13/12/2013

Bpost met à l'honneur la gracieuse et élégante Sterne Arctique!

Pour les envois recommandés, la poste belge Bpost propose un timbre spécial avec comme illustration, une magnifique et élégante Sterne Arctique !

sterne arctique  

En fait, vous ne le savez peut être pas, le record en distance de la Sterne Arctique par an est porté à tout au moins 71.000km, soit une estimation établie au cours de ses 30 ans de vie à quelque 2,1 millions de km, de quoi s’octroyer quasi 3 aller-retour vers la lune. Impressionant, whaaoooouhhhhhhhh !

Nous pourrions plutôt la dénommé la Sterne des Hémisphères ou la Sterne des Lumières. Ce laridé est le témoin chaque année d'un maximum de soleil vu qu’il se reproduit durant l'été (mai à septembre) dans l'hémisphère Nord pour ensuite voler des milliers de kilomètres vers le sud et passer un second été (novembre à mars) dans les eaux antarctiques. Elle n'est pas enclin elle, à connaître une dépression hivernale Cool

2704_2

Quant à moi, j'ai préfèré la nommer le Spitfire de l'Arctique car j'ai souvent eu le privilège de l'observer, être attentif à ses acrobaties, ses mouvements dans les airs, ses cris...et aussi être confronté sans m'y attendre à ses réactions de protection...La dernière fois que j'en ai apperçues ce fût même en Zélande (Hollande) à côté de la marina de Breunisse. 

Tel un spitfire, elle survole et attaque les intrus qui se rapproche de son territoire de nidification. Seulement, parfois vous y êtes contre votre gré. La sterne vous somme alors d’évacuer les lieux par des rafales de cris stridents. Le randonneur est pris en embuscade dans une zone minée où il aurait mieux fait de ne point s’y rendre. Ne vous fiez pas à sa petite taille, le « squadron leader » alias la sterne Arctique règlera immédiatement ses comptes avec l’étranger qui empiète sur son périmètre. 
    4235497000_2  
A bord de son spitfire, la sterne dirige l’engin, mannettes en main. Elle survole votre petite personne qui que vous soyez (guide nature, boeuf musqué, randonneur, le "Roi de l'Arctique l'ours blanc" comme le montre la vidéo ci-dessous....), tourne dans les airs comme un pilote chevronné.

En un piqué son manteau gris déclenche la mitraillette et plonge comme une bombe vous secouer le cocotier. Attention à ceux qui portent une moumoute, ces coups de becs pourraient en décoiffer plus d’un. L’alerte est donnée, vaux mieux déguerpir !   
 
 
 

30/10/2013

Here we go les écoles belges pour envoyer votre prof en Antarctique!

A vos marques chers écoliers belges de 5ème secondaire pour participer au concours de la Fondation Polaire Internationale et conceptualiser un super projet autour de la Nature et qui sait de pouvoir le gagner et ainsi envoyer votre prof vivre le tout grand frisson glacé au Pôle Sud dans la station polaire belge Princess Elisabeth en compagnie du célèbre explorateur polaire belge Alain Hubert ...

logo_polar_quest.jpg

En effet,  la Fondation Polaire Internationale invite les classes belges de  5e secondaire de l'enseignement général ou technique en Région de Bruxelles-Capitale ou en Wallonie à participer  en 2013/14  au 2ème concours  de mobilisation "Polar Quest" (voir vidéo en néerlandais du premier concours) qui vise la mise en forme, par vous chers élèves, d'un projet sur l'énergie afin que votre prof. puisse partir en Antarctique dans la station polaire belge Princess Elisabeth et ce en compagnie de l'explorateur polaire belge Alain Hubert 

Attention, les inscriptions se clôturent le 1èr décembre 2013!

La Fondation Polaire Internationnale annonce sur son site une journée d'information pour les enseignants de 5e secondaire intéressés par le concours aura lieu ce mercredi 20 novembre, de 14h à 16h30 au siège de la Fondation Polaire Internationale au 124, Rue des deux gares, à 1070 Bruxelles en Belgique. Il faut  s'inscrire au préalable en envoyant votre nom ainsi que le nom et l'adresse de votre école à polarquest@polarfoundation.org

Cliquez ici pour en savoir plus sur le déroulement, le planning et le réglement du concours >> 



Autres news sur la station polaire belge Princess Elisabeth - vous souhaite une belle lecture :

=> Exposition: Station polaire belge Princess Elisabeth sur Bruxelles >>

=> Antarctique, au coeur de la Station polaire belge Princess Elisabeth >>

22/12/2012

En direct de la Station polaire belge Princess Elisabeth ce 23/12 sur RTL-TVI!

C'est l'endroit le plus froid de la Terre, le plus venteux, le plus aride. Isolé des autres continents par un océan, l'Antarctique est le plus grand désert du monde. Un territoire grand comme une fois et demi l'Europe, inhabité. Découvert il y a à peine 200 ans, il n'appartient à personne.  

station princess elisabeth,recherches scientifiques,sor rondane,bivouac,antarctique,station polaire,pôle sud,polard station,roald amudsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,antarctica,recherche scientifique,froid,calotte glaciaire,alain hubert,neige,géologie,biologie,terre,nature,continent blanc,manchots empereurs,olivier pierre,rtl-tvi,changements climatiques,réchauffement,aventure pôle sud,glaciologie,prince philippe de belgique,tour et taxis,continent de glace,inside the station

Couple de Manchots empereurs copyright  Martha de Jong-Lantink 

Son isolement et son climat en rendent la vie difficile. Cet environnement à priori hostile fascine les hommes, attirés par sa pureté et ses mystères. Par moments, l'accalmie des éléments autorise quelques-uns à fouler ce continent de glace. Pendant les 4 mois de l'été austral, sous le soleil parmanent, nous avons suivi l'aventure des scientifiques en mission en Antarctique au départ de la base belge Princess Elisabeth. Nous proposons de faire partager le quotidien de ces chercheurs et celui du personnel de la station, rares humains de passage sur cette terre glacée aux confins de la planète.

belare_2010_fuel_satellite_022-700x469.2.jpg

Station polaire belge Princess Elisabeth localisée à 1400 mètres d'altitude à Nunatak Utsteinen, Montagnes Sor Rondane en Territoire de la Reine Maud, en Antarctique oriental au 71°57 ' Sud - 23°20 ' Est - photo copyright Fondation Polaire Internationale

De novembre à février, nous avons accompagné ces hommes et ces femmes passionnés dans leurs expéditions sur la côte nord-est du continent et dans leurs ascensions des Sor Rondane, rares montagnes à percer l'épais couvercle de glace. Ces nouveaux explorateurs belges, français, allemands ou américains nous font vivre leurs bivouacs sous tente ou elur séjour à la Satation Princess Elisabeth, située à l'intérieur du continent, une région peu explorée de l'Antarctique.

1689055158.jpg

Les géologues allemands Antonia et Andreas, (sur la zone de suture entre l'Antarctique et le continent Africain)... 

Inaugurée en 2009, la base est la première station polaire "zéro émissions fossile" un concept unique en Antarctique.  Au fil de cette aventure humaine, nous découvrons les nombreux mystères qui planent encore sur cet immense désert blanc. Qu'est-ce-que l'Antarctique, comment y aller, pourquoi l'étudier, pourquoi une nouvelle station ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre à travers les missions de ces fondus des glaces. Ils nous feront prendre conscience de l'intérêt de continuer plus que jamais à explorer l'Antarctique, comme l'a entrepris le Norvégien Roald Amundsen dans sa route vers le Pôle Sud il y a un siècle. 

station princess elisabeth,recherches scientifiques,sor rondane,bivouac,antarctique,station polaire,pôle sud,polard station,roald amudsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,antarctica,recherche scientifique,froid,calotte glaciaire,alain hubert,neige,géologie,biologie,terre,nature,continent blanc,manchots empereurs,olivier pierre,rtl-tvi,changements climatiques,réchauffement,aventure pôle sud,glaciologie,prince philippe de belgique,tour et taxis,continent de glace,inside the station

 Alain Hubert, fondateur et président de la Fondation Polaire Internationale copyright Le Soir

En pratique : 

"Continent de glace" - Grands Documents de Grand Angle ce dimanche 23/12 à 22H10 sur RTL-TVI 

Revivez les grands moments de l'inauguration de notre station polaire Princess Elisabeth en (re)découvrant les clichés exclusifs pris à cette occasion par Pat Ice

inauguration2_patrick_reader.2.jpg

 Station polaire belge Princess Elisabeth localisée à 1400 mètres d'altitude à Nunatak Utsteinen, Montagnes Sor Rondane en Territoire de la Reine Maud, en Antarctique oriental au 71°57 ' Sud - 23°20 ' Est - photo copyright Fondation Polaire Internationale.

Découvrez les coulisses de la vie quotidienne au coeur notre station polaire en Antarctique via => l'interview exclusive d'Olivier Pierre pour Ice And Green rédigée par Pat Ice

3139290765.jpg princess-3.jpg

Intérieur de la Station polaire belge Princess Elisabeth, à gauche c'est le coin cuisine...

Visitez l'expo "Inside The Station" accessible du 22 décembre au 31 mai 2013 à Bruxelles en Belgique, qui se consacrera à l'histoire et aux missions de la station polaire belge Princess Elisabeth.   

station princess elisabeth,recherches scientifiques,sor rondane,bivouac,antarctique,station polaire,pôle sud,polard station,roald amudsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,antarctica,recherche scientifique,froid,calotte glaciaire,alain hubert,neige,géologie,biologie,terre,nature,continent blanc,manchots empereurs,olivier pierre,rtl-tvi,changements climatiques,réchauffement,aventure pôle sud,glaciologie,prince philippe de belgique,tour et taxis,continent de glace,inside the station

Station polaire belge en Anatarctique copyright Foundation Polaire Internationale

26/03/2012

Sensational Antarctica world record - exclusive interview of Belgian polar explorers Dixie Dansercoer & Sam Deltour!

Fabulous...they made itttt! - Tout simplement sensationnel...ils ont réussi! -  Buitengewoon sensationeel...ze zijn geslaagd!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

Nederlands 

Enkele weken geleden, hebben onze twee poolreizigers Dixie Dansercoer (rechts) en Sam Deltour (links) het wereldrecord gebroken van de langste niet- bevoorrade en niet-gemotoriseerde expeditie op Antarctica. Ze hadden ons reeds voor hun vertrek een exclusief interview bezorgd (dit kan u door hierop te klikken herlezen >>) met een beschrijving over hun voorbereidingen en emoties en hoe deze condities van extreme koude te trotseren.  

Vandaag heb ik hen terug ontmoet voor een nieuw interview dat jullie hieronder kunnen terugvinden zodat wij beter zouden begrijpen wat er achter de schermen van dit ongelofelijk geslaagd avontuur heeft afgespeeld. Zo kunnen we ook besluiten dat de uitdrukking ‘de aanhouder wint’ aan de basis ligt om van onze dromen werkelijkheid te maken. Gefeliciteerd Dixie en Sam! 

Français

Il y a quelques semaines, nos deux explorateurs polaires belges Dixie Dansercoer (à droite) et Sam Deltour (à gauche) ont battu le record du monde de la plus longue expédition en Antarctique sans approvisionnement et sans assistance motorisée. Ils nous livraient déjà avant leur départ dans une interview exclusive (que vous pouvez relire en cliquant ici >>)  les préparatifs et leurs ressentis pour affronter les conditions froides de l'extrême.

Aujourd'hui, je suis allé à leur rencontre pour une nouvelle interview que vous trouverez ci-dessous afin nous puissions mieux comprendre les coulisses de cette incroyable aventure réussie et conclure d'emblé que "la persévérance est le maître mot pour accomplir ses rêves". Félicitations Dixe et Sam!

English

A few weeks ago, both Belgian polar explorers Dixie Dansercoer (right) and Sam Deltour (left) have broken the world record for the longest unassisted and non-motorized expedition in Antarctica. We had already the privilege to interview them before they departure (read here >>) to understand how one needs to be prepared to achieve such expedition in harsh, cold & extreme conditions. 

Today, I wanted to interview them again (here below) for us to better understand the up & downs of such an incredible polar adventure. Above all, let me please already point out the lesson learned of their success: "perseverence is certainly the key word to achieve your dreams”. Congratulations Dixie and Sam!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- What a sensational achievement guys, a world polar première...what are the key mental & physical factors to reach such impressive goal in so harsh, so cold, so windy & extreme polar conditions ?  

Dixie=> Clearly, achieving such grand goals can only be accomplished with impeccable preparation, thorough equipment adaptation, a solid dose of desire to reach so-called unreachable goals and a great love for the polar regions.  

Sam=> I totally agree with Dixie. You have to put your whole heart and mind into it, in that order.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- Lots of people are wondering how Polar explorers are handling  in such freezing conditions => the accumulation of fatigue after daily skiing, tracking your material, loosing calories, being expose to 24/7 sun... ?

Dixie=> The cold should be your third expedition partner.  Accepting it like a handicap that limits you in your doings is an important first step to this kind of acceptance.  Clearly, you need to know the tricks to combat the cold and that only comes with experience:  one must eat, drink regularly, enjoy enough sleep, know how to dress in specific weather conditions, rely on a well-trained body that is in optimal shape, know the dangers and the red line of low temperatures and strong winds, ...   

Sam=> You just have to do it, and you have to do it right. Don’t whine, don’t complain, laugh at your own misery from time to time and focus on the good things! I know that’s not always easy!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- How does it work if you need suddenly to go to the toilet when it can be -20 °C & wearing all your Gore-tex gear? 

Dixie=>  That is a classic question Sourire  FAST is the word!  And it is the worst moment of the day when you come from the relative warmth of the tent.  Again, experience helps:  execute studied gestures, not wasting ANY time to prevent any kind of frostbite and a healthy diet helps you keep a strict routine of going to the toilet so that you can rely to nature’s call to happen at the same moment every day.  Having to ‘go’ in the middle of the day is not something you’ll enjoy because the impact of the cold is much greater and you cannot run back to a tent to ‘re-organize’ things!  

Sam=> Haha, I agree with Dixie!! Fast is the magic word, faster is even better Sourire. You know what, that’s probably the thing I hated the most. If it gets down to -45 and there is a nice wind blowing outside you better be really fast. Having diarrhea in such conditions is something nobody should experience.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- Do you have time to wash your body, to clean your socks, clothes...do you use ice you boil then in your tent?

Dixie=> Unfortunately washing can only happen once or twice in those 100 days when there is no wind, when the sun is shining happily and only with temperatures warmer than – 20°C which did not happen at all during our expedition. Our average temperature over the 100 days was minus 31°C...  

Sam=> Yep… that’s it… what can I say, things start to smell. Although it must be said that the cold dulls all bad smells. Also, after a while you just get used to it I suppose. But I was a little worried for my washing machine when it had to deal with my expedition clothing. All windows and doors were wide open while we were taking care of that.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- Is the distance with your beloved family and friends something which can at a certain point have a sudden negative effect on your daily performance ?    

Dixie=> No, on the contrary.  Having contact with our headquarters and occasionally with friends and family gave us a big boost.  

Sam=>Yep, I wholeheartedly agree!!! It is always special when you get to hear the people you’ve been thinking about all day long. I never really missed those at home in a negative way, rather on the contrary. Being out there I realized how much they meant to me and how much I appreciate and love them. 

Sam, for you this Antarctica expedition is a première... what was the most difficult daily thing to overcome during your expedition ? The presence & proven expertise of Dixie Dansercoer was certainly a “booster” for you... in which way?  

The presence of Dixie was a huge booster for me to say the least. Dixie is a very nice person to live with. There was a lot of time for laughter and good talks. Also, I learned so much from just watching Dixie. His calm, trust, positive attitude and general good-natured behavior were a real privilege to experience.

The most difficult thing to overcome during the expedition was dealing with the inevitable aches and pains. My knee and ankle were giving me a really hard time. Ah, and also, as I said, going to the toilet!  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer-  Dixie, you have been many times to the Antarctic...did you notice the effects of climate change ? Where you then confronted to dangerous new unknown situations ?

Dixie=> No, as we had very low temperatures and ‘normal’ temperature conditions, I could not say that global warming is manifesting itself to a degree where I would be noticing it.  Where I must believe the trends of global warming involving more and higher winds, that I can confirm.  Especially the enormous amounts of sastrugi (deformation of the ice surface due to high winds) are proof of that.  

Sam=> Yep, totally true. If you look at the written accounts of previous expeditions nobody mentioned the kind and the amount of sastrugi we encountered over there. It could possibly be explained by warmer temperatures at the coast and the colder temperatures on the plateau. This is proven and caused by global warming and the hole in the ozone layer. This greater temperature-difference would create stronger katabatic winds and thus more sastrugi. Something for the scientists to figure out…

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

- What was the most beautiful souvenir you had during this long adventure ?  

Dixie=> Having a good laugh with Sam, resulting in tears and stomach cramps!  

Sam=> The great moments of true team-spirit out there! 

- During these 4 months, you had also the possibility to dream of new Polar projects...Dixie, this wasn’t your last “polar record”...any new goals you plan to achieve next year ? Sam, do you see yourself in the coming years as being the Belgian “successor” of Dixie & having the desire to conquer new Polar lands by yourself...what are your wishes in the field of polar activities ? 

Dixie=> I will concentrate on guiding trips to the North Pole and ski-touring in combination with ski-kiting in Antarctica so that I can share my extensive experiences.  Still too young to let go of my ambitions, but keeping these silent for a while...   

Sam=> Good question but I am afraid it will be up to the future to answer it. We’ll see. I definitely really liked being out there and probably there’s still some stuff left to do in the polar regions. Time will tell. 

Wij nodigen jullie allemaal uit jullie boodschappen hieronder neer te schrijven om Dixie en Sam te feliciteren met deze ongelofelijk geslaagde Pooluitdaging.

Nous vous invitons tous à écrire ci-dessous vos messages pour féliciter Dixie et Sam de la réussite de cet incroyable défi polaire.  

We invite you all to write here below your messages to congratulate Dixie & Sam with the success of their incredible polar challenge.  

antarctica,pôle sud,expédition,perseverance,polar circles,voyages polaires,poolreizigers,sam deltour,ski,polaire,north pole,kiting,arctic,arctic05,gortex,iceberg,winds,snow,explorer,banquise,record du monde,calotte,explorateurs polaires,www. antarcticice.be,mobistar,dixie dansercoer

You wish to know more about Dixie Dansercoer, I invite you to surf on his polar website www.polarcircles.com and if you wish to participate with Dixie himself to a guiding trip to the North pole or even a ski-touring in combination with a kite-touring in Antarctica...it's really possible...just click here for more info...you will "love" the man and certainly learn from him many polar tips & tricks....enjoyyyyyyyy your new project with Mr Dixie!  

17/02/2012

Antarctique, au coeur de la Station polaire belge Princess Elisabeth...

Aujourd'hui, c'est au tour d'Olivier Pierre, journaliste belge chez RTL-TVI de découvrir les vents glacés du 6ème continent, de voir, d'entendre, de toucher et de ressentir l'Antarctique dans sa forme la plus pure.

Le voilà en ce moment  et ce depuis quelques mois au coeur de la Station polaire belge Princess Elisabeth à enregistrer des images inédites tant pour des séquences que vous avez déjà pu regarder récemment aux JTs de RTL-TVI, que pour des comptes rendus diffusés sur la radio de Bel RTL. Lui et son caméraman, Pierre Haelterman, préparent aussi un magnifique documentaire de 52 minutes qu'ils nous proposeront en 2012 ou 13 sur RTL-TVI. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

 Olivier Pierre, journaliste pour RTL-TVi en direct de l'Antarctique en compagnie de trois manchots empereurs...

Animé par la passion de son métier et par l'histoire des explorations polaires, Olivier Pierre souhaite, à chacune de ses "réalisations artistiques", nous transposer en Terra Incognita et rendre compte en images de la vie quotidienne de ces scientifiques, de ces hommes de terrain qui travaillent là sur place, loin de tout,  dans des conditions de froid parfois extrêmes et hostiles, au devenir de notre planète!

Nous sommes donc partis à sa rencontre pour une interview exclusive (ci-dessous) en direct de la Station polaire belge Antarctique Princess Elisabeth.  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

 Station polaire belge Princess Elisabeth localisée à 1400 mètres d'altitude à Nunatak Utsteinen, Montagnes Sor Rondane en Territoire de la Reine Maud, en Antarctique oriental au 71°57 ' Sud - 23°20 ' Est - photo copyright Fondation Polaire Internationale.

Avant tout, un peu d'histoire! Souvenez-vous de 2007/2008, ce fût un grand cru dans le domaine polaire! 

De multiples projets scientifiques et culturels voyaient le jour aux 4 coins du monde pour célébrer l'Année Polaire Internationale (lisez ici l'article que j'ai écrit à cet effet) ! Sous l'impulsion de l'explorateur polaire belge Alain Hubert et de la Fondation Polaire Internationale basée à Bruxelles, l'élan de solidarité envahissait toute la Belgique. Le citoyen belge était une nouvelle fois au rendez-vous pour marquer l'histoire des pôles!

Le résultat fût extraordinaire, collectif et unitaire en ce 5 septembre 2007 :  l'inauguration à Bruxelles de la Station polaire belge Princess Elisabeth, un nouveau symbole belge d'engagement citoyen pour plus de recherches scientifiques en Antarctique! 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Dans le cadre de l'Année Polaire Internationale (API 2007/2008), sa majesté le Prince Philippe de Belgique, Président d'honneur de la Fondation Polaire Internationale présente le 5 Septembre 07 à "Tour et Taxis" à Bruxelles - Belgique le projet belge d'une future station polaire qui sera basée en Antarctique et portera le nom "Princess Elisabeth". 

Ohhhhh et comment, je me souviens de cette célébration historique! J'entends encore mon téléphone sonner quelques jours avant le jour J. Voilà au bout du fil le fort sympathique représentant de la communication de l'époque auprès de la Fondation Polaire Internationale, Mr Philippe Gosseries. "Toi qui est un passioné des pôles et qui nous aide de temps à autre, sais-tu te libérer pour venir photographier les invités à l'inauguration de la Station Princess Elisabeth au hangar "Tour et Taxis" de Bruxelles ... ". Et me voilà en présence d'un parterre de citoyens interpellés à cette "cause humanitaire et scientifique", de personnalités du milieu polaire, scientifique, politique et privé... et de sa majesté le Prince Philippe de Belgique. Quel souvenir, quel honneur, merci Philippe G.!  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Sa majesté le Prince Philippe de Belgique (à droite), Président d'honneur de la Fondation Polaire Internationale et Alain Hubert (à gauche), explorateur polaire belge et co-fondateur de la Fondation Polaire Internationale ont inauguré le 5 Septembre 07 au hangar de "Tour et Taxis" de Bruxelles la préconstruite Station polaire belge "Princess Elisabeth" qui sera ensuite emmenée au pôle sud pour être à nouveau érigée...   

La base polaire Princess Elisabeth construite sur la crête rocheuse d'Utsteinen en Terre de la Reine Maud à l’Est du pôle Sud à 1400 mètres d'altitude est unique sur le plan écologique avec son slogan "zéro émission", vu qu'elle fonctionne intégralement sur base d'énergies renouvelables. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Première station polaire "zéro émission"...Belgium is back in Antarctica! 

Elle accueille depuis le 15 février 2009, des scientifiques belges et étrangers de toutes disciplines (en géologie, glaciologie, océanographie...) qui durant l'été australe (de novembre à mars) cherchent à mieux comprendre l'histoire de l'humanité, observent le phénomène mondial, inquiétant et rapide du réchauffement climatique et espérons-le, pourront nous suggérer de nouvelles solutions technologiques pour parer à la fonte des glaces, tant celle de la banquise arctique que celle des calottes glaciaires antarctique et groenlandaise. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Maquette de la station Princess Elisabeth Antarctica - the first "zero émission" research station... 

Voici donc l'interview d'Olivier Pierre en direct du pôle Sud. 

- Pourquoi avoir quitté ainsi la Belgique pour les terres antarctiques et se retrouver 3/4 mois au milieu de nulle part au coeur d’un désert blanc glacé? Quelle est votre mission au sein de la base polaire belge Princess Elisabeth ?

Les histoires d’aventuriers et d’explorateurs m’ont toujours fasciné. J’ai découvert l’Antarctique et le mythe de la terre lointaine, hostile et difficile d’accès en lisant le journal de l’expédition de Jean-Louis Etienne qui entreprit la 1ère traversée du continent sans assistance en 89-90. A partir de ce moment-là, sur un mur de ma chambre d’étudiant était affichée une carte de l’Antarctique du magazine National Geographic.

Sans doute que j’ai cultivé dès ce moment-là le secret espoir d’y aller un jour.

Plus tard, comme journaliste, j’ai couvert nombre d’événements sur les pôles, dont le projet de création d’une nouvelle base belge en Antarctique. Ce jour-là, je me précipitai chez Gaston de Gerlache, chef de l’expédition et de la construction de la base Roi Baudouin en 57-58, pour recueillir sa réaction sur le retour des Belges en Antarctique dans le cadre d’un reportage pour le journal d’ RTL-TVI 

Après avoir réalisé bon nombre de reportages sur la station et sur la recherche polaire pour le journal télévisé sans jamais être du voyage, j’ai décidé de proposer à la chaîne un reportage sur l’intérêt de la construction d’une nouvelle station de recherche, sur l’intérêt des observations scientifiques réalisées dans la région et sur le quotidien des scientifiques et du personnel dans et autour de la station Princesse Elisabeth. Pour cela, il fallait envisager, avec le caméraman Pierre Haelterman, d’accompagner dans leur quotidien tous ces personnages qui allaient se succéder pendant presque 4 mois à la station.  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

     Dans les entrailles d'une crevasse (sur le glacier à quelques kilomètres de la Station Princess Elisabeth)...

- Avez-vous la sensation d’être dans une "prison" ouverte vu l’étroitesse ou/et la promiscuité au sein de la Station Princess Elisabeth ?

On pourrait le voir de cette manière car on ne peut « s’enfuir » de l’Antarctique quand on veut ni comme on veut. Seuls quelques avions atterrissent à la station au cours de l’été austral, entre novembre et février. Les voisins sont à plusieurs centaines ou milliers de kilomètres de la station. Mais en réalité, c’est tout le contraire d’une prison. On vit en communauté, tous animés par la même passion de présence momentanée en Antarctique. Ici on se sent libre, libéré des contraintes de la vie quotidienne de Belgique, au grand air (et pur) la plupart du temps, dans un refuge qui est très confortable. La plus confortable des bases selon ceux qui ont déjà séjourné dans d’autres bases.

L’environnement est idéal au milieu de ces montagnes Sor Rondane magnifiques qui se donnent en spectacle tous les jours et de manière variée selon la météo. La lumière, le vent, la glace, la neige, autant d’éléments naturels avec lesquels nous apprenons à vivre tout en les admirant au quotidien.

S’il l’on compare cela à une prison, dans ce cas, il s’agit d’une prison dorée !

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

 Crown Bay: Magie de la glace (au coucher de soleil à Crown Bay, lieu de déchargement du navire)...

- Comment se déroule la vie de tous les jours ? Pouvez-vous nous décrire une journée type avec vos camarades ? Combien êtes-vous? Quid des rôles et tâches de chacun d'entre vous?

Notre temps est partagé entre les séquences à tourner pour le film (expédition océanographique de 12 jours à la côte, exploration des montagnes avec les géologues, vie quotidienne à la station, travaux d’aménagement ou d’entretien, …), les tâches quotidiennes de la vie en groupe et quelques coups de main au personnel de la base lors de travaux physiques qui réclament de la main d’œuvre bienvenues, comme la remplacement des 192 batteries de 84 kg chacune fin janvier. 

Les journées sont longues (10-12h de travail). Tout le monde se retrouve au repas sauf ceux qui, le cas échéant, sont partis à la côte à 200 km de la station pour y emmener ou rechercher du matériel comme lors du déchargement du navire Mary Arctica début janvier à Crown Bay. L’organisation du travail est soumis aux aléas du temps qui peut être très changeant et qui peut, en cas de  « white out », empêcher toute sortie à l’extérieur. Sauf exception, le dimanche est jour de repos pour les équipes de la base et les scientifiques. Une promenade autour de la montagne Utsteinen est alors envisageable ou une ascension d’un sommet avoisinant et même quelques descentes à ski…  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Déchargement du matériel du Mary Arctica - photo copyright Fondation Polaire Internationale

La population à la station varie selon les mois. Entre 15 et 30 personnes selon les arrivées ou départs d’équipes de recherches et selon les relèves de personnel assurées pendant la saison.

Parmi le personnel, il y a Alain Hubert, le chef d’expédition, Gigi, son épouse, chef de base, trois responsables de la construction générale, deux mécaniciens, 3 ingénieurs électriciens, un chimiste responsable du recyclage de l’eau, un chef-cuistot, deux guides de montagnes (dont l’un est aussi médecin), tous des volontaires passionnés qui étaient déjà présents pour la construction de la station ou qui ont proposé leurs services pour une période de variant entre un mois et demi et 3 mois et demi. 

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tviantarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,nature,olivier pierre,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Intérieur de la Station polaire belge Princess Elisabeth, à droite c'est le coin cuisine...  

A ce jour, quelle est l’anedocte qui vous a le plus marqué?

Il y a beaucoup d’épisodes insolites à raconter tant le contexte est particulier et vu la durée du séjour. Ce qui marque se trouve dans le paysage immense et les notions de distance bouleversées, la lumière si spéciale, dont les nuits ensoleillées, le vent impressionnant, les quantités de neige phénoménales qu’il transporte, la glace bleue qu’il sculpte, le « white out » ou blanc total, les animaux si peu farouches…

Dans ce contexte, on se surprend à adopter des comportements qu’on imaginerait pas avoir ailleurs. Je me souviens particulièrement de ce moment où j’ai terminé les 40 pages d’un livre assis dans la neige en plein « white out » par -10 degrés, chaudement habillé bien sûr…

- La Station a pour vocation d’entreprendre des recherches scientifiques, pouvez-vous nous expliquer deux expériences/projets menées aujourd’hui par les experts sur place? En quoi, cela peux être définit comme essentiel pour nos générations futures ?

Pendant 12 jours, nous avons suivi une océanographe américaine dans le cadre du projet Bellissima de l’Université libre de Bruxelles.

La mission consiste à effectuer plusieurs mesures sous la banquise pour analyser certains paramètres de l’océan, comme la température de l’eau. Il s’agit en cela de mieux comprendre de quelle manière le réchauffement de l’océan influence les iceshelves, ces immenses plateformes de glaces flottantes qui se forment à l’intérieur du continent et s’écoule vers l’océan. Dans le cadre du réchauffement climatique, les chercheurs tentent de multiplier les mesures de ce genre surtout dans l’est de l’Antarctique, où peu de données existent sur l’éventuelle fonte des glaces.

Ensuite, nous avons crapahuté dans les montagnes Sor Rondane avec des géologues allemands qui cherchent à comprendre comment s’est formé l’Antarctique quand le supercontinent Gondwana s’est dispersé il y a 200 millions d’années. Ils ont ramassé environ 800 kg d’échantillons de roches qui devront ensuite être analysés en laboratoire.

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi 

Les géologues allemands Antonia et Andreas, (sur la zone de suture entre l'Antarctique et le continent Africain)...  

Cette mission touche moins le quotidien des gens que le réchauffement climatique, mais cette recherche fondamentale est utile à la compréhension de la formation de la Terre.

C’est ainsi que les Alpes, par exemple, sont toujours étudiées aujourd’hui alors qu’elles sont connues depuis longtemps et qu’elles sont beaucoup plus accessibles que les Sor Rondane !  

- Quel(s) message(s) de sensibilisation souhaiteriez-vous partager avec les lecteurs d’Ice & Green ?  

Je n’ai pas de leçon à donner mais j’ai remarqué qu’ici en Antarctique, où l’eau courante n’est pas disponible, on s’est habitués très vite à faire attention à notre consommation, surtout quand on s’est sait le temps et l’énergie que cela demande de pelleter et de faire fondre la glace pour avoir de l’eau…

Par ailleurs, je crois qu’en Belgique en général et en ville en particulier, nous nous sommes éloignés de la nature et vivons sans plus se soucier des éléments naturels qui peuvent survenir, comme la neige, le vent, les orages, … quitte à faire semblant d’être surpris par ces événements prétendus « exceptionnels ».

En Antarctique, la météo fait partie du quotidien et tout le monde s’adapte à ses « caprices », ou plutôt à sa normalité, même lorsque des sommes d’argents considérables sont en jeu pour les missions scientifiques. Si la tempête souffle ou que la visibilité est nulle, personnes ne sort, aucun avion ne vole, les missions prennent du retard, mais personnes ne s’en plaint, on fait avec car, dans ce voyage, le mauvais temps fait partie du « package »…  

antarctique,station polaire,station princess elisabeth,pôle sud,roald amundsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,pôle,antarctica,bel rtl,recherche scientifique,ski,froid,calotte glaciaire,alain hubert,jean-louis etienne,neige,océanographe,université,réchauffement,ulb,climat,géologie,biologie,terre,navire,nature,olivier pierre,pierre haelterman,journalisme,de gerlache,glaciologie,prince philippe de belgique,inauguration,tour et taxis,engagement citoyen,manchot,rtl-tvi

Lumière divine: Lumière australe de la Saint-Sylvestre (le ciel nous gratifie de ce spectacle le dernier soir de l'année 2011).  

Olivier Pierre, Pierre Haelterman et RTL-TVI vous donnent donc rendez-vous en avril pour la diffusion de leur docu de 52′ sur l’aventure scientifique en Antarctique: "...A l’occasion du centenaire de l’arrivée de l’explorateur norvégien Roald Amundsen au Pôle Sud, nous proposons de faire vivre le quotidien des scientifiques pendant l’été austral au départ de la station de recherche belge Princesse Elisabeth. Pendant 4 mois, nous accompagnons des glaciologues, géologues, biologistes belges, français, allemands américains ou japonais dans leur aventure au Pôle Sud. Avec eux, nous explorons les glaces de la côte nord-est, escaladons les sommets des montagnes Sor Rondane, participons aux bivouacs sur le plateau continental…A travers leurs expériences, nous essayons de découvrir cet immense continent de glace grand comme une fois et demi les Etats-Unis. Ils expliquent l’importance de cette machine climatique dans notre quotidien et l’intérêt de continuer, plus que jamais, à l’explorer, comme a commencé à le faire Roald Amundsen il y a un siècle...".  

En attendant, nous vous invitons à surfer sur le blog d'Olivier Pierre et de RTL-TVI  afin de découvrir en profondeur ses ressentis sur cette fabuleuse expérience qu'il est en train de vivre en plein désert blanc et glacial. A vos postes, pour voir très prochainement son reportage sur RTL-TVI !

Nous vous conseillons aussi de surfer régulièrement sur le site éducatif de la Fondation Polaire Internationale : les plus jeunes, parents, instituteurs (rices) profiteront des animations multimédias excellement faîtes pour comprendre et découvrir la magnificence des pôles, l'importance de l'Arctique et de l'Antarctique, le phénomème du changement climatique...ou/et de surfer sur mon site polaire www.arctic05.org !   

Soyons inspirés et agissons pour la préservation de notre Nature!

08/02/2012

Conférence et expo photo "Antarctique, l'éden polaire" de Bart Van de Vijver à Meise !

 

© Bart Van de Vijver

Bart Van de Vijver, scientifique du jardin Botanique particulièrement actif dans des programmes de recherche en Antarctique et en particulier sur l'île de Livingston donnera une conférence grand public où il vous présentera ses recherches. Tout au long de cet échange, il vous présentera de nombreux clichés inédits consacrés à la découverte des animaux et des plantes du "Continent blanc" qui est loin d'être une terre hospitalière. 

A l'isue de la conférence, il se tiendra à votre disposition dans l'exposition où il répondra à toutes les questions que vous vous posez sur les recherches dans cet "éden polaire". 

En pratique :

Conférence + expo : le dimanche 18 mars 2012 de 15H30 à 16H30.

Expo photos : du samedi 18 février au dimanche 22 avril 2012 du lundi au dimanche de 9H30 à 17H.

Attention : expo exceptionnellement fermée les vendredi 20 et samedi 21 avril.  

Jardin Botanique National - Domaine de Bouchout - Nieuwlaan 38 à 1860 Meise. 

Plus d'info au 02/260.09.70 ou Jardin Botanique 

P.A.F. 5 euros (+1 euro pour la conférence), gratuit pour les moins de 12 ans. 

 

02/02/2012

Fable musicale "Banquise" à Woluwé Saint Pierre le 5 février !

 Il était une fois un cirque à l'abandon dans le grand Nord ... 

Paxo, Paccor et Piole, trois pingouins musiciens.

Pravitch, le vieux concierge qui se prenait pour le dompteur.

La banquise.

La fonte des glaces.

La folie des hommes ...

Banquise, fable musicale

Notre spectacle est avant tout une fable, une allégorie. La musique y tient une place de choix. Nous nous adressons à l'imaginaire. Nous espérons toucher le coeur avant l'esprit. Au delà d'un message écologique, nous y évoquons la folie de l'homme qui, par sa mégalomanie et son goût du pouvoir, déchaîne, une fois de plus, des forces qui le dépassent.  

Au Théâtre Maât, il n'est pas dans nos habitudes de terminer un spectacle sur une note grave. Ici, nous avons choisi de la faire, parce que le sujet ne semblait pas se prêter à une fin optimiste. Mais si le mur vers lequel nous nous dirigeons tranquillement semble aussi menaçant que l'iceberg qui coula le Titanic, nous avons encore le choix de l'éviter.  

Grâce à un partenariat avec la Fondation Polaire Internationale, nous avons pu bénéficier de leur expertise pour l'édition d'un dossier pédagogique destiné aux parents et aux enseignants. Il sera distribué après les représentations, en espérant qu'il se conjugue harmonieusement aux images que nous aurons laissées derrière nous.   

Le Pingouin Musicien est une espèce très rare qu'on trouve encore dans certaines régions reculées de l'imaginaire. Tout comme le Pingouin traditionnel ou le Manchot empereur, il est menacé d'extinction.

Contrairement à ses cousins, il est capable de s'asseoir. Il est aussi doté d'un instrument qui lui donne la capacité de s'exprimer en musique, de la plus belle façon, mais qui l'empêche de nager.

Il existe plusieurs variétés de Pingouins Musiciens et nous avons la chance d'avoir ici un échantillon très complémentaire ; un Piole (violoncelle), un Paccor (accordéon) et un Paxo (saxophone).

Le Pingouin Musicien est d'un caractère pacifique mais très gourmand. Il raffole des filets de sole et de petits poissons rouges. Il peut être apprivoisé et même dressé à accomplir certains numéros de cirque. 

En pratique :

Fable musciale : Banquise.

Le dimanche 5 février 2012 à 16H.

Mise en scène de Christine Smeysters avec Julien de Borman : accordéon diatonique - Matthieu Moureau : sax - Hélène Blesch : violoncelle - Hadi El Gammal - Scénario de Christine Smeysters et Hadi El Gammal. 

Une fable musicale drôle et émouvante sur fond de tangos et de valses.  

Public : petits et grands (âge minimum de 3 ans jusqu'à 10-12 ans).

Prix : non précisé.

Centre Culturel de Woluwé Saint-Pierre - Avenue Charles Thielemans 93 à 1150 Bruxelles. 

Infos et réservations au 02/773.05.88. ou Centre Culturel Woluwe St Pierre 

19/09/2011

Lancement officiel d'Ice and Green!

Pour le lancement officiel d’Ice & Green, j’ai eu le privilège d'aller à la rencontre de nos deux explorateurs polaires belges Dixie Dansercoer et Sam Deltour. Ils entameront dès le mois de Novembre 2011 un record mondial de distance en Antarctique (+-6.000km) pour une expédition non motorisée (en ski, en kite et à pied)  et non ravitaillée. Voici l'interview exclusive pour Ice & Green et encourageons-les à la réussite de ce défi polaire unique, extrême et qui sera au combien spectaculaire!

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be 

- Pat Ice to Dixie and Sam - Why this adventure may be considered as a really special challenge for you both?

Dixie => I guess that I am pretty much hooked on polar travel as it has given me so much insight in life; both in the grand scheme of it, as a world citizen in society and on a personal level. The expedition itself is a big step into the unknown as the itinerary is one purely based on the presence of wind. East Antarctica is terra incognita in the purest sense of the word.  Being submitted to the unknown and having to adapt to conditions that are not in the books has always teased me. 

Sam=> To me it means a childhood dream coming true. I was 11 when I wanted to become a polar traveller and 13 when I heard about Dixie for the first time. Roald Amundsen was my hero as a young boy. I always wanted to do something on the continent 100 years after he reached the pole for the first time. I was just very lucky to meet Dixie and I’m very honoured getting the opportunity to travel with him for 100 days.

I’m looking forward to enter the pristine beauty of Antarctica, to dissolve in the endless white.  

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be

- Pat Ice to Dixie (left in picture) & Sam (right in picture) - What do you fear most during this world record Antarctic expedition ?

Sam=> I have very little fears.

We’re doing everything to be perfectly prepared. Whatever must happen will happen and we’ll deal with it. We’ll look for the solutions on the problems that will come our way. We’re humble subjects of the wind out there.

Dixie => I really believe that fear should not be part of any of my undertakings as they would prove that in my realm of preparations I do not feel one with the project and that i recognize my shortcomings. Being in tune, feeling the flow of thins is what I aim for. And there is no place for fear.  

Realistically, though, I know that we need to be very careful with the cold, the incredible force of the wind and the fact that we should be aware of the fact that we are out there alone. Relying on modern-time logistics would be relying on a false sense of security and safety.  

- Pat Ice to Sam - It must be a great honour for you to build up a partnership with one of the greatest Polar explorer of our century, Dixie Dansercoer....How are you preparing this challenge as a young explorer full of energy & vitality ?   

Yeah, once again, it’s a great honour being able to travel with Dixie. Dixie is coming home in Antarctica. I learn so much from him by just watching how he moves and acts down there. He never fights the winds but gently embraces them. He never curses the cold but quietly protects himself. He never curses at problems but calmly solves them. 

How do I prepare for an expedition like that? Well… lots of training. There is the physical aspect of the preparations. I go to the gym, building muscle mass and I go to the sea to go kitesurfing as much as I can. I do stretchings to keep my muscles flexible. In the mean time I’ve never paid so much attention to my diet before. My body will be 100 percent ready.

On top of that there is the mental preparation. It will be a long and monotonous trip. I do some zen-meditation and I have a huge map of Antarctica hanging next to my desk. I try to visualise what we’re up to. I analyse my strengths and weaknesses and I try to anticipate.  But I have to admit, I’m just looking forward to be out there on my ski’s with the wind in our backs and the kites guiding us to the horizon.  

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be

- Pat Ice to Sam - what would you recommend to youngsters willing to accomplish their dreams or/& projects?

It might sound sappy, but here it is, follow your heart! We all have those things in life that we just love to do and that make us better people, things in which we can unfold our potential and transcend our limits. Dare to go for that. Dare to talk about your dreams, send them into this world and see what happens.

It’s not always easy to follow the path of your dreams but if you’re dedicated and are willing to make the right sacrifices anything is possible.

- Pat Ice to Dixie - If I say “Ice & Green” what is your first reaction & I should one be inspired when it comes to Polar regions protection ? 

When one has had the privilege to have witnessed reclining ice extent in the Arctic or penguins in distress due to warming temperatures, wanting to react is a normal result.  When you are offered a voice and when we have the desire to motivate people to be inspired by the pure polar regions, I guess that all efforts should be directed towards in that the direction.  

Nous vous invitons tous à écrire ci-dessous vos messages de soutien afin d'encourager Dixie et Sam au succès de cet incroyable défi. Suivez au jour le jour l'évolution de leur expédition polaire sur www.antarcticICE !

We invite you all to write here below your support messages to encourage Dixie & Sam in the success of their incredible challenge. Follow their polar expedition day by day on www.antarcticICE.be !   

antarctique,expédition polaire,dixie dansercoer,sam deltour,www.antarcicice.be  

AntarcticIce Trailer June 2011 from BEELDharing on Vimeo.

14/09/2011

Le spitfire de l'Arctique découvre la Lune!

Elégante, gracieuse, globbe-trotter, chanteuse, obstinée, la sterne Arctique (Sterna paradisaea) est un oiseau marin des régions polaires. La sterne Arctique a ceci de formidable et d'extraordinaire qu'elle est une championne de distance parcourue durant toute sa vie.

Ohhhhhhh que oui qu'elle mérite sans conteste la tête d’affiche des oiseaux polaires migrateurs! 

sterne arctique, oiseau, laridé, lune, polaire, hémisphère, ornithologue, ornithologie, vol, déplacement

En fait, vous ne le savez peut être pas, son record en distance par an est porté à tout au moins 71.000km, soit une estimation établie au cours de ses 30 ans de vie à quelque 2,1 millions de km, de quoi s’octroyer quasi 3 aller-retour vers la lune. Impressionant, whaaoooouhhhhhhhh !

Nous pourrions plutôt la dénommé la Sterne des Hémisphères ou la Sterne des Lumières. Ce laridé est le témoin chaque année d'un maximum de soleil vu qu’il se reproduit durant l'été (mai à septembre) dans l'hémisphère Nord pour ensuite voler des milliers de kilomètres vers le sud et passer un second été (novembre à mars) dans les eaux antarctiques. Elle n'est pas enclin elle, à connaître une dépression hivernale :-)  

Quant à moi, j'ai préfèré la nommer le Spitfire de l'Arctique car j'ai souvent eu le privilège de l'observer, être attentif à ses acrobaties, ses mouvements dans les airs, ses cris...et aussi être confronté sans m'y attendre à ses réactions de protection...La dernière fois que j'en ai apperçues ce fût même en Zélande (Hollande) à côté de la marina de Breunisse. 

sterne arctique, oiseau, laridé, lune, polaire, hémisphère, ornithologue, ornithologie, vol, déplacement

Tel un spitfire, elle survole et attaque les intrus qui se rapproche de son territoire de nidification. Seulement, parfois vous y êtes contre votre gré. La sterne vous somme alors d’évacuer les lieux par des rafales de cris stridents. Le randonneur est pris en embuscade dans une zone minée où il aurait mieux fait de ne point s’y rendre. Ne vous fiez pas à sa petite taille, le « squadron leader » alias la sterne Arctique règlera immédiatement ses comptes avec l’étranger qui empiète sur son périmètre.  

A bord de son spitfire, la sterne dirige l’engin, mannettes en main. Elle survole votre petite personne qui que vous soyez (guide nature, boeuf musqué, randonneur, le "Roi de l'Arctique l'ours blanc" comme le montre la vidéo ci-dessous....), tourne dans les airs comme un pilote chevronné. En un piqué son manteau gris déclenche la mitraillette et plonge comme une bombe vous secouer le cocotier. Attention à ceux qui portent une moumoute, ces coups de becs pourraient en décoiffer plus d’un. L’alerte est donnée, vaux mieux déguerpir !  

 

02/07/2011

Deux explorateurs polaires belges à 4 mois d'un défi incroyable!

Nos deux explorateurs polaires belges Dixie Dansercoer et Sam Deltour viennent de lancer leur nouveau site web www.antarcticICE.be et ce à peine à 4 mois du départ d'une incroyable expédition au coeur de l'Antarctique.

Nous vous invitons à surfer sur www.antarcticICE.be et à leur envoyer pleins d'énergie et d'encouragements pour la réussite de ce challenge unique qui consistera à établir entre les mois de novembre 2011 et février 2012 un record mondial de distance (+-6.000km à ski et en kite) pour une expédition extrême non motorisée et non ravitaillée en Antarctique. 

Belgian polar explorers Dixie Dansercoer & Sam Deltour have just launched their new expedition website called www.antarcticICE.be 

We invite you all to surf under www.antarcticICE.be & give them a great boost support in their incredible challenge to establish between November 2011 & February 2012 a world distance record (+- 6.000km by ski & kite) for a non-motorised and unsupplied expedition in Antarctica.  

Antarctique, Dixie Dansercoer, Sam Deltour, banquise, ice, green, expédition, polaire, Antractica, Antarctic Ice expedition, explorateur, belge, Arctic05, arctic, Polar, explorer, belgian, antarctic matters

 

AntarcticIce Trailer June 2011 from BEELDharing on Vimeo.