11/03/2014

Participons à Earth Hour ce 29 mars!

 earth hour,changements climatiques,noir,lumière,obscurité,action,climat,impact environnemental,belgique,émissions de co2,réchauffement climatique,degrés,température,empreinte écologique,combustibles fossiles,europe,monde entier,scientifiques,actions citoyennes,terre,planète,faune,flore,forêt de soignes,wwf

Participons cette année encore à Earth Hour organisé le samedi 29 mars et éteignons nos lumières dès 20H30 afin de lutter contre les changements climatiques - faisons la fête pour le climat en organisant une soirée à faible impact environnemental.

Rappelez-vous l'année dernière, des centaines de millions de personnes dans 135 pays, ont éteint leurs lumières pendant une heure pour l'action du WWF. En Belgique, vous étiez des milliers à entreprendre une ou plusieurs actions pour réduire votre impact sur le climat.

Pourquoi participer à Earth Hour ?

Le réchauffement climatique est un problème. Les émissions de CO2 augmentent chaque année. Notre climat se dirige vers un réchauffement de 4°C par rapport au début de la révolution industrielle : c'est bien au-dessus de la limite admise de 2 degrés.

earth hour,changements climatiques,noir,lumière,obscurité,action,climat,impact environnemental,belgique,émissions de co2,réchauffement climatique,degrés,température,empreinte écologique,combustibles fossiles,europe,monde entier,scientifiques,actions citoyennes,terre,planète,faune,flore,forêt de soignes,wwf

En Belgique, le manque d'ambition est évident. La moitié de notre empreinte écologique provient de la combustion de combustibles fossiles. Pourtant les objectifs que l'Europe et la Belgique ont fixés (respectivement de 20% et 15%) ne sont pas en ligne avec l'avis des scientifiques. Ils demandent une réduction d'émissions de CO2 de 25 à 40% d'ici 2020 par rapport à 1990, et de 80 à 95% d'ici 2050.

En l'absence d'action directe, les conséquences du réchauffement climatique pour la société et la biodiversité seront énormes. La côte belge est l'une des plus fragiles d'Europe. Même la forêt de Soignes, avec tous les animaux et les plantes qui y vivent, pourrait être en danger.

Comment participer ?

Consultez toutes les informations pratiques et inscrivez votre projet via le site officiel => Earth Hour

Découvrez ici toutes les photos de l'action => Earth Hour 2013 en direct de l'Atomium

 

16/05/2013

Accueillons les pôles à Bruxelles ces 25 et 26/05!

423654_1.jpg

Entre le 20 et 29 mai 2013, la Belgique accueillera la prochaine Réunion Consultative du Traité de l'Antarctique. Dans ce cadre, APECS Belgium (l'association pour les jeunes chercheurs en sciences polaires) pense qu'il est temps d'attirer l'attention du public sur les Pôles, leur conservation ainsi que le rôle pionnier de la Belgique pour la recherche scientifique en Antarctique : des premières découvertes d'Adrien de Gerlache au XIXème siècle à la recherche de pointe sur les changements climatiques globaux d'aujourd'hui. 

Les samedi 25 et dimanche 26 mai sera donc organisé un événement de sensibilisation avec de nombreuses expériences, conférences et projections de documentaires. Par l'entremise de photos et d'expériences scientifiques vous serez donc invités à découvrir la recherche polaire réalisée par un grand nombre de chercheurs en Belgique ainsi qu'à assister à une série de documentaires et de conférences sur l'Arctique et l'Antarctique. Ce week-end est donc ouvert à toute personne désirant en savoir plus sur les régions polaires. Les expériences, conférences et documentaires sont destinés à toutes les classes d'âge.  

En pratique :

Accueillons les Pôles à Bruxelles les samedi 25 et dimanche 26 mai (samedi de 12 à 18h30 et dimanche de 10 à 18h30)

Paliais des Académies - Rue Ducale 1 à 1000 Bruxelles - Entrée libre

Plus d'infos au 070/27.50.50 extension 137 ou sur le site officiel => Accueillons les Pôles en Belgique  

Découvrez ou redécouvrez l'article écrit par Pat Ice et les photos consacrés à la => Station Polaire Belge Princess Elisabeth en Belgique ainsi que l'Interview exclusive d'Olivier Pierre => Antarctique, au coeur de la Station polaire belge Princess Elisabeth

22/12/2012

En direct de la Station polaire belge Princess Elisabeth ce 23/12 sur RTL-TVI!

C'est l'endroit le plus froid de la Terre, le plus venteux, le plus aride. Isolé des autres continents par un océan, l'Antarctique est le plus grand désert du monde. Un territoire grand comme une fois et demi l'Europe, inhabité. Découvert il y a à peine 200 ans, il n'appartient à personne.  

station princess elisabeth,recherches scientifiques,sor rondane,bivouac,antarctique,station polaire,pôle sud,polard station,roald amudsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,antarctica,recherche scientifique,froid,calotte glaciaire,alain hubert,neige,géologie,biologie,terre,nature,continent blanc,manchots empereurs,olivier pierre,rtl-tvi,changements climatiques,réchauffement,aventure pôle sud,glaciologie,prince philippe de belgique,tour et taxis,continent de glace,inside the station

Couple de Manchots empereurs copyright  Martha de Jong-Lantink 

Son isolement et son climat en rendent la vie difficile. Cet environnement à priori hostile fascine les hommes, attirés par sa pureté et ses mystères. Par moments, l'accalmie des éléments autorise quelques-uns à fouler ce continent de glace. Pendant les 4 mois de l'été austral, sous le soleil parmanent, nous avons suivi l'aventure des scientifiques en mission en Antarctique au départ de la base belge Princess Elisabeth. Nous proposons de faire partager le quotidien de ces chercheurs et celui du personnel de la station, rares humains de passage sur cette terre glacée aux confins de la planète.

belare_2010_fuel_satellite_022-700x469.2.jpg

Station polaire belge Princess Elisabeth localisée à 1400 mètres d'altitude à Nunatak Utsteinen, Montagnes Sor Rondane en Territoire de la Reine Maud, en Antarctique oriental au 71°57 ' Sud - 23°20 ' Est - photo copyright Fondation Polaire Internationale

De novembre à février, nous avons accompagné ces hommes et ces femmes passionnés dans leurs expéditions sur la côte nord-est du continent et dans leurs ascensions des Sor Rondane, rares montagnes à percer l'épais couvercle de glace. Ces nouveaux explorateurs belges, français, allemands ou américains nous font vivre leurs bivouacs sous tente ou elur séjour à la Satation Princess Elisabeth, située à l'intérieur du continent, une région peu explorée de l'Antarctique.

1689055158.jpg

Les géologues allemands Antonia et Andreas, (sur la zone de suture entre l'Antarctique et le continent Africain)... 

Inaugurée en 2009, la base est la première station polaire "zéro émissions fossile" un concept unique en Antarctique.  Au fil de cette aventure humaine, nous découvrons les nombreux mystères qui planent encore sur cet immense désert blanc. Qu'est-ce-que l'Antarctique, comment y aller, pourquoi l'étudier, pourquoi une nouvelle station ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre à travers les missions de ces fondus des glaces. Ils nous feront prendre conscience de l'intérêt de continuer plus que jamais à explorer l'Antarctique, comme l'a entrepris le Norvégien Roald Amundsen dans sa route vers le Pôle Sud il y a un siècle. 

station princess elisabeth,recherches scientifiques,sor rondane,bivouac,antarctique,station polaire,pôle sud,polard station,roald amudsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,antarctica,recherche scientifique,froid,calotte glaciaire,alain hubert,neige,géologie,biologie,terre,nature,continent blanc,manchots empereurs,olivier pierre,rtl-tvi,changements climatiques,réchauffement,aventure pôle sud,glaciologie,prince philippe de belgique,tour et taxis,continent de glace,inside the station

 Alain Hubert, fondateur et président de la Fondation Polaire Internationale copyright Le Soir

En pratique : 

"Continent de glace" - Grands Documents de Grand Angle ce dimanche 23/12 à 22H10 sur RTL-TVI 

Revivez les grands moments de l'inauguration de notre station polaire Princess Elisabeth en (re)découvrant les clichés exclusifs pris à cette occasion par Pat Ice

inauguration2_patrick_reader.2.jpg

 Station polaire belge Princess Elisabeth localisée à 1400 mètres d'altitude à Nunatak Utsteinen, Montagnes Sor Rondane en Territoire de la Reine Maud, en Antarctique oriental au 71°57 ' Sud - 23°20 ' Est - photo copyright Fondation Polaire Internationale.

Découvrez les coulisses de la vie quotidienne au coeur notre station polaire en Antarctique via => l'interview exclusive d'Olivier Pierre pour Ice And Green rédigée par Pat Ice

3139290765.jpg princess-3.jpg

Intérieur de la Station polaire belge Princess Elisabeth, à gauche c'est le coin cuisine...

Visitez l'expo "Inside The Station" accessible du 22 décembre au 31 mai 2013 à Bruxelles en Belgique, qui se consacrera à l'histoire et aux missions de la station polaire belge Princess Elisabeth.   

station princess elisabeth,recherches scientifiques,sor rondane,bivouac,antarctique,station polaire,pôle sud,polard station,roald amudsen,zéro émission,iceberg,arctic05,fondation polaire internationale,antarctica,recherche scientifique,froid,calotte glaciaire,alain hubert,neige,géologie,biologie,terre,nature,continent blanc,manchots empereurs,olivier pierre,rtl-tvi,changements climatiques,réchauffement,aventure pôle sud,glaciologie,prince philippe de belgique,tour et taxis,continent de glace,inside the station

Station polaire belge en Anatarctique copyright Foundation Polaire Internationale

16/02/2012

Les Alpes Bavaroises (2/2) au Jardin extraordinaire ce 19 février sur la Une !

jardin extraordinaire,alpes bavaroises,châteaux,fleurs alpines,arbres,chamois,aigles,chats sauvages,mustélidés,marmottes,hérissons,fourmis,écrevisses,cerf,manchots empereurs,terre adélie,france,ornithologue,yvon le maho,changements climatiques,vie marine,îles de crozet

Sommaire Jardin Extraordinaire du 19 février 2012 à 20H10 sur la Une. 

Document : Les Alpes Bavaroises (2/2) (Bavaria's Alpine Kingdom-ORF) 

Les Alpes du Sud de l'Allemagne recèlent des trésors. Ici, des châteaux de cristal et de glace; là, des châteaux issus de rêves fous... Fleurs alpines, arbres majestueux, pluies ou neiges marquent le rythme des saisons.

Du printemps à l'hiver, c'est la vie animale et végétale, à la fois rude et magnifique, qui nous est contée. Les acteurs : chamois, aigles, reptiles, chats sauvages, mustélidés, marmottes, hérissons, fourmis, écrevisses, cerf... qui se partagent ce royaume préservé tout en luttant pour leur survie.

Reportage : Les empereurs de la terre d'Adélie (France) 

Depuis 40 ans, l'ornithologue français Yvon le Maho étudie les manchots empereurs pour comprendre les effets des changements climatiques sur ces animaux, et à l'inverse, tenter de prévoir les changements en cours, en étudiant leur comportement. Ces oiseaux sont en effet les spécialistes de l'adaptation à la vie marine.

Ses travaux ont déjà permis de déterminer que les parents doivent faire de plus longs séjours en mer pour chercher leur nourriture, un danger pour la survie de l'espèce. C'est d'ailleurs ce qui inquiète le plus le scientifique : leur disparition. Les recherches ont lieu en terre d'Adélie, sur l'île de Crozet, dans des conditions difficiles. Elles ont aussi permis des découvertes importnates pour la recherche bio-médicale. 

A Nassogne, nous sommes à l'orée du massif de Saint-Hubert. Des forêts qui abritent elles aussi nombre d'espèces, et surtout le cerf, emblème de notre Ardenne belge. Ce sont nos petites Alpes à nous... Avec le conseiller scientifique Johan Michaux et l'équipe du Jardin Extraordinaire, nous serons dans un gîte "Altitude 400", qui a une vue imprenable sur le forêt.

jardin extraordinaire,alpes bavaroises,châteaux,fleurs alpines,arbres,chamois,aigles,chats sauvages,mustélidés,marmottes,hérissons,fourmis,écrevisses,cerf,manchots empereurs,terre adélie,france,ornithologue,yvon le maho,changements climatiques,vie marine,îles de crozet

 Albatros à sourcil noir aux Iles Crozet © Cédric Marteau