissons,fourmis,écrevisses,cerf,manchots empereurs,terre adélie,france,ornithologue,yvon le maho,changements climatiques,vie marine,îles de crozet

 Albatros à sourcil noir aux Iles Crozet © Cédric Marteau 

Baleines, dauphins, narvals et mammifères marins à Liège...

Du vendredi 17 février 2012 au dimanche 17 février 2013, se tiendra à l'Aquarium-Muséum de Liège une exposition intitulée "Quand les baleines se trompent de route..." qui est consacrée aux cétacés, aux mammifères marins tels les dauphins, les marsouins, les rorquals, les cachalots…  et aux échouages de certains d’entre eux en Mer du Nord.  

baleine,océan,narval,whale,échouage,mer du nord,marsouins,exposition,liège,aquarium,marin,rorqual,cétacé,mammifère,aquatique,requin,dauphin,mer,eau 

Adresse du jour=> Aquarium-Muséum de Liège - Belgique - Quai Van Beneden, 22 - 4020 Liège

Tél : +32 (0) 4 366 50 21 - Fax : +32 (0) 4 366 50 93 - www.aquarium-museum.ulg.ac.be

"... L’Aquarium-Muséum de l’Université de Liège possède de remarquables spécimens de cétacés, mais également d’autres mammifères marins. Dans la salle des Mammifères, vous ferez connaissance avec ces animaux fascinants. Un rorqual long de 19 mètres – un des spécimens les plus emblématiques du Muséum - plane au-dessus de vos têtes, le narval pointe en avant son unique très longue dent à l’origine de la légende de la licorne, dauphins et marsouins semblent bien petits, mais possèdent de remarquables capacités sensorielles, dugongs et lamantins placides vous expliquent pourquoi ils sont des siréniens, les morses, phoques et otaries complètent la série, eux qui passent une partie de leur vie sur terre.  

Vous découvrirez leur mode de vie, de quoi ils se nourrissent, ce qu’est exactement un fanon, leur capacité de plonger longtemps et profondément, leur puissant souffle, comment ils résistent au froid, comment ils dorment, leur chant si étonnant, comment ils se reproduisent, leur parade amoureuse, leur sens de la navigation et leur grande migration dans les océans… et les menaces qui pèsent sur leur (sur)vie... 

 

Peu le savent, mais nombre d’espèces de mammifères marins évoluent en Mer du Nord, certaines y vivent en permanence, d’autres n’y font que passer sur leur circuit migratoire. Tous sont protégés par la loi en Belgique. Rien de tel qu’une balade sur les côtes pour découvrir ces espèces proches de chez nous. Mais il arrive que ces animaux dévient de leur route et s’échouent sur les plages, notamment celles de la mer du Nord. Pourquoi ? Quelles en sont les causes ? Que faut-il faire dans pareil cas ? plus d'info sur le site www.aquarium-museum.ulg.ac.be >> ..."

12/02/2012

Environment and energy awards 2012, participez - inschrijving!

Pour sa 7ème édition 2012, le Prix belge de l’Energie et de l’Environnement met à nouveau à l’honneur celles et ceux qui, à titre individuel ou via leurs organismes, contribuent de manière exceptionnelle à la construction d’un avenir durable à l’échelle locale, régionale et nationale.

Depuis 2006, le Prix belge de l’Energie et de l’Environnement a rendu hommage à plus de 1000 Belges – qu’ils s’agissent de citoyens, d’entreprises, d’institutions, d’associations, d’écoles, de villes ou communes, d’administrations… porteurs de projets visant à mettre en place des énergies renouvelables, à économiser l’énergie, à protéger la nature et l’environnement,… 

 

prix belge,environment and energy awards,citoyen,écologie,l'union fait la force,préservation,trophé,belge,nature,green,environnement,energie durable

Au total, ce ne sont pas moins de treize prix différents qui seront attribués lors de la cérémonie prévue le 05 juin 2012 sur le site de Tour et Taxis, en association avec la Journée mondiale de l’Environnement, instaurée par les Nations Unies.  

Si nous sommes nombreux à agir, à relever le défi et à nous engager, encore faut-il faire savoir et faire connaître ces initiatives pour notre bien à tous. C'est ce que propose le Prix belge de l'Energie et de l'Environnement, fort de ses partenaires de choix, de ses nombreux soutiens et d'une très large médiatisation.  

Le Prix vise à :

faire découvrir les réalisations des citoyens, des entreprises, des villes et communes, des institutions et du secteur non marchand dans les domaines de l'environnement et de l'énergie, 

stimuler les initiatives positives et  reproductibles,

faire connaître les "success stories".

Lors de la soirée de remise des prix, les meilleures démarches seront récompensées devant la presse et de nombreux représentants du monde politique, économique, scientifique et associatif.

Les dossiers de participation doivent être remis pour le 03 avril 2012 au plus tard. Inscrivez-vous à l'édition 2012 en cliquant ici >>

Infos et inscriptions dès à présent : www.eeaward.be / tél : 04/221 58 68 info@eeaward.be 

Bonne chance à toutes et tous... 

------------------------------------------------  

Voor de 7de editie van de Belgische Energie en Milieuprijs 2012, de wedstrijd heeft opnieuw tot doel de verwezenlijkingen van burgers, van ondernemingen, van gemeenten, van instellingen op het vlak van milieu en energie voor te stellen, positieve en reproduceerbare initiatieven te stimuleren en succesverhalen bekendheid te geven.

 

Ook dit jaar zullen niet minder dan 13 trofeeën worden uitgereikt tijdens de prestigieuze prijsuitreikingsceremonie op 05 juni 2012 te Brussel, Tour & Taxis, en valt samen met de Wereldmilieudag op initiatief van de Verenigde Naties.  

 

Ook al zijn we met velen om te handelen, de uitdaging aan te gaan en ons in te zetten, we moeten ook weten hoe we ruchtbaarheid aan deze initiatieven kunnen geven in het belang van ons allemaal.

 

Bijgestaan door eminente partners, tal van ondersteunende organisaties en dankzij heel veel aandacht in de media, wil deze Prijs :

 

- de verwezenlijkingen van burgers, bedrijven, steden, gemeenten of dorpen, instellingen en de non-profitsector op het vlak van milieu en energie voorstellen,  


- positieve en navolgbare initiatieven aanmoedigen,  


- de succesverhalen verspreiden.

 

Op de avond van de prijsuitreiking beloont de prijs in aanwezigheid van de pers en van meer dan 400 Belgische prominenten de beste acties en initiatieven van alle geledingen in onze samenleving.

 

De dossiers moeten ten laatste op 3 april 2012 worden ingediendInformatie en inschrijvingen - www.eeaward.be/ tel : 04/221 58 68 / info@eeaward.be 

Alle beste aan iedereen...

09/02/2012

Les Alpes Bavaroises (1/2) au Jardin extraordinaire ce 12 février sur la Une !

300.jpg

Château de Neuschwanstein

Sommaire Jardin Extraordinaire du 12 février 2012 à 20H10 sur la Une. 

Document : Les Alpes Bavaroises (1/2) (Bavaria's Alpine Kingdom-ORF) 

Les montagnes des Alpes bavaroises sont un défi permanent pour la vie sauvage et les hommes qui y vivent. Quand l'hiver relâche son emprise glaciale, il faut d'urgence profiter de l'abondance des beaux jours. Mais les innondations et tempêtes de début de l'été menacent de nombreuses créatures.

Les fermiers risquent leur vie pour emmener leurs troupeaux vers les pâturages d'altitude, où les vaches pourront paître dans les prairies fleuries. Elles vivent ici avec les rapaces, chamois, chats sauvages, corbeaux ... Les remparts rocheux de ces montagnes sont composées entre autre de roches fossiles qui évoquent les origines, dans le sous-sol marin. On y trouve le fameux château de Neuschwanstein, château construit par Louis II de Bavière.

L'été s'achève trop tôt, les rejetons du pic noir s'envolent vers leur destin. Les vaches retournent au village en fête pour l'occasion. ce sont les reines de l'alpage, couvertes de fleurs. Puis, l'hiver s'annonce : les salamandres hibernent et les oiseaux se gorgent de fruits pour résister à la morsure du froid.

Reportage : Je suis une légende - Bernard Debarsy 

Berbard Debarsy est médecin-véterinaire à Sorinnes-La-Longue. Il a longuement filmé le cerf, guettant ses allées et venues pour en capter la beautéet nous allons la restituer. Il fait parler le cerf, qui évoque sa vie, avant le grand rendez-vous de son exitence.

Lieu de captation :

Nassogne quoi de plus logique, puisque nous évoquons le cerf mais aussi les autres animaux de nos régions d'altitude, de nous poser au coeur de l'Ardenne, face au massif de St Hubert qui culmine tout de même à quelque 600m ! 20.000 ha de forêt gérée, avec l'une des plus belles populations de grands cerfs, mais aussi le grand corbeau, les chevreuils, la cigogne noire, le grand-duc ... Le dépaysement est garanti, même si nous ne sortons pas du pays. Lieu : Le gîte "Altitude 400" puisque nous sommmes à quelques 380m ! 

08/02/2012

Communiqué de presse : Tous les oiseaux en difficulté - Ligue Royale Belge pour La Protection des Oiseaux !

ligue royale belge pour la protection des oiseaux,tous les oiseaux en difficulté,ornithologie,communiqué de presse,gel,lacs gelés,voies d'eau,cignes,auto-régulation température,bruxelles-environnement,ibge

Communiqué de Presse du 6 février 2012 de la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux - Tous les oiseaux en difficulté !

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux (L.R.B.P.O.) en complète et constante relation avec Bruxelles Environnement, l'administration de l'environnement et de l'énergie de la Région de Bruxelles-Capitale est tenue informée de l'état des lacs gelés et des voies d'eaux. En ces temps de gel, la prudence est de mise mais les équipes d'intervention sont prêtes à répondre aux appels concernant tous les oiseaux en difficulté dans les rues de la capitale et de ses environs.

Le gel est un élément naturel de l'hiver et de la nature. Les oiseaux sont tous capables de migrer vers le sud et des températures plus clémentes, c'est dans leur patrimoine génétique et c'est une des raisons pour laquelle nous les admirons. Il ne faut pas s'inquiéter de voir des cygnes immobiles sur la glace pendant des heures voire plusieurs jours, c'est leur méthode d'auto-régulation de température. 

Je profite également de l'occasion pour vous inviter à relire mes conseils pratiques => en matière de nourrissage des oiseaux   et de contacter un des nombreux => centres de revalidations si vous deviez rencontrer un oiseau en difficulté ! 

ligue royale belge pour la protection des oiseaux,tous les oiseaux en difficulté,ornithologie,communiqué de presse,gel,lacs gelés,voies d'eau,cignes,auto-régulation température,bruxelles-environnement,ibge

Conférence et expo photo "Antarctique, l'éden polaire" de Bart Van de Vijver à Meise !

 

© Bart Van de Vijver

Bart Van de Vijver, scientifique du jardin Botanique particulièrement actif dans des programmes de recherche en Antarctique et en particulier sur l'île de Livingston donnera une conférence grand public où il vous présentera ses recherches. Tout au long de cet échange, il vous présentera de nombreux clichés inédits consacrés à la découverte des animaux et des plantes du "Continent blanc" qui est loin d'être une terre hospitalière. 

A l'isue de la conférence, il se tiendra à votre disposition dans l'exposition où il répondra à toutes les questions que vous vous posez sur les recherches dans cet "éden polaire". 

En pratique :

Conférence + expo : le dimanche 18 mars 2012 de 15H30 à 16H30.

Expo photos : du samedi 18 février au dimanche 22 avril 2012 du lundi au dimanche de 9H30 à 17H.

Attention : expo exceptionnellement fermée les vendredi 20 et samedi 21 avril.  

Jardin Botanique National - Domaine de Bouchout - Nieuwlaan 38 à 1860 Meise. 

Plus d'info au 02/260.09.70 ou Jardin Botanique 

P.A.F. 5 euros (+1 euro pour la conférence), gratuit pour les moins de 12 ans. 

 

03/02/2012

A la rencontre du hérisson (2/2) au Jardin extraordinaire ce 5 février !

jardin extraordinaire,le hérisson,the year of the hedgehog,le chat suavage,le clos de l'olivier,creaves,centre de revalidation pour espèces animales vivant à l'état sau

© Jérôme Salvi 

Sommaire Jardin Extraordinaire du 05 février à 20H10 sur la Une :

Document : Le hérisson toute l'année (2/2) (The Year of the hedgehog - ORF).

La première partie évoquait surtout la biologie de ce mammifère qui vit sur terre depuis des millions d'années et s'adapte merveilleusement à toutes sortes d'environnements. Hélas, la route et les pesticides ou insecticides font des millions de victimes chaque année en Europe. Dans cette seconde partie, nous évoquerons les aspects pratiques de son quotidien : le gîte et le couvert indispensables à sa survie et son confort. 

Reportage : Le chat sauvage.

Un reportage tourné en Suisse et qui permettra de rappeler les différences essentielles entre le chat sauvage appelé aussi chat forestier, et le chat haret qui est un chat domestiqué retourné à l'état sauvage. Les scientifiques considèrent aujourd'hui qu'il s'agit de deux sous-espèces. Johan Michaux nous rappellera aussi les causes de la raréfaction de ce félin farouche, parmi lesquelles l'hybridation avec le chat domestique.

Reportage : Le Clos de l'Olivier situé près de Jurbise.

Ce CREAVES - Centre de Revalidation pour Espèces Animales Vivant à l'Etat Sauvage, a été l'un des premiers à être agréé par la région Wallonne en 1988. Il a été ouvert par Monsieur Marlier et son épouse, Catrin Imhoff. Ils recueillent chaque année de nombreux oiseaux et mammifères. Une salle d'opération, un jardin, un matériel adéquat, mais surtout les bénévoles et vétérinaires permettent de soigner et sauver les animaux, pour les relâcher dans la nature. Le centre accueille des dizaines de hérissons chaque année. Rencontres ... piquantes, s'il en est ! Le conseil de base lorsqu'on trouve un animal en danger : le porter au plus tôt à un centre, plutôt que de tenter de le soigner. On ne s'improvise pas soigneur de blaireau, de mésange ou de hérisson !

Un merci tout particulier à Jérôme Salvi, photographe animalier, pour la diffusion de son cliché du hérisson sur Ice and Green et profitez de l'occasion pour visiter son magnifique site internet Beauté Sauvage 


02/02/2012

Fable musicale "Banquise" à Woluwé Saint Pierre le 5 février !

 Il était une fois un cirque à l'abandon dans le grand Nord ... 

Paxo, Paccor et Piole, trois pingouins musiciens.

Pravitch, le vieux concierge qui se prenait pour le dompteur.

La banquise.

La fonte des glaces.

La folie des hommes ...

Banquise, fable musicale

Notre spectacle est avant tout une fable, une allégorie. La musique y tient une place de choix. Nous nous adressons à l'imaginaire. Nous espérons toucher le coeur avant l'esprit. Au delà d'un message écologique, nous y évoquons la folie de l'homme qui, par sa mégalomanie et son goût du pouvoir, déchaîne, une fois de plus, des forces qui le dépassent.  

Au Théâtre Maât, il n'est pas dans nos habitudes de terminer un spectacle sur une note grave. Ici, nous avons choisi de la faire, parce que le sujet ne semblait pas se prêter à une fin optimiste. Mais si le mur vers lequel nous nous dirigeons tranquillement semble aussi menaçant que l'iceberg qui coula le Titanic, nous avons encore le choix de l'éviter.  

Grâce à un partenariat avec la Fondation Polaire Internationale, nous avons pu bénéficier de leur expertise pour l'édition d'un dossier pédagogique destiné aux parents et aux enseignants. Il sera distribué après les représentations, en espérant qu'il se conjugue harmonieusement aux images que nous aurons laissées derrière nous.   

Le Pingouin Musicien est une espèce très rare qu'on trouve encore dans certaines régions reculées de l'imaginaire. Tout comme le Pingouin traditionnel ou le Manchot empereur, il est menacé d'extinction.

Contrairement à ses cousins, il est capable de s'asseoir. Il est aussi doté d'un instrument qui lui donne la capacité de s'exprimer en musique, de la plus belle façon, mais qui l'empêche de nager.

Il existe plusieurs variétés de Pingouins Musiciens et nous avons la chance d'avoir ici un échantillon très complémentaire ; un Piole (violoncelle), un Paccor (accordéon) et un Paxo (saxophone).

Le Pingouin Musicien est d'un caractère pacifique mais très gourmand. Il raffole des filets de sole et de petits poissons rouges. Il peut être apprivoisé et même dressé à accomplir certains numéros de cirque. 

En pratique :

Fable musciale : Banquise.

Le dimanche 5 février 2012 à 16H.

Mise en scène de Christine Smeysters avec Julien de Borman : accordéon diatonique - Matthieu Moureau : sax - Hélène Blesch : violoncelle - Hadi El Gammal - Scénario de Christine Smeysters et Hadi El Gammal. 

Une fable musicale drôle et émouvante sur fond de tangos et de valses.  

Public : petits et grands (âge minimum de 3 ans jusqu'à 10-12 ans).

Prix : non précisé.

Centre Culturel de Woluwé Saint-Pierre - Avenue Charles Thielemans 93 à 1150 Bruxelles. 

Infos et réservations au 02/773.05.88. ou Centre Culturel Woluwe St Pierre 

31/01/2012

Balades nocturnes les 10 et 18/02 au Domaine des Silex à Watermael-Boitsfort

 balade nocturne forêt, forêt de soignes, domaine des silex, watermael-boitsfort, chouette promenade, chouette soirée, rapaces nocturnes, commission ornithologique de watermael-boitsfort, étang du moulin

En pratique :

Balade 1 : Chouette promenade en forêt à l'écoute de la vie nocturne.

Le vendredi 10 février 2012 à 20H.

Rendez-vous à l'Etang de Boitsfort (Etang du Moulin) - Chemin des Silex - Avenue de la Foresterie

Accès Stib : Bus 95, tram 94, Gare de Watermael-Boitsfort.

Responsable : Commission Ornithologique de Watermael-Boitsfort - COWB 

Mario Ninanne 02/672.88.03 ou 0478/550.424. 

Balade 2 : Chouette Soirée, Nuit Boitsfortoise des rapaces nocturnes.

Le samedi 18 février 2012 à 20H.

Si vous désirez entendre le chant des mystérieux rapaces nocturnes et en apprendre plus sur leurs modes de vie, venez vous plonger dans la magie de la nuit d'une balade nocturne au Domaine des Silex. C'est une occasion de découvrir ces oiseaux fascinants et superbes. Des spécialsites répondront à vos questions.

Au programme : projection vidéo, stand et documentation, sorties crépusculaires ou nocturnes ...

Rendez-vous au Domaine des Silex - Chemin des Silex à 1170 Bruxelles.

Accès Stib : bus 95, tram 94 et Gare de Watermael-Boitsfort.   

Inscriptions obligatoires (limité à 50 personnes) auprès de la Commission Ornithologique de Watermael-Boitsfort - COWB

Nadine Rubbens 02/672.88.03 ou 0478/444.005. 

29/01/2012

La 8ème merveille du monde: les rizières millénaires des Philippines!

En dehors des sentiers battus, il est un fait que Notre Nature regorge de merveilleux secrets. Pourtant, ce qui vous émerveillera peut susciter l'indifférence de votre voisin. Grâce à l'échange, au partage de votre expérience, de votre vécu et de vos photos, vous pourrez peut être interpeller d'autres personnes à découvrir et à apprécier ce qui pour vous est de l'ordre de l'extraordinaire beauté.

A ce titre, je souhaite vous faire ainsi découvrir en quelques images une région dont l'histoire, le caractère unique, le savoir-faire transmis de génération en génération et la difficulté d'accès fascinent et méritent un respect que j'aurais envie de qualifier de "divin".

Permettez moi avant tout de vous expliquer ce qui m'a émotionnellement le plus touché/scandalisé durant mon périple aux Philippines. A vrai dire, ceci se passa le 1er et le dernier jour à l'aéroport: "Là, je discute avec une série de mamans et de papas qui quittent leurs enfants, mari, épouse pour 2 années de travail (direction des centres urbains "hype et friqués" à l'instar des Sharm el Sheikh, Dubai, Abu Dabi, Doha...) pour travailler 6 jours sur 7 à raison de  10h/jr en moyenne...et surtout sans retour possible près des leurs, de leurs enfants chéris avant le terme du contrat! Vous auriez du voir l'étincelle dans les yeux de ces mamans quand elles s'exprimaient avec toutefois cette "fierté souriante et exemplaire" de pouvoir ainsi soutenir toute la famille, donner la meilleure éducation à leurs enfants....Je dis BRAVO!!!  Puis-je me permettre de vous poser une question leur disais-je (dont je connaissais pourtant déjà la réponse en ayant déjà eu le témoignage d'amis philippins): combien de dollars allez-vous gagner/mois ? Réponse en bas de cet article ! Quelle exploitation de l'homme/l'homme...pfffffffff!Je m'étais promis de faire partager mon coup de gueule à un maximum de personnes, et ce même si je plombe ici l'ambiance...!" A sérieusement méditer!  ...   

Découvrons ensemble la chaîne montagneuse de la Cordillère des Philippines de l'île septentrionale de Luzon, dont les impressionnantes rizières en terrasses et en pentes abruptes vieilles de 2000 ans sont classées au patrimoine mondial de l'Unesco et symbole de la minorité ethnique Ifugao. 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Voici le village de Batad situé près de Banaue dont les magnifiques rizières épousent à merveille les courbes des montagnes et culminent à environ 1500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Depuis 2000 ans, l'objectif principal a été d'exploiter au mieux chaque recoin des pentes de la Cordillère si bien que l'on peut certainement parler ici "d'oeuvres humaines architecturales, ancestrales et agricoles!”

Ceci démontre à quel point les cultivateurs de l'époque étaient capables, à force de dur labeur et d’ingéniosité de créer de prodigieux et impressionnants plateaux de riz avec de simples moyens rudimentaires qui permettent encore aujourd'hui aux habitants Ifugao de se nourrir en auto-suffisance!  

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

La promenade pour arriver au coeur des rizières est rude, sportive mais au combien "rewarding!"

Il est incroyable d'observer les sages et les habitants de la région effectuant l'aller-retour avec aisance et courage alors que me voilà à suer comme un "dingue" et à traîner la "patte" :-)  

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Et n'oubliez pas de prendre au départ de ce trek "votre bâton de pèlerin" (en location) qui vous sera bien bien utile (je vous assure) pour éviter de vous retrouver les quatre fers en l'air...à bon entendeur :-)

Les paysages sont tout simplement époustouflants, je dirais même exceptionnels!

Welcome aux escaliers du paradis!  

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Les rizières en terrasses sont le témoignage spectaculaire d’un système de production de riz à la fois durable et également communautaire qui perdure depuis deux mille ans.

Agencées sous la forme de bassins d'eau en pierres, elles se basent essentiellement sur la collecte d'eau issue des forêts et peuplant le sommet des montagnes. 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Dès votre arrivé à Sagada, chaque visiteur doit s'inscrire à l'office du tourisme où il obtiendra un panel de renseignements pratiques, d'activités nature et sportives à découvrir dans la région.

Parmi ces dernières, l'on notera de superbes randonnées à Echo Valley (photo ci-dessous), des trekkings vers les chutes d'eau et les impressionnantes rizières de Bomo-ok (photos ci-dessous), de Bokong et de Kapay-aw, la découverte du hameau voisin Balugan et de son école (photo ci-dessous) ou encore des balades souterraines au coeur des grottes de Sumaging et de Lumiang.

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

 Vue sur Echo Valley...

J'étais étonné de retrouver ici des pinèdes tout autour de Sagada...Les pins sont utilisés par les locaux pour construire de jolies maisons en bois.      

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

 Des cercueils suspendus (hanging coffins) à flanc de montagne sont aussi l’attraction des lieux. 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Marché aux légumes, fruits, riz, vêtements ... à Sagada.  

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

A Sagada, les fermiers cultivent salades, pommes de terre, courgettes, haricots, carottes...   

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

J’ai adoré les promenades au sein des rizières, suivre les petits sentiers de pierres qui les dessinent, observer les couleurs et les senteurs, discuter avec les habitants, apprécier les produits du terroir....

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

 Visite d'une classe d'élèves au hameau voisin de Sagada à Balugan...au coeur des rizières...et ils parlent très bien l'anglais...Hi there:-) 

Seulement, les jeunes générations souhaitent-elles rester là à cultiver riz et légumes? Ne sont-elles pas plus enclin à vouloir se rendre dans des centres urbains comme Manille, la capitale ou à travailler dans le secteur touristique puisque la région de Banaue attire de nombreux visiteurs ?

Le risque est l'abandon et une érosion progressive des terrasses qui nécessitent pourtant un entretien constant... Qu'ils sachent, que leur région et ces terrasses de riz et de légumes sont un véritable trésor à protéger! 

 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,balugan,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven,sagada

Le basket et le snooker sont des activités fun et sportives fortement appréciées par la jeunesse des Philippines...

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

L'un des moyens de déplacement traditionnel aux Philippines est le "tricycle". Village de Bontoc. 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Vivez l'expérience du "jeepney", un autre moyen de locomotion ultra démocratique aux Philippines (ex: 50 cents d'Euro pour +- 15 km...).

Quand ce dernier est full rempli à ras bord et qu'il drache, c'est ainsi que l'on comprend le quotidien des autochtones qui s'arment de patience et de sourire... 

Prenez là à droite pour entamer une longue ballade de 45 minutes, traverser Fidelisan et plus loin découvrir la superbe chute d'eau de Bomod-ok.

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

 Le riz, denrée essentielle dans la vie quotidienne des habitants est protégé par le dieu Bulul.

Hudhud, est le terme donné aux chants pendant la plantation et la récolte.

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

 Le travail est rude au jour le jour sans mentionner le temps humide, parfois pluvieux, parfois extrêmement chaud!

 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Le système d’irrigation des rizières est ingénieux: l’eau provient des montagnes et circule vers les terrasses soit à même le sol, soit dans les airs…  

 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Somptueuse chute d'eau de Bomod-ok...

Avant d'attaquer le chemin du retour via le hameau de Fidelisan, buvez au moins un litre d'eau et dégustez quelques bananes :-)

 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Au centre du village de Sagada, vous verrez plusieurs boutiques de souvenirs de l'Art local.

 Une des spécialités reconnues, est le "weaving - tissage". En effet, ils produisent de façon traditionnelle sacs à main, portes monnaie...  

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Demandez gentiment aux locaux de visiter une usine de fabrication...  

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Mariage traditionnel à l'église de Sagada, une expérience culturelle à vivre... 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Ici au Yoghurt House à Sagada, le "yoghurt et les pancakes home-made" sont les spécialités de la maison.

Miummm mium mium!

Prenez votre petit déjeuner au soleil sur la terrasse à l'étage en goûtant le thé local, le "Mountain tea".

Hormis l'acceuil si chaleureux des propriétaires, ce qui est tout bonnement délicieux dans se restaurant, c'est le "vegetable curry", à base de produits du terroir: riz, courgettes, carottes, haricots, pommes de terre... ! 

unesco,philippines,rizières,merveille,patrimoine mondial de l'humanité,igorots,sagada,banaue,cordillères,trekking,routard,ifugao province,rice terrace,batad,légumes,hanging coffins,echo valley,bomod-ok waterfalls,fidelisan village,weaving,tissage,paysage,marché,bontoc,kapay-aw,grottes,sagada yoghurt house,jeepneys,sagada homestay,préservation,héritage de l'humanité,northern luzon,escalier du paradis,liste du patrimoine mondial en péril,hudhud,stairways to heaven

Sagada Hom Stay est un guesthouse construit à base de pins de la région...

Oui, "The place to stay": avec une vue de haut sur la partie Sud de Sagada, chambre comfortable et propre dont les prix varient selon votre budget, votre souhait d'avoir une salle de bain commune ou pas...Propriétaire charmant et accueillant prêt à vous aider à tout moment...

"Réponse à la question d'en haut (3ème paragraphe) => +- 300 à 450 dollars/mois!"   

Découvrez en vidéo davantage sur l'histoire de cette région et de ses habitants, la préservation de ces rizières classées par l'Unesco patrimoine de l'humanité en péril... 

17/01/2012

2 frères belges pour un incroyable Tour du Monde Green à vélo!

Voilà déjà 11.000 km d’entamés en vélo sur les 29.000 estimés, voilà déjà 9 contrées traversées avec des rencontres et des souvenirs innombrables, voilà déjà 12 pneus crevés depuis le départ en septembre 2011 de nos deux jeunes frères bruxellois Lucas et Matthieu De Mot pour un Tour du Monde exceptionnel aux allures sportives et environnementales.

Après 2 années de préparation, voilà qu’un rêve d’enfant devient réalité, celui de parcourir 5 continents et de traverser 30 pays en bicyclette à la force des jambes et du mental: “Nous espérons avoir la chance de pouvoir s'enrichir de la beauté de la nature et des diverses cultures qui s'ouvrirons à nous”. 

vélo,sport,fitness,tour du monde,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,patagonie,good planet,australie,nature,thailand,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement

Jeux de couleurs en Patagonie 

Le leitmotiv des deux belges est tout simplement l’Amour et la Passion du sport, l’envie de découvrir de nouveaux horizons, d’aller à la rencontre des autres, de comprendre leurs us et coutumes et de nous faire aussi partager leur ressentis. Bien plus, leur projet du nom de code  North-east-south-west by bike” s'axe autour de 3 objectifs principaux quant à la problématique environnementale:
 

=>sensibiliser le plus grand nombre de personnes pendant leur voyage et à leur retour.

=>voyager en respectant la nature et l’environnement, mais également en limitant au maximum leur empreinte écologique.

=> soutenir Goodplanet.be.une fondation qui a pour but de mettre l’écologie au coeur des consciences.  

C’est en lisant le site de leur récit que je compris que nos deux belges sont eux aussi des aventuriers et des athlètes des temps modernes. Lucas, hockeyeur et sportif de haut niveau s’inspire des prouesses réalisées par ses deux idoles: la navigatrice française Maud Fontenoy (qui a écrit justement l’épilogue de mon livre polaire “L’Appel de l’Arctique”) et l’explorateur polaire Mike Horn. Doué en langues (whaouhhh, 5 langues à son actif), Matthieu aime la découverte et les voyages. Ce projet-ci cadre parfaitement avec le Master qu’il termine en science et gestion de l’environnement à l’UCL.

Nous sommes donc partis à leur rencontre pour une interview exclusive en direct de l'Asie. 

- Vous avez depuis Septembre 2011 parcouru à vélo la Belgique, la France, l’Espagne, le Maroc, le Brésil, l’Argentine, le Chili, l’Australie et la Thaïlande (en ce moment), quelle est pour chacun de vous jusqu'à présent l’expérience ou la leçon de vie qui vous a le plus marqué et que vous souhaitez partager ici avec les visiteurs d’Ice & Green ?  

Lucas=>  "Nous avons déjà traversé 8 pays jusqu’à présent et dans chaque pays nous dormons chez l’habitant. (En 120 jours de voyage nous n’avons payé que deux nuits). Je pense que ce qui m’a le plus marqué sont les valeurs que nous rencontrons sur chaque continent, dans chaque pays. Des valeurs telles que l’accueil, l’entraide, l’amitié, etc. Nous avons rencontrés énormément de gens et nous nous sommes liés d’amitié avec beaucoup. Partout les gens veulent savoir d’où on vient, ce qu’on fait et comment ils peuvent nous aider". vélo,sport,fitness,tour du monde,passion,rêve,sensibiliser,écologie,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,maroc, france, passion, découvertes, Brésil, bonheur, acceuil, patagonie,good planet,australie,nature,thailande,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement,mygale,lucas et matthieu de mot,hockey,mike horn,l'appel de l'arctique,maud fontenoy,bike,aventurier

Nord de la France: belle rencontre avec tout un village! 

Matthieu=> "Effectivement les différences culturelles se sont avérées être de véritables richesses. Jusqu’à présent, chaque culture nous a ouvert la porte pour nous accueillir et nous aider. Les gens sont intrigués par le voyage que nous faisons et ont envie d’y participer à leur manière. Viennent ensuite les longues discussions sur les différences entre nos pays respectifs que nous avons le bonheur, chaque soir, de partager".   vélo,sport,fitness,tour du monde,passion,rêve,sensibiliser,écologie,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,maroc, france, passion, découvertes, Brésil, bonheur, acceuil, patagonie,good planet,australie,nature,thailande,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement,mygale,lucas et matthieu de mot,hockey,mike horn,l'appel de l'arctique,maud fontenoy,bike,aventurier

Maroc, rencontre avec une famille très acceuillante qui ne voulait pas nous laisser partir.

- En quoi votre Tour du monde a une vocation green?

"Premièrement nous voyageons à vélo, un des moyens de transport les plus "Green". Nous évitons en effet tout avion si ce n’est pour traverser des océans. La réussite de notre projet n’aura de valeur à nos yeux que dans le respect absolu de cette exigence. Ensuite, nous pédalons pour une fondation : Goodplanet.beNous tentons, via notre site internet de récolter un maximum de dons afin d’aider Goodplanet.be dans tous ces projet de sensibilisation à l’écologie en Belgique".

- Jusqu’à présent, quels sont les sites naturels qui vous ont le plus impressionnés. Pourquoi ?

Lucas=> "Les hauts plateaux d’Andalousie m’ont fort marqués. C’était nos premiers vrais moments « natures » et les souvenirs de la beauté des paysages qu’on a croisés sont encore bien ancrés dans ma mémoire".

Matthieu=> "En ce qui me concerne, la Patagonie a pour moi été la plus belle région où le contact avec la nature était vraiment particulier. Les distances entre les villages allaient jusqu’à parfois 450 km et nous forçaient au camping sauvage. De plus, les paysages étant tellement plats, nous pouvions voir à plus de 40 km autour de nous et vraiment observer des ciels qui nous offraient des spectacles de lumières inédits. C’est également dans cette région que nous avons pu voir le plus d’animaux jusqu’à présent : pingouins, baleines, lions de mer, guanacos, chevaux, mygales, scorpions, etc.". 

vélo,sport,fitness,tour du monde,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,patagonie,good planet,australie,nature,thailand,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement

Mygale en Patagonie

- A ce jour, vous avez parcourus combien de kilomètres ? Quelle sera votre prochaine étape, le Laos ? Physiquement,  est-ce si éprouvant et quelle est la "potion magique" pour entamer ce type d’aventure sportive et affronter au jour le jour vallées, cols, montagnes, kilomètres, chaleur ou/et froid, d'autres cultures ?

"Nous avons parcourus à ce jours 10700 km. Notre prochain pays est le Laos. Ensuite nous continuerons vers le Nord et atteindrons le Vietnam avant la Chine puis l’Asie centrale avant de commencer à se rapprocher de l’Europe.

Physiquement c’est très éprouvant. Cela a surtout à voir avec le rythme que nous nous imposons.Je pense que n’importe qui pourrait se lancer dans un voyage à vélo sans prérequis physique à conditions de rouler tranquillement et de ne pas être pressé. Sans oubliez par contre que certains pays obligent un rythme très élevé à cause du visa trop court. 

Je pense que la potion magique est l’envie d’y arriver. Certains jours sont très dur et parfois on ne veut pas monter sur notre selle. Certaines régions montagneuse et désertique sont, ont été et seront très difficiles à passer.  Mais nous savons que la satisfaction d’arriver dans de magnifiques endroits à la force des jambes vaut toutes les difficultés".  

- Savez-vous déjà de quelle manière vous aller célébrer votre passage au delà du cercle arctique et votre arrivée au Cap Nord fin août 2012 ?  

"Nous espérons atteindre le Cap Nord vers début août 2012. Un ami nous y attendra et c’est avec beaucoup d’émotions que nous franchirons le cercle polaire car cela constitue un de nos derniers objectifs dans ce voyage. Nous espérons y retrouver les mêmes sensations que nous avons ressenties lors de notre arrivée à Ushuaia (ville la plus australe du monde) avec des conditions difficiles, du vent, du froid mais un bonheur immense de se retrouver dans ces grands espaces. Nous reprendrons ensuite le cap vers le sud afin de retourner en Belgique, cap que nous aurons quitté depuis plus de 8 mois à ce moment-là".  

vélo,sport,fitness,tour du monde,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,patagonie,good planet,australie,nature,thailand,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement

Hauts plateaux d'Andalousie

- Que pourriez-vous conseiller à ces adultes, étudiants... qui souhaitent entreprendre un projet sportif et environnemental de cette envergure?

Lucas=> "Selon moi la préparation est d’une importance capitale. Avoir le matériel adéquat, une connaissance de base en mécanique (pour un voyage à vélo),connaitre les possibilités et les contraintes des visas des régions à traverser. Et pour ceux qui veulent ou qui n’ont pas d’autre choix : prendre le temps de bien préparer la recherche de sponsors.Il vaut mieux attendre et être vraiment prêt plutôt que de partir trop tôt. Nous nous sommes préparés pendant deux années complètes avant de nous lancer".

Matthieu=> "Il est évident que la préparation est capitale pour ce genre de projet. Chaque pièce de notre matériel a son importance et chaque défaut se fait sentir. Cependant, outre le matériel, il y a l’envie de réaliser un rêve que nous avons la chance d’avoir en commun. Pour ce faire, il nous a fallu discuter de chaque point afin d’être sûr d’être en concordance parfaite. Quel itinéraire choisir en prenant compte des envies de chacun. Quel budget. Nombre de kilomètre à parcourir. Des amis viendront-ils nous rejoindre ? Souhaitons-nous être médiatisés ? Etc. Il nous a fallu répondre à toutes ces questions afin de pouvoir se lancer dans cette entreprise commune".

Nous vous invitons à écrire ci-dessous vos messages de soutien afin d'encourager Lucas et Matthieu à la bonne continuation de leur magnifique aventure green et sportive. Suivez au jour le jour l'évolution de leur Tour du Monde pour la Planète sur www.neswbybike.be  !

Par l’intermédiaire de la page parrainage de leur site, vous pouvez parrainer les kilomètres parcourus par nos deux jeunes belges qui se transforment intégralement en dons pour l'association Goodplanet.be - cliquez ici pour en savoir davantage >>  

neswbybike Episode 2 from Jill Boon on Vimeo.

15/01/2012

Stop à la fatigue hivernale !

Vous êtes fatigués, en manque de tonus et l'hiver vous paraît bien trop long ? Adoptez dès aujourd'hui l'huile essentielle d'Epinette noire (Picea Marina) également connue sous le nom de Sapinette noire ou Picea negra.

Originaire du Canada où elle entre dans la fabrication de la pâte à papier et du bois de charpente, l'Epinette noire est également utilisée en aromathérapie pour ses nombreux bienfaits. Grâce à son action tonique générale et neurotonique, cette huile essentielle permet de lutter efficacement contre la fatigue, l'apathie, l'absence d'énergie, les coups de pompe et l'épuisement.

Picea_mariana_cones_Ontario + épinette noire.jpg

Epinette noire (Picea marina) 

De couleur jaune pâle à jaune vert-pâle, l'huile essentielle d'Epinette noire est extraite des jeunes rameaux (épines) et possède une odeur particulière due à la présence de menthol. A la fois résineuse, boisée et fraîche; elle se décline également en notes légèrement fruitées.

Comment l'utiliser ?

Si de nos jours l'aromathérapie est de plus en plus répandue, il est toutefois indispensable de respecter quelques consignes de base afin de bénéficier au mieux des nombreux bienfaits des huiles essentielles en toute sécurité. Prenez donc le temps de vous documenter et demandez conseil auprès de professionnels de la santé.

Retenez deux grands principes de base :

- Suivez scrupuleusement les consignes d'utilisation et ne dépassez en aucun cas les doses indiquées. En effet, les huiles essentielles ont beau être 100% naturelles; elles n'en demeurent pas moins inoffensives car extrêmement puissantes.

- Préférez toujours des "huiles essentielles" pures et naturelles et non des "essences". Choisissez uniquement des huiles de qualité biologique et facilement reconnaissable au moyen du petit logo AB (agriculture biologique). 

DSC00809.JPG

Comment l'appliquer ?

En cas de fatigue, je vous conseille de suivre une petite cure revitalisante de trois semaines.

Extrêmement pratique et facile d'utilisation, l'huile essentielle d'Epinette noire sera appliquée après dilution (dans de l'huile d'amande douce, abricots ...) deux fois par jour (matin et soir) à raison de 2 à 4 gouttes soit directement sur la région des surrénales, soit sur le plexus solaire ou encore le long de la colonne vertébrale.

  massage-surrenales.jpg

La région des surrénales

aromathérapie,huile essentielle,épinette noire,picea mariana,sapinette noire,picea negra,stop fatigue,coup de pompe,manque énergie,épuisement,apathie

La région du plexus solaire (en jaune) 


Quelles sont les précautions d'utilisation ?

Les huiles essentielles sont interdites chez la femme enceinte, allaitante, les sujets épileptiques, les personnes âgées et les enfants de moins de 6 ans.

Sauf quelques rares exceptions (lavande, arbre à thé, géranium) n'employez jamais d'huile essentielle pure directement sur la peau car elle pourrait occasionner des brulûres. Diluez-la au préalable dans une huile végétale comme l'huile d'amande douce, d'argan, de noisette, de noyau d'abricot, de bourrache ...

N'avalez jamais d'huile essentielle pure car elle pourrait endommager les muqueuses.

Dans le cas où vous suivez un traitement homéopathique, il est nécessaire de séparer la prise du traitement de celle des huiles essentielles car les effets pourraient s'avérer nuls.

Si vous êtes allergique, effectuez un petit test cutané en appliquant quelques gouttes d'huile essentielle additionnée d'huile végétale directement sur le poignet. Attendez 24H pour voir si vous développez une quelconque irritation cutanée. 

Attention aux huiles essentielles de type agrumes (citron, orange, mandarine, pamplemousse) qui sont photosensibilisantes. Evitez de vous exposer au soleil après application car vous risqueriez de voir apparaître de disgracieuses et tenaces taches cutanées.  

Au cas où vous devriez recevoir une goutte d'huile essentielle dans les yeux, n'utilisez pas d'eau pour rincer mais plutôt de l'huile végétale de type huile d'olive pour un soulagement quasi immédiat.

Conservez vos huiles essentielles à l'abri de la lumière, dans un endroit sec et surtout, hors de portée des enfants. S'il arrivait qu'un enfant absorbe un des composés par accident, contactez au plus vite le Centre Anti-Poison 


Coin lecture

La bible de l'aromathérapie - Utiliser les huiles essentielles au quotidien - Nerys Purchon - Ed. Marabout 2001 - 509p.

aromathérapie,huile essentielle,épinette noire,picea mariana,sapinette noire,picea negra,stop fatigue,coup de pompe,manque énergie,épuisement,apathie

L'aromathérapie - Des remèdes et des inspirations pour votre bien-être - Jennie Harding - Evergreen 2066 - 128p. 

aromathérapie,huile essentielle,épinette noire,picea mariana,sapinette noire,picea negra,stop fatigue,coup de pompe,manque énergie,épuisement,apathie

Aromathérapie - Découverte et initiation - Jennie Harding - Evergreen 2003 - 224p.

aromathérapie,huile essentielle,épinette noire,picea mariana,sapinette noire,picea negra,stop fatigue,coup de pompe,manque énergie,épuisement,apathie

Le 100 réflexes huiles essentielles au féminin - Danièle Festy - Leduc.s Editions 2007 - 192p.

aromathérapie,huile essentielle,épinette noire,picea mariana,sapinette noire,picea negra,stop fatigue,coup de pompe,manque énergie,épuisement,apathie


"Si nous pouvions voir clairement le miracle d'une seule fleur, toute notre vie en serait changée"    (Le Bouddha)

24/12/2011

Merry Christmas & Happy New Year to each one of yoooou!

Chers visiteurs, chers amis,  

Nous avons eu le plaisir de lancer ce 19 septembre Ice and Green au travers d'une interview exclusive de nos deux explorateurs belges Dixie Dansercoer et Sam Deltour qui, d'ailleurs, parcourent en ce moment en kite, à pied et à ski le continent Antarctique.

Depuis, nous sommes très heureux de pouvoir vous faire découvrir des thématiques vertes et polaires variées allant du baguage scientifique d'oiseaux aux balades au coeur de nos joyaux forestiers belges et de nos campagnes verdoyantes en passant par la féerie des nuances d'orange et de bleu qui s'étirent sur l'horizon arctique. 

happy new year,christmas,nouvel an,fêtes,nouvelles résolutions,2012,tous ensemble,imagine a green world,nature,belge,dixie dansercoer,ardennes,green,polaire,forêt,sports

Avec vous, notre objectif en 2012 est d'aller à la découverte de nouveaux trésors belges et polaires afin de partager tous ensemble nos observations, sentiments, coups de gueule et solutions

Le sport et le bien être doivent devenir des valeurs essentielles dans notre société dite "exemplaire" où souvent et malheureusement dépression, stress, allergies, cancer, incivisme, catastrophes climatiques...deviennent les refrains de notre époque. Pour reprendre l'interview de nos amis Alain et Nathalie dans leur projet "Imagine a Green World", n'est-il pas grand temps de réfléchir et d'agir autrement, revenir davantage aux produits du terroir, apprécier les petits bonheurs de la vie, consommer ce dont on a réellement besoin....être moins dans le "consumérisme" et plus dans l'entraide et l'éducation écologique...

Méditons sur ce que Alain pointait dans cette interview que nous vous conseillons vivement de (re)lire: "...La vie est très courte et lorsque l'on n'est bien né c'est-à-dire dans nos sociétés occidentales où les gens ploient sous les biens, c'est un scandale de ne pas être heureux. Pour ce faire, nous conseillons aux gens de mettre de côté l'obsession de capitalisation, les pressions sociales castratrices et faire ce qu'ils aiment réellement. La vie passe très vite et quand elle est passée, c'est trop tard pour avoir des regrets. Il y a sans doute mieux à faire que de travailler pour une grande banque ou une compagnie d'assurances qui finalement n'en à rien à faire de votre bonheur...lisez la suite ici >> "   

happy new year,christmas,nouvel an,fêtes,nouvelles résolutions,2012,tous ensemble,imagine a green world,nature,belge,dixie dansercoer,ardennes,green,polaire,forêt,sports

Tout au long de 2012, nous attendons aussi vos réfléxions, l'expérience que vous avez vécues par exemple au coeur d'une association de protection de l'environnement....afin de susciter davantage les prises de conscience, nos réactions, nos désirs à notre tour d'agir et de se rendre utile...et que tous ensemble, nous savons que nous pouvons modifier nos comportements et même si ce n'est peut être pas tous les jours si évident!

En cette période de fêtes, nous vous recommandons comme cadeau de Noël pour vos proches, amis, collègues, l'ouvrage belge "L'Appel de l'Arctique" qui vous transportera chez les eskimaux des villages côtiers isolés de l'Alaska, du Grand Nord canadien et du Nunavut...(librairies sur Knokke, Bruxelles, Louvain-la-Neuve, Waterloo, Charleroi et Liège, plus d'info cliquez ici >>).  

happy new year,christmas,nouvel an,fêtes,nouvelles résolutions,2012,tous ensemble,imagine a green world,nature,belge,dixie dansercoer,ardennes,green,polaire,forêt,sports,entraide,stress,bonheur,bien être

A toutes et tous, nous vous souhaitons d'excellentes fêtes de fin d'années et surtout une année 2012 sous le signe du sourire, la décontraction, les bonheurs simples et l'entraide.

Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à indiquer ci-dessous ou/et sur la Fan page Ice and Green de Facebook, vos commentaires, voeux et réalisations pour 2012. 

Heureuse année 2012, Happy New Year to all.

Green Girl et Pat Ice.   

23/12/2011

Dixie & Sam ont atteint le pôle Sud - Communiqué de presse

Antarctic ICE : 30 jours sur la glace et 1.759 km dans les jambes !

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be,belgique,kite,ski,calotte,antarctica,polar regions,arctic

Bruxelles, le 22 décembre 2011 - Le 21 décembre, après un difficile périple de 1.759 km, les explorateurs polaires Dixie Dansercoer et Sam Deltour ont atteint le pôle Sud, première étape de leur formidable expédition Antarctic ICE

Les explorateurs polaires Dixie Dansercoer et Sam Deltour ont atteint le pôle Sud le 21 décembre, à 20h00 UTC. Après un périple de 30 jours et 1.759 km, Dixie et Sam ont enfin pu annoncer par téléphone satellite que la première grande étape de l'expédition Antarctic ICE est accomplie !  Les deux explorateurs ont parcouru la distance séparant le point de départ (74° 53' 40" S et 12° 18' 27" E) du pôle Sud géographique sans aucun approvisonnement ni assistance motorisée et poussés par les vents balayant le haut plateau antarctique. Ils ont planté leur tente non loin de la station de recherche scientifique américaine Scott-Amundsen et prévoient de poursuivre leur expédition dans les prochains jours, après quelques heures de repos bien mérité. Nos aventuriers fêterons donc Noël et le Nouvel An sur la glace.

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be,belgique,kite,ski,calotte,antarctica,polar regions,arctic

Dixie et Sam sont ravis d'avoir d'avoir accompli cette première et difficile étape de leur expédition. L'utilisation quotidienne des kites - souvent plus de dix heures d'affilées sur un terrain difficile leur a demandé une bonne dose d'endurance. En Antarctique la nature est seule maîtresse et en tant qu'explorateur polaire, vous n'avez d'autre choix que de l'accepter. L'omniprésence de sastrugis, des dunes de neige durcies formées par le vent, a rendu le déplacement avec les kites hasardeux, difficile et souvent dangereux. Mais malgré leurs genoux et leur dos endoloris, Dixie et Sam se sentent fin prêts à relever ce défi jusqu'au bout.

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be,belgique,kite,ski,calotte,antarctica,polar regions,arctic

Dans les prochains jours, les membres de l'expédition s'aventureront dans l'Antarctique est, une région encore totalement inexplorée. L'objectif est de continuer à exploiter au maximum les vents catabatiques qui soufflent sur le plateau antarctique, le plus élevé, le plus froid et le plus venteux du globe terrestre. Ces vents sont formés lorsque l'air refroidit à proximité de la couche de neige et atteint alors une densité supérieure à celle de l'air environnant. Cet air plus lourd glisse de la calotte glaciaire vers les côtes et est dévié par la force de Coriolis (ainsi nommée d'après l'ingénieur français Gustave-Gaspard Coriolis) exercée par la rotation de la Terre. Dixie et Sam comptent profiter de leur expédition pour effectuer un maximum de mesures des vents de l'Antarctique Est.

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be,belgique,kite,ski,calotte,antarctica,polar regions,arctic

Les deux aventuriers espèrent parcourir plus de 5.000 km en 100 jours en profitant au maximum de l'énergie éolienne ainsi que des kites et des traînaux élaborés sur mesure. S'ils atteignent leur objectif, les explorateurs batteront le record du monde de l'expédition autonome non motorisée la plus longue. Ce record est détenu par l'aventurier norvégien Rune Gjeldnes. Il a parcouru il y a cinq ans 4.808 km en 90 jours, sans approvisionnement pendant son périple. 

Contacts presse

Antarctic ICE

Stefan Maes

(+32 475 89 43 46)

stefan@ligna.be   

Creative Strategies

Benita Dreesen

(+32 475 24 27 90)

bdreesen@creative-strategies.eu.com    

Soutenons et encourageons nos deux explorateurs belges dans la concrétisation de ce véritable challenge et suivons au quotidien l'avancement de cette fabuleuse expédition polaire sur Antarctic ICE

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be,belgique,kite,ski,calotte,antarctica,polar regions,arctic

21/12/2011

Balade nature en Forêt de Soigne ce 31 décembre 2011 à 14H

balade saint-sylvestre,forêt de soignes,guide-nature brabant,watermael-boitsfort,dominique françois,faune,flore,balade hivernale,rue nisard

En cette belle fête de la Saint Sylvestre, par drèves, chemins et sentiers; nous nous pencherons sur la faune et la flore qui entament courageusement la traversée de l'hiver en remerciant la nature pour la majesté de la forêt.

En pratique :

Balade de la Saint-Sylvestre ce 31 décembre 2011 de 14H à 16H30.

Organisation : Guides Nature du Brabant.

Guide : Dominique François 02/726.58.90    fc419582@skynet.be  

Lieu : Forêt de Soignes - Rendez-vous sur le parking au bout de la Rue Nisard à 1170 Watermael-Boitsfort.

Attention : Prévoir chaussures de marche et vêtements chauds.

balade saint-sylvestre,forêt de soignes,guide-nature brabant,watermael-boitsfort,dominique françois,faune,flore,balade hivernale,rue nisard


16/12/2011

Exposition photo : Dentelières à huit pattes, les araignées bruxelloises

Natagora Bruxelles a le plaisir de vous inviter à l'exposition photo Dentelières à huit pattes, les araignées bruxelloises; suite à l'exposition concours photo organisée le 13 décembre 2011.

Pas moins de 63 photos d'araignées toutes photographiées sur le territoire de la région bruxelloise ornent les murs des Halles Saint Géry avec commentaires généralistes et/ou professionnels.

Sept prix ont été attribués par le jury, composé de photographes animaliers, de conseillers scientifiques et autres pour le plus grand plaisir de tous les passionnés d'araignées.

dentellières à huit pattes, les araignées de la région bruelloise, expo photo, halles-saint-gery, bruxelles, araignées, arachnides, brigitte segers, groupe travail araignées spidermanneke,  natagora

En pratique :

Dentelières à huit pattes, les araignées bruxelloises.

Du 14 décembre 2011 au 30 janvier 2012, tous les jours de 10 à 18 heures.

Lieu : Les Halles Saint-Gery, 23 Place Saint-Gery à 1000 Bruxelles.

Accès Stib : métro Rogier (ligne 2) puis tram jusque Bourse ou station métro Gare Centrale (ligne 1a et 1b), bus

station Bourse et De Brouckère, trams station Bourse.

Entrée libre.

Plus d'info sur l'expo au 02/502.44.24.  

 

Découvrez le monde fascinant des araignées ?

Via le groupe de travail Natagora GT araignées => Spidermanneke

Via le groupe Facebook => Spidermanneke aime les araignées

13/12/2011

Le dernier Jardin extraordinaire de l'année, ce 18 décembre 2011 !

Cette émission du 18 décembre est déjà la dernière émission de l'année 2011. Sa programmation a été faite à l'intention d'un large public familial, puisque les enfants auront à cette période "l'autorisation de 20H30" ! Notre manière de souhaiter à nos fidèles téléspectateurs un Joyeux Noël et de douces fêtes de fin d'année.

Joyeux Noël et Bonne année 2012 !

© Vinciane Allebroeck

Sommaire Jardin extraordinaire du 18 décembre à 20H10 sur la Une :

Document : Sur les traces du lynx

Ce document dessine le portrait d'un mammifère emblématique de la forêt boréale, mais aussi des forêts européennes dont il a disparu, pour la plupart. Le lynx est toujours présent en Suisse, où une équipe de scientifiques assure un suivi des populations de lynx. Nous suivrons en l'occurence la vie quotidienne d'une mère et de ses turbulents petits, qu'elle protège jalousement, et nourrit jusqu'à leur émancipation.

Jeux dans la neige, chasses, affûts... des images craquantes pour toute la famille.

Reportage : Land of the Fox 

jardin extraordinaire,lynx,renard,land of the fox,1er prix festival nature namur,walter barthelemi

Walter Barthelemi est venu à la vidéo en amateur après une carrière commerciale. Son premier film "Land of the Fox" a été salué au Festival Nature Namur, dans la compétition amateurs. Il a été récompensé par le Grand Prix 2011. Un court-métrage touchant, dans lequel il évoque sa passion pour le renard. De belles images à déguster en famille.



Un merci tout particulier à Walter Barthelemi, photographe animalier - pour la diffusion de son cliché renard sur Ice And Green !

09/12/2011

La forêt est à l'honneur au Jardin extraordinaire de ce 11 décembre !

En cette Année Internationale de la Forêt, une émission entièrement consacrée à la forêt et surtout à nos forêts. Cinq reportages aux thèmes très divers, qui permettront à chacun de trouver réponse à ses interrogations, ou simplement de rêver et de se détendre.

L'émission se déroule depuis le Musée de la Forêt et des Eaux, dans le splendide Domaine de Spa Berinzenne, en bordure de la Fagne de Malchamps. L'endroit idéal pour évoquer ce patrimoine précieux entre tous.  

jardin extraordinaire,année internationale de la forêt,documentaire,arbres,rtbf,la une

Abbaye du Rouge-Cloître - Hiver 2009 © Vinciane Allebroeck

Sommaire Jardin extraordinaire du 11 décembre à 20H10 sur la Une :

Reportage 1 : Les forêts du monde, par Sophie Brems et Bénédicte Beauloye.

Les forêts recouvrent près d'un tiers de la superficie totale de la terre. Elles ne se ressemblent pas toutes, vu leur localisation, le climat, les menaces. Un petit tour d'horizon des différents types de forêt de la planète.

Reportage 2 : Quel type de forêt en Belgique par Sophie Brems et Charlotte Collin.

Les écosystèmes forestiers évoluent depuis la nuit des temps. Selon la FAO, il subsiste 36% de forêts primaires, 57% de forêts régénérées et 7% de forêts plantées à travers le monde. En Belgique, il ne subsiste plus de forêt primaire - évoluant sans intervention humaine - même si à certains endroits on tente d'y revenir.

Dans le petit vallon de la Solière près de Huy, la forêt reprend ses droits. Rencontre avec Christine Farcy, ingénieur agronome, chercheuse à l'UCL.

Reportage 3 : L'Arboretum Lenoir par Isabelle Masson et Eric Tamundele.

A Rendeux sur les rives de l'Ourthe, un site remarquable réunit plus de 1400 espèces d'arbres. Cet Arboretum est l'oeuvre de Robert Lenoir, collectionneur passionné qui planta des graines du monde entier. 

Reportage 4 : Arbre et le sacré par Isabelle Masson et Eric Tamundele.

Les arbres font toujours partie de notre imaginaire. Pourquoi les légendes et traditions qui les entourent restent-elles si vivaces ? Réponse avec Benjamin Stassen, l'un des meilleurs connaisseurs de nos arbres remarquables, photographe et auteur de nombreux ouvarges de référence sur la question, et Benoît Loodts, autour d'un ouvrage sur les arbres à clous.

Reportage 5 : FNN "Les Forêts et les chauves-souris" de Frédéric Forget.    

Un court métrage de 5', Grand Prix du meilleur Documentaire à la compétition amateur du tout récent Festival Nature Namur. Passionné par les chauves-souris de nos régions,et entièrement dévoué à leur préservation, le Dr Frédéric Forget nous présente toutes les espèces qui vivent dans nos forêts. Un excellent outil didactique à diffuser sans modération. 

Nos invités : Paul Galand réagira aux deux premiers reportages pour nous parler de la situation des forêts de notre planète - Jean Luc Duvivier de Fortemps reconnu comme "l'écrivain de la forêt d'Ardennes", cet homme de passion voue sa vie à la nature, ses mystères, légendes et contes. Son oeuvre honore le cerf, les esprits tutélaires de la terre ardennaise et fait la part belle aux légendes. Il est donc l'invité privilégié pour évoquer une terre si riche de mythe et personnages fantastiques. 

Réserve Naturelle Domaniale du Viroin, Le Fondry des Chiens, Vierves-Sur-Viroin, week-end guide-nature, cercle des naturalistes de belgique oin

Week-end guide-nature - Le Fondry des Chiens - Vierves-Sur-Viroin

© Vinciane Allebroeck


04/12/2011

Sculptures de glace à Bruges sous le thème Disneyland Paris...

Chaque année, celle que certains nomment la Venise du Nord, Bruges vous fait découvrir ses sculptures de glace et de neige à l'occasion des fêtes de fin d'année.  

sculptures de glace et de neige

Jusqu'au 15 janvier 2012, le festival international de sculpture de glace et de neige accueille cet hiver à quelques pas de la Gare de Bruges (privilégiez donc le train) en primeur mondiale une réinterprétation du thème de Disneyland® Paris ! Plus de renseignements sur www.sculpturedeglace.be  

03/12/2011

Documentaire "La forêt-The forest" au Jardin extraordinaire de ce 4 décembre !

 Forêt de Soignes, Le Jardin Extraordinaire, Forêt, botanique, balade hivernale

Forêt de Soignes - Hiver 2010


Sommaire Jardin extraordinaire du 4 décembre à 20H10 sur la Une : 

Document 1 : La Forêt (titre original : The forest- Parthenon)

Il fut un temps où toute l'Europe centrale et la Grande-Bretagne étaient couvertes de forêts primaires. Les dernières découvertes des scientifiques démontrent que même les forêts des parcs nationaux ne ressemblent plus aux forêts d'origine. La disparition des grands herbivores, aurochs, bisons ... a profondément modifié les paysages et leur biodiversité. 

Le document nous montre que malgré cela, les forêts d'Europe centrale sont encore riches d'une faune diverse : insectes, reptiles, mammifères ...

Un tableau époustoufflant de beauté, composé par l'un des meilleurs réalisateurs du moment ; Jan Haft, et salué par de nombreux prix dans les festivals internionaux. Il pénètre au coeur des forêts, dans les terriers, sous l'écorce des arbres, plonge en sous-sol ou escalade la cime des arbres pour nous montrer l'extraordinaire complexité d'un milieu vivant et magnifique.

Un document superbe pour terminer l'Année Internationale de la Forêt en beauté ! 

Document 2 : Spa Berinzenne

Le Domaine de Spa Berinzenne est situé au coeur de l'une des plus belles régions de notre pays et sur les hauteurs d'une ville au passé glorieux : Spa, dont on oublie trop souvent qu'elle est le berceau du thermalisme moderne. Des eaux omniprésentes, dans la ville, dans les forêts, dans la fagne, surgissant dans les fameux "pouhons", les sources aux eaux très diverses... Une cité thermale nichée au creux de la vallée du Wayai, entourée de collines boisées. Un écrin de forêts qui fait de cette cité thermale un lieu de villégiature et de ressourcement nature privilégié.

L'équipe est installée dans le Domaine, sur les hauteurs de Spa. Il est situé tout près de la forêt de Géronstère, et en bordure de la Fagne de Malchamps, reprise dans le réseau européen de Natura 2000. Le Domaine comprend un Musée de la Forêt et des Eaux "Pierre Noé" inauguré récemment.

Il présente les merveilles naturelles de la région spadoise : de la fagne aux forêts, en passant par les sources et rivières. Il permet de découvrir les animaux de la forêt, sa respiration, ses arbres ... avec ses fresques, modules interactives, dessins, photos et animaux naturalisés (tous victimes de mort naturelle ou d'accidents et apportés au Musée pour naturalisation ou étude scientifique). Il présente bien sûr le cycle de l'eau, les eaux minérales naturelles, l'hydrocitoyenneté ... Le CRIE, Centre Régional d'Initiation à l'Environnement, qui propose des animations et stages pour les jeunes, ainsi que d'autres infrastructures permettant à un large public de s'y ressourcer.

Balade en Forêt, Balade Guide-nature,  Forêt de Soignes, botanique, Cercles des Naturalistes de Belgique

 Balade botanique en forêt de Soignes © Vinciane Allebroeck

28/11/2011

Concours L'Appel de l'Arctique via Télé Bruxelles...

Tentez de gagner via le site de "Télé Bruxelles" l'ouvrage polaire "L'Appel de l'Arctique" qui vous transportera au coeur de l'Océan Arctique et des villages côtiers isolés du Grand Nord canadien et alaskien. L'émission de Télé Bruxelles "Dites-Nous Tout" de cette semaine en fait la promotion, regardez >>

Cliquez donc ci-dessous sur la cover de Télé Bruxelles pour découvrir les conditions du concours Télé Bruxelles (jusqu'au 4 décembre 2011 minuit) Bonne chance  >>  

télé bruxelles, concours, l'appel de l'arctique,inuits,alaska,grand nord,arctique,eskimaux,ours,morses,barrow,nunavut,passage du nord-ouest,voile,glace,océan,banquise,patrimoine de l'humanité,pétrolier,climat,tchouktches,wainwright

  l'appel de l'arctique, ours, phoques, morses, eskimaux, inuits, nunavut, inushuk, nanuk, wainwright, gjoa haven, amundsen, barrow, alaska, paulatuk, nome, canada, barter island, st paul, st george, pribilofs, oiseaux, pond inlet, ile de baffin, ile banks, fort ross, diomède, herschel, beaufort, béring, tuktoyaktuk, cambridge bay, mackenzie, reine maud, cormorant, sterne arctique, canada, polar bear, seal, Arctic, Patrick Reader, arctic05

Une colonie de morses qui se prélassent sous le soleil de minuit en mer desTchouktches à hauteur du village de Wainwright au nord de l' Alasaka.

l'appel de l'arctique, ours, phoques, morses, eskimaux, inuits, nunavut, inushuk, nanuk, wainwright, gjoa haven, amundsen, barrow, alaska, paulatuk, nome, canada, barter island, st paul, st george, pribilofs, oiseaux, pond inlet, ile de baffin, ile banks, fort ross, diomède, herschel, beaufort, béring, tuktoyaktuk, cambridge bay, mackenzie, reine maud, cormorant, sterne arctique, canada, polar bear, seal, Arctic, Patrick Reader, arctic05

La cohésion chez les jeunes inuits est forte et se traduit par une accroche qui porte tout son sens: “Eskimo Power”. Ils sont fiers d’arborer en rue des bonnets tricotés qui reprennent ce slogan identitaire...

25/11/2011

Belgacom, une entreprise belge teintée de vert...

Depuis des décennies, 8 lettres de couleur bleue triomphent sur le marché belge de la télécommunication, et maintenant bien plus avec ses offres dites "quadruple play" (téléphonie fixe, mobile, internet et tv). Sans nul doute, vous avez compris à quelle entreprise publique autonome belge je fais référence : Belgacom.  

reduction de c02,empreinte environnementale,entreprise,belgique,belgacom,télécom,opérateur,green,téléphonie,nature,environnement,panneaux solaires,sources renouvables,voiture éléctrique,recyclage,gsm,goodplanet,green belgique,cancer,onde,coûts énergétiques,éco

Son siège social, au coeur du Manhattan bruxellois, s'impose par ses deux Tours de 28 étages. La vue offre à ses employés un 360 degrés des plus somptueux sur les quartiers de la ville, ses parcs et ses monuments. Sans dire que les perspectives au coucher du soleil sont tout bonnement magnifiques avec en point de mire la basilique de Koekelberg et plus à droite l'Atomium, deux symboles de la capitale belge. 

Ce mastodonte bleu ne serait-il pas depuis 2007 empreint et teinté de couleurs vertes ?

Oui, c'est dans l'air du temps de parler "Green", d'actions "vertes", d'empreinte écologique...C'est super, c'est pour un mieux, et le bénéfice reviendra espérons-le à tout un chacun... Du moins, nous avons tous un rôle participatif à jouer afin de léguer aux générations futures une "Terre, une Nature" bien plus "verte" que celle d'aujourd'hui ...et quid donc, du rôle des entreprises à l'instar d'un Belgacom ?

Je suis allé à la rencontre du porte parole "vert" de l'entreprise bleue Mr Loïc van Cutsem, Corporate Social Responsability Manager pour mieux cerner le rôle contributif d'une société comme celle de Belgacom dans la réduction de ses émissions de C02 et aussi comprendre comment ensemble avec ses clients Belgacom les aide à diminuer leurs coûts et leurs empreintes environnementales.

Voici l'interview exclusive pour Ice and Green.   

reduction de c02,empreinte environnementale,entreprise,belgique,belgacom,télécom,opérateur,green,téléphonie,nature,environnement,panneaux solaires,sources renouvables,voiture éléctrique,recyclage,gsm,goodplanet,green belgique,cancer,onde,coûts énergétiques,éco,pme,co2

- En tant que société leader dans le domaine de la télécommunication belge, de quelle manière Belgacom et ses employés vont-ils en 2012 réduire leurs émissions de C02 ?  

Belgacom entend contribuer à la transition vers une société plus éco-efficace, en réduisant sa propre empreinte environnementale et celle de ses clients.  

Par rapport à notre propre impact environnemental, nous avons pris un engagement clair et ambitieux : réduire de 70% les émissions de CO2 de nos opérations entre 2007 et 2020. Pour y arriver, nous devons réduire considérablement nos consommations énergétiques (bâtiments, réseaux télécoms, centre de données, transport). Les initiatives prises portent leurs fruits puisque près de 42 Gwh d’énergie ont pu être économisés, le CO2 de notre parc automobile a été considérablement réduit, et l’entièreté de notre électricité provient de sources renouvelables. Nous sommes donc parvenus à baisser nos émissions de CO2 de 56% depuis 2007. 

En 2012 :

Nous finaliserons le remplacement de notre réseau telecom mobile par du matériel 20% plus efficace énergétiquement. Nous construirons notre nouveau centre de données ‘green’, appliquant les technologies de pointe, notamment en matière de refroidissement. Nous continuerons notre politique ‘green fleet’, encourageant nos employés à privilégier les transports en commun et les voitures écologiques (introduction de voitures électriques notamment), et atteindrons notre objectif intermédiaire de 120 CO2 gr/km en moyenne pour les nouvelles voitures de société.

- Et en tant qu’opérateur télécom, Belgacom aidera t-il ses clients à diminuer leur impact sur l’environnement ?  

Oui, nous voulons également aider nos clients à réduire leurs coûts et leur impact environnemental via nos produits et services, tels que la visioconférence, le télétravail, le « smart metering », etc. Notre force de vente pour les PME a d’ailleurs été formée à cette approche ‘Green IT’. Il s’agit de repenser nos manières de travailler, se déplacer, collaborer. Pour nos clients résidentiels, il s’agit de veiller à l’efficacité énergétique de nos produits, réduire le packaging, et prolonger le cycle de vie en stimulant le recyclage et le reconditionnement de nos produits. X00000 GSM ont ainsi pu etre recylés/reconditionnés ces dernieres années.   

belgacom, opérateur télécom, société belge, panneaux solaires, bruxelles

Campagne verte menée par Belgacom sous le slogan "1 GSM= 10-E de réduction + 1 arbre planté"

Enfin, nous voulons aussi contribuer à la sensibilisation du grand public, notamment via notre nouveau partenariat avec GoodPlanet et Green Belgique.  

- Est-ce que Belgacom gratifiera ses "bons employés verts" ou/et "des projets green" menés par des membres de votre société et de quelle manière ?

Nous souhaitons mobiliser nos employés dans cette démarche et leur proposons déjà des formules intéressantes pour l’utilisation des transports en commun, des cours d’éco-conduite, des réductions sur des panneaux solaires, etc. 

Nous poursuivrons sur cette voie en 2012 et envisageons notamment de lancer un appel à projets auprès de nos employés. 

- Si je vous dis "ondes électromagnétiques, l'un des vecteurs contributifs additionels de cancers au cerveau", qu'en dites-vous ? 

A ce jour, aucune étude n’a pu démontrer de lien de causalité entre l’utilisation du GSM et le cancer. La dernière étude en date, conduite sur 18 ans au Danemark, conclut que l'usage sur la durée d'un téléphone portable n'augmente pas le risque de cancer du cerveau. 

En tant qu’opérateur, notre responsabilité est d’informer nos clients et encourager une utilisation responsable de nos produits. Nous avons ainsi été les premiers en Belgique à communiquer le niveau d’exposition aux ondes de tous nos appareils sans fil sur le packaging, en point de vente et sur notre site web. Nous fournissons une oreillette par défaut afin d’améliorer le confort d’utilisation du client et réduire son exposition aux ondes. Nous sensibilisons nos clients, notamment via la distribution d’une brochure du SPF Santé dans nos points de vente.  

- Quel est personnellement en tant que « Corporate Social Responsibility Manager »  le "projet vert made by Belgacom" qui incitera d'autres sociétés commerciales belges à suivre l'exemple de Belgacom ?  

Il est difficile d’isoler une initiative, chacune de nos initiatives contribue à l’objectif global. Je pense que nos résultats parlent d’eux-memes : 4 mio.€ économisés en coûts énergétiques en trois ans ! Et une volonté d’aller au-delà de nos propres opérations pour aider nos fournisseurs, nos clients et les citoyens à devenir plus éco-efficaces.  

Belgacom, opérateur télécom, société belge, panneaux solaires, bruxelles

Vue sur le siège social de l'opérateur télécom belge Belgacom et de ses panneaux solaires

- Est-ce que le public peut suivre au jour le jour les avancées de Belgacom dans le domaine vert, par ex. sa réduction d'émissions de C02, les nouveaux projets "green" lancés...?  

Nos réalisations et engagements sont publiés chaque année dans notre rapport sociétal, disponible sur www.belgacom.com/responsabilite. Les nouveautés sont également communiquées sur ce site web. 

 - Que pourriez-vous ajouter aux visiteurs d'Ice and Green afin qu'ils comprennent le rôle essentiel contributif que nos entreprises peuvent avoir dans le domaine de l'écologie? 

Nous avons tous un rôle à jouer dans le domaine de l’écologie : citoyens, entreprises, pouvoirs publiques, etc. Les entreprises, quelque soit leur taille, ont des leviers importants qu’ils peuvent actionner : mobilisation des employés, sensibilisation des fournisseurs, des produits et services plus écologiques pour leurs clients, etc. Et tout le monde y gagne puisque cela permet à l’entreprise de réduire ses coûts, motiver ses employés, améliorer son image, et souvent même de différencier son offre. 

Vous êtes vous même à la tête d'une entreprise, employé d'une PME belge..., et vous souhaitez apporter votre témoignage sur cette thématique oh combien essentielle, sur des actions "vertes" menées au sein de la structure dans laquelle vous travaillez et qui visent à réduire son empreinte environnementale..., alors, n'hésitez pas à réagir, à suggérer, à aviser et à proposer ici vos solutions.  

18/11/2011

Balade contée "Silence de la forêt" le 16 décembre à 20 et 21H en Forêt de Soignes

 Balade, Forêt de Soignes, coin du Balai, automne, botanique, balade contée, les conteurs en balade,

Ils étaient deux, deux conteurs. Un homme et une femme. Amoureux du silence.

Qualité essentielle, en hiver, la nuit, quand rêve la forêt. Morte en haut, vivante en bas, les racines fouillent les profondeurs.

Faut-il alors user des mots avec parcimonie pour ne pas déranger ce qui se trame là sous terre !

Les contes seront dits, miroirs de glace pour les âmes, silencieux comme la neige. © Les Conteurs en Balade

Balade, forêt de soignes, arbres

En pratique :

Balade contée sur réservation - Silence de la forêt le vendredi 16 décembre.

Deux départs : 20 et 21H - Durée 1H30.

Prix : 7 euros/adulte et 4 euros/enfant.

Lieu : Quartier "Coin du Balai" - Rue du Rouge-Gorge 30/32 à 1170 Bruxelles.

Accès Stib : bus 17, 95 (Kattenberg) - Pour le retour bus 95 (International school).  

Réservation par téléphone au 0497/78.20.75. ou info@conteursenbalade.be

Attention : Prévoir chaussures de marche et vêtements chauds - Un petit siège pliant et une boisson chaude peuvent être fortement utiles !  

balade, forêt de Soignes, étang enfants noyés, hêtre, couleurs d'automne

15/11/2011

L'Appel de l'Arctique via le concours Just For You....

Tentez de gagner via le site de "JustForYou" 5 ouvrages dédicacés de L'Appel de l'Arctique en cliquant ci-dessous sur la cover Participez (puis répondez à la question, ensuite inscrivez-vous à JustForYou (jusqu'au 6 décembre 2012) - Bonne chance  >>  

Just for You, concours, l'appel de l'arctique, polaire, inuit, eskimaux, alaska, canada, grand nord, ours, nunavut, passage du nord-ouest

arctique,grand nord,nunavut,alaska,pribilofs,canada,concours,just for you,l'appel de l'arctique,arctic05,livre

Le voilier Baloum Gwen (la baleine blanche en breton) zigzague et se faufile avec douceur entre les innombrables plaques de glace qui peuvent rendre la traversée (+-6.000km) du célèbre et mythique Passage du Nord-Ouest (Alaska vers le Nunavut via le Grand Nord canadien) périlleuse si nous n'y prêtons pas une attention constante...  

arctique,grand nord,nunavut,alaska,pribilofs,canada,concours,just for you,l'appel de l'arctique,arctic05,livre,baleine,iceberg,voile

Qu'il est mignon cet otarie à fourrure du Nord avec son si joli pelage noir brun foncé et ses longues moustaches! D’ailleurs, sa fourrure a toujours été connue comme étant une des plus belle du monde, source depuis le 18ème siècle de chasse et de commercialisation intensive et qui depuis 1984 semble s’être arrêtée. Seulement, cette espèce est désigné comme étant aujourd’hui menacée vraissemblablement à cause de facteurs comme la pollution, les dèbris marins (filets de pêche, cordes…), les pertubations sonores et humaines... - île St George, Pribilofs. 

05/11/2011

Le Coprin chevelu (Coprinus comatus)

Le Coprin chevelu (Coprinus comatus) appartient à la famille des Coprinaceae et vu sa grande popularité, il est très facilement reconnaissable. Présent en été et en automne, il affectionne tout particulièrement les pelouses et les abords des routes mais se rencontre également sur les terrains dont le sol a été remué ou le compost. Pour la petite histoire, le Coprin chevelu surabondait dans les tranchées pendant la guerre.

Coprin chevelu, Coprinus comatus, mycologie, balade champignons

Duo de jeunes Coprins chevelus (Coprinus comatus).

Parc Régional de la Héronnière - Watermael-Boitsfort.  

D'une hauteur de 4 à 14cm, il possède un pied creux de couleur blanche surmonté d'un chapeau de forme cylindrique ou ovoïde qui s'allonge tout au long de la croissance.

Coprin chevelu, Coprinus comatus, mycologie, balade champignons

Croissance du Coprin chevelu (Coprinus comatus).  

 Dès l'ouverture du chapeau, un anneau étroit, fragile et mobile apparaît sur le pied.

Coprin chevelu, Coprinus comatus, mycologie, balade champignons

Présence d'un anneau sur le pied.

Le chapeau, dont le diamètre varie entre 5 et 10cm, est garni de nombreuses mèches blanches, laineuses et hirsutes qui se retroussent comme des "cheveux". A noter qu'en son sommet, le chapeau est souvent de couleur brunâtre.

Coprin chevelu, Coprinus comatus, mycologie, balade champignons

Présence de mèches blanches, laineuses et hirsutes sur le chapeau. 

Sous le chapeau apparaissent des lames* blanches (non visibles sur le cliché) qui avec le temps deviendront roses puis noires. Au fur et à mesure que le champignon vieillit, les bords du chapeau s'écartent du pied, noircissent et finissent par se dissoudre en une encre noire. On dit alors que le champignon est déliquescent.

Coprin chevelu, Coprinus comatus, mycologie, balade champignons

Coprin chevelu, Coprinus comatus, mycologie, balade champignons

Au final, ne persistera plus que le pied avant la destruction et la disparition complète du champignon.

coprin chevelu,coprinus comatus,mycologie,balade champignons,parc régional de la héronnière

 L'aspect général d'un champignon  

Champignon

 

*Anneau : partie du voile qui entoure le champignon quand il est jeune et qui reste suspendu au niveau du pied à l'ouverture du chapeau.

*Lames : les lames sont les feuillets fixés radicalement sur la face inférieure du chapeau des champignons dits lamellés.

*Spore : élément unicellulaire dont la germination donne une forme préparatoire à la reproduction sexuée. Venant du grec spora, les spores sont les "graines" de champignons.

*Sporée : dépôt des spores du chapeau.

*Tubes : éléments situés sous le chapeau de certains champignons comme les bollets et les polypores et qui contiennent les cellules fertiles.

*Volve : membrane qui entoure complètement le chapeau et le pied de certains champignons quand ils sont jeunes et qui se déchire au moment où le pied s'allonge.  

Législation en matière de champignons en région bruxelloise

mycologie,balade champignons,interdiction cueillette champignons

Afin de préserver la biodiversité et en l'occurence, les 900 espèces de champignons dénombrées dans les forêts et bois de la région bruxelloise; la cueillette de champignons est aujourd'hui formellement interdite. En effet, ce n'est pas la cueillette proprement dite qui nuit aux espèces mais leur nombre ainsi que le piétinement incessant du sol par les promeneurs et cueilleurs de champignons. N'oublions pas que lorsque l'on cueille un champignon, on lui enlève son organe reproducteur et que chaque fois, un peu de la biodiversité disparaît !

Prudence en matière de cueillette dans les domaines privés

Parmi les 3.000 espèces de champignons que l'on trouve en Belgique, l'ingestion de certains individus peut occasionner de nombreux effets secondaires mais également s'avérer mortelle. En effet, des symptômes qui surviennent plus de 6 heures après un repas de champignons sauvages sont souvent le signe d'une intoxication grave comme dans le cas de l'Amanite phalloïde, et les petites Lépiotes.

Parmi les champignons toxiques, l'on retrouve également l'Agaric jaunissant (Agaricus xanthoderma), le Bollet de Satan (Boletus satanas), l'Amanite panthère (Amanita pantherina), l'Entolome livide (Entoloma lividum), le Gyromitre comestible (Gyromitra esculenta), le Paxille enroulé (Paxillus involutus), les Clitocybes (Clitocybe) ...

Dans tous les cas, et cela prévaut pour toutes les espèces de champignons; ne vous fiez pas à votre instinct ni à un seul et unique critère pour déterminer un champignon. Ne consommez jamais une espèce qui vous est inconnue et préférez demander l'aide d'un mycologue chevronné. 

Les plaisirs de la table

coprin chevelu,coprinus comatus,mycologie,balade champignons,parc régional de la héronnière

D'un point de vue gastronomique, Le Coprin chevelu est uniquement comestible quand il est jeune et que son chapeau est encore entièrement soudé au pied. Afin de préserver son goût délicat, il est nécessaire de le consommer directement après la récolte ou même en cours de promenade. Attention toutefois à ne pas le confondre avec son cousin le Coprin noir d'encre (Coprinus atramentarius) qui pousse en touffe et possède un chapeau gris finement moucheté. En effet, consommé avec de l'alcool; le Coprin noir d'encre est toxique et peut provoquer des oedèmes de la face.

Que faire en cas d'intoxication ?

En cas de doute et si vous éprouvez le moindre effet secondaire après avoir consommé des champignons; contactez sans attendre le Centre Antipoisons au 070/245.245. ou www.poisoncentre.be 

Afin d'évaluer la sévérité de l'intoxication, le médecin vous posera quelques questions telles que l'endroit de la cueillette, le délai entre la cueillette et la consommation, le mode de préparation, l'éventuelle consommation d'alcool, les symptômes ...

Selon la sévérité de la situation le médecin conseillera ou non une éventuelle hospitalisation.  

Le Coprin chevelu (Coprinus comatus) en vidéo

 Coin lecture

- Larousse Nature en poche - Les champignons - Reconnaître plus de 440 espèces en France et en Europe 

Shelley Evans et Geoffrey Kibby - traduction Guillaume Eyssartier - Larousse 2006 - 296p.

- Guide de terrain - Classes Vertes - Reconnaître les champignons (à l'attention des enseignants, animateurs et parents)

Christian Guilleaume - Editions De Boeck 2004 - 33p. 

 

30/10/2011

De la Norvège à l’île de Pâques en passant par Bruxelles avec Nicolas Springael!

Mais ouiiii, le nom de cet Artiste photographe belge de 46 ans sonne très certainement à vos oreilles…

Etes-vous déjà l’un de ces nombreux Bruxellois ou étrangers qui ont flâné, déambulé et chiné un dimanche matin dans le quartier bruxellois des Marolles et du Sablon ? Là, respire à une encablure du célèbre marché aux Puces, l’ambiance typique des « ketjes de Bruxelles ». Tout d’un coup, le badaud s’arrête face à la vitrine du 136 rue Blaes. Whaouhhh, de superbes tirages photographiques sont exposés et vous transportent sur une terre d’ailleurs, sur des sites naturels et archéologiques qui respirent culture, évasion et curiosité ou même vers un lieu qui vous rappellera d’excellents souvenirs... 

Rentrez à « L’Instant Présent » sans la moindre hésitation car Nicolas Springael vous accueillera dans sa boutique avec décontraction et sympathie.

Il vous fera découvrir ses merveilles en images et vous racontera une anecdote de voyage si vous le lui demandez. En fait, vous y trouverez un grand choix de photographies d’aventures des quatre coins du monde, des paysages polaires ainsi qu’une large collection de clichés de sa ville natale Bruxelles et de la mer du Nord qu’il aime particulièrement. Son talent, c’est le regard d’un passionné qui apprécie, observe et écoute d’abord son sujet avec respect, discrétion et minutie pour ensuite l’appréhender quelque instant et in fine le sublimer de toutes ses couleurs. 

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Son compagnon de voyage est sans nul doute son appareil photo. Ensemble, ils parcourent des kilomètres à pied à la recherche de « La photographie » qui transcende, qui suscite le sens et le questionnement. Tantôt, nous sommes là avec lui au cœur du Groenland à observer des châteaux de glace immenses de plus de 60 mètres de haut qui se brisent de toute leur force, tantôt nous voilà subjugués par la magie des contrastes de l’Afrique. Ici et là aux Cambodge et en Inde, les visages marqués et les expressions fortes nous invitent à la réflexion…

Sa marque de fabrique est selon moi « l’authenticité du rendu amplifié ». Avec Nicolas Springael, le rêve d’y être devient réalité ! Ses clichés nous transportent au cœur du sujet, évoquent émotions, suscitent amplement la réflexion et le sens du devenir, aiguisent les appétits à ce qu'on se dise un jour « c’est à mon tour de me rendre aussi là-bas pour y respirer avec respect les senteurs et les odeurs du monde et d’ailleurs».     

Je suis donc allé à sa rencontre pour une interview exclusive afin de vous faire partager le ressenti de son dernier voyage en Norvège et la sortie récente de son nouvel ouvrage sur Bruxelles. 

Vous êtes parti récemment vous balader aux îles Lofoten en Norvège - pourquoi avoir choisi cette région du monde?  

En Norvège, et plus particulièrement dans les îles du Nord-Ouest comme les îles Lofoten (2 photos ci-jointes), on entre dans un monde à part, aux confins de l’Europe. Les îles sont nombreuses et vous mènent de découverte en découverte. Il suffit de suivre les petites routes sinueuses le long des fjords, les villages colorés, les petits ports de pêche en activité, les hameaux abandonnés qui se succèdent. 

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Tout  autour, des chaînes de montagnes abruptes vous donnent le vertige et lorsque l’on arrive au bout de la route, tout au bout, après un dernier virage,  l’Océan… encore lui, immuable et tranquille. L’air du large berce vos jours et vos nuits.   

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Que vous inspirent la Nature et les paysages variés de ce magnifique pays qu’est la Norvège? 

Dans ces régions situées au-delà du cercle polaire, le temps change constamment. En quelques instants, un ciel ensoleillé se charge de nuages menaçants. Nul besoin d’attendre la bonne lumière, car elle ne viendra peut-être pas. Si par chance elle apparait, elle soulignera toute la majesté et toute la splendeur des paysages. 

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

La lumière peut  jaillir à tout moment  sans appel. Je n’ai expérimenté ce phénomène que sous ces latitudes. C’est pour la proximité permanente avec le rivage, entre océan et montagnes que j’aime voyager dans ces régions âpres et isolées, c’est vrai, mais jamais sans surprises! Il n’y a pas un instant de répit (quand il ne pleut pas trop !).  

Pour ce voyage, j’ai rayonné et photographié l’île de Senja, l’archipel des Vesteralen, et enfin les îles Lofoten. J’ai choisi le mois de septembre pour les couleurs de l’automne. Je ramène de ce voyage de nombreux documents photographiques bruts. La prise de vue ne représente que la partie visible de l’iceberg du travail du photographe. Un long travail de sélection commence, entre autres, extraire les « meilleures » photos !  

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Ensuite, il faut donner vie aux photographies sélectionnées par un travail minutieux de tirage, afin de trouver l’expression la plus fidèle et la plus subtile de mes découvertes. 

Vous êtes un des plus talentueux reporters photographes belges qui nous ramènent des 4 coins du monde (Tanzanie, Inde, île de Pâques, Islande…) des clichés splendides, que conseilleriez vous aux jeunes qui découvrent la photographie et veulent progresser dans leur passion? 

Mais au fond, qu’est ce qu’une bonne photo, si ce n’est traduire avec ses émotions toute la dimension affective que l’on porte dans le regard lorsqu’on photographie. Il faut aimer ce que l’on voit, le respirer, le savourer pleinement. Et parfois, la magie opère et vous donne un coup de pouce. Le paysage, la lumière et le cadrage s’accordent avec équilibre.  

Vous pourrez découvrir ces nouvelles photos dans les prochains mois à la galerie « L’Instant Présent » mais en attendant et en exclusivité pour « Ice and Green » et "L'Organisation Polaire Internationale Arctic05", voici une courte sélection qui montre l’ambiance qui règne dans ces terres de solitude.   

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Pour un jeune photographe qui souhaite voyager et travailler en lien avec le « réel » (Je ne parle donc pas de la photographie purement créative et conceptuelle), la meilleure école, avec comme bagages la passion dans le regard et des bases techniques suffisantes, serait de partir seul au bout du monde, sac à dos et boîtier à la main. 

Découvrir le monde, vivre de multiples  expériences et percevoir différentes sensations que l’on ne connait pas naturellement ; se confronter à une autre culture, un autre environnement mais aussi se retrouver sans repères, face à la solitude. Il ne faut jamais perdre de vue que le métier de photographe se pratique souvent seul et en indépendant, qu’une grande partie du temps vous êtes seul à porter votre « barda » et vos projets.   

Enfin, les approches photographiques sont tellement multiples, qu’au coin de la rue se trouvent parfois des choses étonnantes. Le tout est de  traduire votre regard et vos émotions en langage photographique.  

Vous en avez vu des lieux magiques et qui fascinent, quel est l’endroit/ le site naturel qui vous a le plus émerveillé et pourquoi ?  

Quant aux voyages qui m’ont le plus manqués, je vais en citer deux très différents l’un de l’autre, et pourtant… Je me suis rendu à deux reprises sur l’île de Sagar en Inde. Chaque année, au mois de janvier, lors du solstice d’hiver, a lieu le grand pèlerinage du delta du Gange. Les pèlerins s’y rendent nombreux. Tout se passe sur une plage sacrée, ils consacrent par la prière face au soleil levant, l’évaporation du Gange dans l’Océan. Dernier lieu de culte et de purification sur le long voyage que fait le Gange depuis sa source dans l’Himalaya. 

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Et puis, l’île de Pâques, un des endroits habités parmi le plus reculésgdu monde. Les Géants de pierre (Moai) y sont éternellement présents et symbolisent  par leur force toute l’énergie spirituelle que les hommes portent en eux. La confrontation à ce monde isolé et porteur d’un destin tragique est très émouvante.   

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Entre ces deux voyages, l’esprit des hommes est en constante recherche de spiritualité, du lien originel qui l’unit à la nature, que ce soit à travers l’Art monumental ou immergé dans les eaux douces et salées, les valeurs du « sacré » accompagnent notre parcours de vie.  

En tant que Bruxellois, cela doit être magnifique d'ainsi publier votre nouvel ouvrage photographique sur votre ville natale que vous aimez tant...Dites-nous en plus en exclusivité ? 

Je publie ce mois-ci un nouvel ouvrage consacré à Bruxelles. « Bruxelles, un jour en hiver », préface de D. Robert.   

J’aime marcher tôt le matin, en hiver dans les rues de Bruxelles. Tout est encore relativement calme, le centre ville devenant un espace urbain où règne dans ses ruelles une atmosphère un peu hors du temps. Je croise quelques passants, j’arpente les avenues, j’observe et je photographie ce qui m’entoure. Ce livre montre en images quelques fragments de ces moments contrastés où la ville émerge d’une nuit d’hiver. Il fait froid et la lumière tarde à venir, mais la marche réchauffe et entretient l’illusion d’être ailleurs.   

nicolas springael,photographie,artiste,sablon,marché aux puces,norvège,bruxelles,île de pâques,afrique,passion,l'instant présent,livre,namibie,tanzanie,cambodge,lofoten,fjord,île de senja,vesteralen,islande,voyage

Si vous souhaitez en savoir plus ou/et offrir à vos amis, vos parents… un magnifique cadeau de fin d’année, d’anniversaire, de Saint Valentin, alors je vous invite à vous rendre à la galerie de Nicolas Springael « L’Instant Présent ».

Adresse du jour=> rue Blaes, 136 à 1000 Bruxelles (à 150 mètres du marché aux puces à la place du Jeu de Balle) - Belgique. D’ailleurs, « L’Instant Présent » est ouvert le jeudi de 10h30 à 16h00, le samedi de 10h30 à 18h00 et le dimanche de 10h30 à 16h00.  

Je vous invite d’ailleurs à surfer sur son site  www.nicolasspringael.be afin de découvrir ses photographies, formats, cadres et ouvrages.   

27/10/2011

Balade mensuelle au Domaine des Silex à Watermael-Boitsfort ce 6 novembre à 9H30

oiseaux,martin-pêcheur,alcedo atthis,ornithologie,commission ornithologique de watermael-boitsfort,balade ornitho

Le Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis)

En pratique :

Balade mensuelle le dimanche 6 novembre 2011.

Lieu : Domaine des Silex, Chemin des Silex 10 - 1170 Watermael-Boitsfort.

Rendez-vous à 9H30 à l'étang de Boitsfort (Etang du Moulin).

Accès Stib : bus 95, bus 17, tram 94 et train via la gare de Watermale-Boitsfort.   

Plus d'infos auprès de la Commission Ornithologique de Watermael-Boitsfort au 0478/444.005 ou info@cowb.be

Prévoyez chaussures de marche/bottes et vêtements en fonction de la météo.

Paire de jumelles et guide ornitho peuvent être utiles.  

24/10/2011

Sur VTM ce mardi 25/10 nos 2 explorateurs polaires Dixie Dansercoer et Sam Deltour...

Sur la chaîne télé VTM, le programme "Telefacts" présente ce mardi soir 25 octobre 2011 à 20.40 nos deux explorateurs polaires belges Dixie Dansercoer (à gauche) et Sam Deltour (à droite) qui entameront d'ici quelques jours un record mondial de distance en Antarctique (+-6000km) pour une expédition non motorisée (en ski, en kite et à pied).  

dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be,vtm,polaire,expédition,extrême,ski,record,kite,south pole,6ème continent,calotte,antarctica,iceberg

Rappelez-vous de l'interview exclusive réalisée pour Ice and Green - cliquez ici pour mieux comprendre le ressenti et la philosophie de Sam et de Dixie quelques jours avant le jour J >>

Op VTM, Telefacts - deze dinsdag 25 oktober 2011 om 20.40: "... Over twee dagen vertrekken Dixie Dansercoer en Sam Deltour op expeditie naar Oost-Antarctica voor een tocht van 6000 kilometer, te voet. Ze hopen het te halen in 100 dagen wat meteen een nieuw wereldrecord zal zijn: “Het is daar een ijswoestijn. Er  is niks en er leeft niks. Het is er gemakkelijk -40 tot -50 graden koud”, zegt Sam... meer info >> "

Encourageons-les ici à la réussite de ce défi polaire unique, extrême et qui sera au combien spectaculaire.