24/08/2014

Interview exclusive du sportif belge du 21ème siècle, notre explorateur polaire Dixie Dansercoer! Félicitons-le pour son nouveau record du monde au Groenland!

 
Notre explorateur polaire belge Dixie Dansercoer n'est pas à son premier record du monde là-bas dans ces contrées où le froid extrême prédomine et en tuerait plus d'un! Il offre une nouvel fois à la Belgique un extraordinaire record du monde en région polaire, ici au Groenland sur sa calotte glaciaire où il effectua, durant ce printemps, son tour complet en kite et en ski; soit 4 044,9 kilomètres parcourus en 55 jours!
 
L'homme est super "cool", humble et vit pleinement sa passion. Bien qu'il ait déjà 52 ans, Dixie prépare chacune de ses expéditions avec la plus grande rigueur car il sait à quel point il devra vivre pendant des mois avec la douleur du froid, le manque d'hygiène, les faiblesses du corps, le matériel qui flanche, ...
 
Dixie Dansercoer est sans aucun doute un Athlète hors pair qui mérite aujourd'hui incontestablement les honneurs...celle de la Nation belge, nos "I Like et nos Partages". Bravooooo Dixie! Here we go Belgium!  

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

Voici en exclusivité pour Ice and Green et Arctic05 son interview où il nous livre ses ressentis et ses souvenirs de sa dernière expédition en Arctique:   

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

- What's the feeling to have achieved this wonderful world record, Dixie ? 
 
As it is with all groundbreaking exploits, they open the door for followers to do even better. We only open new doors for those who want to follow us in our quest to give it our very best and - why not - put Belgium on the forefront of Polar exploration, in order to keep our strong Polar tradition alive and kicking!                              
beaufort04,polaire,art contemporain,côte belge,nieuwpoort bad,artiste,sculpture,artistes contemporains européens,dixie dansercoer,www.arctic05.org,oeuvre artistique,monde imaginaire,frères chapuisat,art,pierre vagabonde,stonehenge,ile de pâques,philipp aguirre y etegui,chemin de vierboete,sénégal,boat-people,pirogue,bateau,aide humanitaire,sculpture d'art,littoral
- What's your best expedition souvenir ?
 
It was quite wonderful and extraordinary to start and arrive at the same location. This may sound trivial, but when you look at the enormous ice cap that Greenland is, and knowing that we managed to go all the way around it by using just the katabatic winds, I really do marvel at that. As it is with the other expeditions I have done in the past, it takes a couple of years before I fully realize what we were able to accomplish.
 
Also, ski-kiting throughout the night with the sun barely setting on the horizon, giving off tremendously beautiful shades of red, purple and yellow, are sights I will long remember.  

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

- What was the highest temperature during your adventure ?
 
Plus 3,2 ° C 
 
- How's the thickness & shape of Greenland' inlandsis:  is it meelting so fast ? Should we start to be really concerned ? What can we do to avoid seing the Arctic pack-ice + Greenland' inlandsis melting so rapidly during summer time ?
 
As we are only tiny little specks on the Inlandsis and have operated away from the thinnest layer of ice at the edges of the ice cap, I cannot claim that we saw the effects of Global Warming or any other unusual signs of melting. When we ended the expedition at the beginning of June, it was still too early to see the effects of the summer melt that then actually is very visible. But the only way to showcase the trend of Polar Melting are the scientific measurements that go over long periods, year after year, and as we all know already, the rapid rise in temperatures is undeniable.  

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

Those people who are still asking if Global Warming is really happening, are old school, they are past tense and are not willing to put in any effort to prevent any further rapid increase in temperatures.  Yes, there have been regular cyclic increases in temperatures over the course of our existence on Earth, but it has never gone so fast. Any living creature has the incredible capacity to adapt and we humans can do that even better with our intellect, but not at the lightning speed at which these changes are happpening!  

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

- Do you recon, politicians (with the support of scientists & engineers) should start to envisage building up in the sky millions of mirrors above the Arctic pack-ice to avoid its melting (or other hi-tech solutions) ?
 
I do not think such hi-tech solutions are the one and only key to the problem. The most important change needs to come from our attitude and respect towards nature that is - and hardly anyone seems to realise this anymore - our prime and foremost source of survival.
 
Yes, I do agree that the biggest and most efficient decisions must come from politicians and business leaders who reach millions of people, but let's not forget the force of the masses. If all citizens of the world would suddenly agree to disagree, imagine what changes that could lead to!   

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

- Did you encounter polar bears...?
 
No, again as we functioned on the Ice cap where no food is to be found for polar bears, they preferred to stay away from polar explorers who do not wash or bathe for months on end... Sourire
 
- If I say "51"...does it ring your bell, Dixie ?
 
Actually no, because I have already forgotten what that feels like as I have just turned 52!
 
And, that means that I am now fully integrated in Part Two of life and many more plans are brewing!  

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

- So still fit & sharp, I see...was this expedition mentally/physically difficult Dixie...?
 
No, I cannot say that everything became more difficult because of my age. Maybe on the contrary, I can now place all difficult situations much better than when I was young. Acceptance and patience are the two biggest assets during a polar expedition. What I must admit is that the physical aches and pains that anyone experiences from any age do take a little longer to heal.  

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

I am still running around with 'tingling' fingers in my left hand, the result of very long hours of pulling on the kite bar. With the winds pretty much coming from the same direction, i.e. from the right as we were on a clockwise itinerary and the katabatic winds coming down, the left arm was solicited twice as much as the left.  
 
With a continous tight grip on the steering bar and the cold temperatures preventing a smooth flow of the blood to the body's extremities, there must have been a serious blockage that can only heal slowly.  
 
 
- So, your next Arctic expe is planned in 2015 with Belgian Polar explorer Alain Hubert (left is Alain, right is Dixie)  ...tell us a bit more ?
 
Actually no, it will be for 2016 as Alain asked me to postpone for a year.
 
The aim and scientific research done on this expedition will be communicated in due time!  

l'athlète belge de l'année,arctic05,arctic5,arctic-05,roi philippe de belgique,belgium,belgique,aventurier polaire,iceberg,polar explorer,arctic,polar bears,ours blanc,ice cap,greenland,gent,ardenness,spitsbergen,polar regions,polar circles,inlandsis,banquise,océan arctique groenland,kite surf,icy winds,dixie dansercoer,world record,ski in the arctic,arctic expedition,alain hubert,belgium and arctic,le grand nord,exploration polaire,vive l'arctique,we love arctic,climat,calotte glaciaire,calotte du groenland,glaciers,universités belges

- Any special messages you wish to share with Arctic05 and Ice and Green' fans ?
 
This fall, Polar Circles is putting its guiding services at the disposal of anyone interested in the Polar Regions.
 
From info-evenings - the first one will be on 2 September 2014  in Gent - to training weekends in the Ardennes, all in function of the direct experience of a mini-expedition in Spitsbergen and from there on little by little towards the more ambitious expeditions, you can find all info on www.polarexperience.eu  

roi philippe de belgique, belgium, belgique, aventurier polaire, iceberg,polar explorer, arctic, polar bears, ours blanc,ice cap,greenland,gent, ardenness, spitsbergen, polar regions, polar circles, inlandsis, banquise, océan arctique groenland, kite surf, icy winds, arctic05, dixie dansercoer, polar explorer, world record, ski in the arctic, arctic expedition, alain hubert, belgium and arctic, le grand nord, exploration polaire, vive l'arctique, we love arctic, climat, calotte glaciaire, calotte du groenland, glaciers, universités belges 

21/04/2014

Un magnifique ouvrage belge sur le développement durable et la communication!

 

Chacun sait que notre Terre regorge de merveilles. La magnificence de l'Arctique en est un parfait exemple. Seulement, nous savons aussi que celle-ci est mise à rude épreuve, que de nombreuses espèces végétales et animales n'existent déjà plus, du fait de l'homme... Aujourd'hui, "l'action" est de mise pour que nos petits enfants puissent encore toujours admirer papillons, pandas ou ours polaires !

 

La Communication et l'Education sont des outils incontournables pour assurer les objectifs du Développement Durable. Pour mieux appréhender ces concepts,  je vous conseille la lecture de l'ouvrage belge "Communication et Développement Durable - Pour des Pratiques Plus Responsables". Ce livre est le partage d'expériences d'hommes et de femmes du terrain, spécialistes en communication.

 

Je suis allé à la rencontre d'une des auteures, Magali Ronsmans pour une interview exclusive. Elle nous livre ci-dessous un premier avant-goût de ce magnifique ouvrage.  

COVER_Communication et developpement durable.jpg

- Vous venez à l'instant de publier un ouvrage sur la communication et le développement durable, dites-nous en plus?

 

C’est un livre qui s’adresse à toute personne impliquée, de près ou de loin, dans la communication de son organisation, entreprise, institution, association… et qui souhaite mettre en oeuvre une communication plus responsable, qui limite ses impacts sociaux et environnementaux. 

 

- Que dites-vous de ce proverbe indien "Nous n’héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants » ?

 

C’est une magnifique illustration du développement durable, d’autant que «la Terre » peut être compris comme étant la société au sens large : l’environnement, mais aussi le social et l’économique.  

 

- Nous avons tous une responsabilité envers les générations futures face aux enjeux sociaux et environnementaux. Seulement, comment insufler cette responsabilité par le biais de la communication?

 

La communication est présente partout, et de plus en plus « envahissante » avec les nouvelles technologies.  Nous sommes innondés de messages, provenant de tout côté.  Le livre aborde la communication selon 2 angles : 

 

- le fait de communiquer sur les enjeux liés au développement durable, sur les actions menées par l’organisation : comment faire pour éviter les dérives du « greenwashing », expliquer l’impact de ses actions mais aussi adopter certaines pratiques en terme de communication interne.

 

- nous abordons aussi l’utilisation des outils de communication, la manière la plus cohérente de les utiliser de manière à limiter l’impact environnemental et social. Cela passe par le choix des produits, des fournisseurs, mais aussi par la remise en question de certaines pratiques (quantité d’imprimés, type de papier et d’encre, type d’activités proposées pour l’organisation d’un évènement, etc.)

 

Si la communication a un rôle important à jouer pour sensibiliser le public, il est évident qu’elle doit aussi pouvoir « montrer l’exemple », adopter des pratiques cohérentes p/r au message diffusé.  

 

- Vous avez fait appel à des hommes et des femmes de terrain qui apportent à la fois leurs expériences mais plus largement des pistes de solutions à l'objectif du "développement durable »?

 

Oui, chacun a, au cours de son expérience professionnelle, cherché à faire évoluer sa pratique, réfléchi à la manière d’exercer ce métier dans la perspective d’un développement plus durable.  Ils nous font part de leurs expériences, nous partagent des exemples très concrets, et des pistes de réflexion. Chacun peut s’en inspirer pour poursuivre dans cette voie. 

 

- Quelle est la place des médias sociaux (facebook, twitter, les forums de chat, you tube...) dans l'aboutissement d'une action "green" durable ?

 

L’un de nos auteurs, Alain Hemelinckx, a évoqué cet aspect dans le livre.  Il fournit notamment des pistes d’action pour une entreprise qui souhaite communiquer ses démarches RSE sur les réseaux sociaux. Il évoque l’importance de communiquer sur les démarches de progrès, tout en démontrant le souhait d’aller encore plus loin, plutôt que de se faire passer pour « l’organisation parfaite »,  éviter les dérives d’une communication trop impérative, ne prônant pas l’interactivité. 

 

- Au lieu de communiquer, n'est-il pas grand tant que l'homme s'atèle à plutôt agir? Prenons l'exemple de l'Océan Arctique et la fonction si vitale de sa banquise mise à rude épreuve. Comment se fait-il que tout le monde est au courant de son rôle essentiel à notre devenir, de sa fonte alarmante et des conséquences catastrophiques sur chacun de nous...sans que le "politique" agisse avec rapidité et efficacité ?

 

Bien sûr, l’appel à l’action peut-être un des objectifs d’une campagne de communication.  Sensibiliser le public à une cause, c’est l’inviter à agir, à changer ses comportements quotidiens pour pouvoir améliorer la situation à son niveau, pour une évolution à petits pas.  Pour ce qui est de l’action politique, nous sommes nombreux à estimer qu’une action rapide est concrète est aujourd’hui indispensable….

 

- Ne pensez-vous pas que la "communication" dans le domaine du développement durable est un outil utilisé par un grand nombre "d'intellectuels théoriciens" pour se donner "bonne conscience" alors que "l'action" sur le terrain serait davantage plus efficace et souhaité ?  

 

Comme l’explique l’un de nos auteurs, Louis Grippa : « L’impact de la communication doit s’étudier avec l’ensemble des facteurs qui influencent le comportement ». La communication seule ne suffit pas, elle doit s’inscrire dans un cadre plus large, comprenant notamment un cadre règlementaire et des conditions structurelles qui favorisent le changement de comportement sur le terrain. 

 

- En tant que auteure de votre ouvrage, ne pensez-vous pas que le "dévéloppement durable" passe davantage par l'éducation? 

 

Bien sûr ! Et c’est l’un des objectifs du livre : fournir des élements très concrets pour enseigner et transmettre une nouvelle manière de communiquer. 

 

- Etes-vous de ceux qui soutiennent qu'il faut impérativement implémenter dans les écoles, dès l'âge de 6 ans à 18 ans, un cours de 4h/semaine appelé "civisme scientifique et pratique" où serait enseigné notamment  les bienfaits de Notre Nature...et où l'obtention du diplôme de réthorique ne serait obtenu qu'après un Stage "Educatif ou Civique (social - humanitaire - environnementale) de 6 mois + mémoire…?

 

La théorie, c’est très bien, mais rien de tel qu’une expérience de terrain.  Passer 4 heures par semaine pour mener diverses actions de civisme sur le terrain, comprendre leur intérêt et leur impact, je pense que c’est nettement plus enrichissant et probablement plus porteur. 

 

- Où pouvons-nous retrouver votre livre, est il disponible en librairie?   

Il est disponible sur le site www.edipro.eu et dans toutes les bonnes librairies Sourire

 

- Que souhaitez-vous transmettre comme message aux fans d'Ice and Green et d' Arctic05?

 

Restez é(mer)veilé devant les beautés de la nature !

18/12/2013

Expédition Kazak Trike de retour en Belgique!

Il y a quelques mois je vous apprenais le départ de Guillaume Bruyr pour une aventure exceptionnelle à travers les steppes du Kazakhstan. En effet, ce jeune belge de 23 ans s'était lancé le pari fou de relier la Belgique au Kazakhstan en vélo solaire électrique. Retrouvez ici l'intégralité de l'interview réalisé quelques temps avant son départ => Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Arrivée officielle de Guillaume Bruyr à Astana (Kazakhstan) en présence de l'Ambassadeur de Belgique 

Copyright Guillaume Bruyr

Après une folle épopée de plus de trois mois le voici donc enfin de retour en Belgique des étoiles plein les yeux et prêt à nous livrer ses impressions sur ce que fut son voyage et le quotidien de ce projet absolument extraordinaire.  

Après cette fabuleuse aventure comment s'est déroulé votre retour en Belgique ? Pas trop de difficultés lors de ce brusque retour à la réalité ?

Arrivé à Astana, Bénédicte ma copine m'a rejoint pour revenir tranquillement à deux en Transsibérien. Nous avons visité Moscou et St Petersbourg. J'en garde un excellent souvenir et je pense que ce voyage de retour m'a permis d'éviter un retour brusque à la réalité. Actuellement, je viens de trouver un job en tant qu'ingénieur en bureau d'étude et mon expédition est très bien perçue par mon employeur donc c'est positif.  

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

  Guillaume de retour en Transibérien entre Astana et Moscou - copyright Guillaume Bruyr

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 43 - Sinop en Turquie - 4397km accumulés - Copyright Guillaume Bruyr

Que garderez-vous en tête comment meilleur moment et/ou souvenir ?

J'en ai plein! Le lendemain du vol de mon matériel de camping j'ai été hébergé par des Kazakhs très accueillants. Nous avons partager le repas traditionnel et ils avaient même un Bayna (sauna russe). Bref, après une mauvaise expérience, une très chouette! En Serbie, j'ai participé au tournage d'un film.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Tirebolu et Trabzon - Turquie ... rammassage de noisettes Clin d'œil Copyright Guillaume Bruyr

Quel est le top 3 des pays que vous avez visité et comment réagissait la population locale à votre arrivée ?

Les gens ont toujours été très surpris, il y en avait qui m'ont pris pour un fou, d'autres trouvaient celà génial. C'était toujours chouette de voir que les gens se sont intéressés à mon vélo. J'ai bien aimé la Serbie pour les gens que j'ai rencontrés. La Turquie pour le défi sportif, les paysages incroyables et les innombrables pauses tchaï. Le Kazakhstan parce qu'il faut le voir pour le croire!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

En compagnie des élèves de l'Ecole internationale d'Astana - Copyright Guillaume Bruyr    


Expliquez-nous comment vous avez fait pour franchir la barrière de la langue ?  

J'ai appris le Russe de base avec une méthode Pimsleur (auditive). C'est l'avantage de voyager plus lentement qu'en voiture ou en avion, j'ai pu prendre le temps d'apprendre la langue. Il y a des pays où ce n'est pas évident, en urquie très peu de gens parlent anglais faute de professeur et en Azerbadjan, seuls les plus de 35 ans parlent russe, ce n'était pas facile de discuter avec des gens de mon âge. Heureusement, il y a Google traduction et çà, même quand on est dans la steppe, il y a moyen de trouver du réseau 3G. Pas tout le temps évident, mais, j'ai été quand même fort surpris.    

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Passau - frontière autrichienne - 1000km accumulés - Copyright Guillaume Bruyr

 
En général comment se déroulait votre quotidien et quid de l'hébergement ? 

Hébergement sous tente ou chez l'habitant. L'avantage c'est qu'avec mon vélo les gens s'intéressaient beaucoup à mon voyage. Dans les conversations venait toujours la question : "Et tu dors où" ? et souvent ils m'hébergeaient.

Je roulais environ 8 heures en vélo tous les jours et je faisais mes pauses au fil des rencontres ou des photos que je voulais faire. En général, je me levais avec le soleil pour démarrer de bonne heure. Et puis, c'était partit pour une journée de liberté totale avec des surprises à la clé!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 58 : Atbulaq - Azerbaijan - 5984km accumulés - copyright Guillaume Bruyr 

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Sur les routes d'Ouzbekistan copyright Guillaume Bruyr


Qu'est-ce-qui vous a le plus marqué en matière d'expérience de vie ?

Me proposeriez-vous de m'héberger si je passais dans votre rue avec mon trike solaire ? Probablement pas! C'est inhabituel, c'est risqué, et si je n'étais pas fiable... Plein de questions surgissent! Certaines personnes m'ont encouragé, hébergé, offert un repas, donné des mûres en haut d'un col... Pourquoi ne pas changer un peu de quotidien et faire un geste ? C'est tout ces gestes qui m'ont le plus marqués. Dans un monde où on regarde trop ses propres pieds, on en oublie une richesse toute simple et pourtant infinie : les rencontres.     

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Repas de famille copyright Guillaume Bruyr  

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr 

Sur les routes d'Ouzbekistan copyright Guillaume Bruyr

Au cours de votre expédition avez-vous éprouvé certaines grandes peurs ?  

Il faut toujours rester serein et se fier à son instinct. Je n'ai pas eu de grande peur durant mon voyage mais il y a des moments ou je n'étais pas très rassuré. Mais ça, c'est comme partout. De toute ma vie, je n'ai dû me battre qu'une fois, c'était en Belgique dans le Barabant-Wallon!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 21 - 2261km - Roumanie - Copyright Guillaume Bruyr

Avez-vous rencontré des problèmes particuliers durant votre expédition ?

Le vol de mon matériel de camping pendant que je faisait mes emplettes dans le Bazar de Beyneu (Kazakhstan). Je n'aime pas laisser mon trike tout seul mais là impossible de faire autrement, j'avais ma nouvelle roue made in China déchirée et j'étais immobilisé! Comme il fallait que j'aille chercher de quoi réparer au Bazar de Beyneu j'ai donc laissé mon vélo dans les steppes pour faire les 10km en stop pour aller à Beyneu. En revenant, le coffre de ma remorque était ouvert et mes affaires éparpillées... C'était un gros coup dur, surtout que j'étais tout proche de la mer d'Aral, un de mes objectifs. Je suis donc rentré à Beyneu et ai passé la nuit dans un motel pas fameux du tout pour me remettre de mes émotions. Le lendemain, j'ai été au cybercafé de la petite ville pour donner de mes nouvelles à ma famille. Le gars du cyber, apprenant mon histoire m'offre le gîte et le couvert, super! Ils avaient même un баня = sauna russe qui m'a bien relaxé après tous les événements! Comme quoi, tout n'est pas noir. Finalement, j'ai décidé de terminer mon voyage sur une bonne note en faisant du vélo la journée et du stop le soir afin de chaque fois trouver un endroit en dur pour dormir. Dans les steppes la nuit, il fait assez froid. Sans tente ni sac de couchage, impossible de passer la nuit.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Guillaume en Ouzbekistan - copyright Guillaume Bruyr

Et voilà la liste du matériel volé!

- disque dur
- chargeur prise 220v- usb - allume cigare - pour le trike, mon gsm et mon appareil photo
- vieil Ipod Béné
- chaussures vélo avec 200 dollars et 50 euros sous la semelle
- baffle musique sans fil
- réchaud Primus Omnifuel
- tente
- sac de couchage Deuter
- matelas autogonflant
- filtre à eau
- pharmacie
- articles de journaux kazaktrike
- carte Caucase et carte Kazakhstan-Ouzbekistan
- boussole
- multimètre
- montre
- softshell Eider
- lessive

Découvrez ici la fin de son récit de voyage => Kazak Trike

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Rencontres avec les enfants - Copyright Guillaume Bruyr

Quel(s) message(s) souhaitez-vous transmettre aux visiteurs d'Ice And Green qui aimeraient tenter ce genre d'expérience ?

Allez-y! Sortez votre vélo, asseyez-vous sur votre selle et pédalez un peu! En solo, à deux, à trois ou plus... C'est un très chouette moyen de voyager autrement. Il faut le courage de se lancer mais celà en vaut la peine.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Petit marché de poteries - copyright Guillaume Bruyr

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Discours de Guillaume Bruyr at Nazerbayev University à Astana, Kazakhstan

copyright Guillaume Bruyr

Alors Guillaume déjà des projets pour une nouvelle expédition ?

Alors là, pas pour tout de suite... Une expédition, c'est tout un projet, j'ai pris une grosse année à construire mon trike solaire, trouver des sponsors et finalement me lancer dans l'aventure. J'ai toujours plein d'idées en tête et donc, je ne suis pas à l'abri de me lancer dans une nouvelle expédition!

Encore sincères félicitations pour la réussite de ton expédition Guillaume et merci de nous avoir fait voyager en ta compagnie Clin d'œil. Retrouvez toutes les aventures de Guillaume Bruyr et ses nombreuses photos via son site internet => Kazak Trike ainsi que son groupe FB => Kazak Trike

 

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

BRAVO l'artiste Cool

08/11/2013

Here we go Belgium!


Le noir,  jaune et rouge est une nouvelle fois à l'honneur!

Here we goooooooooooo Belgium!   

mouchart 11

Si les "petits" belges iront à la Coupe du Monde du Brésil en 2014 pour démontrer de leurs talents footbalistiques, le belge Frederik Van Lierde est certainement l'un des plus extraordinaire athlète du monde en gagnant il y a peu le thriathlon IronMan World à Hawaii.

Pendant ce temps, d'autres de nos "diables aventuriers" se sont illustrés avec brio cet été 2013 en défiant les glaces en dérive du Groenland et des îles du Grand Nord canadien: le skipper belge Nicolas Mouchart a réussit avec ses co-équipers (amis et famille par étapes) la traversée d'est (Groenland) en ouest (Alaska) du mythique passage arctique du Nord-Ouest.  

mouchart 31

Voici le témoignage exclusif d'un voyageur aux passions multiples et des images exclusives de cette aventure arctique à bord du voilier en acier belge "Perd pas le Nord"Bref, un coktail de l'extrême avec plongée sous les glaces, échouage des plus risqué en mer polaire, rencontre avec des ours blancs, paysages glacés en déconfiture, jet ski à l'horizon...   

mouchart2

Quel est le plus beau souvenir que vous retenez de cette expédition à la voile au cœur de l’Arctique ?

Difficile de n'en sortir qu'un!… dans ce cas, en voici deux. Le premier est sur le rapport humain! Que de rencontres fabuleuses tout le long de ce périple. De l'Islande à l'Alaska en passant par le Groenland et le Canada, chaque halte fut le lieu de rencontres inoubliables! Quelle que soit la langue, la culture ou la couleur de peau, dans le Grand Nord, tout le monde est ami! Ici pas de place pour la guerre… La survie dans l'Arctique est déjà un combat en soi et il n'y a que le mot SOLIDARITE qui règne.  Quel bel exemple à suivre… Pas sûr que nous soyons à la hauteur…   

mouchart 12

Mon second plus beau souvenir, fut la générosité du monde animal. Certaines rencontres avec les baleines, les morses, les boeufs musqués et les ours furent dignes de mes rêves les plus optimistes. Quel bonheur de se balader dans ces coins presque intactes…  

mouchart 18

Des jet skis, des kayaks, des bateaux de croisière… tentent aussi la traversée du périlleux passage glacé du Nord-Ouest, ne pensez-vous pas qu’il y a là - vu la dérive imprévisible des glaces - des risques majeurs de naufrage, voir que les archipels du Grand Nord canadien deviennent d’ici peu « l’Ibiza glacé des touristes en mal d’aventures » ?  

C'est sûr que l'Arctique pardonne peu! Les Jet Skis n'on pas été bien loin me semble-t-il?… D'autres ont prudemment fait demi tour… D'autres ont galeré au péril de leur vie pour des objectifs toujours plus fous, toujours plus loin, toujours plus risqués… mais c'est la nature de l'homme qui est en cause… L'Arctique fascine, le pôle magnétise les aventuriers… 

mouchart 3

Justement, quels sont les 3 risques majeurs auxquels votre voilier et votre équipage ont dû faire face lors de cette aventure ?

La glace, la météo et la cartographie; aléatoire sont certes les principaux risques… j'y ajouterais le manque de sommeil, car la proximité du pôle empêche le fonctionnement du pilote automatique, ce qui rend la navigation extrêmement difficile. Il faut être à la barre dehors tout le temps et donc par tous les temps…  

mouchart 10

Expliquez-nous brièvement votre mésaventure d'échouage près de Barrow, le point le plus septentrionel des US (Alaska) ?  

Comme je disais, la cartographie de certaines zones est mauvaise. Principalement au Groenland. Par contre je me suis échoué au Nord de l'Alaska en voulant me protéger d'une tempête.  

Peard Bay sur la carte marine semblait le parfait oasis pour laissé passer un beau coup de vent d'est, mais voilà… les bancs de sable de l'entrée de la baie ne correspondaient en rien avec la réalité du sondeur. Après des heures de recherche d'un passage qui n'existait visiblement pas, Perd pas le Nord s'est échoué dans le sable, poussé par des vents déjà forts et par les courants de la passe… Ni une ni deux, plus moyen de faire demi-tour. 18 h plus tard, une première tentative de secours échoue. Quelques heures plus tard la solution d'un départ de l'équipage du bateau en hélicoptère s'impose. Perd pas le Nord passera la tempête échoué dans la passe. Nous ne nous retrouverons que 5  jours plus tard. En fait, les forts vents d'est ont vidé la baie et ce n'est qu'à la fin de la tempête qu'on réussira à sortir le bateau de ce mauvais pas, heureusement sans trop de dégâts...  

mouchart 21

Faites-nous rêver, je me souviens que lors de ma participation en 2009 à la traversée du passage du Nord-Ouest, nous n’avions pas vu autant d’ ours blancs que je l’espérais, d’autres voiliers aucun… ! J’ai cru comprendre que vous en aviez-vu des dizaines ? Quelles autres espèces animales avez-vous pu observer ?

Effectivement on a été gâté… On a vu des dizaines d'ours polaires!  Mais "c'est normal" au vu de l'omniprésence de la glace autour de nous.   

mouchart 26

Je dois avouer qu'on est du style à avoir des jumelles vissées sur les yeux… Il nous est arrivé d' avoir jusqu'à 9 ours autour de nous lors d'une balade sur la glace, mais aussi d'avoir une mère et deux petits super curieux à 3 mètres à la proue du bateau!

Quelle rencontre inoubliable! Nous avons également croisé d'innombrables phoques, des morses en pagaille, des bœufs musqués et bien évidement beaucoup d'oiseaux!   

mouchart 25

La banquise de l’été 2013 semble avoir été bien présente lors de votre traversée ? Est-elle selon vous en déclin, aussi rachitique que ce que les images satellitaires le disent  ?  

Les mouvements des glaces sont imprévisibles! Une fois de plus la nature de l'arctique doit inspirer un profond respect! Nous avons réalisé ce passage du nord ouest dans des conditions dignes d'il y'a 25 ans!   

mouchart 17

L'été arctique n'a plus été aussi froid depuis dans cette zone, mais le réchauffement global lui, est bien en marche… Je parlerais d'un été de sursis. La moyenne sur 30 ans reste catastrophique!    

mouchart 35

Lors de vos plongées sous-marines au beau milieu des glaces, avez-vous pu explorer ou observer des éléments particuliers ? 

La faune et la flore sous-marine du passage du nord ouest sont tout aussi spectaculaires que celle de la plupart des océans! C'est une nature sans doute plus fragile et moins colorée que d'autres, mais par contre elle est un garde-manger extraordinaire pour de nombreuses espèces de mammifères marins. Lors de mes plongées, je me suis plutôt concentré sur les lieux des épaves et des vestiges des explorations du siècles dernier.   

mouchart 1

Avec les images prises, votre souhait est de réaliser un court métrage polaire et historique sur la mythique expédition Franklin ? Dites-nous en un peu plus pour ceux qui ne la connaisse pas ?  

Le passage du Nord-Ouest fut le lieu d'innombrables naufrages de vaisseaux d'exploration de la Royal Navy.  Les histoires de la recherche de ce fameux passage et les histoires des recherches de survivants sont tant d'histoires extraordinaires de bravoures, de tristesses et d'horreurs que j'ai le souhait d'en faire un petit documentaire intéressant.  Plus facile à dire qu'à faire... 

mouchart 5

Votre voilier est cet hiver en cale sèche à Sand point en Alaska, des projets pour l’été 2014 ?  

Perd pas le Nord est à l'avant poste pour naviguer dans le nord du Pacifique… Je suis effectivement impatient de repartir explorer les environs en famille… L'ile de Kodiak, la baie du Prince William, l'inside passage,… Tant de navigations et de paysages extraordinaires en vue…  

mouchart 13

Un dernier message pour les amoureux de l’Arctique et les fans d’Ice and Green ?  

L'Arctique est une terre extraordinaire, pour qui aime la grande aventure, vivez vos rêves tant que possible, mais ne perdez jamais de vue que le Grand Nord pardonne peu! Malgré une bonne préparation et de la prudence, les surprises peuvent être de tailles… Alors, je dis bonne chance à tous, car il en faut…  

mouchart 4

Un tout grand merci Nicolas, à toi, ta compagne et vos enfants ainsi que chacun des membres de l'équipage de Perd pas le Nord de nous faire ainsi rêver et de partager avec vérité et authenticité tous ces instants magiques, ces rencontres imprévisibles, vos difficultés en mer, les risques d'entreprendre pareille expédition au beau milieu des glaces en dérive...

mouchart 24

Nous vous invitons à apporter vos commentaires à cette interview soit ci-dessous ou/et sur la Fan Page Arctic 4 Ever >>  

13/06/2013

Une fabuleuse expédition belge à la voile au coeur de l'Arctique!

Nicolas Mouchart est un passionné invétéré des régions boréales. Plutôt discret et humble, ce belge s'évade régulièrement en famille ou entre amis à bord de son voilier en acier "Perd pas le Nord" (photo ci-dessous) pour respirer la quiétude des lattitudes nordiques et ainsi découvrir les splendeurs sauvages des lieux. 

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Cette révélation pour l'immensité arctique, Nicolas l'a eu lors d'une traversée Nord-Sud de l'Islande à ski et en pulka. Depuis, l'aventurier pratique là-haut sportivement la plongée sous-marine pour explorer la face cachée des gigantesques icebergs du Groenland. C'est dans ces instants de plénitude aux sensations fortes, qu'il découvre une Nature inexplorée...

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Cet été 2013, Nicolas Mouchart et ses fidèles amis entameront à la voile la traversée d'Est (Océan Atlantique Nord) en Ouest (Océan Pacifique) du célèbre Passage arctique du Nord-Ouest.

C'est de l'Islande, que le skipper Mouchart prendra son départ. Direction, la magnifique côte Ouest du Groenland. Sa charmante compagne Florence et leurs enfants (photo ci-dessous) les rejoindront pour 15 jours d'ambiance familiale au milieu des impressionnants icebergs dérivants.

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Ensuite, cap vers le Nunavut à hauteur de Resolute. C'est à cet instant, que l'équipage entamera la traversée du mythique Passage arctique du Nord-ouest où tant d'explorateurs polaires ont vécu de terribles et d'effroyables souffrances dues aux conditions rudes et inhospitalières du Grand Nord Canadien. C'est ici que "Perd pas le Nord" ancrera sur des sites historiques à l'instar de Gjoa Haven, de l'île Herschel...Puis, direction les îles aléoutiennes au Sud-Ouest de l'Alaska. 

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Bref, une sacrée expédition polaire à la voile de quelques 6.000km qui croyez moi, en raison aussi du changement climatique, sera complexe et extrême vu le danger des glaces isolées et dérivantes, le brouillard aveuglant, les hauts fonds non cartographiés, les vents frisquets, la luminosité continue... C'est d'ailleurs en 2009, que j'ai eu aussi ce privilège en tant qu'équipier de "flirter" avec les éléments imprévisibles (ici en images >>) du Passage arctique du Nord-Ouest (lisez ici l'ouvrage L'Appel de l'Arctique >>). Superbe!  

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Au delà, cet aventurier de l'Arctique ira à la rencontre des populations inuits locales afin de comprendre leurs us et coutumes face à la modernisation des lieux et une terre/un océan dont la convoitise de ses ressources est omniprésente... 

Je suis donc allé à la rencontre de Nicolas (photo ci-dessus) afin de comprendre les préparatifs et les objectifs de cette si belle aventure polaire à suivre durant tout l'été 2013. Lisez ci-dessous l'interview exclusive pour les visiteurs d'Ice and Green et d'Arctic05  => 

- Dès ce mois de juin, vous allez entamer à partir de l’Ouest du Groenland la traversée d’Est (Atlantique Nord) en Ouest (Pacifique) du mythique Passage du Nord-Ouest à bord de votre voilier "Perd pas le Nord" …. ». Quels sont donc vos deux objectifs principaux ? 

Le premier objectif est déjà "tout simplement d'y parvenir" sans hivernage!… Rejoindre Kodiak (Alaska) serait déjà la plus belle réussite. Notre second objectif est de réaliser un documentaire axé sur l'histoire du Passage et de toutes les histoires dramatiques qui l'entoure. A cette occasion, j'espère ramener en plus des images sous-marines intéressantes, des vestiges laissés par ces marins pionniers dans le secteur. Je pense que se seront parmi les premières images sous-marines filmées là-bas ...? 

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

- Vu le réchauffement climatique, allez-vous tenter de franchir le Passage du Nord-Ouest, comme l’a fait l’année passée le voilier suédois Belzebub II, via « la voie maritime 74 » c’est-à-dire via le Détroit de Mc Clure à hauteur du Nord de l’île de Banks ou plutôt entreprendre la route traditionnelle d’Amundsen en vue de vous arrêter aux villages côtiers Inuits de Gjoa Haven et de Cambridge Bay ? 

Effectivement le Passage devient accessible certains été par des routes très nordiques. De plus, il semble que les navires de l'expédition de sir John Franklin, le HMS Erebus et le HMS Terror se soient perdus et aient sombré bien plus au nord que notre route, mais les épaves n'ont pas encore été localisées par les chercheurs de la garde côtière Canadienne et les zones de recherche sont tellement vaste, qu'ils nous seraient impossible de les trouver.  

océan arctique,nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,arctic05,ours blancs,expédition polaire,diving,voie maritime 74,esquimaux,arctic wildlife,north pole,grand nord canadien

En réalité, nous sommes plutôt à la recherche des traces concrètes de l'histoire du Passage du Nord-Ouest et donc pour nous, une halte par Gjoa Haven, lieux de deux hivernages de Roald Amundsen et des ces équipiers s'impose! De plus, la rencontre des habitants de ces villages inuits est en général très enrichissant. Une halte à l'ile d'Herschel, est également incontournable! Hormis le troisième hivernage de la Gjoa, elle est aussi le lieu d'innommable hivernages de baleinières et donc potentiellement le lieux de vestiges sous-marin...  

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

- Certains pourraient s’imaginer qu’il est plus aisé aujourd'hui de naviguer à ces hauteurs vu la disparition progressive de la banquise. Or, il en est rien vu que les glaces isolées bougent d’un jour à l’autre, vu les récifs non cartographiés, vu les brouillards "fous" qui limitent la visibilité, vu les vents frisquets…comment appréhendez-vous cela ? Envisagez-vous des préparatifs en particulier ?

Effectivement ces régions sont peu hospitalières. Mais la passion l'emporte! Nous avons passé l'été passé autour du Spitzberg et le bateau c'est très bien comporté face aux éléments. Même si la grande prudence est de mise, avec sa coque en acier, Perd pas le Nord est solide et peu déjà "voir venir" comme on dis chez nous… Pour le reste, j'ai déjà pas mal scionné le Grand Nord, même en hiver. On est jamais à l'abris d'une mauvaise tempête, ou d'un été pourri, mais c'est comme ça… Ca fait partie de l'aventure… Torremolinos, c'est pas par là…  

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

- Vous êtes un habitué et un passionné du Grand Nord, quelles sont vos 3 plus beaux souvenirs et pourquoi ?

Ma première expérience nordique, fût une traversée Nord-Sud de l'Islande en ski de rando et pulka entre copains en autonomie, avec donc tente et nourriture lyophilisée. Malgré une météo à pas mettre un Eider dehors, ce fut une révélation! Je suis devenu un inconditionnel des immensités blanches.

La seconde est sans aucun doute une expédition de plongées au Groenland que j'ai organisée avec trois amis. Nous sommes partis explorer la face caché des icebergs au large d'Ilulissat. Ce fut une expérience formidable! 

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

La dernière est d'avoir pu partager le tout avec ma compagne et mes quatre enfants en les embarquant à Longyearbyen (Svalbard ou Spitzberg) pour une navigation qui nous emmena au nord de l'ile du Spitzberg.  Les ours blancs, les morses, les renards polaires et les phoques ne se sont pas cachés… ce fut fantastique!        

- Craignez-vous que le Passage du Nord-Ouest soit d’ici peu l’ autoroute maritime de tankers européens se rendant en Asie ? Pensez-vous aussi que ce Passage, in extenso tout l’Arctique devraient être déclarés au plus vite « Patrimoine de l’Humanité où seuls les activités scientifiques et pacifiques » y seraient autorisées ? Que faire, avez-vous des pistes de solutions  ?

Vaste question et débat compliqué !  Dans un premier temps oui! Il faut protéger la zone au maximum. Les Canadiens semblent compétents en la matière et ce débat sur la légitimité de leur souveraineté dans les iles du Grand Nord me semble indiscutable. Ils sont les mieux placés et sont maintenant bien équipés pour gérer ce trafic. 

océan arctique,nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,arctic05,ours blancs,expédition polaire,diving,voie maritime 74,esquimaux,arctic wildlife,north pole,grand nord canadien

Sur le principe je dirais que si le Passage du Nord-Ouest était bien balisé et bien sécurisé, il est un beau raccourcit pour bon nombre de navires en provenance d'Asie, et qui dit raccourci, dit aussi économie d'énergie et moins de CO2. 

La solution pour moi n'est pas forcément d'y interdire ad vitam tout le transport maritime. Mais quand je vois qu'on est capable d'échouer un paquebot sur une ile par beau temps en Méditerranée, il va falloir encore du temps pour faire confiance au sérieux des capitaines. Cette question doit être gérée intelligemment part les politiques… et ça, c'est pas gagné! Je dirais que la richesse des eaux arctiques ne vaut pas mieux qu'une autre, si ce n'est que sa vitesse de régénération est faible. C'est tout le transport maritime de nos marchandises sensibles qui est à revoir! C'est une question de volonté!  

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

- Un de vos hobbies est la plongée. Je sais que vous avez déjà expérimenté cela en eau froide, notamment  lors de l’une de vos dernières aventures polaires à la voile à bord de « Perd pas le Nord ». Que cherchez-vous en particulier : la sensation des grandes profondeurs polaires, y observer son milieu marin, récolter des images pour faire un court-métrage ?  

Effectivement les sensations sont fortes dans les plongées polaires. Les grands frissons aussi :-)

La recherche de ces instants de plénitude en apesanteur, on l'a pour toutes les plongées. Ce qu'il y a de plus dans ces plongées polaires, c'est réellement ce sentiment d'être le premier à poser le regard sur cette nature ou sur ces vestiges. D'être un pionnier sous-marin…  

océan arctique,nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,arctic05,ours blancs,expédition polaire,diving,voie maritime 74,esquimaux,arctic wildlife,north pole,grand nord canadien

Je suis passionné par la photographie sous-marine et donc je vais tout faire pour rentrer avec des vues sous-marines uniques de ces régions. Ne perdons pas de vue que nous sommes très tributaire des courants, des vents et de la visibilité… Je ferai de mon mieux… 

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

- Où pourra-t’on donc vous suivre  sur le web durant vos 3 mois d’aventures de cet été au cœur de l’Arctique ?

Je viens de démarrer mon site:  www.perdpaslenord.be

C'est le nom du bateau… Je vais essayer de faire un compte rendu tous les 15 jours.

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

- Quel est le(s) message(s) de sensibilisation que vous souhaitez ici communiquer aux visiteurs d’Ice and Green et d’Arctic05 ?

De nombreux équilibres de notre planète et de notre nature ont été lamentablement géré par l'ignorance de l'homme. Il y a 100 ans, quand nous décimions les baleines et les cabillauds, je pense peut-être naïvement, que nous n'avions pas conscience des dégâts irréversibles que nous causions.  

océan arctique,nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,arctic05,ours blancs,expédition polaire,diving,voie maritime 74,esquimaux,arctic wildlife,north pole,grand nord canadien

Aujourd'hui, nous n'avons plus d'excuses pour continuer à détruire notre planète! Il faut mettre en place une gestion mondiale de nos ressources et de notre démographie. Le problème étant devenu mondial. Il faut des accords mondiaux sur des sujet cruciaux, comme l'accès au Passage du Nord-Ouest et que tout le monde s'y plie. J'ai peur que les Américains, les Russes, les Chinois ou les Japonais ne se sentent pas suffisamment concernés.

De fait, je trouve que les accords qui sortent des réunions mondiales sont tellement douloureux à accoucher! C'est comme si on habitait pas tous la même planète! Invraisemblable!   

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Nicolas Mouchart tiendra un carnet de bord et postera sur www.perdpaslenord.be des "breaking news" afin de partager tout au long de l'été ses ressentis in situ...et qui sait, ses rencontres soudaines avec le Roi de l'Arctique, le somptueux ours blanc! 

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Après 4 mois de navigation au coeur de l'océan du septentrion, l'explorateur polaire belge nous reviendra vers le mois d'octobre 2013 avec, je n'en doute pas, de splendides images, notamment celles des profondeurs sous-marines du Groenland et du passage arctique du Nord-Ouest. 
 
Je suis déjà si enthousiaste à suivre tout comme vous le périple de notre ami Nicolas Mouchart, lire ses flash news, comprendre l'évolution de la fonte de la banquise, apprendre de nouvelles choses sur ces mers si lointaine de l'Hémisphère Nord, découvrir des photographies sous-marines inédites...et dès son retour, je serai tel "un gosse admiratif" à l'écoute de son récit... 

nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,océan arctique,voie maritime 74

Bon vent à toute l'équipe...Revenez-nous avec d'inoubliables souvenirs! Be safe and enjoyyyyy the Arctic wonders & encounters with the Inuits. Hi to them!

Encouragez-les ci-dessous en commentaires et suivez durant tout l'été 2013 cette fabuleuse expédition polaire belge sur le site web  "Perd pas le Nord >>" 

océan arctique,nicolas mouchart,banquise,john franklin,ours,spitzberg,groenland,cambridge bay,banks island,belge,made in belgium,bruxelles,arctique,passage du nord-ouest,glaces,plongée,sous-marin,perd pas le nord,famille,amis,amundsen,inuits,gjoa haven,canada,alaska,nunavut,herschel island,barrow,kodiak,l'appel de l'arctique,arctic05,ours blancs,expédition polaire,diving,voie maritime 74,esquimaux,arctic wildlife,north pole,grand nord canadien

03/02/2013

Into wonderland Sahara: back to basics, freedom & nature!


Discret, généreux et toujours souriant, Koen Kestens a découvert il y a peu la magnificence et la variation des couleurs du désert et de son milieu sauvage. Ce néerlandophone belge de 42 ans est un amoureux de randonnées, d'activités en plein air et de nature. 


Il nous livre et partage en images et au travers d'une interview exclusive pour Ice and Green sa passion pour les impressionnantes étendues désertiques!  

 

Discreet, generous and always smiling, Koen Kestens recently discovered the magnificence and the variety of colours in the desert as well as its wildlife. This Belgian of 42 years old is a lover of nature, hiking & outdoor activities.


He shares with Ice and Green his passion for the breathtaking desert landscapes through an exclusive interview and pictures! 

Koen 2final.jpg

The colors of the sand is so beautiful and peaceful!


- You are a great lover of the Sahara and its desert. Why and when did this passion of yours started?

 

Since years, I was looking out to visit the great Africa, with their amazing animals and perfect panorama views. Out of Africa, was also the movie that inspired me to come to visit this continent.


A few years ago, finaly I had the chance to go to North Africa. My first steps into the dessert wasn't easy, because I choose the great South of Algeria. For many people it was hard to believe I picked that country knowing the threats of terrorism. I was lucky to visit Algeria, beacause nowdays, it’s rather impossible to visit that beautiful country without any risks.


But the people – the views & lanscapes – the dessert life and way of living are moments of great outdoors. Be one with nature and feel what nature does with you! So, stunning!  

koen 5final.jpg

Palm trees and camels are living creatures in the desert, but not the only ones !

 

- So, your objective at the heart of the desert is to do some sports hiking, discover the unknown & the infinity and meet locals nomads ? 

 

To become one with nature, you have to feel it and hiking is one of the possibilities to discover a lot of the unknown. Meeting locals and share a moment of their daily life is a great way to understand our own western way of living.


To discover the day, not by the minutes of our clock, but with nature's time is so perfect. Standing up with the sun and follow its rythm and colors is a fantastic feeling.  

koen19final.jpg

Touaregs taking life as it comes...not like us, always on the go!

 

 

- How tough is it to adapt with the heat, the lack of water & food, the desert winds and the nights which I presume can be quite fresh & chilly (depending on the season) ? 

 

 

The possibility to adapt or not, the answer is to be found in our own body ressources! How good can we adapt to daily situations? Can we think out of the box? Do we have to be clean all day long? Do we know our body? Our body can go more far then we think.


The desert is a clean space where one is invited to go back to the basics of life. We don’t have there the same needs that we think we should have to get along day by day...


For the climate conditions, with the right material, there’s often no reason not to go outdoors…  

koen14final.jpg

Moon lanscape of the Algerian desert...

 

 

- I have seen beautiful/breathtaking landscapes pictures of yours, what are your 3 most memorable souvenirs out there in the middle of nowhere?

 

Every morning with the upcoming sun, every evening when the sun goes to sleep and every moment of big  and breathtaking landscape views are memorable moments. To hear the silence in the desert is a very special moment too.  

koen10final.jpg

So endless, so perfect, so balanced…The way of living - "Out of Africa" …

 

- In fact, the desert is for you what the Arctic is for me a Kingdom where one can feel freedom, relaxation, respect and inspiration ?

 

I do believe each instants where one can be in the nature, go back to our roots and think, is a way to freedom and inspiration. The nature needs our respect and we will be respected by nature!


The only question is, do we allow ourself to go back to the basics and respect the way that nature is living?

 koen20final.jpg

 After long days of working in hard conditions, life ends on the plate…

 

- What type of material would one need to bring to do some hiking in the desert for several weeks ? This type of equipment can be found in the adventure shop Kariboe where you are working in Leuven ?

 

The good material that you can take with you are the product that are multifunctional and fits in the layering system. Without that you’ll take to much with you. Knowing the bounderies of the equipment is very important.


Don’t forget the insulation, because it can be very cold in the evening and night – so be a cameleon and adapt as good as possible to the chanching conditions.


All the materials, you can find with us and you will get advice at first hand. Don’t buy to much, but the right stuff!  

koen image.jpg

 Koen Kestens at Kariboe's shop in Leuven...

Always happy to help & give the best advice for your outdoor summer & winter adventures! 


- In the Arctic one needs to be respectful towards the nature and its wildlife animals, what are the common sense rules to respect when you enter the Kingdom of Sand?

 

Respect the culture, the feelings around religion, nature is essential. The dessert is a clean environment with lots of wildlife. More then we can imagine. Leave no trace behind, only our footsteps may be the proove of our presents and even the wind will wipe them out after a few moments. 


Always remember that nature allow us to visit some places, but when it is time to leave, then go. Nature will be forever – we, not – so allow our children the possibility to visit nature… 

koen12finalJPG.jpg

Shadow and sun on the dunes...  

 

- Any particular message you would like to address to all Ice and Green visitors ?  

 

Allow yourself to go back to the basics and disconnect from all modern things to understand how we exist. Allow yourself to think out of the box. Respect nature in all its forms, live with nature and not against it.


We only live once, but our world well be there forever. Respect it, but go outdoors and learn from nature… 


koen8final.jpg


 Mountain of sand dunes...breathtaking!

koen11final.jpg

 After a day of rain, the desert turns into a river... 

 

Vous voulez en savoir plus sur son expérience au coeur du désert, rendez-lui une petit visite chez Kariboe à Leuven en Belgique...Occasion aussi d'apprécier tout le matériel nécessaire à vos randonnées nature ou autres activités de plein air.


If you wish to know more about his experience at the heart of the desert, go for a small visit to Kariboe in the Belgian city of Leuven...opportunity to check the outdoor & hiking material you may need for your activities. 

25/10/2012

Le rêve d'une femme de 40 ans de participer au Marathon de New York!

Le dynamisme, la famille et  la sportivité sont trois valeurs de vie essentielles pour Sylvie Fortin. Cette super maman Belgo canadienne de 40 ans aux charmes multiples s’est lancée le défi de réaliser un de ses rêves, celui de participer d’ici quelques jours au célèbre Marathon de New York bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

A quelques jours du mythique Marathon de New York, Sylvie Fortin respire déjà la plénitude!

C’est depuis les Etats-Unis où elle vit depuis 2 ans que cette marketeer de formation nous livre dans une interview exclusive ci-après les coulisses de ses entrainements, ses attentes quant à l’accomplissement de ce rêve de franchir la ligne d’arrivée à Central Park, ce qui la pousse à maintenir au quotidien son « capital santé et bien être », et aussi comprendre son rapport avec la Nature et ses merveilles qu’elle aime tant découvrir en famille.

Hormis bien sur ses deux enfants Louise et Emile ainsi que son mari Benoît Racquet, ses premiers fans sont tous ses amis de Belgique et d’ailleurs avec qui Sylvie Fortin-Racquet tisse et maintient des liens profonds car l’Amitié a toujours été pour elle l’un des  ciments de sa vie.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

A l'entrainement: focus, fun et concentration!

Sylvie Fortin est incontestablement une de ces femmes des années 2020 qui aspire à trouver de nouveaux bonheurs en étant davantage en harmonie avec son corps et la Nature. Comme d’autres femmes modernes, elle est l’exemple type qu’une amatrice occasionnelle de sports peut au travers d' un engagement certain, une grande dose de persévérance et un peu de « folie » comme elle nous le confie ci-dessous, atteindre avec simplicité des tas d’objectifs fixés.  

Soyons en tous inspirés afin d’aller nous même jusqu’au bout de nos rêves les plus enfouis,  en vue de découvrir en nous de nouveaux horizons, des potentiels cachés et de nouvelles joies. Et, soutenons la, afin que Sylvie Fortin puisse ce  4 novembre 2012, se nourrir tout au long des 42,195 km de nos marques d’encouragements et de toutes ces bonnes vibrations venues d’ici et d’ailleurs.

A vos marques, prêts, Go pour une interview exclusive qui nous emmène dans son univers et à la découverte de paysages étonnants qui font partie de ses secrets.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

 Seule face à elle même, 3h30 de course (34 km). Parcours au coeur de la magnifique Nature automnale - Connecticut, USA.

- Ainsi, vous allez participer d'ici quelques jours au célèbre Marathon de New York City ? Quel est le cocktail d'ingrédients nécessaire pour que l'amatrice en sports que vous êtes puisse franchir la ligne d'arrivée à Central Park sans aucune blessure ? 

Oui, j’ai le plaisir et la chance d’être « IN » (comme on dit ici). Le fait de recevoir son email de confirmation, c’est déjà tout un cocktail d’émotions ! En ce qui me concerne, je n’y croyais pas vraiment. Faire partie de la grande aventure du Marathon de NY,  c’est aussi une chance car les places sont tirées au sort. Je ne m’y attendais tellement pas. En fait, c’est grâce à mon mari Benoît que j’ai appris la bonne nouvelle. Il a constaté plusieurs semaines plus tard que l’on avait été débité de 255$ et me demandait si cela était le prix pour la loterie ? C’est à ce moment que mon cœur a fait 2 tours et que j’ai réalisé que j’allais courir pour la première fois de ma vie à un marathon, et pas n’importe lequel, le mythique Marathon de NY. Il faut savoir que certains essayent plusieurs années avant d’avoir cette chance. 

En ce qui concerne le cocktail d’ingrédients pour une amatrice comme moi, je dirais : la motivation, un planning, de la rigueur (never stop), de bons conseils, des amis qui partagent la même passion, l’équipement adapté (mais surtout des bonnes chaussures), une bonne alimentation et une dose de folie!bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Les préparatifs sont essentiels: ici, le 1/2 marathon avec Kori à Norwalk au CT- USA avec son meilleur temps (1h58 min).

Toutefois, pour le fait d’y arriver sans blessure, il faut surtout de la prudence, de la vigilance à chaque pas et être à l’écoute de son corps. Car on pousse celui-ci dans une nouvelle aventure dont nul ne peut déjà encore imaginer les limites. Donc, chose certaine mon objectif est d’y arriver, mais surtout sans blessure. 

- Je pense savoir que vous pratiquez le footing et le jogging depuis de nombreuses années; pourquoi un sport est selon vous à ce point si essentiel pour le bien être d'une mère de famille, voir d'une "working lady" qui exerce tout comme vous des responsabilités importantes en tant que Marketeer? 

Pour être honnête, j’exerce la course depuis quelques années mais de façon non régulière. Mon premier grand défi remonte en 2008 avec les 20 km de Bruxelles. Sinon à la base, j’adore le sport de façon générale (vélo, natation, escalade,..).

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

  Vélo le long de la Hudson River à Manhattan, New York - USA.

Pour moi bouger, c’est essentiel pour vivre. Cela permet d’avoir du temps pour soi, de réfléchir et de remettre de l’ordre dans ses idées et, en fonction du stress de vie (boulot ou non), de prendre du recul. C’est aussi très important d’un point de vue familial pour donner le bon exemple d’un esprit sain dans un corps sain.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Elle aime incontestablement les défis et les sensations!

- Vu vos 40 ans, quel type d'entrainement poursuivez vous? Suivez-vous un régime alimentaire spécifique? Ou au contraire, l'objectif est simplement de se faire plaisir avec modération?

Je n’ai fait aucun régime alimentaire spécifique. C’est vrai que l’on reçoit plusieurs conseils sur des vitamines et autres. Mais, le meilleur conseil que j’ai eu d’un expert Québécois dans le domaine (Alain Tremblay - plus de 12 marathons à son actif) : « Si tu manges bien, alors pourquoi prendre des compléments ? ».  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Repas dont la création est à vrai dire signée par le Top chef de la maison, Benoît son mari. 

Pâtes et légumes pour sa douce et tendre...Quel service, donc Clin d'œil 

Donc  mon objectif de base est de bien manger. Toutefois je dois admettre que j’ai modifié ou réduit la consommation de chocolat Sourire et j’évite  l’alcool. Mais par contre, je dois augmenter ma consommation d’eau. Pour celles que cela intéresse, j’ai perdu 4kg. Donc, sans le vouloir, oui cela fait plaisir !  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Mium mium ce délicieux chocolat aux couleurs du drapeau Stars and Stripes des Etats-Unis d'Amérique!

Le design et la personnalisation de ces chocolats sont signés "Empreinte chocolat", un concept que la famille Racquet-Fortin a lancé en Belgique avec des amis...à bon entendeur, chers amis! Plus d'info >>

- Le jour "J" (le 4 novembre 2012) savez-vous durant les 42,195 kilomètres ce qui vous motivera le plus pour réussir ce défi sportif ? Avez-vous déjà définis une stratégie, des solutions pour franchir le difficile cap des 25-35 kilomètres ?  Quid, si le temps est pluvieux (je ne le vous souhaite pas bien sur), voir trop froid ?

Oh la, voilà bien la liste de doutes et de questions que l’on a tous en tête. A cette liste on peut aussi ajouter : Est-ce qu’on est assez préparée ? Je crois que le jour J est le jour où l’on ne peut plus revenir en arrière et la principale motivation pour courir ces 42,195 km est de passer la ligne d’arrivée et de se dire « Je l’ai fait !! J’ai couru le plus important marathon au monde !!! » La motivation est aussi le dépassement de soi, l’atteinte d’un objectif (40KM pour mes 40 ans) et de pousser ses limites personnelles. Il ne faut pas oublier que c’est aussi une chance d’avoir la santé pour courir un tel défi. Je vais donc aussi avoir une pensée pour tous ceux et celles que je connais qui n’ont pas la capacité physique.

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Face à elle-même pendant 42.195km, l'énergie de tous ses proches de la Belgique au Canada l'accompagnera...

Les autres petits trucs personnels :

Partir avec des vêtements extra que l’on laisse à la ligne de départ. Le tout est distribué à des associations caritatives. - Ecrire mon nom sur mon t-shirt, pour avoir le support des gens tout au long de la course - Boire régulièrement - Avoir des gélules d’énergie - Ma musique et mon iPhone pour rejoindre famille et amis, et pour qu’on puisse me suivre dans la course (vivent les nouvelles technologies) - Et surtout de profiter de l’ambiance et me laisser porter par l’énergie des gens et la beauté du décors.

Sachant que, comme on m’a dit : « La course commence au 21ème kilomètre» . C’est bête mais c’est vrai!  

- Vos fans, la famille et vos amis belges seront certainement là pour vous soutenir dans vos préparatifs, à vous encourager via la télé (vu que l' event est retransmis à +- 350.000.000 de téléspectateurs), le net, en pensée...? Un porte bonheur vous accompagnera tout au long du parcours ? 

Humm non aucun porte bonheur n’est prévu pour le moment. Je devrais peut-être y penserRigolant Le but étant de courir léger. Mes amis de Belgique (Laetitia, Baptiste et Amandine) seront ici pour l’occasion, c’est vraiment TOP. J’ai couru avec Laetitia et Amandine les 20 km de Bruxelles. Et bien entendu mon mari, mes deux enfants et quelques amis qui seront là le long du parcours.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Premier grand défi de course, les 20 km de Bruxelles en 2008.

Merci à Belgacom pour cette belle opportunité et à mes copines de course (Nathalie Creplet et Laetitia Francart).

Le support et la compréhension de mes proches dans l’organisation de notre agenda pour me permettre de courir est déjà un grand support. Les surprises, telle que celle de voir mes enfants m’encourager avec une affiche le long de mon parcours un samedi matin. WOW quel bonheur.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Allez maman, you are the best!

- Que souhaiteriez-vous conseiller à toutes ces femmes qui aspirent à pratiquer un sport, voir comme vous à réaliser un jour un(des) projet(s) sportif(s) atypique(s)? 

Just do it Clin d'œil  En plus de le faire, il faut selon moi :

1/ Savoir ce que vous voulez faire : objectif, défi. Il peut être petit ou grand, je crois que c’est la même logique.

 2/ Le vouloir vraiment. Car le jour où l’on a moins de motivation, on se rappelle pourquoi on veut le faire.

3/ Adapter son agenda en conséquence et se donner le temps nécessaire.

4/ Prendre du plaisir !!

 

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Vue et promenade en hiver sur la propriété de ma sœur.

La pureté de la neige nous donne une autre vision et ce point de vue nous donne un sens de l'immensité canadienne.

- Vous avez vécu avec votre famille tant au Canada, qu'en Belgique et aujourd'hui aux Etats unis, quels sont donc dans ces pays de cœur vos plus beaux souvenirs Nature qui vous transportent ainsi à la découvrir plus en profondeur, à la respecter ? 

Je crois que ce qui me transporte dans tous ces pays où j’ai eu la chance de vivre c’est :

L’immensité Canadienne : Etre constamment au cœur de la nature. Des forêts, des lacs, et la des montagnes à perte de vue. C’est tout le plaisir de partir en balade ou courir sur sa propriété (ou « sa terre » comme on dit au Québec), car dans ce coin de pays c’est tout à fait normal d’avoir une étendue à soi. Quand j’y retourne j’aime bien aller au cœur de la forêt chez mes parents ou chez ma sœur et d’y être comme chez moi. Le respect de la nature est automatique, c’est aussi le respect des animaux, qu’il n’est pas rare de rencontrer.

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Dans l'immensité canadienne, des montagnes à perte de vue.

Ici vue sur les Laurentides en fond de décors avec en avancé la propriété de la sœur de Sylvie Fortin, Elaine.

La densité Belge: A l’opposé du Canada, la « petite » grandeur de la Belgique apporte l’avantage que l’on peut parcourir peu de distance et être rapidement de la mer du Nord, aux sentiers vallonnés de la Wallonie. Ma nature préférée est le coin de St-Rémy-Geest, village pittoresque par ses maisons en pierre de Gobertange, entourés de champs qui révèle le bonheur d’une belle balade en VTT dans les chemins de boue. Et, bon complément à la nature, terminer le tout dans le petit village de Hoegaarden pour une bonne bière. Voilà ce qui s’appelle aussi le respect de la culture dans toute sa nature.

La diversité Américaine: La grandeur du pays nous permet de découvrir un ensemble de paysages aussi différents qu’époustouflants. D’autant plus que l’on a le plaisir de vivre au Connecticut, à 1H de NY à proximité du Sound où l’on peut en 5 min courir le long de la plage ou en 10min sur des chemins vallonnés.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Nature et receuillement au Parc Redding - USA.

De plus, comme nous ne sommes ici que depuis peu, notre objectif de base est de découvrir à chaque occasion de nouveaux Etats. On est loin d’avoir fait le tour, mais on ne peut pas se plaindre. Combinant aventures et entrainements pour le Marathon de NY, donc au lieu de trouver ennuyant toutes ces longues courses de préparations, je prends cela comme une opportunité pour découvrir de nouveaux coins de pays. Tel que courir : à Washington DC devant la maison blanche, à Cap Cod en bord de mer et le long des dunes, à Central Park, dans le Parc National d'Acadie dans le Maine à proximité de Bar Harbour, en Caroline du Nord dans le parc « Great Smoky Mountains »…  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Vue sur Bar Harbour à partir de Cadillac Mountain dans le parc d’Acadie situé dans l'état du Maine - USA.

Tous ces parcs avec les « rangers » nous rappellent qu’on est bien aux US. Beauté a couper le souffle, nature à 360° et où propreté, structure et respect sont de rigueur.

- Quel est donc le leitmotiv ou plutôt votre secret qui vous rend à ce point toujours si pétillante et si dynamique ?

(Merci pour le compliment). Si c’est l’image que je donne, j’en suis vraiment ravie. Je dirais rester soi-même, être active et avoir une bonne énergie naturelle (merci à mes parents!!).

- Vous attachez beaucoup d'importance à des proverbes/citations qui vous donnent cet "extra boost" pour franchir les obstacles de la vie, une sorte de "tonus philosophique" qui anime/motive vos actions du quotidien? Quel est donc la citation qui anime/dynamise tant vos courses à pied lors de vos parcours en pleine nature ?

Je ne peux pas dire que j’accorde beaucoup d’importance aux citations. Disons que depuis que je suis inscrite au Marathon de NY, je reçois par mail de façon régulière ces pensées (Quote of the day) et je trouve sympa de prendre une minute pour y réfléchir. C’est une autre façon de se poser et de prendre du temps pour soi. Chose qu’on ne fait jamais assez. Toutefois, j’aime bien puiser ma philosophie dans mon livre fétiche « Le Secret ». Car tout est dans le pouvoir de la pensée, se projeter. Donc si j’avais une citation qui m’anime pour le moment, je dirais : « Never stop and look  in front of you » (N’arrête jamais et regarde devant) ».  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Le regard tourné vers l'avant, vers de nouveaux rêves.

- Y- a t'il un message de sensibilisation que vous souhaitez partager ici avec les visiteurs d'Ice and Green ?  

J’ajouterai simplement pour tous ceux et celles qui sont passionnés d’aventures, de découvertes et de nature, que si vous n’avez pas la chance de partir aussi loin, ou de faire d’aussi grand défis, ce n’est pas le plus important. Car parfois, on voyage très loin en oubliant que tout près de soi il est aussi possible de vivre de très belles expériences. La nature est autour de nous. Ouvrez vos yeux, soyez attentifs aux bruits et sentez ces odeurs. Mais surtout n’hésitez pas et achetez vous une bonne paire de chaussure pour marcher ou pour courir, qu’importe, l’important c’est d’être dans le mouvement et d’avancer !!

Bonne chance à chacun de vous, en espérant que ces quelques mots vous auront donné l’envie d’aller de l’avant. Cette interview pour vous montrer qu’il n’y a pas d’âge pour relever un défi !! Merci.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

A friendly Halloween week to all Belgium from the Racquet-Fortin's familly…Wish you well Sylvie in your New York Marathon achievement !

Une amicale semaine Halloween à toute la Belgique de la part de la famille Racquet-Fortin…Tout le meilleur Sylvie dans l’accomplissement du Marathon de New York ! 

Nous vous invitons ci-dessous à commenter ce reportage en partageant à votre tour vos conseils de bien-être, vos découvertes "Nature", pourquoi il est donc essentiel pour tout un chacun de réaliser ses rêves...et atteindre à l'instar de Sylvie Fortin des bonheurs simples par la pratique sportive... 

Et n'oubliez pas, d'aller jusqu'au bout de vos rêves...et d'enseigner à votre enfant la pratique d'un sport tant pour son bien-être que pour son devenir ! 

16/10/2012

Le guide par excellence pour préparer une expédition polaire, signé Dixie Dansercoer!


Le célèbre explorateur polaire belge Dixie Dansercoer a affronté depuis plusieurs années les conditions extrêmes et complexes du Grand Nord et de l’Antarctique. Il en résulte un livre que je vous recommande avec une série de conseils pratiques qui s’adressent à ceux qui désirent envisager une expédition polaire. Voici ci-dessous l'interview de Dixie Dansercoer en exclusivité pour vous!.


Il nous répond afin que nous puissions en savoir davantage sur son expérience de terrain et avoir un premier aperçu de son magnifique ouvrage intitulé   “ Polar Exploration, A Practical Handbook for North and South Pole Expeditions”.

Famous Belgian Polar explorer Dixie Dansercoer has been challenging for many years now the harsh & extreme cold conditions of the Greath North & Antarctica. As a result, he has launched a practical field handbook I recommend with many tips & tricks one should be aware of before envisaging any polar expedition. Please find here below Dixie Dansercoer’s exclusive interview!

He is answering for us to know more about his field expertise and for us to have a first taste of his great polar book titled “ Polar Exploration, A Practical Handbook for North and South Pole Expeditions”.   

Dixie 4.jpg

- What is your most memorable polar expedition souvenir & why?

 

Arriving on solid ground in Greenland after our 106 days crossing of the Arctic Ocean from Siberia. It was surreal to find ourselves on solid ground again having been tossed around on the frozen ocean for such a long time. At the same time we experienced spring with birds nesting and little flowers blooming. Walking around with rocks sticking out of the snow was like a revelation. Clearly there are many other highlights that remain tattooed in my sub conscience and they resurface time to time.  Sometimes in the busiest of moments and that is exactly when I welcome with open arms. dixie dansercoer,polar,expedition,guide,arctic,antarctica,ice,iceberg,matériel,sécurité,tente,ours polaire,north and south polle expedition,explorateur,aventurier,cold,survival,ski,froid,blizzard,equipment,polar travellers,tips & tricks,danger,freezing,snowstorms,expedition cruise,code of conduct,climate change,arctic se ice,nature,respect,motivation,ice floes,wind chill,hypothermia,food,balaclava,gloves,rope,emergency,sunglasses,north pole,muscular,polar bear,iridium,first aid,gps,expedition logistics,solar panel

 

- What are the 3 main preparation items one should think of to initiate any polar expedition ?

 

Mental preparation:  really want what you intend to do or to put it in one word, keep the passion on the forefront.  Do it for the right intrinsic reasons.

 

Go far:  do not be satisfied with just good enough when it comes to equipment.  Even with the limitations imposed by weight and the right balancing act with efficiency and practicality as other criteria, you do not want to be mad at yourself out on the ice when things break.

 

Do not compete, be a pioneer: the Polar regions do not allow true competition as conditions change all the time.  There is still enough place for an innovative approach. dixie dansercoer,polar,expedition,guide,arctic,antarctica,ice,iceberg,matériel,sécurité,tente,ours polaire,north and south polle expedition,explorateur,aventurier,cold,survival,ski,froid,blizzard,equipment,polar travellers,tips & tricks,danger,freezing,snowstorms,expedition cruise,code of conduct,climate change,arctic se ice,nature,respect,motivation,ice floes,wind chill,hypothermia,food,balaclava,gloves,rope,emergency,sunglasses,north pole,muscular,polar bear,iridium,first aid,gps,expedition logistics,solar panel

 

- Isn't it becoming more and more dangerous to achieve any expeditions in the Arctic as the ice is melting so fast & is less compact - any tips & tricks you would recommend us in order to be cautious ? Or should one be wise not to even think of going on such adventure in the coming years?

 

It is not so that the ice on the Arctic Ocean will disappear within the next 5 or 10 years.  The many disastrous scenarios that have been communicated only have people scared and leads to paralysis while action is required to help slow down the train of global warming that is a fact.  So, no, we should not be afraid to continue discovering the mysticism of the Arctic.  The more ambassadors we can have for a changing Arctic, the better we can communicate the problems and attract public attention.

dixie dansercoer,polar,expedition,guide,arctic,antarctica,ice,iceberg,matériel,sécurité,tente,ours polaire,north and south polle expedition,explorateur,aventurier,cold,survival,ski,froid,blizzard,equipment,polar travellers,tips & tricks,danger,freezing,snowstorms,expedition cruise,code of conduct,climate change,arctic se ice,nature,respect,motivation,ice floes,wind chill,hypothermia,food,balaclava,gloves,rope,emergency,sunglasses,north pole,muscular,polar bear,iridium,first aid,gps,expedition logistics,solar panel

- You have with Sam Deltour achieved in Antarctica between Q4, 2011 and Q1, 2012 an incredible polar world record expedition in total autonomy for more than 3 months, what should one learn from this type of expedition ?

 

I believe that this expedition is truly based on my inquisitive mindset, truly wanting to understand the dynamics of the weather patterns with in our case, predominantly the wind as main factor. If we can still allow ourselves to be called adventurers, the definition only goes when you try to discover. The fun really started after having reached the South pole as we then entered unknown terrain.  East Antarctica still holds some secrets and studying the wind patterns there was like discovering weightlessness on the moon.  

dixie dansercoer,polar,expedition,guide,arctic,antarctica,ice,iceberg,matériel,sécurité,tente,ours polaire,north and south polle expedition,explorateur,aventurier,cold,survival,ski,froid,blizzard,equipment,polar travellers,tips & tricks,danger,freezing,snowstorms,expedition cruise,code of conduct,climate change,arctic se ice,nature,respect,motivation,ice floes,wind chill,hypothermia,food,balaclava,gloves,rope,emergency,sunglasses,north pole,muscular,polar bear,iridium,first aid,gps,expedition logistics,solar panel

- What is your next polar major challenge Dixie ? Any exclusive scoop for Ice and Green visitors ?

 

Haaaa, that is a good one; I will let you know when the time is ripe.... I have some ideas but i am now only sowing the seeds... dixie dansercoer,polar,expedition,guide,arctic,antarctica,ice,iceberg,matériel,sécurité,tente,ours polaire,north and south polle expedition,explorateur,aventurier,cold,survival,ski,froid,blizzard,equipment,polar travellers,tips & tricks,danger,freezing,snowstorms,expedition cruise,code of conduct,climate change,arctic se ice,nature,respect,motivation,ice floes,wind chill,hypothermia,food,balaclava,gloves,rope,emergency,sunglasses,north pole,muscular,polar bear,iridium,first aid,gps,expedition logistics,solar panel

 

- Why should one buy this book of yours ? As a matter of fact, where can one buy it  ?     


The book can be purchased from Cicerone website (please click here to have all details to order >>) or/& via Amazon.


I wrote this book because I felt that my accumulated experiences could serve people wanting to go to the frozen parts of our globe.  It is clear that there is more to it than just packing a sled and picking a destination.  Experience is key to going on an expedition with the right ethics and enough respect for yourself and team members to not have to pull the rescue beacon as soon as you break a tent pole.

 

Also, since I guide more and more, the book allows participants to really study the book and consider it as a solid part of their preparation to come along on a last degree to the north pole or a kiting trip to Antarctica for example.  If well prepared, it will help the reader to concentrate on the beauty of the surrounding ice expanses, rather than crisping up while feeling uncomfortable.  With good preparation comes good routine and a feeling of becoming a part of the surroundings and truly, that is my goal. 

dixie dansercoer,polar,expedition,guide,arctic,antarctica,ice,iceberg,matériel,sécurité,tente,ours polaire,north and south polle expedition,explorateur,aventurier,cold,survival,ski,froid,blizzard,equipment,polar travellers,tips & tricks,danger,freezing,snowstorms,expedition cruise,code of conduct,climate change,arctic se ice,nature,respect,motivation,ice floes,wind chill,hypothermia,food,balaclava,gloves,rope,emergency,sunglasses,north pole,muscular,polar bear,iridium,first aid,gps,expedition logistics,solar panel

 

- Any particular message you would like to address to all our visitors from around the world?

 

I wish to thank you for the efforts you put in with this new website.

In our ever-shrinking world, it is important to combine efforts on a communicative level and speak up as one.

 

Whatever the language, whatever your convictions. The globe speaks only one language and that is the language of respect for all living things; our beloved polar world must keep our heads cool!   

dixie dansercoer,polar,expedition,guide,arctic,antarctica,ice,iceberg,matériel,sécurité,tente,ours polaire,north and south polle expedition,explorateur,aventurier,cold,survival,ski,froid,blizzard,equipment,polar travellers,tips & tricks,danger,freezing,snowstorms,expedition cruise,code of conduct,climate change,arctic se ice,nature,respect,motivation,ice floes,wind chill,hypothermia,food,balaclava,gloves,rope,emergency,sunglasses,north pole,muscular,polar bear,iridium,first aid,gps,expedition logistics,solar panel

Nous vous invitons à relire les deux précédentes interviews exclusives réalisées avec Dixie Dansercoer. Cliquez ici ci-après - We are inviting you to read both previous interviews done with Dixie Dansercoer by clicking here after =>

1. Antarctica Ice Expedition, exploring the limits propelled by the wind - 19.09.2011 >>

2. Sensational Antarctica world record exclusive interview of Belgian polar explorers Dixie Dansercoer and Sam Deltour - 23.03.2012 >>  

Nous vous invitons tous à écrire ci-dessous vos avis, vos souvenirs polaires, vos projets d'expédition, vos rêves de voyages les plus fous, vos conseils pour au mieux entamer une aventure...

We invite you all to write here below your views, your polar souvenirs, your expedition projects, your craziest dreams of adventure, your own tips to prepare succesfully an adventure...    

28/09/2012

Femme des années 2020, proche de la nature et du sport!


C'est depuis la tendre enfance qu' Isabelle Wasmes arpente les recoins de la Belgique soit à pied ou en vélo. A l'aube de ses 40 ans, cette

 élégante et sportive maman belge de trois enfants pratique le sport avec mesure et conviction. Au delà du besoin "vivifiant" que représente le sport à ses yeux, celui-ci 

est devenu  au fur et à mesure des aléas de sa vie, un outil concret pour se reconstruire et pour trouver une nouvelle estime de soi, nous confiera t'elle... 

 


Cette femme des temps modernes a voulu concrétiser un de ses rêves sportifs, celui d'enfin participer à un marathon. Elle s'entraîne avec raisonnement tant par son choix du matériel que par une alimentation équilibrée, qu'elle inculque d'ailleurs à ses jeunes enfants. 

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit

Récemment, cette ingénieur commerciale de formation remporta la médaille de bronze du "Championnat de Belgique du Trail Longue Distance". Un accomplissement à citer en exemple pour illustrer qu'une simple amatrice de sports et de découvertes "Nature" peut aussi atteindre des résultats et surtout, comme elle le souligne, considérer cela comme étant "une victoire sur elle-même"...  

Je suis donc allé à sa rencontre pour mieux cerner sa philosophie sportive, comprendre à quel point des disciplines sportives  tels le trail, le footing, la randonnée, le jogging, la natation... sont pour une femme des exutoires essentiels pour mieux franchir les obstacles de la vie (divorce, ...) tout en permettant d'accéder à des bonheurs et des joies simples...notamment celle de découvrir les merveilles de notre si belle Nature!  

C'est ainsi qu' Isabelle Wasmes nous dévoile ci-dessous dans une interview exclusive et avec la plus grande simplicité un petit coin de son "paradis sportif et nature" qui je l'espère, Mesdames (et Messieurs aussi), vous aidera à mettre tout en oeuvre pour réaliser vos rêves les plus fous ou/et à découvrir également de nouvelles perspectives pour rendre votre quotidien nettement plus épanouissant et plus relaxant.  

- Vous avez été récemment médaillée de bronze au "Championnat de Belgique du Trail Longue Distance", quel est votre ressentit en tant que passionnée de sports depuis le plus jeune âge?

C’est évidemment pour moi une immense satisfaction. J’ai toujours fait du sport, en pratiquant depuis mon enfance la course à pied et le vélo…J’ai des souvenirs de jogging avec mon papa et mon frère le dimanche matin…puis plus tard, mon frère et moi avons continué à courir…jamais dans un club…juste pour le plaisir. J’ai aussi passé mon enfance sur ma bicyclette. Je pense que mon frère et moi pouvions parcourir des centaines de kilomètres à vélo, sans vraiment nous en rendre compte.

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spiritLe sport était donc présent de manière informelle, sans obligation, principalement pour le plaisir. C’est certainement ces heures de plaisir qui ont cependant constitué la base. Le corps a une mémoire. J’ai donc continué à courir, principalement pour m’entretenir. Ce sont les circonstances de la vie, mon divorce il y a 3 ans, qui ont donné à la course à pied une autre dimension. C’est devenu un besoin. C’était aussi une manière pour moi de me reconstruire et de retrouver une certaine estime de moi. Le sport n’est donc pas vraiment une passion. C’est juste un outil qui, en fonction des moments de la vie, est utile pour s’épanouir. Vous comprenez donc que cette médaille est une victoire personnelle bien plus importante qu’il ne puisse paraître…  

- L'entraînement et la pratique du jogging relèvent pour vous de "l'indispensable religion" pour être au jour le jour en pleine forme ? Expliciter vos secrets pour maintenir en tant que mère de famille votre "vitalité ensoleillée" et cette énergie qui est la vôtre ?

Dés qu’on pratique un sport intensivement, il n’y a pas de secret. Tout devient important. Je privilégie une alimentation très saine. J’adore cuisiner. Et j’essaie de manger BIO le plus souvent possible. J’ai beaucoup changé ma façon de manger ces dernières années. J’ai remplacé les pâtes par le quinoa, l’orge, l’épeautre. Je mange plus de protéines, surtout végétales vu que je ne mange pas de viande. Lentilles, quorn, sétan, tofu, saumon et thon…J’ai découvert dernièrement la cuisine japonaise qui, très saine, me convient assez bien.

Et puis, et ça reste mon point faible, le repos est important. Il faudrait que je dorme plus. A côté de ça, j’ai aussi appris, suite à de nombreuses blessures en 2011, qu’il faut être patient et ne pas trop en demander au corps. Je ne cours donc plus quotidiennement, mais un jour sur 2, en remplaçant un jogging par une séance de natation ou de vélo elliptique.  

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit

- A vous écouter, vous partagez  l'idée selon laquelle le sport est un exutoire indispensable, renforce ainsi la personnalité, la confiance en soi face aux défis/problèmes du quotidien ... et en même temps apporte des grands bonheurs simples et authentiques ?

J’en suis convaincue. Il y a deux ans, j’ai fait mon premier marathon, celui de Bruxelles. Je rêvais de terminer un marathon depuis mon enfance. C’était pour moi le défi de ma vie…Après avoir fait mon premier trail à la Roche en août  il y a deux ans (50 kms avec 2400 mètres de dénivelé), mes amis me disaient que j’étais prête pour ce marathon. Je n’y croyais pas vraiment. J’hésitais. Comme c’était l’objectif de ma vie, j’avais peur de ne pas être à la hauteur. Me voilà sur la ligne de départ…et j’ai terminé avec un temps honorable pour un premier marathon…3h49…avec facilité ! Franchir cette ligne d’arrivée m’a donné un sentiment de force inexplicable. Même au travail, ça se ressentait. Personnellement, la course à pied me permet aussi de penser et stimule ma créativité. On ne prend finalement jamais le temps de se poser pour réfléchir. Je le fais quand je cours…  

Et oui, en même temps, courir me rend heureuse. Respirer les odeurs de la nature lors d’un jogging matinal, sentir ses poumons remplis d’air frais, écouter sa musique préférée en courant, bruncher le dimanche après une longue sortie...que du bonheur…

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit

- A l'aube de la quarantaine, que pourriez vous conseiller à ces mamans/femmes qui souhaitent découvrir la randonnée, la marche nordique, le footing, le jogging, voir le trail ? 

Premièrement de savoir dans quel but elles souhaitent se lancer dans ces activités. En fonction du but, la pratique sera différente. Une femme qui veut courir pour perdre du poids et s’entretenir ne doit pas être dégoûtée en commençant. Une femme qui veut s’offrir la réussite d’un marathon pour ses 40 ans aura un autre entraînement. Il faut aussi être patient et ne pas aller trop vite. C’est un peu mon problème. J’ai un mental assez fort et j’ai tendance à penser que le corps suivra ! Mais non…Et puis, il ne faut pas négliger le matériel. Les bonnes chaussures adaptées à sa manière de courir. Cela évite des blessures et un découragement à la pratique du sport. Ensuite, comme je l’ai dit, l’alimentation et le sommeil si la pratique s’intensifie.

- Faut-il un matériel en particulier, est-ce abordable pour tout un chacun? Ce qui est formidable, c'est que ce sont des disciplines sportives qui permettent aisément à tout un chacun de découvrir en famille et près de chez soi les bois, la campagne et les forêts avoisinantes ?

Je suis tombée amoureuse du trail pour ces raisons. Courrir dans la nature, avec la nature comme adversaire finalement, est assez motivant et ressourçant. Le matériel est assez basique…des bonnes chaussures ! Je conseille des chaussures de trail pour des randocourses dans les bois et champs. Elles accrochent mieux et permettent de ne pas faire de mauvaises chutes. Que ce soit des chaussures de jogging ou de trail, il faut compter plus ou moins 150 euros d’investissement. Ensuite, ne pas oublier de les surveiller pour éviter de courir avec des chaussures usées, aussi source de blessures. 

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit

Pour le reste, j’aime le jogging pour cette liberté ! Les baskets…et on est parti ! Ca fait deux ans que je fais régulièrement des randonnées en Ardennes dans un but d’entraînement. J’ai acheté les cartes De Rouck…ce sont des ballades de plus ou moins 25 kms…je pense avoir découvert toutes les Ardennes grâce à elles…En Flandres, on a aussi la chance d’avoir les « Knooppunten » pour les randonnées vélo ou à pied. C’est très bien fait ! On découvre finalement qu’il y a une nature proche de chez nous !

- Quelle est donc votre plus belle "découverte Nature" lors de l'un de vos parcours ? Y- a t'il un souvenir en particulier que vous souhaitez ici partager avec nous?

J’aime particulièrement la région de Dinant, Mirwart et Saint-Hubert. J’ai couru le long de petits cours d’eau…magique ! Et puis, évidemment, l’idéal est de partir en montagne. Cette année, je me suis fait plaisir…le Queyras en juillet (2 photos paysage ci-dessus)…le Parc National des Ecrins en août ! Mes plus belles découvertes restent les cols en montagne…on grimpe grimpe grimpe…on voit le sommet…on s’en approche…et là, chair de poule et émotions…un autre paysage grandiose s’offre à vous ! J’ai presque toujours les larmes aux yeux quand je passe un col…vraiment…   

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit

- Etes-vous de ceux qui penser comme moi qu'il est plus qu'urgent de rendre obligatoire dans nos écoles belges et dès le plus jeune âge un cours de 8 heures par semaine (au lieu de 2 ridicules heures d'entraînement/semaine) de "pratiques et d'éthique sportives" où serait enseigné par exemple la pratique des disciplines sportives et surtout des concepts autour de l’éthique, de l’accomplissement de soi, de la diététique, des produits du terroir et de l’agriculture locale, de la « malbouffe » industrielle et de l’impact sur la santé - le sens de l’équipe, du respect, du « team spirit », du travail et de la persévérance pour atteindre un résultat -  la géographie sportive des 4 coins du monde, l’histoire des disciplines sportives et des jeux olympiques - que représente la fierté du maillot -  quid du fric et de l’éthique sportive ? -  les causes et les solutions face au hooliganisme et la violence - le secourisme - la biologie du corps humain - les bases de la kinésithérapie -  le self control et de relaxation - le rôle des médicaments, des contrefaçons et le business de l’industrie pharmaceutique - le dopage dans le sport  - quid de la drogue, du tabac et des conséquences sur la santé - la physique sportive et des mouvements - visiter de centres de formation - aider son club local, des personnes à mobilité réduite -  entreprendre des randonnées « guide - Nature » et apprendre le milieu sauvage (faune et flore), ….. ?

Evidemment ! Je suis révoltée quand je vois que la majorité des enfants sur les plages sont en surcharge pondérale. Je limite les confiseries pour mes enfants et quand j’explique mes règles à des collègues ou amies, j’ai l’impression d’être un tyran ! Or, deux collations sucrées, soit en moyenne 100g par jour, c’est un repas additionnel ! Pour moi, la malbouffe est vraiment un problème. Et quand je vois les caddies de la plupart des gens dans les magasins, ça me fait un peu peur. Pour moi, ça passe avant tout par l’éducation. Ce sont les parents qu’on doit sensibiliser et éduquer ! Penser qu’un jus d’orange en tetrapak est sain parce que ce sont des oranges est complètement absurde ! Un jus d’orange renferme autant de sucres rapides qu’un coca. Et pourtant j’entends souvent ce genre de réflexions erronées.

J’ai vu dernièrement une émission ou Jamie Oliver allait dans une école apprendre aux enfants à manger sainement. Je trouve cette idée géniale ! Je prends l’exemple de mes enfants. Ils n’aiment pas les courgettes…ils n’aiment pas les avocats…mais ils adorent la soupe froide aux courgettes et avocats ! Les enfants peuvent manger tous les légumes…il suffit de trouver le « truc » pour les intégrer  de manière subtile Rigolant Maintenant, je pense que le sport est un bon tremplin pour parler d’autres sujets assez importants. Mais il y a tellement de choses qui devraient faire partie des programmes scolaires…il faut faire des choix. Je prends la musique comme exemple. Que privilégier ?

-  Quel est votre prochain défi sportif amateur ? Suivrez-vous un entraînement, une approche diététique en particulier ?

J’hésite entre l’Ecotrail de Bruxelles (c'est confirmé, Isabelle participera le 29/09/12 dès 12h au 80km individuel (voir ci-dessous carte)) ou le marathon de Bruxelles. Sinon, j’ambitionne de refaire l’ultratrail du Jura en juillet prochain. Mon défi serait l’ultratrail du Mont-Blanc…pour mes 50ans ?! 

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit,trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit

Je ne suis pas un entraînement particulier. J’essaie surtout de ne plus faire certaines erreurs, comme aller trop vite. Suite à mes blessures, j’ai acheté un livre, le « Chi Running »…je le conseille à tout coureur. Ce livre explique comment changer sa foulée pour ne plus se blesser. Je cours depuis janvier avec des chaussures type « minimalistes ». Peu d’amorti. Le corps se remuscle naturellement et permet donc de soulager les articulations. Ce type de chaussures permet aussi un atterrissage sur le milieu de pied, et pas sur le talon, comme c’est le cas avec des chaussures traditionnelles. Le passage à ce type de chaussures prend du temps. J’en suis à mon 6ème mois…et c’est assez efficace ! Mon entraînement est donc d’apprendre à courir à l’économie, changer ma foulée et faire des exercices de gainage, aussi très importants en course à pied. C’est un entraînement quotidien…qui portera ses fruits à moyen terme !

Pour le reste…bien manger et bien dormir…

- Quel(s)  est(sont) le(s) message(s) de sensibilisation, de bien-être que vous souhaitez ici partager avec les visiteurs d'Ice and Green ? 

J’ai lu une belle citation du Chi Running sur le courage…et je l’adore !

"Le courage, n’est pas l’absence de peur, c’est de se dire qu’il y a quelque chose de plus important que la peur".

Dans un trail de longue distance, c’est la beauté de la nature, la fierté à l’arrivée, le surpassement de soi et l’entraide durant l’épreuve qui font qu’on arrive au bout…et ces sentiments sont bien plus forts que la peur…  

trail,sport,vélo,course à pied,jogging,divorce,femme,passion,médaille,entrainement,famille,bio,cuisine,alimentation,dinant,mirwart,saint-hubert,viande,légumes,pâtes,quinoa,orge,saumon,corps,confiance en soi,marathon,écoles,créativité,poumons,musique,footing,marche nordique,diététique,bien être,blessures,sommeil,chutes,ardennes,ballades,faune,flore,orange,fierté,entraide,chi running,mont-blanc,surcharge,bruxelles,éthique,team spirit

Nous vous invitons ci-dessous à commenter ce reportage en partageant à votre tour vos conseils de bien-être, vos découvertes "Nature", de quelle façon vous franchissez vous-même les aléas de la vie, le stress du quotidien...et atteignez à l'instar d'Isabelle Wasmes des bonheurs simples par la pratique sportive...

Et n'oubliez pas, d'aller jusqu'au bout de vos rêves...et d'enseigner à votre enfant la pratique d'un sport tant pour son bien-être que pour son devenir !     

08/06/2012

2 belges pour une expédition découverte du lac finlandais Inari!

 

Deux aventuriers belges Bert Poffé et Dirk Michiels vont entreprendre dès ce mois de septembre une expédition « nature » en canoë  au-delà du cercle arctique finlandais.  

L’objectif de cette aventure de 3 semaines au nom de code « Inari Lake Canoeing & Hiking Expedition 2012 »  sera de découvrir en canoë et à pied les beautés et les secrets du plus grand lac de Laponie, le Lac Inari ainsi que ses milliers d'îles et sa nature sauvage avoisinante.     lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

L'entrainement, la logistique et les préparatifs sont des facteurs essentiels pour réussir une expédition.

Bert (devant) et Dirk (à l'arrière) sur la Semois dans les Ardennes belges, mai 2012.   

Inspirés par le parrain de leur expédition, le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand, Dirk et Bert souhaitent nous faire partager leur passion pour les grands espaces, l’idée selon laquelle la découverte de la nature et de ses moindres recoins peuvent se faire en empruntant une simple embarcation traditionnelle, bien plus, nous stimuler à apprécier davantage la magnificence  de notre environnement et oeuvrer pour son respect.  

Nous sommes allés à leur rencontre pour comprendre les coulisses de cette aventure, la complexité des préparatifs, les missions de cette expédition. En voici l’interview avec Bert Poffé en exclusivité pour Ice and Green : 

 - Quels sont les objectifs de votre aventure en canoë qui consistera à entamer  durant ce mois de septembre le tour du lac Inari se trouvant au-delà du cercle arctique finlandais ?  

Je fais régulièrement de la randonnée dans les Hautes Fagnes en compagnie d’un de mes amis proche Dirk Michiels. C’est un environnement idéal pour rêver à de nouvelles aventures. En 2006 nous avions réalisé l’Algonquin Winter Crossing 2006 avec une équipe Belgo Canadienne.   

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

Bert et sa femme Kiki chez les Atikamerkw au Québec en 1999.

Après cela, j’ai entamé d’autres aventures et expéditions. 

Puis j’ai trouvé que cela faisait déjà trop longtemps que nous n’avions pas fait de grands projets ensemble ! Je lui ai donc proposé de faire ensemble le "Inari Canoeing & Hiking Expedition 2012". Ce qui est extraordinaire avec cette expédition, c’est que nous serons en plein environnement arctique. Nous aimons le Grand Nord et la Laponie, des endroits emblématiques pour les aventuriers.

Nous voulons boucler le lac Inari, dépendant un peu de la route que nous allons prendre : à bord de notre canoë, nous pensons naviguer entre 300 et 400 kilomètres et profiter des lieux pour faire plusieurs randonnées «vertes».

L’expédition "Inari Canoeing & Hiking Expedition 2012" dont Yann Arthus-Bertrand est le parrain, est une véritable exploration du lac Inari, le plus grand lac de Laponie. Nous profiterons de découvrir ses petits coins cachés et ses secrets. Nous ne voulons pas seulement vivre une aventure inoubliable, nous voulons vraiment inspirer les gens à commencer à explorer la nature.

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

L'aventurier Bert Poffé. 

- Pouvez-vous vous décrire en quelques phrases en précisant quelle est l’aventure passée qui vous a le plus marqué tant sur le plan émotionnel que sur le plan environnemental ? 

C’est certainement mes séjours chez des familles amérindiennes au Québec (Atikamerkw, Algonquin et Huron - voir photo ci-dessus) car je m’y sens vraiment chez moi comme à la maison. D’ailleurs, j’aimerais y retourner le plus tôt possible.  

Au niveau environnemental, j’ai vu comment les amérindiens luttent pour vivre en harmonie avec  la nature à son état « pur ». Une vie qui est fort menacée par la disparition des espaces naturels vierges.  

- Quel sera pour vous le plus grand défi pour préparer et réussir ce périple en canoë ? 

Pour l’organisation d’une telle expédition, Dirk Michiels et moi avons une certaine expérience. Il est d’ailleurs le meilleur au niveau de l’organisation logistique. Dirk crée toutes sortes de listes détaillées Excel pour ce qui concerne le matériel nécessaire, la nourriture, etc. à devoir apporter. Préparer une expédition, c‘est aussi écrire des emails, « skyper » sur le net  etc. pour établir des contacts fiables sur place et organiser l’envoi du matériel (canoë, nourriture…).  

Même si nous avons de l’expérience, ce qui est difficile, c’est de trouver le budget pour supporter le dit projet.

A part cela, il faut aussi du temps pour les entraînements physiques et techniques, en faisant beaucoup de randonnées et du jogging en forêt et des entraînements au centre de fitness.  

Comme le canoë n’est pas quelque chose que nous faisons beaucoup en dehors de nos aventures  à l’étranger, il faut quand même réviser quelques techniques de base (par exemple les techniques de sauvetages…). Vu que maintenant, nous avons notre propre Ally, un canoë pliable, nous avons la liberté d’aller nous entrainer où l’on veut. 

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande  L'aventurier Dirk Michiels. 

- Comment coordonner de la Belgique la logistique, faut-il un matériel particulier, …expliciter pour ceux qui souhaiteraient un jour entamer pareille randonnée aquatique ?  

Depuis quelques mois je suis membre de l’équipe « Bergans of Norway »  qui nous aide beaucoup avec le matériel. Nous avons reçu un Ally 811, un canoë pliable qui ne pèse pas plus que 20 kilos. Un bon canoë est vital pour la réussite de cette aventure. C’est notre moyen de transport sur un lac énorme qui peut être fort exposé aux vents violents. L’Ally est notre sécurité qui a déjà démontré de sa bonne qualité et de sa sécurité un peu partout dans le monde.  

La tente «  Bergans of Norway » que nous prendrons avec nous est une tente 4 saisons qui est assez large (en septembre les nuits sont déjà assez longues dans l’arctique) et qui peut résister aux vents et tempêtes.  

Nous avons établi pas mal de contact à Ivalo et Inari pour nous aider au niveau de la logistique. Pour l’Inari Expédition, il ne faut pas particulièrement un équipement léger comme dans d’autres aventures, mais surtout du matériel robuste.

Les mois qui viennent sont très importants pour vraiment bien tester et connaitre le matériel et connaitre aussi leurs points forts et leurs faiblesses.  

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

 

Mise sur pied en équipe du canoë pliable pour affronter d'ici quelques mois les conditions du Lac Inari 


- Irez-vous à la rencontre des Samis, comprendre par exemple leurs modes de pêche pour vous alimenter, découvrir leur mythologie, le milieu sauvage qui compose leur Terre ?  

Notre expédition part et arrive de/à Inari. Le village est la capitale de la culture Sami. 

Pour le moment, nous sommes en train de lire beaucoup sur leur culture et nous sommes aussi en contact avec la ville de Inari pour voir si sur place nous pouvons rendre visite à des familles Samis. 

- De quelle manière allez-vous durant et après ce voyage sensibiliser les belges à la magnificence de la Laponie finlandaise et au respect de son environnement ? 

Nous avons deux missions :

Nous voulons inspirer les gens à travers notre aventure à aller eux-mêmes explorer la nature et découvrir notre planète.

Nous voulons aussi faire de la publicité pour le nouveau fonds GoodPlanet Belgiumpour lequel je travaille comme porte-parole avec beaucoup de passion. Le fonds a le défi d’apprendre au public belge à vivre durablement et ce, en harmonie avec la nature, l'environnement et les 7 milliards d'autres personnes sur notre terre.   

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

Bert qui s'entraine en mai 2012 pour l'expédition Inari en compagnie de son fils - la Semois dans les Ardennes.

La sensibilisation se fait à trois niveaux :

Avant l’aventure nous partageons à travers de notre site www.inuksuk.be, Facebook, Twitter, et Linkedin, les préparatifs jour après jour.  Sur ces sites, nous racontons où nous faisons notre entraînement en Belgique pour montrer aux locaux qu’il y a ici même la possibilité d’aller explorer la nature.

Pendant l’expédition, nous voulons  établir régulièrement  des contacts avec notre homebase pour que les gens puissent suivre nos pas.

Au retour,  il y aura des photos, des vidéos  et les histoires à raconter, à partager avec les gens, des amis et des inconnus belges et étrangers.

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

Dirk et Bert analysent  la carte de la Laponie et du lac Inari ainsi que de ses quelques trois mille îles...

- Quels sont les messages de sensibilisation que vous souhaitez ici transmettre aux visiteurs de Ice and Green ? 

Le message que nous sommes ravis de transmettre aux visiteurs de Ice and Green sont  les « missions » de notre aventure !

Nous voulons inspirer les gens au travers de notre expédition à aller eux-mêmes explorer la nature et à découvrir notre planète. Nous voulons stimuler les jeunes et les moins jeunes à devenir des explorateurs de la nature, de notre terre. Nous sommes convaincus qu’en découvrant la nature, nous allons certainement davantage  l’aimer,  l’apprécier et la respecter.  

L’aventure et/ou l’exploration, ne doivent pas toujours être une expédition arctique ou une prestation hors  du commun. L’exploration en fait, c’est ne pas du tout être le plus fort, le plus rapide, le plus "si et là". Une simple randonnée dans nos Ardennes, ou une balade « attentive » de ce que la nature nous apprend, ça aussi c’est de l’exploration.  

Nous voulons aussi mettre en avant GoodPlanet Belgium dont le président d’honneur Yann Arthus-Bertrand est le parrain de notre aventure. D’ailleurs,  GoodPlanet Belgium, créé il y a un peu plus d’un an par notre président Arnould Lefébure a comme défi de faire naître l’écologie dans le cœur de chacun.

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande

Encourageons ci-dessous en "commentaires" Bert et Dirk au succès de leur aventure et qu’ils nous reviennent avec plein d’images "nature", des comptes rendus et de nouvelles "actions vertes".   

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’expédition, nous vous invitons à surfer règulièrement sur leur site web www.inuksuk.be  

 

lac inari,canoë,aventure,cercle arctique,lac,good planet belgium,hiking,lake,yann arthus-bertrand,nature,polaire,taiga,sami,fagnes,laponie,environnement,jogging,préparatifs,îles,ally,logistique,expédition polaire,tempête,7 milliards,terre,scandinavie,passion,écologie,sensibilisation,jeunesse,ardennes,randonnée,balades,québec,vierge,interview,finlande