18/12/2013

Expédition Kazak Trike de retour en Belgique!

Il y a quelques mois je vous apprenais le départ de Guillaume Bruyr pour une aventure exceptionnelle à travers les steppes du Kazakhstan. En effet, ce jeune belge de 23 ans s'était lancé le pari fou de relier la Belgique au Kazakhstan en vélo solaire électrique. Retrouvez ici l'intégralité de l'interview réalisé quelques temps avant son départ => Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Arrivée officielle de Guillaume Bruyr à Astana (Kazakhstan) en présence de l'Ambassadeur de Belgique 

Copyright Guillaume Bruyr

Après une folle épopée de plus de trois mois le voici donc enfin de retour en Belgique des étoiles plein les yeux et prêt à nous livrer ses impressions sur ce que fut son voyage et le quotidien de ce projet absolument extraordinaire.  

Après cette fabuleuse aventure comment s'est déroulé votre retour en Belgique ? Pas trop de difficultés lors de ce brusque retour à la réalité ?

Arrivé à Astana, Bénédicte ma copine m'a rejoint pour revenir tranquillement à deux en Transsibérien. Nous avons visité Moscou et St Petersbourg. J'en garde un excellent souvenir et je pense que ce voyage de retour m'a permis d'éviter un retour brusque à la réalité. Actuellement, je viens de trouver un job en tant qu'ingénieur en bureau d'étude et mon expédition est très bien perçue par mon employeur donc c'est positif.  

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

  Guillaume de retour en Transibérien entre Astana et Moscou - copyright Guillaume Bruyr

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 43 - Sinop en Turquie - 4397km accumulés - Copyright Guillaume Bruyr

Que garderez-vous en tête comment meilleur moment et/ou souvenir ?

J'en ai plein! Le lendemain du vol de mon matériel de camping j'ai été hébergé par des Kazakhs très accueillants. Nous avons partager le repas traditionnel et ils avaient même un Bayna (sauna russe). Bref, après une mauvaise expérience, une très chouette! En Serbie, j'ai participé au tournage d'un film.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Tirebolu et Trabzon - Turquie ... rammassage de noisettes Clin d'œil Copyright Guillaume Bruyr

Quel est le top 3 des pays que vous avez visité et comment réagissait la population locale à votre arrivée ?

Les gens ont toujours été très surpris, il y en avait qui m'ont pris pour un fou, d'autres trouvaient celà génial. C'était toujours chouette de voir que les gens se sont intéressés à mon vélo. J'ai bien aimé la Serbie pour les gens que j'ai rencontrés. La Turquie pour le défi sportif, les paysages incroyables et les innombrables pauses tchaï. Le Kazakhstan parce qu'il faut le voir pour le croire!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

En compagnie des élèves de l'Ecole internationale d'Astana - Copyright Guillaume Bruyr    


Expliquez-nous comment vous avez fait pour franchir la barrière de la langue ?  

J'ai appris le Russe de base avec une méthode Pimsleur (auditive). C'est l'avantage de voyager plus lentement qu'en voiture ou en avion, j'ai pu prendre le temps d'apprendre la langue. Il y a des pays où ce n'est pas évident, en urquie très peu de gens parlent anglais faute de professeur et en Azerbadjan, seuls les plus de 35 ans parlent russe, ce n'était pas facile de discuter avec des gens de mon âge. Heureusement, il y a Google traduction et çà, même quand on est dans la steppe, il y a moyen de trouver du réseau 3G. Pas tout le temps évident, mais, j'ai été quand même fort surpris.    

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Passau - frontière autrichienne - 1000km accumulés - Copyright Guillaume Bruyr

 
En général comment se déroulait votre quotidien et quid de l'hébergement ? 

Hébergement sous tente ou chez l'habitant. L'avantage c'est qu'avec mon vélo les gens s'intéressaient beaucoup à mon voyage. Dans les conversations venait toujours la question : "Et tu dors où" ? et souvent ils m'hébergeaient.

Je roulais environ 8 heures en vélo tous les jours et je faisais mes pauses au fil des rencontres ou des photos que je voulais faire. En général, je me levais avec le soleil pour démarrer de bonne heure. Et puis, c'était partit pour une journée de liberté totale avec des surprises à la clé!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 58 : Atbulaq - Azerbaijan - 5984km accumulés - copyright Guillaume Bruyr 

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Sur les routes d'Ouzbekistan copyright Guillaume Bruyr


Qu'est-ce-qui vous a le plus marqué en matière d'expérience de vie ?

Me proposeriez-vous de m'héberger si je passais dans votre rue avec mon trike solaire ? Probablement pas! C'est inhabituel, c'est risqué, et si je n'étais pas fiable... Plein de questions surgissent! Certaines personnes m'ont encouragé, hébergé, offert un repas, donné des mûres en haut d'un col... Pourquoi ne pas changer un peu de quotidien et faire un geste ? C'est tout ces gestes qui m'ont le plus marqués. Dans un monde où on regarde trop ses propres pieds, on en oublie une richesse toute simple et pourtant infinie : les rencontres.     

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Repas de famille copyright Guillaume Bruyr  

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr 

Sur les routes d'Ouzbekistan copyright Guillaume Bruyr

Au cours de votre expédition avez-vous éprouvé certaines grandes peurs ?  

Il faut toujours rester serein et se fier à son instinct. Je n'ai pas eu de grande peur durant mon voyage mais il y a des moments ou je n'étais pas très rassuré. Mais ça, c'est comme partout. De toute ma vie, je n'ai dû me battre qu'une fois, c'était en Belgique dans le Barabant-Wallon!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 21 - 2261km - Roumanie - Copyright Guillaume Bruyr

Avez-vous rencontré des problèmes particuliers durant votre expédition ?

Le vol de mon matériel de camping pendant que je faisait mes emplettes dans le Bazar de Beyneu (Kazakhstan). Je n'aime pas laisser mon trike tout seul mais là impossible de faire autrement, j'avais ma nouvelle roue made in China déchirée et j'étais immobilisé! Comme il fallait que j'aille chercher de quoi réparer au Bazar de Beyneu j'ai donc laissé mon vélo dans les steppes pour faire les 10km en stop pour aller à Beyneu. En revenant, le coffre de ma remorque était ouvert et mes affaires éparpillées... C'était un gros coup dur, surtout que j'étais tout proche de la mer d'Aral, un de mes objectifs. Je suis donc rentré à Beyneu et ai passé la nuit dans un motel pas fameux du tout pour me remettre de mes émotions. Le lendemain, j'ai été au cybercafé de la petite ville pour donner de mes nouvelles à ma famille. Le gars du cyber, apprenant mon histoire m'offre le gîte et le couvert, super! Ils avaient même un баня = sauna russe qui m'a bien relaxé après tous les événements! Comme quoi, tout n'est pas noir. Finalement, j'ai décidé de terminer mon voyage sur une bonne note en faisant du vélo la journée et du stop le soir afin de chaque fois trouver un endroit en dur pour dormir. Dans les steppes la nuit, il fait assez froid. Sans tente ni sac de couchage, impossible de passer la nuit.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Guillaume en Ouzbekistan - copyright Guillaume Bruyr

Et voilà la liste du matériel volé!

- disque dur
- chargeur prise 220v- usb - allume cigare - pour le trike, mon gsm et mon appareil photo
- vieil Ipod Béné
- chaussures vélo avec 200 dollars et 50 euros sous la semelle
- baffle musique sans fil
- réchaud Primus Omnifuel
- tente
- sac de couchage Deuter
- matelas autogonflant
- filtre à eau
- pharmacie
- articles de journaux kazaktrike
- carte Caucase et carte Kazakhstan-Ouzbekistan
- boussole
- multimètre
- montre
- softshell Eider
- lessive

Découvrez ici la fin de son récit de voyage => Kazak Trike

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Rencontres avec les enfants - Copyright Guillaume Bruyr

Quel(s) message(s) souhaitez-vous transmettre aux visiteurs d'Ice And Green qui aimeraient tenter ce genre d'expérience ?

Allez-y! Sortez votre vélo, asseyez-vous sur votre selle et pédalez un peu! En solo, à deux, à trois ou plus... C'est un très chouette moyen de voyager autrement. Il faut le courage de se lancer mais celà en vaut la peine.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Petit marché de poteries - copyright Guillaume Bruyr

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Discours de Guillaume Bruyr at Nazerbayev University à Astana, Kazakhstan

copyright Guillaume Bruyr

Alors Guillaume déjà des projets pour une nouvelle expédition ?

Alors là, pas pour tout de suite... Une expédition, c'est tout un projet, j'ai pris une grosse année à construire mon trike solaire, trouver des sponsors et finalement me lancer dans l'aventure. J'ai toujours plein d'idées en tête et donc, je ne suis pas à l'abri de me lancer dans une nouvelle expédition!

Encore sincères félicitations pour la réussite de ton expédition Guillaume et merci de nous avoir fait voyager en ta compagnie Clin d'œil. Retrouvez toutes les aventures de Guillaume Bruyr et ses nombreuses photos via son site internet => Kazak Trike ainsi que son groupe FB => Kazak Trike

 

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

BRAVO l'artiste Cool

01/10/2013

L'expédition belge Kazak Trike a atteint le Kazakhstan!

Rappelez-vous, c'était il y a quelques mois je vous annonçait le départ d'un jeune belge : Guillaume Bruyr qui avait décidé d'entreprendre une incroyable expédition du nom de code "Kazak Trike" afin de relier Bruxelles au Kazakhstan en vélo solaire électrique.

Grande et superbe nouvelle aujourd'hui puisque Guillaume Bruyr a bel et bien atteint Astana, la capitale du Kazakhsan avec son drôle d'engin qu'il avait presque entièrement conceptualisé lui-même!  

Sincères félicitations à ce jeune aventurier belge pour avoir réalisé son rêve et mené à bien son projet autant sportif qu'écologique et à très bientôt sur Ice And Green pour une superbe interview dès son retour    

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Arrivée officielle de Guillaume Bruyr à Astana (Kazakhstan) en présence de l'Ambassadeur de Belgique 

Retrouvez ici l'interview de Guillaume Bruyr quelques jours avant son départ => Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique    

17/07/2013

Cet été, tous à l'ApérOvert!

parc mangeable,apérovert,alimentation durable,local,fruits et légumes de saison,gastronomie,plaisir de la table,cuisine,découverte,récolte,dégustation,partage,nature,culture sur balcons,culture sur fenêtre,jardins,espace public,mont des arts,bruxelles,visites pédagogiques,jardins des pomone,bruxelles environnement

L'alimentation durable, ce n'est pas que manger local, de saison et bio. Il s'agit d'un plus environnemental, social, économique, gastronomique mais aussi de plaisirs partagés et de convivialité!

Au Mont des Arts cet été, c'est tout cela que vous propose le premier Parc mangeable! Il vous permettra de découvrir, récolter, déguster, partager une multitude de fruits et de légumes, parfois oubliés, et aussi beaux que bons!

Des cuisiniers vous feront la démonstration qu'il est possible d'utiliser, pour le plus grand bonheur de nos papilles, les plantes comestibles que vous trouverez dans vos jardins ou dans la nature.

Dans le contexte bruxellois où l'alimentation représente un quart de l'empreinte écologique, chaque geste compte. Investissons appuis de fenêtre, balcons, jardins et, pourquoi pas, l'espace public! Ensemble, faisons de Bruxelles une ville... à déguster!  

parc mangeable,apérovert,alimentation durable,local,fruits et légumes de saison,gastronomie,plaisir de la table,cuisine,découverte,récolte,dégustation,partage,nature,culture sur balcons,culture sur fenêtre,jardins,espace public,mont des arts,bruxelles,visites pédagogiques,jardins des pomone,bruxelles environnement

 

En pratique :

Le Parc mangeable est accessible tous les jeudis de 17 à 21 heures du 27 juin au 29 août

Participez et inscrivez-vous (voir adresse ci-dessous) aux visites pédagogiques organisées par l'association "Les Jardins de Pomone" aux dates suivantes :

Samedi 20 juillet de 14 à 16heures

Dimanche 4 août de 14 à 16heures

Jeudi 15 août de 14 à 16heures

Dimanche 18 août de 14 à 16heures 

Consultez la liste => des plantes cultivées

Consultez la page FACEBOOK => A chacun son espace vert

Inscription visites pédagogiques via => lesjardinsdepomone@hotmail.com 

Plus d'infos via le site officiel => Bruxelles Environnement

parc mangeable,apérovert,alimentation durable,local,fruits et légumes de saison,gastronomie,plaisir de la table,cuisine,découverte,récolte,dégustation,partage,nature,culture sur balcons,culture sur fenêtre,jardins,espace public,mont des arts,bruxelles,visites pédagogiques,jardins des pomone,bruxelles environnement

18/06/2013

Départ de l'expédition Kazak Trike ce 26 juin de Bruxelles!

 kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,parc du cinquanteaire,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Guillaume Bruyr et son trike solaire © Guillaume Bruyr - Kazak Trike

Rappelez-vous, c'était il y a quelques mois j'avais l'extrême privilège de rencontrer et d'interviewer Guillaume Bruyr, jeune belge de 23 ans qui s'est lancé le pari un peu fou de relier Bruxelles au Kazakhstan en vélo électrique solaire. Un challenge de taille en effet, puisque Guillaume Bruyr traversera 19 pays avec une moyenne de 150km/jour pour une distance totale de quelques 10.000km. 

Mais bon, il en faut beaucoup plus pour effrayer notre sympathique aventurier pour qui l'expédition du nom de code Kazak Trike est avant tout né d'une envie de voyage et de rencontres tout en alliant également performance et défi sportifs!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,parc du cinquanteaire,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Kazak Trike - Itinéraire © Guillaume Bruyr 

L'expédition Kazak Trike prendra donc le départ du Parc du Cinquantenaire à Bruxelles le mercredi 26 juin 2013 dès 16h30 où vous pourrez également découvrir quelques vélos et voitures électriques. Soutenons donc ce jeune belge au talent novateur qui s'élance dans cette expédition extraordinaire de trois mois avec pour seul moyen de transport : un trike (vélo) solaire... comme quoi tout est bel et bien possible grâce à l'énergie solaire!   

 

 

(Re)découvrez l'interview exclusive de Guillaume Bruyr pour Ice And Green en cliquant ici => Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique 

Suivez et encouragez Guillaume Bruyr durant tout l'été via son site internet => Kazak Trike et sa page Facebook => Kazak Trike - On the road to Kazakhstan

Venez soutenir et assister au départ de Guillaume Bruyr depuis le Cinquantenaire => Départ Kazak Trike

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,parc du cinquanteaire,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

 Départ Kazak Trike 26 juin 2013 © Guillaume Bruyr 

Good luck Guillaume et tout le meilleur pour cette expédition solaire Cool  

Découvrez les clichés du départ de l'expédition Kazak Trike => Kazak Trike Departure 26 june

07/03/2013

Kazak Trike : Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique!

Agé de 23 ans, Guillaume Bruyr se lance une fois de plus dans l'aventure dès cet été 2013 avec une nouvelle expédition du nom de code "Kazak Trike". En effet, cet ingénieur en construction s'est lancé l'incroyable défi de parcourir quelques 7500 kilomètres en vélo solaire électrique en reliant ainsi la Belgique au Kazakhstan.

2680004.png

Découvrez donc ci-dessous l'intreview exclusive de ce jeune belge passionné d'aventure et de voyages et pénétrez dans les coulisses de cet éco-projet inédit!

1836333425.JPG

Guillaume Bruyr et son trike solaire  


 

Présentation du trike solaire par Guillaume Bruyr au Salon Energie et Mobilité 

416958_130239560459889_1176026768_n.jpg

Guillaume Bruyr et son trike solaire au Salon Energie et Mobilité © Guillaume Bruyr  

9266_130239497126562_654822259_n.jpg

Le trike solaire au Salon Energie et Mobilité © Guillaume Bruyr  

- Pouvez-vous expliquer aux visiteurs d'Ice And Green la naissance et le développement de votre projet Kazak Trike ? 

J'ai toujours eu envie de découverte, d'aventure c'est inscrit dans mes gènes! Pendant mes études, j'ai déjà eu deux grands projets : je suis parti au Kenya pour planter des arbres Papaye avec une équipe internationale mais aussi l'ascension du mont Kenya. Je me suis également lancé un raid au travers le Sahara et l'Atlas marocain en Renault 4L que j'ai entièrement restaurée. En ce qui concerne le projet Kazak Trike, j'avais envie d'une expédition plus proche des gens, plus de pare-brise comme au Maroc ou d'organisation comme au Kenya mais un projet monté de A à Z, de la conception du véhicule (mon côté ingénieur) à l'expédition dans les steppes (mon côté globe trotteur).

1343492289.JPG

J'ai commencer par réfléchir à un véhicule suffisamment rapide pour voyager et découvrir l'Asie centrale. A pied, je n'ai pas assez de temps et en voiture, on est quand même toujours un peu dans son cocon confortable - celà pousse moins à aller vers les gens qui croiseront mon chemin. Après pas mal de recherche, j'ai eu l'idée du trike solaire ...    

533148_106217619528750_2101149513_n.jpg

Le premier prototype © Guillaume Bruyr 

558363_106215652862280_2118950805_n.jpg

Guillaume Bruyr aux commandes de son premier prototype © Guillaume Bruyr 

- Quel est le principe du trike solaire ?

J'ai opté pour un trike c'est-à-dire un vélo à trois roues (2 à l'avant et 1 à l'arrière) sur lequel je pédale en position couchée sur un siège. C'est un véritable luxe pour mon postérieur par rapport à un vélo classique car le véhicule est agréable pour les longues distances Clin d'œil. Une remorque cargo est ajoutée pour pouvoir transporter les 30kg de bagages nécessaires ce qui nous fait les 5 roues visibles sur la photo.

397699601.JPG

Guillaume Bruyr et son trike solaire  

4012158624.4.JPG

L'avant du trike solaire (roues, pédales, freins, compteurs kilométriques...)  

Autant le trike que la remorque sont surmontés d'une structure en aluminium que j'ai construite. Elle supporte les panneaux photovoltaïques semi-rigides placés horizontalement pour obtenir la meilleure efficacité en été vu que le soleil est haut. Les panneaux possèdent une bonne flexibilté et sont prévus pour être placés sur les voiliers qui font le Vendée Globe. Ils rechargent deux batteries qui servent à alimenter un moteur électrique situé dans la roue arrière du trike.

3527706384.JPG

Le trike solaire et sa remorque   

3260143065.JPG

Duo de batteries de part et d'autre du trike solaire  

- En quoi votre projet s'inscrit-il dans la mouvance "Green attitude" et quel(s) message(s) souhaitez-vous véhiculer tout au long de votre aventure ?   

Je ne cherche pas à m'inscrire dans un courant ou dans un autre. "The core of man's spirit comes from new experiences" - Jon Krakauer, Into the Wild. Je suis vraiment curieux de découvrir le monde qui m'entoure. Quand j'écoute les aventuriers qui me racontent leurs expéditions, c'est à chaque fois des découvertes, des moments inédits, parfois inouïs et bien souvent uniques qui font scintiller leurs yeux. Ce projet est pour moi le moyen de m'intéresser au monde qui m'entoure. 

- Quel(s) pays allez-vous visiter ? Irez-vous à la rencontre des populations locales et avez-vous une idée du nombre de kilomètres quotidiens que vous allez parcourir ?

En ce qui concerne les pays, je suis en pleine lecture de carte pour l'instant; mon itinéraire final sera bientôt sur mon site web. Je compte passer par le sud de la Mer noire donc, traverser les Balkans, Istanbul, longer la Mer noire, passer Géorgie pour l'Azerbaïdjan jusque Bakou. Ensuite, parcourir l'ancienne route de la soie par le Turkménistan, l'Ouzbékistan et enfin Astana la capitale du Kazakhstan.

541015_150480571769121_1025597318_n.jpg

Je compte parcourir entre 100 et 150 kilomètres par jour. Il me faudra donc bien gérer mon énergie pour que ma production solaire corresponde bien à ma consommation dans le moteur. Aller à la rencontre des populations, j'espère pouvoir dormir au moins un jour sur deux chez l'habitant comme je l'ai fait lors de mon voyage au Kenya.   

- Avez-vous bénéficier d'un entraînement physique et/ou d'un régime alimentaire particulier vu la différence entre les pavés de Bruxelles et les steppes d'Asie centrale ? Goûterez-vous aux spécialités locales ? 

Comme ma soeur est kiné et mon frère est coach VTT, ils me donnent tous les conseils sportifs dont j'ai besoin. C'est chouette d'avoir leur appuis à ce niveau là. En ce qui concerne le régime alimentaire, je pars avec un réchaud et compte manger un maximum local pour ne pas me charger inutilement. J'emporterai par contre très certainement les nouvelles barres de céréales bio d'un de mes sponsors que je devrais goûter la semaine prochaîne ... j'espère qu'elles seront bonnes Sourire   


Le temps des entraînements ... Sommet du Mont Ventoux 1912m

36587_131695333647645_1603373059_n.jpg

524327_106208152863030_1590946963_n.jpg

- A quelques mois de votre départ, n'éprouvez-vous pas une certaine nostalgie de devoir quitter pendant trois mois votre plat pays ainsi que famille et amis ? 

J'ai eu un bon coup de barre il y a quelques jours avec toutes les incertitudes qui font partie de l'aventure. Ici, ce n'est pas une aventure inconsciente - c'est une expédition bien préparée puisque je suis sur le projet depuis presque un an et que je suis plus déterminé que jamais!

18384_131687643648414_230551767_n.jpg

Entraînement - Sommet du Mont Ventoux © Guillaume Bruyr   

Je crois avoir mis toutes les chances de mon côté pour que tout soit le mieux préparé possible. Une chose est sûre, le projet Kazak Trike arrivera à Astana fin de l'été 2013, ça je vous le garantis! Côté nostlagie, je ne fait pas tout le projet en solo puisque dès que mon itinéraire est planifié, des amis viendront se greffer au projet pour faire l'une ou l'autre partie du voyage en ma compagnie. Il suffit d'emmener un vélo et on charge le sac dans ma remorque, il restera un peu de place. Et puis, de toute façon en trike solaire ça va vite...    

574522_106208052863040_848165453_n.jpg

Arrivée au sommet du Mont Ventoux © Guillaume Bruyr

- Tout un chacun pourrait-il s'élancer dans un tel green project ? Quid budget et logistique ? 

Tout le monde peut s'élancer dans ce genre de projet. La clé est la motivation et la détermination - après, pour le reste; il est toujours possible de trouver des solutions. Un point sensible c'est toujours le budget - ici, je souhaitais un projet complet. J'ai donc des partenaires qui en échange de stickers sur le trike (enjoliveurs, parois de la remorque etc...) me soutiennent dans l'aventure. Leur visibilité dans les médias est assurée. Au fait, si vous croisez un trike solaire, à tous les coups c'est moi qui pédale dessus!

1361663545.png

Lecture de cartes © Guillaume Bruyr

Quand aura lieu le grand départ et y aura-t-il moyen de de suivre votre aventure au jour le jour ?  

Le départ est prévu pour la fin du mois de juin. Bien sûr, vous pourrez découvrir mon aventure et suivre ma progression sur mon site Kazak Trike ainsi que sur ma page Facebook Kazak Trike. Je recherche d'ailleurs encore un partenariat avec un chaîne de télévision ou radio pour un interview hebdomadaire.   

- Que souhaitez-vous confier aux visiteurs d'Ice And Green avant le jour J ? 

Si vous me croisez dans Bruxelles et que vous voulez essayer le trike, n'hésitez pas... Arrêtez-moi, c'est avec plaisir! 

Chers amis et/ou visiteurs, je vous invite à laisser vos messages d'encouragement à Guillaume Bruyr afin de lui donner un max de punch pour sa formidable aventure qui débutera d'ici quelques mois! Partagez également cette éco-news avec vos amis et connaissances et suivez la formidable aventure de Guillaume Bruyr via son site internet => Kazak Trike ainsi que sur sa page Facebook => Kazak Trike

Good luck Guillaume Bruyr et tous nos voeux de succès dans votre aventure Sourire

27/01/2013

A la découverte du trail de la forêt de Chimay...

Participez ce dimanche 10 mars 2013 à la 5ème édition du trail belge "Trail et Vie Chimay" de 24km ou de 35km et découvrez ainsi la si belle forêt du Pays de Chimay et de ses alentours.  

trail chimay affiche.jpg

Vous vous rappellez très certainement du reportage écrit sous l'intitulé "Femme des années 2020, proche de la nature et du sportet d'Isabelle Wasmes (deux photos ci-dessous), cette élégante maman bruxelloise qui nous a fait partager sa passion pour le jogging et le trail. Ainsi, cette sportive nous avait fait découvrir plus en profondeur ce sport nature qu'est le trail et comment elle s'entraine pour maintenir son capital santé et une vitalité "ensoleillée". Lisez >>

Isabelle Wasmes participera justement au parcours de 35km du trail de Chimay de ce 10 mars. Je suis allé à sa rencontre pour comprendre son ambition pour 2013.

Elle nous souligne en exclusivité pour Ice and Green: "... Cette année, je participe à nouveau au "Trail & Vie" à Chimay. Ce trail est un peu émotionnel pour moi. Je l'ai fait l'année dernière après une belle année de blessures. J'avais choisi le parcours des 24 kms. J'étais évidemment un peu angoissée. Allais-je être à la hauteur? Allais-je à nouveau me blesser? Je recourais depuis début janvier avec des chaussures minimalistes...n'était-ce donc pas trop rapide pour la reprise?

Toutes ces questions m'ont traversé l'esprit. Ensuite, sur place, pendant la course, j'ai été confrontée aux difficultés du trail à la sortie de l'hiver. Le dénivelé, l'humidité, et surtout la boue, m'ont rappelé qu'un trail, c'est pas facile! Et je me suis demandée ce que je faisais là...Premier trail de la saison 2012...il ne m'a pas démotivée pour autant! 

chimay,vitalité,énergie,santé,pays de chimay,massif forestier,oxygène,vert,green,plaisirs,découverte,bois de la fagne,chimacienne,running,marche nordique,femme,passion,trail,jogging,footing,détente,sport,nature,cross,bière,isabelle wasmes,bien être,bois,forêt,physique,2020,transpiration,plénitude,météo,marche,entrainement,marathon,fitness,vie,télévise

Isabelle Wasmes en plein effort... 

Donc, ce trail de Chimay ouvrira forcément la saison 2013. Je n'aime pas trop les trails courts. J'ai choisi la distance des 35 kms cette année. J'ai encore fait l'Ecotrail de Bruxelles avec 80 kms en septembre, la Saintélyon à Lyon avec 70 kms en décembre. J'ai maintenu le fond. Pas de blessure. Le 35 kms de Chimay est donc à ma portée pour commencer! Important car je me suis concocté un petit planning agréable et costaud jusqu'en septembre!  

Après Chimay, je ferai le Mountain Azur Run Trail les 12, 13 et 14 avril. Pas de grandes difficultés sur ces 3 jours de trails dans les Monts de l'Estérel et des Maures et donc une excellente préparation pour la suite...dans une nature idyllique!! J'ai vraiment hâte d'y être... 

Ensuite, suivra La Bouillonnante fin avril avec 54 kms...trail assez difficile d'après les rumeurs! En juin, je m'offre le tour du Mont-Blanc...4 jours pour parcourir 160 kms avec ces 9000 mètres de dénivelé. Un rêve...et une belle préparation à nouveau pour la suite!

Le challenge cette année sera l'Ultra Trail du Jura en juillet...avec ses 110 kms et ses 6000 mètres de dénivelé. Je l'ai fait il y a deux ans...blessée et moyennement entraînée...c'est donc la revanche. L'endroit est à nouveau superbe...J'y avais rencontré des trailers d'Avignon avec qui j'ai encore des contacts. J'espère les revoir là-bas!

Si tout va bien, je retournerai le long de la mer mais dans le Nord de la France en septembre avec le Trail de la Côte d'Opale...62 kms... Les dates sont prises...les réservations sont faites..."y a plus qu'à" comme on dit!!!  

La motivation, une préparation prudente, une bonne alimentation et un sommeil adéquat devraient suffire à franchir les lignes d'arrivée et se récompenser ensuite!! Une chimay bleue, garçon! ...Clin d'œil".   

chimay,vitalité,énergie,adeps,santé,pays de chimay,massif forestier,oxygène,vert,green,plaisirs,découverte,bois de la fagne,chimacienne,running,marche nordique,femme,passion,trail,jogging,footing,détente,sport,nature,cross,bière,isabelle wasmes,bien être,bois,forêt,physique,2020,transpiration,plénitude,météo,marche,entrainement,marathon,fitness,vie,télévise

Jogging & nature, the perfect coktail to feel great!  

Et vous Mesdames, découvrez aussi ce sport nature et les merveilles du massif forestier de Chimay, ou tentez tout simplement un nouveau défi à votre rythme...Et vous Messieurs, il n'ai jamais trop tard d'accompagner votre compagne pour ensemble et avec des amis vivre intensément ces moments de joies! Have funnnnnnnn! 

Retrouver l'interview d'Isabelle Wasmes, ses conseils d'entrainement... en cliquant ici: "Femme des années 2020, proche de la nature et du sport"

Inscription au Trail de la forêt du Pays de Chimay en Belgique=> cliquez ici pour toutes les infos www.traildechimay.tk/ 

03/10/2011

Imagine a Green World: le Tour du Monde de 2 amis belges!

Nathalie et Alain sont comme vous et moi…des belges avec leurs joies de vivre, leurs soucis à régler, leurs qualités à partager et leurs défauts à améliorer!

A cette seule différence que cet avocat et cette psychologue ont osé appréhender autrement la route de la vie et ont decidé de mettre tout en oeuvre pour réaliser pleinement un de leurs rêves: celui de partir pour un Tour du Monde de 3 ans afin de découvrir les secrets de Notre Terre, les richesses de Notre Nature, les enseignements d'autres cultures, vivre intensément de nouveaux "petits bonheurs du terroir", être à l'écoute des expériences vécues au travers des rencontres du voyage et très certainement répondre à certaines de leurs interrogations.

Au plus profond d’eux mêmes, ils veulent revenir aux bonheurs simples de l’existence. Pour ce faire, Alain me souligne " nous avons entrepris de nous purger de l’ensemble des souhaits superflus initiés par un modèle de vie qui repose sur le soutien de la consommation. Avec cette prise de conscience simple, dans notre vie moderne nous sommes très préoccupés par le fait de gagner beaucoup d’argent. La question finalement est pourquoi faire? Petit à petit, nous remarquons que les gens se donnent beoucoup de mal pour des frivolités, des voitures exagérément chères, de l’immobilier surévalué, un coût de la vie exhorbitant pour une qualité de vie sans cesse en baisse. Ils dépensent généralement bien mal leur petite économie...En réalité, ces plaisirs coûtent très chers et rendent les gens très peu heureux. Nous pensons au contraire que les plaisirs qui coûtent peu sont bien plus enthousiasmant et qu’au contraire, nous pourrions bien vivre dans une époque où finalement la vraie recherche de la qualité de vie serait d’avoir plus de temps pour soi, de choisir un travail qui permet de vivre simplement et de renoncer aux plaisirs coûteux et superflus pour se tourner vers l’essentiel. C’est ce projet que nous expérimentons maintenant et qui semble dejà rejoindre nos attentes. Regardons un peu du côté de la Nature. C’est comme ça que nous aurions toujours du continuer à vivre...".   

tour du monde,philosophie

Il est sportif, elle est spitante, il est fervant de philosophie, elle aime la psychologie, il adore l'aventure, elle privilégie la sagesse, tous deux sont fans de nature et de découvertes, se satisfont de peu pour échanger un sourire ... Alain, ancien routard est l’instigateur de ce projet. Nathalie, avec une certaine appréhension au départ, à été progressivement conquise par l’idée de s'évader à un tel point qu’elle en devint le moteur au même titre que son mari. A deux, ils ont décidé de partir pour ce Tour du monde qui porte le nom de code “Imagine a Green World”.

Cela fait plus d’une année qu’ils sont sur la "route de la découverte". A cet instant, ils viennent de poser le pied en Colombie pour y vivre un mois. Je suis allé à leur rencontre pour vous livrer quelques éléments de leur jardin secret et vous faire partager leur récit. Méditons sur leur témoignage et soyons, nous aussi, inspirés à aller jusqu'au bout de nos rêves, aussi petits ou aussi excentriques qu'ils soient. 

Pourquoi avoir intitulé votre Tour du Monde "Imagine a Green World"?

En fait, nous aspirons pour nous-mêmes et pour les autres à un changement de mentalité. Un changement qui irait vers une vie plus simple, plus modeste et qui serait tournée davantage vers la possibilité de vivre plus profondément. Nous avons intitulé notre site "Imagine a Green World" car nous croyons que pour atteindre cet objectif, il faut remplacer les aspirations patrimoniales présentent dans les sociétés consuméristes par des désirs plus simples. Selon nous, le fait de se tourner vers une vie proche de la nature (humaine, animale et végétale) facilite grandement la réalisation de cet objectif.  

Jusqu'a présent, quel est votre Top 3 des sites naturels découverts et why?

Quelle question difficile ! Une sélection de trois sites est ardue. Disons que nous avons aimé beaucoup d'endroits différents soit car la nature y est réellement stupéfiante soit parce que les gens qui vivent dans ces sites parviennent à avoir une qualité de vie exceptionnelle avec très peu de choses parce qu’ils vivent encore des produits du sol.

Voici donc un petit aperçu:  

1. Le parc national de Banff en Alberta au Canada. Il s'agit d'un parc national situé en plein coeur des fameuses "Rocky Mountains" ou "Rocheuses". La chaîne de montagnes y est vraiment impressionnantes et la faune et la flore magnifique. Le village de Banff est constamment visité par des biches qui se promènent au gré des rues. Même si le Canada n'est certes plus le modèle écologique que nous serions en droit d'attendre d'une telle région (notamment à cause des chantiers d'exploitation pétrolières en Alberta), les parcs nationaux restent des endroits protégés et la nature y est très belle.   

tour du monde,philosophie, Nature, Green World, Tour du monde,

2. La région du Chiapas au Mexique. Assez méconnue du grand tourisme au Mexique qui se concentre sur la côte caribéenne du Yucatan (Cancun ou Tulum), la région du Chiapas (entre San Cristobal de las Casas et Palenque) est fabuleuse. Elle est parsemée de montagnes verdoyantes splendides où habitent principalement des peuples Mayas vivant encore leurs traditions et récoltant encore des produits locaux savoureux (notamment une fabuleuse quantité de fruits divers). Bien que ces peuples soient très pauvres si nous nous basons sur des critères occidentaux (télé, voitures, etc...), leur qualité de vie est fantastique car ils peuvent manger très bien en vivant au sein d'une nature d'une richesse exceptionnelle. Finalement la qualité de vie des gens qui peuplent ces collines est bien meilleure que beaucoup de gens qui vivent concentrés dans des régions urbaines où la vie est généralement hors de prix.   

tour du monde,philosophie

3. La région de Viñales à Cuba. Cuba évidemment pour sa volonté d'entretenir un autre modèle de société où la solidarité supplante la capitalisation. La région de Viñales et ses Mogotes est un paradis terrestre. Un enchantement pour un peintre. Ici, la vie rurale se dessine dans une nature d'une beauté buccolique enivrante. La vie rurale et paysanne s'y déroule encore comme elle devait se dérouler dans nos régions occidentales au 19è siècle. Pas de machines, pas d’engrais : ici c'est la charrue tirée par des bœufs splendides et du crottin de cheval. La contemplation des champs de tabac est un bonheur et les produits locaux sont savoureux. Par la force des choses et l'absence bienfaisante de l'industrialisation destinée à produire en masse, Cuba est un paradis écologique ou l'on se déplace encore le long des routes en marchant, en vélo ou à cheval. Le cheval est encore très important dans toutes les régions de Cuba et c'est un vrai Bonheur. Cuba, Hasta siempre !  

tour du monde,philosophie

Cela fait déjà 1 an que vous êtes sur la route...hormis les merveilles de ce monde...quels sont les 2 objectifs essentiels à ce changement de vie ?

Nath=>  

1. Se libérer de l'activité frénétique et stérile de nos sociétés de type occidentale pour avoir du temps à donner aux autres,

2. Vivre dans un site où la nature de par sa force et sa beauté rappelle aux hommes qu'elle est bien présente et qu'il faut la respecter, faute d'aller au devant de sérieux problèmes écologiques.

 Alain=>  

1. Enrayer le système consumériste occidental pour se tourner vers une vie remplie de bonheurs simples où l'on ne consomme ce que l'on a réellement besoin.

2. Faire les activités qui nous plaisent réellement en allant à la rencontre de ce que nous sommes et aimons réellement en laissant de côté toutes autres perspectives financières. 

En étant ainsi à la découverte de l'inconnu et de l'imprévisible, on renonce aussi à bien des choses essentielles que l'on aime (famille, amis, répères...), comment se prépare t'on psychologiquement, mentalement à ce choix?  

Si je voulais répondre complètement à cette question, j'ecrirais sans doute des pages: Il arrive un âge dans la vie de tout un chacun où l'on est suffisammemt mûr pour savoir ce que l'on veut. Vivre sa vie, son projet, cheminer vers son bonheur nécessite d'être suffisammet fort pour vivre sa vie et ce en totale indépendance par rapport à sa famille, ses amis, les pressions sociales ou éducationnelles. On peut vivre avec les autres mais sûrement pas pour les autres. Même les plus grands altruistes ont vécu leur projet personnel fût-il d'aider les autres. Nous avons depuis longtemps quitté cet état d'esprit qui consiste à mettre sa vie entre parenthèses pour se trouver les excuses de n'avoir pas le courage de vivre ses idées. Pour nous donc, même si notre famille, nos amis sont très importants, ils ne sauraient remplacer ou se substituer à nos aspirations fondamemtales. Nos projets sont donc bien plus importants que nos racines - lesquelles sont d'ici et d'ailleurs - et nous n'avons pas de difficultés à avancer sur notre route.   

tour du monde,philosophie

Quid des préparatifs, de la logistique qui je sais ont durés plus de 8 mois...est-ce abordable pour tout un chacun, faut-il un budget moyen de 25.000-Euro/an pour réaliser et vivre pleinement son Tour du monde ?   

Nos sacs à dos ne sont pas plus grands que ceux que prennent la plupart des gens pour aller a la piscine du coin. Nous ne portons quasiment rien sauf le strict minimun : un pantalon, une paire de chaussures, un T- shirt, une paire de chaussettes ... et une guitare pour sympathiser avec les autres voyageurs autour de quelques chansons.

Le buget dépend bien évidemment de la façon dont les gens voyagent. Nous avons fait énormèmemt de stop, nous nous sommes déplacés en vélo, nous dormons dans des petits hôtels de voyageurs, nous travaillons parfois pour payer nos nuits dans les hôtels....

Quelques exemples: nous avons du boire deux bouteilles de vin rouge en un an, nous ne savons plus la dernière fois que nous avons mangé un morceau de viande, ni de poisson.

Alors que certains se paient des billets pour un tour du monde en avion qui coûte pas loin de 2.500-Euros, nous n'avons pris qu'un seul avion en un an, nous avons parfois dormi dans des endroits insalubres, etc....

Nous dépensons réellememt très peu d'argent.

Les gens ne savent génèralement pas que l'on peut vivre avec très peu de revenus et trouver encore des solutions.

Nous terminerons en citant Mère Theressa même si je ne suis pas de cette confession là " la pauvreté est une bénèdiction, car elle supprime tous les obstacles qui nous éloigne de Dieu". Nous aurions tendance à dire dans cette mouvance que : " Le dénuement est une bénédiction car il supprime tous les obstacles qui nous éloigne de nous".   

Que conseilleriez-vous à tous ces adultes qui souffrent du "stress urbain", qui s'engouffrent dans leur "routine" quotidienne ou qui aspirent à réaliser leurs rêves sans jamais oser franchir le pas?  

Vaste débat où nous pourrions écrire un livre sans doute. Nous résumerions en disant  ceci : "on a jamais vu un compte en banque suivre un corbillard".

La vie est très courte et lorsque l'on n'est bien né c'est-à-dire dans nos sociétés occidentales où les gens ploient sous les biens, c'est un scandale de ne pas être heureux. Pour ce faire, nous conseillons aux gens de mettre de côté l'obsession de capitalisation, les pressions sociales castratrices et faire ce qu'ils aiment réellement.  

La vie passe très vite et quand elle est passée, c'est trop tard pour avoir des regrets. Il y a sans doute mieux à faire que de travailler pour une grande banque ou une compagnie d'assurances qui finalement n'en à rien à faire de votre bonheur.  

En ce sens, nous sommes assez proches de la philosophie bouddhiste dans la mesure où il semble évident pour nous que la capitalisation est un véritable obstacle à la réalisation de ses aspirations personnelles.   

tour du monde,philosophie

Quel (s) message (s) souhaitez-vous transmettre aux visiteurs d'Ice & Green ?  

Nath=> Le vrai risque dans la vie, c'est de n'en prendre aucun. Cessez de suivre le troupeau, sortez du lot, la vie vous ouvre ses bras, magnifique et envoûtante pour qui ose sauter le pas.

Alain=> Faisons la peau à un autre mythe : il n'est nullement besoin de travailler dans un grande entreprise pour être heureux. Tout le monde peut demain, être cultivateur de café au Salvador ou employé dans un club de surf en Australie. Peut être gagnerez vous moins d'argent mais combien votre vie sera plus agréable !  

Un tout tout Grand merci pour votre témoignage chers amis...qu'il inspire jeunes, adultes et tout un chacun à aller jusqu'au bout de leurs rêves!

Personnellement, je reste toujours en admiration par rapport à ces inconnus, ses amis qui osent, qui sont inspirés, qui sont les artisants de leur propre vie, qui vont à la recherche d'autrui, d'autres cultures, qui progressivement mettent en branle la réalisation de leurs idées ou/et qui avec persévérance travaillent dur et fort pour accomplir leurs projets et ne laissent aucunement leur devenir être dicté par les méandres de la routine d'un système aux prétentions souvent les meilleurs... Durant nos longues courses en VTT en Fôret de Soignes, Alain et moi avons parcouru, échangé certains de nos rêves les plus fous... Et lui notamment les préparatifs de leur projet "Imagine a Green World" et moi, l'envie de partager mon regard sur cette merveilleuse région qu'est l'Arctique en fondant Arctic05 ...

Ne tournons pas autour du pot, "allons tous jusqu'au bout de nos rêves" sans la moindre hésitation. Ne nous laissons pas scotcher par le dictat "du prêt hypothécaire" ou assomer par un "stress urbain qui se voudrait "omniprésent" ou engouffrer par "une routine du moindre effort"...Voyez Alain, même à 41 ans, cet ancien avocat du barreau de Bruxelles a opté avec sa douce pour vivre pleinement leurs rêves et ainsi découvrir autrement les merveilles de notre Terre...

Et vous chers ami(e)s, chers visiteurs(ices), qu'en dites-vous?

Partagez votre expérience, faîtes-nous aussi découvrir votre projet Nature local ou vécu à l'étranger, vos réalisations, vos conseils, vos coups de gueules, des idées d'évasion en préparation ...

Encourageons ici Alain et Nath dans la continuation de "Imagine a Green World"!

03/08/2011

Idée pour ce we du 6 août: ferme médiévale du Chêne!

La Ferme Médiévale du Chêne, à Ragnies (Thuin), vous ouvrira ce 6 et 7 août gratuitement ses portes pour sa grande fête moyenâgeuse.  

Au menu=> Artsisants et petits métiers d’autrefois, exposition sur les Princes de Hainaut, théâtre de rue, promenade découverte des arbres celtiques, conteuse, fauconniers, chevalier, archer, visite des jardins, de l’antre de la sorcière, marché artisanal, ... 

médiéval,découverte,promenade

Ouverture=> Samedi 6 août 2011: de 11heures à 20 heures et dimanche 7 août 2011: de 11 heures à 18 heures  - plus d’info sur www.fermeduchene.be