05/04/2014

Here we go Belgium pour un record mondial en Arctique! Likez et Encouragez!

 
Soyez prêts à suivre durant ces mois d'avril, mai et juin 2014 le si sympathique explorateur polaire belge Dixie Dansercoer (photos ci-dessous) qui se lancera, avec son partenaire d'expédition Eric McNair-Landrypour un nouveau record du monde en Arctique, à savoir de parcourir sur la calotte glaciaire du Groenland plus de 5.000km en kite et en ski et ce en parfaite autonomie…  

dixie-4

Seulement cette année, la concurrence sera particulièrement rude vu la présence des vents glacés extrêmes de saison, des témpératures basses, des crevasses inattendues, des impacts du réchauffement climatique sur la calotte glaciaire groenlandaise…mais aussi, la présence de deux autres équipes qui relèveront à cette même période le même défi: une espagnole et l’autre, franco-allemande…Les paris sont donc lancés!
 
Dixie Dansercoer est un vrai "modèle sportif" tant pour les jeunes, que pour les managers...qui souhaitent savoir comment améliorer leur performance, leur concentration et acquérir des valeurs indispensables pour assurer du "bien être" au sein de l'équipe dont ils ont la charge. Nous sommes allés à sa rencontre pour une interview exclusive que vous trouverez ci-dessous!  
 
2074680949.3  

- You and Eric Mc Nair-Landry will be starting in a few days a "sports expedition" on the Greenland ice-cap with your kites & skis, can you please explain us your goals?

We want to consider this expedition as the sequel to the Antarctic ICE expedition back in 2011-12 (www.antarcticice.be ) and so we have moved up from the Southern Hemisphere to the second largest icecap to be found on this planet, namely Greenland.  

  dixie dansercoer 5
 

- Did you prepare well your physical and mental training to be fit to confront the rough & cold Arctic winds ?

I keep my base fitness level in between expeditions, but in the last phase of physical preparation I am back at pulling tires through the fields of Huldenberg. In addition to that I have trained the specific, intrinsic muscle groups that I now know will be solicited much during an expedition like this. On a mental level, I realize that – once again - we will be faced again with the big unknown of the Eastern part of the ‘mini-continent’ of Greenland, but that keeps me on edge, alert and ready to be resilient. 

  521978578.3
 

- What's your age Dixie if we may ask ? How do you remain so fit & sharp? Do you see yourself still challenging the Poles at 65 years old ? Any secrets to share with us in terms of attitude, diet, philospohy ?

Ha, that’s a good one.  I remember when driving the zodiac and explaining to Queen Paola during a cruise in NE Greenland all of the little secrets of snow and ice, she suddenly asked me how old I was and when at the time I said that I was almost 50, she blurted out that I would be good for 10 more years of ‘service’. 

So I guess that another 8 years at this moment should not be a problem and we’ll take it from there!  I will certainly be guiding beyond that because I have only just started to structure well these activities.  Since that requires a solid organization, investment and long-term planning, it helps me keep myself fit for many more years to come. But I must admit that comes naturally, since it is more of a life’s vision and attitude.

  dixie dansercoer 2
 
At home we truly believe in a healthy diet and we can be called ‘flexitarians’, only eating meat when people offer it to us as a gesture of friendship and hospitality, something that cannot be refused. I also love sports and focus on running, which I have done ever since I was a kid. I still love windsurfing and have made the transition to kiteboarding as well.
 
Together with my wife Julie, we find much pleasure in a good game of tennis, and when I have time to spare I love long-distance race – or mountainbiking. We also believe that our generation – barring incidents or accidents – can easily live beyond 100 years on condition that we do not abuse our bodies….  

greenland-ice-exp-51

- Still, you must have weak points...how do you challenge them during an expedition ?
 
Oh, you know, I am just as cold as anyone else, but I believe I can now rely on all these years of experience and with age we can ‘place’ things better. Frame them.  So, even when I dip, I know I’ll crawl out of that short moment of weakness and that is perfectly fine.  But I know I may not lose the focus, and the weight of such expeditions really keeps you on your toes.  It is probably best that there are so many people you have to account to, because if I were just alone, doing my thing, I think I would let go easier and be less ambitious.
 
   dixie 5
 
- Where did you meet your expedition partner Eric ?  Did you train together ?  What did you already learn from him which may help you to achieve your mutual project with great success?
 
I met Eric in Cape Town before the start of the Antarctic Ice Expedition and I immediately liked him.  I pretty much have the same feeling as with Sam Deltour, who was also a solid guy on all levels.  So my gut feeling gives me full confidence, especially since he has such a great CV and he is also a super snowkiter, very important for this upcoming expedition. We will be seeing each other in Spitsbergen in March, when I also guide a group of 6 for a ‘mini-expedition’, which is part of my future focus on guiding. 
 
I am certain that Eric has full knowledge of the Ozone kites we will be using and since we only received the new quiver two weeks ago, we’ll have plenty of adaptations to do.  I will listen carefully to his advice!  And he is curious what I have to say about the mega-kites Sam an I used in Antarctica!  
 
 
dixie dansercoer 4
 
- Did you do some training at the Belgian coast, in Huldenberg woods or/& rather somewhere like Iceland? Any good spots you would recommand ?
 
As we are not in the best place for specific snow training in Belgium where we have only little snow in the winter, it is all about simulating. So, yes, I do go out in the fields around Huldenberg to pull tires. Additionally, I do go out to the ice & snow in Switzerland, Lapland or Spitsbergen for specific cold training. Embracing guiding people more also gives me the opportunity to not lose touch with the hard reality of the cold!  

greenland-ice-exp-3

- Give us please some insight on your next Arctic expedition  in 2015 with Alain Hubert (left in below picture, Dixie on the right)?
 
This is an expedition that will depart from the North Pole at the beginning of April and our azimuth will be the archipelago of Franz Jozef Land. Clearly, this is asking for trouble, as there is less and less ice as you approach this collection of island to the east of Spitsbergen.  We will drag kayaks behind us instead of sleds in order to cross extensive areas of open water. We have no solution as of yet to get away from there, but we are working on that. There is a lot of Russian red tape involved, but we have learned the tricks of the trade to deal with those situations as well!  
 
alain hubert & dixie dansercoer
 
- Where can all Arctic lovers follow you, Eric and your day by day adventure in Greenland ?
 
There will be a dedicated website www.greenlandice.be
 
We will, of course, give updates on Twitter and Facebook and Jullie will be writing the blogs & updates. 
 
  Capture d’écran 2014-03-22 à 11.52.43
 
- Any special message you would like to address to Arctic05/Ice and Green fans ?

Place your bets, because we have competition coming our way for the Greenland ICE expedition with a Spanish team and a French/German team going round as well!

 
dixie dansercoer 3
 

13/02/2014

Conférence du belge qui a traversé le mythique Passage arctique du Nord-Ouest!

Rappellez-vous du skipper et aventurier belge Nicolas Mouchart que nous avions interviewé avant et après (voir-ci-dessous) sa fabuleuse traversée à la voile, durant l'été 2013, du mythique Passage arctique du Nord-Ouest d'Est (Groenland) en Ouest (Alaska)!

Vous êtes tous et toutes les bienvenus ce mercredi 19 février 2014 à 20h au Club House du Bruxelles Royal Yacht Club (Bryc)  pour le rencontrer, ainsi que l'équipage du voilier en acier "Perd pas le Nord" et  vivre ensemble le récit d'un magnifique voyage au coeur de l'océan Arctique!  mouchart.jpg

Adresse=> Bruxelles Royal Yacht Club au 1, chaussée de Vilvoorde à 1020 Bruxelles, Belgique.  

Lisez ici les 2 précédentes interviews réalisées avec le skipper belge Nicolas Mouchart=>

1ère interview: Interview et photos exclusives: un belge pour une fabuleuse expédition au coeur de l'Arctique!

2ème interview: "De sacrés diables belges" au coeur de l'Arctique!

08/11/2013

Here we go Belgium!


Le noir,  jaune et rouge est une nouvelle fois à l'honneur!

Here we goooooooooooo Belgium!   

mouchart 11

Si les "petits" belges iront à la Coupe du Monde du Brésil en 2014 pour démontrer de leurs talents footbalistiques, le belge Frederik Van Lierde est certainement l'un des plus extraordinaire athlète du monde en gagnant il y a peu le thriathlon IronMan World à Hawaii.

Pendant ce temps, d'autres de nos "diables aventuriers" se sont illustrés avec brio cet été 2013 en défiant les glaces en dérive du Groenland et des îles du Grand Nord canadien: le skipper belge Nicolas Mouchart a réussit avec ses co-équipers (amis et famille par étapes) la traversée d'est (Groenland) en ouest (Alaska) du mythique passage arctique du Nord-Ouest.  

mouchart 31

Voici le témoignage exclusif d'un voyageur aux passions multiples et des images exclusives de cette aventure arctique à bord du voilier en acier belge "Perd pas le Nord"Bref, un coktail de l'extrême avec plongée sous les glaces, échouage des plus risqué en mer polaire, rencontre avec des ours blancs, paysages glacés en déconfiture, jet ski à l'horizon...   

mouchart2

Quel est le plus beau souvenir que vous retenez de cette expédition à la voile au cœur de l’Arctique ?

Difficile de n'en sortir qu'un!… dans ce cas, en voici deux. Le premier est sur le rapport humain! Que de rencontres fabuleuses tout le long de ce périple. De l'Islande à l'Alaska en passant par le Groenland et le Canada, chaque halte fut le lieu de rencontres inoubliables! Quelle que soit la langue, la culture ou la couleur de peau, dans le Grand Nord, tout le monde est ami! Ici pas de place pour la guerre… La survie dans l'Arctique est déjà un combat en soi et il n'y a que le mot SOLIDARITE qui règne.  Quel bel exemple à suivre… Pas sûr que nous soyons à la hauteur…   

mouchart 12

Mon second plus beau souvenir, fut la générosité du monde animal. Certaines rencontres avec les baleines, les morses, les boeufs musqués et les ours furent dignes de mes rêves les plus optimistes. Quel bonheur de se balader dans ces coins presque intactes…  

mouchart 18

Des jet skis, des kayaks, des bateaux de croisière… tentent aussi la traversée du périlleux passage glacé du Nord-Ouest, ne pensez-vous pas qu’il y a là - vu la dérive imprévisible des glaces - des risques majeurs de naufrage, voir que les archipels du Grand Nord canadien deviennent d’ici peu « l’Ibiza glacé des touristes en mal d’aventures » ?  

C'est sûr que l'Arctique pardonne peu! Les Jet Skis n'on pas été bien loin me semble-t-il?… D'autres ont prudemment fait demi tour… D'autres ont galeré au péril de leur vie pour des objectifs toujours plus fous, toujours plus loin, toujours plus risqués… mais c'est la nature de l'homme qui est en cause… L'Arctique fascine, le pôle magnétise les aventuriers… 

mouchart 3

Justement, quels sont les 3 risques majeurs auxquels votre voilier et votre équipage ont dû faire face lors de cette aventure ?

La glace, la météo et la cartographie; aléatoire sont certes les principaux risques… j'y ajouterais le manque de sommeil, car la proximité du pôle empêche le fonctionnement du pilote automatique, ce qui rend la navigation extrêmement difficile. Il faut être à la barre dehors tout le temps et donc par tous les temps…  

mouchart 10

Expliquez-nous brièvement votre mésaventure d'échouage près de Barrow, le point le plus septentrionel des US (Alaska) ?  

Comme je disais, la cartographie de certaines zones est mauvaise. Principalement au Groenland. Par contre je me suis échoué au Nord de l'Alaska en voulant me protéger d'une tempête.  

Peard Bay sur la carte marine semblait le parfait oasis pour laissé passer un beau coup de vent d'est, mais voilà… les bancs de sable de l'entrée de la baie ne correspondaient en rien avec la réalité du sondeur. Après des heures de recherche d'un passage qui n'existait visiblement pas, Perd pas le Nord s'est échoué dans le sable, poussé par des vents déjà forts et par les courants de la passe… Ni une ni deux, plus moyen de faire demi-tour. 18 h plus tard, une première tentative de secours échoue. Quelques heures plus tard la solution d'un départ de l'équipage du bateau en hélicoptère s'impose. Perd pas le Nord passera la tempête échoué dans la passe. Nous ne nous retrouverons que 5  jours plus tard. En fait, les forts vents d'est ont vidé la baie et ce n'est qu'à la fin de la tempête qu'on réussira à sortir le bateau de ce mauvais pas, heureusement sans trop de dégâts...  

mouchart 21

Faites-nous rêver, je me souviens que lors de ma participation en 2009 à la traversée du passage du Nord-Ouest, nous n’avions pas vu autant d’ ours blancs que je l’espérais, d’autres voiliers aucun… ! J’ai cru comprendre que vous en aviez-vu des dizaines ? Quelles autres espèces animales avez-vous pu observer ?

Effectivement on a été gâté… On a vu des dizaines d'ours polaires!  Mais "c'est normal" au vu de l'omniprésence de la glace autour de nous.   

mouchart 26

Je dois avouer qu'on est du style à avoir des jumelles vissées sur les yeux… Il nous est arrivé d' avoir jusqu'à 9 ours autour de nous lors d'une balade sur la glace, mais aussi d'avoir une mère et deux petits super curieux à 3 mètres à la proue du bateau!

Quelle rencontre inoubliable! Nous avons également croisé d'innombrables phoques, des morses en pagaille, des bœufs musqués et bien évidement beaucoup d'oiseaux!   

mouchart 25

La banquise de l’été 2013 semble avoir été bien présente lors de votre traversée ? Est-elle selon vous en déclin, aussi rachitique que ce que les images satellitaires le disent  ?  

Les mouvements des glaces sont imprévisibles! Une fois de plus la nature de l'arctique doit inspirer un profond respect! Nous avons réalisé ce passage du nord ouest dans des conditions dignes d'il y'a 25 ans!   

mouchart 17

L'été arctique n'a plus été aussi froid depuis dans cette zone, mais le réchauffement global lui, est bien en marche… Je parlerais d'un été de sursis. La moyenne sur 30 ans reste catastrophique!    

mouchart 35

Lors de vos plongées sous-marines au beau milieu des glaces, avez-vous pu explorer ou observer des éléments particuliers ? 

La faune et la flore sous-marine du passage du nord ouest sont tout aussi spectaculaires que celle de la plupart des océans! C'est une nature sans doute plus fragile et moins colorée que d'autres, mais par contre elle est un garde-manger extraordinaire pour de nombreuses espèces de mammifères marins. Lors de mes plongées, je me suis plutôt concentré sur les lieux des épaves et des vestiges des explorations du siècles dernier.   

mouchart 1

Avec les images prises, votre souhait est de réaliser un court métrage polaire et historique sur la mythique expédition Franklin ? Dites-nous en un peu plus pour ceux qui ne la connaisse pas ?  

Le passage du Nord-Ouest fut le lieu d'innombrables naufrages de vaisseaux d'exploration de la Royal Navy.  Les histoires de la recherche de ce fameux passage et les histoires des recherches de survivants sont tant d'histoires extraordinaires de bravoures, de tristesses et d'horreurs que j'ai le souhait d'en faire un petit documentaire intéressant.  Plus facile à dire qu'à faire... 

mouchart 5

Votre voilier est cet hiver en cale sèche à Sand point en Alaska, des projets pour l’été 2014 ?  

Perd pas le Nord est à l'avant poste pour naviguer dans le nord du Pacifique… Je suis effectivement impatient de repartir explorer les environs en famille… L'ile de Kodiak, la baie du Prince William, l'inside passage,… Tant de navigations et de paysages extraordinaires en vue…  

mouchart 13

Un dernier message pour les amoureux de l’Arctique et les fans d’Ice and Green ?  

L'Arctique est une terre extraordinaire, pour qui aime la grande aventure, vivez vos rêves tant que possible, mais ne perdez jamais de vue que le Grand Nord pardonne peu! Malgré une bonne préparation et de la prudence, les surprises peuvent être de tailles… Alors, je dis bonne chance à tous, car il en faut…  

mouchart 4

Un tout grand merci Nicolas, à toi, ta compagne et vos enfants ainsi que chacun des membres de l'équipage de Perd pas le Nord de nous faire ainsi rêver et de partager avec vérité et authenticité tous ces instants magiques, ces rencontres imprévisibles, vos difficultés en mer, les risques d'entreprendre pareille expédition au beau milieu des glaces en dérive...

mouchart 24

Nous vous invitons à apporter vos commentaires à cette interview soit ci-dessous ou/et sur la Fan Page Arctic 4 Ever >>