18/12/2013

Expédition Kazak Trike de retour en Belgique!

Il y a quelques mois je vous apprenais le départ de Guillaume Bruyr pour une aventure exceptionnelle à travers les steppes du Kazakhstan. En effet, ce jeune belge de 23 ans s'était lancé le pari fou de relier la Belgique au Kazakhstan en vélo solaire électrique. Retrouvez ici l'intégralité de l'interview réalisé quelques temps avant son départ => Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Arrivée officielle de Guillaume Bruyr à Astana (Kazakhstan) en présence de l'Ambassadeur de Belgique 

Copyright Guillaume Bruyr

Après une folle épopée de plus de trois mois le voici donc enfin de retour en Belgique des étoiles plein les yeux et prêt à nous livrer ses impressions sur ce que fut son voyage et le quotidien de ce projet absolument extraordinaire.  

Après cette fabuleuse aventure comment s'est déroulé votre retour en Belgique ? Pas trop de difficultés lors de ce brusque retour à la réalité ?

Arrivé à Astana, Bénédicte ma copine m'a rejoint pour revenir tranquillement à deux en Transsibérien. Nous avons visité Moscou et St Petersbourg. J'en garde un excellent souvenir et je pense que ce voyage de retour m'a permis d'éviter un retour brusque à la réalité. Actuellement, je viens de trouver un job en tant qu'ingénieur en bureau d'étude et mon expédition est très bien perçue par mon employeur donc c'est positif.  

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

  Guillaume de retour en Transibérien entre Astana et Moscou - copyright Guillaume Bruyr

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 43 - Sinop en Turquie - 4397km accumulés - Copyright Guillaume Bruyr

Que garderez-vous en tête comment meilleur moment et/ou souvenir ?

J'en ai plein! Le lendemain du vol de mon matériel de camping j'ai été hébergé par des Kazakhs très accueillants. Nous avons partager le repas traditionnel et ils avaient même un Bayna (sauna russe). Bref, après une mauvaise expérience, une très chouette! En Serbie, j'ai participé au tournage d'un film.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Tirebolu et Trabzon - Turquie ... rammassage de noisettes Clin d'œil Copyright Guillaume Bruyr

Quel est le top 3 des pays que vous avez visité et comment réagissait la population locale à votre arrivée ?

Les gens ont toujours été très surpris, il y en avait qui m'ont pris pour un fou, d'autres trouvaient celà génial. C'était toujours chouette de voir que les gens se sont intéressés à mon vélo. J'ai bien aimé la Serbie pour les gens que j'ai rencontrés. La Turquie pour le défi sportif, les paysages incroyables et les innombrables pauses tchaï. Le Kazakhstan parce qu'il faut le voir pour le croire!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

En compagnie des élèves de l'Ecole internationale d'Astana - Copyright Guillaume Bruyr    


Expliquez-nous comment vous avez fait pour franchir la barrière de la langue ?  

J'ai appris le Russe de base avec une méthode Pimsleur (auditive). C'est l'avantage de voyager plus lentement qu'en voiture ou en avion, j'ai pu prendre le temps d'apprendre la langue. Il y a des pays où ce n'est pas évident, en urquie très peu de gens parlent anglais faute de professeur et en Azerbadjan, seuls les plus de 35 ans parlent russe, ce n'était pas facile de discuter avec des gens de mon âge. Heureusement, il y a Google traduction et çà, même quand on est dans la steppe, il y a moyen de trouver du réseau 3G. Pas tout le temps évident, mais, j'ai été quand même fort surpris.    

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Passau - frontière autrichienne - 1000km accumulés - Copyright Guillaume Bruyr

 
En général comment se déroulait votre quotidien et quid de l'hébergement ? 

Hébergement sous tente ou chez l'habitant. L'avantage c'est qu'avec mon vélo les gens s'intéressaient beaucoup à mon voyage. Dans les conversations venait toujours la question : "Et tu dors où" ? et souvent ils m'hébergeaient.

Je roulais environ 8 heures en vélo tous les jours et je faisais mes pauses au fil des rencontres ou des photos que je voulais faire. En général, je me levais avec le soleil pour démarrer de bonne heure. Et puis, c'était partit pour une journée de liberté totale avec des surprises à la clé!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 58 : Atbulaq - Azerbaijan - 5984km accumulés - copyright Guillaume Bruyr 

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Sur les routes d'Ouzbekistan copyright Guillaume Bruyr


Qu'est-ce-qui vous a le plus marqué en matière d'expérience de vie ?

Me proposeriez-vous de m'héberger si je passais dans votre rue avec mon trike solaire ? Probablement pas! C'est inhabituel, c'est risqué, et si je n'étais pas fiable... Plein de questions surgissent! Certaines personnes m'ont encouragé, hébergé, offert un repas, donné des mûres en haut d'un col... Pourquoi ne pas changer un peu de quotidien et faire un geste ? C'est tout ces gestes qui m'ont le plus marqués. Dans un monde où on regarde trop ses propres pieds, on en oublie une richesse toute simple et pourtant infinie : les rencontres.     

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Repas de famille copyright Guillaume Bruyr  

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr 

Sur les routes d'Ouzbekistan copyright Guillaume Bruyr

Au cours de votre expédition avez-vous éprouvé certaines grandes peurs ?  

Il faut toujours rester serein et se fier à son instinct. Je n'ai pas eu de grande peur durant mon voyage mais il y a des moments ou je n'étais pas très rassuré. Mais ça, c'est comme partout. De toute ma vie, je n'ai dû me battre qu'une fois, c'était en Belgique dans le Barabant-Wallon!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Etape 21 - 2261km - Roumanie - Copyright Guillaume Bruyr

Avez-vous rencontré des problèmes particuliers durant votre expédition ?

Le vol de mon matériel de camping pendant que je faisait mes emplettes dans le Bazar de Beyneu (Kazakhstan). Je n'aime pas laisser mon trike tout seul mais là impossible de faire autrement, j'avais ma nouvelle roue made in China déchirée et j'étais immobilisé! Comme il fallait que j'aille chercher de quoi réparer au Bazar de Beyneu j'ai donc laissé mon vélo dans les steppes pour faire les 10km en stop pour aller à Beyneu. En revenant, le coffre de ma remorque était ouvert et mes affaires éparpillées... C'était un gros coup dur, surtout que j'étais tout proche de la mer d'Aral, un de mes objectifs. Je suis donc rentré à Beyneu et ai passé la nuit dans un motel pas fameux du tout pour me remettre de mes émotions. Le lendemain, j'ai été au cybercafé de la petite ville pour donner de mes nouvelles à ma famille. Le gars du cyber, apprenant mon histoire m'offre le gîte et le couvert, super! Ils avaient même un баня = sauna russe qui m'a bien relaxé après tous les événements! Comme quoi, tout n'est pas noir. Finalement, j'ai décidé de terminer mon voyage sur une bonne note en faisant du vélo la journée et du stop le soir afin de chaque fois trouver un endroit en dur pour dormir. Dans les steppes la nuit, il fait assez froid. Sans tente ni sac de couchage, impossible de passer la nuit.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Guillaume en Ouzbekistan - copyright Guillaume Bruyr

Et voilà la liste du matériel volé!

- disque dur
- chargeur prise 220v- usb - allume cigare - pour le trike, mon gsm et mon appareil photo
- vieil Ipod Béné
- chaussures vélo avec 200 dollars et 50 euros sous la semelle
- baffle musique sans fil
- réchaud Primus Omnifuel
- tente
- sac de couchage Deuter
- matelas autogonflant
- filtre à eau
- pharmacie
- articles de journaux kazaktrike
- carte Caucase et carte Kazakhstan-Ouzbekistan
- boussole
- multimètre
- montre
- softshell Eider
- lessive

Découvrez ici la fin de son récit de voyage => Kazak Trike

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Rencontres avec les enfants - Copyright Guillaume Bruyr

Quel(s) message(s) souhaitez-vous transmettre aux visiteurs d'Ice And Green qui aimeraient tenter ce genre d'expérience ?

Allez-y! Sortez votre vélo, asseyez-vous sur votre selle et pédalez un peu! En solo, à deux, à trois ou plus... C'est un très chouette moyen de voyager autrement. Il faut le courage de se lancer mais celà en vaut la peine.

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Petit marché de poteries - copyright Guillaume Bruyr

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Discours de Guillaume Bruyr at Nazerbayev University à Astana, Kazakhstan

copyright Guillaume Bruyr

Alors Guillaume déjà des projets pour une nouvelle expédition ?

Alors là, pas pour tout de suite... Une expédition, c'est tout un projet, j'ai pris une grosse année à construire mon trike solaire, trouver des sponsors et finalement me lancer dans l'aventure. J'ai toujours plein d'idées en tête et donc, je ne suis pas à l'abri de me lancer dans une nouvelle expédition!

Encore sincères félicitations pour la réussite de ton expédition Guillaume et merci de nous avoir fait voyager en ta compagnie Clin d'œil. Retrouvez toutes les aventures de Guillaume Bruyr et ses nombreuses photos via son site internet => Kazak Trike ainsi que son groupe FB => Kazak Trike

 

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

BRAVO l'artiste Cool

01/10/2013

L'expédition belge Kazak Trike a atteint le Kazakhstan!

Rappelez-vous, c'était il y a quelques mois je vous annonçait le départ d'un jeune belge : Guillaume Bruyr qui avait décidé d'entreprendre une incroyable expédition du nom de code "Kazak Trike" afin de relier Bruxelles au Kazakhstan en vélo solaire électrique.

Grande et superbe nouvelle aujourd'hui puisque Guillaume Bruyr a bel et bien atteint Astana, la capitale du Kazakhsan avec son drôle d'engin qu'il avait presque entièrement conceptualisé lui-même!  

Sincères félicitations à ce jeune aventurier belge pour avoir réalisé son rêve et mené à bien son projet autant sportif qu'écologique et à très bientôt sur Ice And Green pour une superbe interview dès son retour    

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Arrivée officielle de Guillaume Bruyr à Astana (Kazakhstan) en présence de l'Ambassadeur de Belgique 

Retrouvez ici l'interview de Guillaume Bruyr quelques jours avant son départ => Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique    

18/06/2013

Départ de l'expédition Kazak Trike ce 26 juin de Bruxelles!

 kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,parc du cinquanteaire,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Guillaume Bruyr et son trike solaire © Guillaume Bruyr - Kazak Trike

Rappelez-vous, c'était il y a quelques mois j'avais l'extrême privilège de rencontrer et d'interviewer Guillaume Bruyr, jeune belge de 23 ans qui s'est lancé le pari un peu fou de relier Bruxelles au Kazakhstan en vélo électrique solaire. Un challenge de taille en effet, puisque Guillaume Bruyr traversera 19 pays avec une moyenne de 150km/jour pour une distance totale de quelques 10.000km. 

Mais bon, il en faut beaucoup plus pour effrayer notre sympathique aventurier pour qui l'expédition du nom de code Kazak Trike est avant tout né d'une envie de voyage et de rencontres tout en alliant également performance et défi sportifs!

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,parc du cinquanteaire,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

Kazak Trike - Itinéraire © Guillaume Bruyr 

L'expédition Kazak Trike prendra donc le départ du Parc du Cinquantenaire à Bruxelles le mercredi 26 juin 2013 dès 16h30 où vous pourrez également découvrir quelques vélos et voitures électriques. Soutenons donc ce jeune belge au talent novateur qui s'élance dans cette expédition extraordinaire de trois mois avec pour seul moyen de transport : un trike (vélo) solaire... comme quoi tout est bel et bien possible grâce à l'énergie solaire!   

 

 

(Re)découvrez l'interview exclusive de Guillaume Bruyr pour Ice And Green en cliquant ici => Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique 

Suivez et encouragez Guillaume Bruyr durant tout l'été via son site internet => Kazak Trike et sa page Facebook => Kazak Trike - On the road to Kazakhstan

Venez soutenir et assister au départ de Guillaume Bruyr depuis le Cinquantenaire => Départ Kazak Trike

kazak trike,bruxelles-kazakhstan,sport,salon énergie et mobilité,mont,kenya,renault 4l,sahara,atlas marocain,steppes d'asie centrale,globe trotteur,green attitude,éco-comportement,moyen de déplacement,énergie solaire,remorque cargo,structure aluminium,batteries,panneaux solaires,moteur électrique,vendée globe,éco-rojet,into the wild,mer noire,balkans,istamboul,géorgie,azerbaïdjan,bakou,route de la soie,turkménistan,ouzbékistan,astana,spécialités locales,entraînements,mont ventoux,partenaires,bruxelles,découverte,défi,expédition,voyage,aventure,belge,vélo à 3 roues,parc du cinquanteaire,vélo solaire électrique,guillaume bruyr

 Départ Kazak Trike 26 juin 2013 © Guillaume Bruyr 

Good luck Guillaume et tout le meilleur pour cette expédition solaire Cool  

Découvrez les clichés du départ de l'expédition Kazak Trike => Kazak Trike Departure 26 june

07/03/2013

Kazak Trike : Bruxelles-Kazakhstan en vélo solaire électrique!

Agé de 23 ans, Guillaume Bruyr se lance une fois de plus dans l'aventure dès cet été 2013 avec une nouvelle expédition du nom de code "Kazak Trike". En effet, cet ingénieur en construction s'est lancé l'incroyable défi de parcourir quelques 7500 kilomètres en vélo solaire électrique en reliant ainsi la Belgique au Kazakhstan.

2680004.png

Découvrez donc ci-dessous l'intreview exclusive de ce jeune belge passionné d'aventure et de voyages et pénétrez dans les coulisses de cet éco-projet inédit!

1836333425.JPG

Guillaume Bruyr et son trike solaire  


 

Présentation du trike solaire par Guillaume Bruyr au Salon Energie et Mobilité 

416958_130239560459889_1176026768_n.jpg

Guillaume Bruyr et son trike solaire au Salon Energie et Mobilité © Guillaume Bruyr  

9266_130239497126562_654822259_n.jpg

Le trike solaire au Salon Energie et Mobilité © Guillaume Bruyr  

- Pouvez-vous expliquer aux visiteurs d'Ice And Green la naissance et le développement de votre projet Kazak Trike ? 

J'ai toujours eu envie de découverte, d'aventure c'est inscrit dans mes gènes! Pendant mes études, j'ai déjà eu deux grands projets : je suis parti au Kenya pour planter des arbres Papaye avec une équipe internationale mais aussi l'ascension du mont Kenya. Je me suis également lancé un raid au travers le Sahara et l'Atlas marocain en Renault 4L que j'ai entièrement restaurée. En ce qui concerne le projet Kazak Trike, j'avais envie d'une expédition plus proche des gens, plus de pare-brise comme au Maroc ou d'organisation comme au Kenya mais un projet monté de A à Z, de la conception du véhicule (mon côté ingénieur) à l'expédition dans les steppes (mon côté globe trotteur).

1343492289.JPG

J'ai commencer par réfléchir à un véhicule suffisamment rapide pour voyager et découvrir l'Asie centrale. A pied, je n'ai pas assez de temps et en voiture, on est quand même toujours un peu dans son cocon confortable - celà pousse moins à aller vers les gens qui croiseront mon chemin. Après pas mal de recherche, j'ai eu l'idée du trike solaire ...    

533148_106217619528750_2101149513_n.jpg

Le premier prototype © Guillaume Bruyr 

558363_106215652862280_2118950805_n.jpg

Guillaume Bruyr aux commandes de son premier prototype © Guillaume Bruyr 

- Quel est le principe du trike solaire ?

J'ai opté pour un trike c'est-à-dire un vélo à trois roues (2 à l'avant et 1 à l'arrière) sur lequel je pédale en position couchée sur un siège. C'est un véritable luxe pour mon postérieur par rapport à un vélo classique car le véhicule est agréable pour les longues distances Clin d'œil. Une remorque cargo est ajoutée pour pouvoir transporter les 30kg de bagages nécessaires ce qui nous fait les 5 roues visibles sur la photo.

397699601.JPG

Guillaume Bruyr et son trike solaire  

4012158624.4.JPG

L'avant du trike solaire (roues, pédales, freins, compteurs kilométriques...)  

Autant le trike que la remorque sont surmontés d'une structure en aluminium que j'ai construite. Elle supporte les panneaux photovoltaïques semi-rigides placés horizontalement pour obtenir la meilleure efficacité en été vu que le soleil est haut. Les panneaux possèdent une bonne flexibilté et sont prévus pour être placés sur les voiliers qui font le Vendée Globe. Ils rechargent deux batteries qui servent à alimenter un moteur électrique situé dans la roue arrière du trike.

3527706384.JPG

Le trike solaire et sa remorque   

3260143065.JPG

Duo de batteries de part et d'autre du trike solaire  

- En quoi votre projet s'inscrit-il dans la mouvance "Green attitude" et quel(s) message(s) souhaitez-vous véhiculer tout au long de votre aventure ?   

Je ne cherche pas à m'inscrire dans un courant ou dans un autre. "The core of man's spirit comes from new experiences" - Jon Krakauer, Into the Wild. Je suis vraiment curieux de découvrir le monde qui m'entoure. Quand j'écoute les aventuriers qui me racontent leurs expéditions, c'est à chaque fois des découvertes, des moments inédits, parfois inouïs et bien souvent uniques qui font scintiller leurs yeux. Ce projet est pour moi le moyen de m'intéresser au monde qui m'entoure. 

- Quel(s) pays allez-vous visiter ? Irez-vous à la rencontre des populations locales et avez-vous une idée du nombre de kilomètres quotidiens que vous allez parcourir ?

En ce qui concerne les pays, je suis en pleine lecture de carte pour l'instant; mon itinéraire final sera bientôt sur mon site web. Je compte passer par le sud de la Mer noire donc, traverser les Balkans, Istanbul, longer la Mer noire, passer Géorgie pour l'Azerbaïdjan jusque Bakou. Ensuite, parcourir l'ancienne route de la soie par le Turkménistan, l'Ouzbékistan et enfin Astana la capitale du Kazakhstan.

541015_150480571769121_1025597318_n.jpg

Je compte parcourir entre 100 et 150 kilomètres par jour. Il me faudra donc bien gérer mon énergie pour que ma production solaire corresponde bien à ma consommation dans le moteur. Aller à la rencontre des populations, j'espère pouvoir dormir au moins un jour sur deux chez l'habitant comme je l'ai fait lors de mon voyage au Kenya.   

- Avez-vous bénéficier d'un entraînement physique et/ou d'un régime alimentaire particulier vu la différence entre les pavés de Bruxelles et les steppes d'Asie centrale ? Goûterez-vous aux spécialités locales ? 

Comme ma soeur est kiné et mon frère est coach VTT, ils me donnent tous les conseils sportifs dont j'ai besoin. C'est chouette d'avoir leur appuis à ce niveau là. En ce qui concerne le régime alimentaire, je pars avec un réchaud et compte manger un maximum local pour ne pas me charger inutilement. J'emporterai par contre très certainement les nouvelles barres de céréales bio d'un de mes sponsors que je devrais goûter la semaine prochaîne ... j'espère qu'elles seront bonnes Sourire   


Le temps des entraînements ... Sommet du Mont Ventoux 1912m

36587_131695333647645_1603373059_n.jpg

524327_106208152863030_1590946963_n.jpg

- A quelques mois de votre départ, n'éprouvez-vous pas une certaine nostalgie de devoir quitter pendant trois mois votre plat pays ainsi que famille et amis ? 

J'ai eu un bon coup de barre il y a quelques jours avec toutes les incertitudes qui font partie de l'aventure. Ici, ce n'est pas une aventure inconsciente - c'est une expédition bien préparée puisque je suis sur le projet depuis presque un an et que je suis plus déterminé que jamais!

18384_131687643648414_230551767_n.jpg

Entraînement - Sommet du Mont Ventoux © Guillaume Bruyr   

Je crois avoir mis toutes les chances de mon côté pour que tout soit le mieux préparé possible. Une chose est sûre, le projet Kazak Trike arrivera à Astana fin de l'été 2013, ça je vous le garantis! Côté nostlagie, je ne fait pas tout le projet en solo puisque dès que mon itinéraire est planifié, des amis viendront se greffer au projet pour faire l'une ou l'autre partie du voyage en ma compagnie. Il suffit d'emmener un vélo et on charge le sac dans ma remorque, il restera un peu de place. Et puis, de toute façon en trike solaire ça va vite...    

574522_106208052863040_848165453_n.jpg

Arrivée au sommet du Mont Ventoux © Guillaume Bruyr

- Tout un chacun pourrait-il s'élancer dans un tel green project ? Quid budget et logistique ? 

Tout le monde peut s'élancer dans ce genre de projet. La clé est la motivation et la détermination - après, pour le reste; il est toujours possible de trouver des solutions. Un point sensible c'est toujours le budget - ici, je souhaitais un projet complet. J'ai donc des partenaires qui en échange de stickers sur le trike (enjoliveurs, parois de la remorque etc...) me soutiennent dans l'aventure. Leur visibilité dans les médias est assurée. Au fait, si vous croisez un trike solaire, à tous les coups c'est moi qui pédale dessus!

1361663545.png

Lecture de cartes © Guillaume Bruyr

Quand aura lieu le grand départ et y aura-t-il moyen de de suivre votre aventure au jour le jour ?  

Le départ est prévu pour la fin du mois de juin. Bien sûr, vous pourrez découvrir mon aventure et suivre ma progression sur mon site Kazak Trike ainsi que sur ma page Facebook Kazak Trike. Je recherche d'ailleurs encore un partenariat avec un chaîne de télévision ou radio pour un interview hebdomadaire.   

- Que souhaitez-vous confier aux visiteurs d'Ice And Green avant le jour J ? 

Si vous me croisez dans Bruxelles et que vous voulez essayer le trike, n'hésitez pas... Arrêtez-moi, c'est avec plaisir! 

Chers amis et/ou visiteurs, je vous invite à laisser vos messages d'encouragement à Guillaume Bruyr afin de lui donner un max de punch pour sa formidable aventure qui débutera d'ici quelques mois! Partagez également cette éco-news avec vos amis et connaissances et suivez la formidable aventure de Guillaume Bruyr via son site internet => Kazak Trike ainsi que sur sa page Facebook => Kazak Trike

Good luck Guillaume Bruyr et tous nos voeux de succès dans votre aventure Sourire

07/01/2013

Salon bio et bien être à Charleroi Expo...

Se tiendra du 1er au 3 mars 2013 à Charleroi Expo en Belgique le Salon Bio Foodle qui réunit des artisants et des produits issus de l'agriculture biologique, des exposants qui défendent le bio, le bien- être, les produits du terroir, le commerce équitable, les énergies vertes...

Conférences, animations et ateliers auriont lieu durant les 3 jours.

A6-recto-Foodle-CHA2013.jpg

Sur place, renseignez-vous sur la provenance et l'origine des produits, des aliments...

Posez la question aux exposants de savoir en quoi leurs produits sont bio et plus sain pour votre santé, quels sont les ingrédients qui les composent, les pesticides utilisés...

Soyez donc critique à comprendre et à analyser si et pourquoi le produit suggéré est vraiment et davantage meilleur pour votre santé qu'un autre...?

Adresse et ouverture du Salon=>

Charleroi Expo en Belgique, Salle Géode au Parking 3 - www.biofoodle.be - ouverture de 10h30 à 19h - 4 Euro l'entrée sauf si réservation faites via www.biofoodle.be 

03/11/2012

Potager bio-intensif sur la terrasse de la Bibliothèque Royale de Belgique !

Dans le cadre d'un projet pilote initié par l'asbl Le Début des Haricots,  j'ai eu la grande chance d'assister à la journée portes ouvertes du Potager bio-intensif également appelé Potage-Toit et mis en place sur la terrasse située au cinquième étage de la Bibliothèque Royale Albert 1er.

D'une superficie de 350m² ce vaste potager urbain a pour principal objectif la valorisation des espaces plats et inutilisés en ville tels que les toits, les terrasses ... par la création de potagers bio-intensifs dont la production est destinée à être commercialisée localement. A noter que le projet Potage-Toit vise également à sensibiliser à l'alimentation durable, saine et de saison ainsi qu'à la découverte de la biodiversité grâce à un parcours de plantes sauvages.  

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Dès mon arrivée, je suis vraiment émerveillée de voir qu'un projet projet d'une telle envergure puisse fonctionner entièrement de manière autonome. L'agriculture pratiquée ici est 100% écologique, ce qui veut dire qu'elle n'utilise aucun pesticides, insecticides, engrais chimiques et/ou de synthèse. Un superbe exemple qui prouve une fois de plus qu'avec un peu d'idée et en exploitant un maximum la potentialité des lieux tout est possible Clin d'œil

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Un parcours "biodiversité" emmène le visiteur à la découverte d'une quarantaine de plantes sauvages originaires de Belgique et susceptibles de se rencontrer au gré des chemins. L'occasion est donc toute trouvée pour se familiariser avec ces merveilles botaniques, découvrir leurs étranges histoires et leurs étonnantes propriétés 

DSC03110.JPG

Chaque plante est répertoriée au moyen d'une info-fiche reprenant son origine, sa description et ses propriétés. Saviez-vous par exemple que la Saponaire ( Saponaria officinalis) est un savon naturel ? Il vous suffit de vous frotter les mains au moyen de ses feuilles et d'y ajouter un peu d'eau pour que celà mousse ... pratique non ? 

La Saponaire ( Saponaria officinalis) 

Téléchargez ici la liste des plantes sauvages répertoriées sur le Potage-Toit en cliquant sur le lien suivant => Plantes sauvages & indigènes  

DSC03119.JPG

Toutes les cultures présentées ici grandissent au sein d'un géopot ( sac noir dans lequel pousse la plante ) constitué de géotextile et qui a la propriété d'être ultra résistant. L'autre avantage de ce contenant est sa facilité de déplacement vu qu'il est extrêmement léger. A noter également que le géopot permet un contrôle pour le moins facile du taux d'humidité et de la chaleur tout en favorisant une meilleur croissance racinaire. 

1074166609.jpg

Des dizaines de plants de tomates grandissent ici sous un soleil quasi constant et se hissent sur de nombreux mats tuteurisés.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

La serre géodôme 

La serre géodôme est en quelque sorte une gigantesque pépinière dans laquelle les graines ont été semées avant d'être replantées en extérieur. A noter que ces graines 100% biologiques proviennent uniquement de producteurs belges qui préservent la biodiversité ainsi que les variétés anciennes et oubliées.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Vue extérieure de l'entrée de la serre   

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Un amour de basilic ! 

Au sein de la serre géodôme, la température peut s'envoler et atteindre des sommets comme l'indique le thermomètre ci-dessous avec 37°C ... une vraie fournaise Langue tirée.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique  

Plants en attente de repiquage 

Un système de ventilation installé au sein même de la serre géodôme est alimenté grâce aux panneaux solaires disposés sur le toit.    

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

L'abri à insectes composé à 100% de matériaux de récupération

La principale utilité d'un abri à insectes est d'offrir un abri hivernal aux insectes. En effet, les insectes sont d'une grande utilité au jardinier puisqu'ils servent à lutter naturellement contre les nuisisibles et les ravageurs du potager. Chaque espace de l'abri  reconstitue donc l'habitat naturel de l'insecte qui viendra y loger de lui-même.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Petite explication pour découvrir qui se cache dans chaque type d'abri et son utilité pour le jardinier.  

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

 En route pour le parcours flore mellifère ...  

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

A deux pas de l'abri à insectes, un petit parcours flore mellifère attire les insectes butineurs et pollinisateurs, véritables hôtes de marque dans le jardin potager. Le parfum très prononçé de la Phacélie ( Phacélia tanacetifolia ) que l'on aperçoit sur le cliché ci-dessous attire en effet de nombreux abeilles et bourdons.   

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Phacélie ( Phacélia tenacetifolia ) 

L'ingénieux système d'arrosage   

Quiconque décide de créer et de développer un jardin potager biologique doit indubitablement penser à un système d'arrosage écologique visant un maximum la récupération de l'eau de pluie. Ici, la solution était toute trouvée puisque 3 citernes récupèrent à elles seules l'équivalent de 3.000 litres d'eau provenant du toit du Palais Charles de Lorraine.

2871869590.jpg

L'arrosage du site est automatique et assuré grâce à une pompe solaire et à un système d'irrigation fonctionnant au "goutte-à-goutte". Le principal avantage de ce système est de fournir un arrosage constant tout en économisant un maximum l'eau de pluie. La pompe solaire est ici indispensable pour fournir la pression requise à l'arrosage des 500 géopots et est alimentée grâce à l'énergie des panneaux solaires fixés au-dessus de la porte de la serre géodôme.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Le système de "goutte-à-goutte" permet aux radis un arrosage régulier et à température ambiante puisque l'eau récoltée dans les citernes se faufile au travers des tuyaux et se réchauffe tout le long du parcours.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Petits plants de radis

Vidéo du "goutte-à-goutte"

  

Le recyclage des déchets  

Le projet compte également deux imposantes vermicompostières dans lesquelles vivent et se reproduisent des milliers de micro-organismes et des vers à compost. Grâce à ce système, il est possible de produire un amendement organique 100% naturel appelé "compost" et issu de la décomposition des matières organiques ( déchets alimentaires ... ) provenant de la cafétaria et/ou du potager. 

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Chaque vermicompostière se compose de quatre compartiments fonctionnant selon un système de rotation. Au départ, les déchets organiques sont déversés dans le premier bac. Les déchets suivants seront ensuite déversés dans le second bac et ainsi de suite jusqu'au dernier bac.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Au fur et à mesure de la décomposition , les micro-organismes et les vers à compost ( Eisenia foetida ) vont migrer dans le bac suivant par les nombreux trous perçés dans les parties latérales ( ici à gauche sur le cliché ci-dessus ). En effet, quand il n'y a plus de matière organique disponible ( que tout a été mangé ) les vers colonisent les autres bacs où de la matière organique fraîche vient d'y être déposée. 

Photo 065.jpg

L'Eisenia foetida ou ver à compost sur un filtre à café 

En fin de processus l'on récoltera un compost mûr directement utilisable dans le Potage-Toit ainsi qu'un liquide appellé percolat qui s'avère être un super engrais liquide 100% naturel. Attention, le percolat ne doit jamais être appliqué pur sur les plantations car cela les brûlerait - ce dernier doit toujours être diluer dans 10% d'eau.   

DSC06033.JPG

Les différents stades de maturation compost - le compost prêt à être utilisé est à l'extrême droite 

Photo 072.jpg

 L'engrais liquide ou percolat issu des vermicompostières et prêt à l'emploi après la dilution dans 10% d'eau

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Plant de céleri 

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Un ingénieux système de paillage est également mis en place dans la majorité des géopots afin d'éviter une évaporation trop rapide de l'eau et ainsi maintenir un taux d'humidité satisfaisant.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

La Knautie des champs ( Knautia arvensis ) également appellée Scabieuse des champs est présente un peu partout en Europe tempérée jusqu'à 2.000 mètres d'altitude. Pouvant atteindre une hauteur de 1 mètre de haut, cette dernière dégage un doux parfum qui attire les insectes butineurs. En Vendée, on raconte que deux amants dont les amours sont contrariés par leurs parents n'ont qu'à couper une Scabieuse en deux et en conserver chacun une moitié pendant deux mois. Au bout de ce temps, les familles doivent se réconcilier pour les marier Clin d'œil 

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

La Knautie des champs ( Knautia arvensis ) ou Scabieuse des champs 

En prenant un peu de recul, l'on se rend vraiment compte de la diversité qu'offre un tel espace. En effet, une vingtaine de variétés de légumes sont ainsi cultivées parmi lesquels : laitues, brocolis, courgettes, choux blanc, choux de Milan, potimarrons, céleris, carottes, betteraves, pois nains et grimpants ... ainsi que des fraisiers et d'autres petits fruits.

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Contre les murs de la bibliothèque des pois grimpants filent vers le ciel ...  

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

Voici l'Epiaire dressée ( Stachys recta ) également originaire d'Europe et plus connue en Italie sous le nom de l'Herbe de la peur. En effet, dans l'Antiquité l'on avait pour habitude de mettre un bouquet de cette plante sous les coussins des enfants pour les calmer.  

Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

L'Epiaire dressée ( Stachys recta )

Depuis de nombreux mois plusieurs récoltes ont eu lieu et ces dernières sont principalement destinées à la cafétaria de la bibliothèque mais également à la vente. 

Envie de suivre l'évolution du Potage-Toit ? 

Découvrez le blog officiel =>  Le Potage-Toit

Envie d'en apprendre plus sur  => Les Groupes d'Achats Solidaires

Plus d'infos sur le compostage ou le vermicompostage => La Catoire Fantasque 

 
 
 

 

 Potager bio-intensif Bibliothèque Royale de Belgique

  Les couleurs du soleil 

25/11/2011

Belgacom, une entreprise belge teintée de vert...

Depuis des décennies, 8 lettres de couleur bleue triomphent sur le marché belge de la télécommunication, et maintenant bien plus avec ses offres dites "quadruple play" (téléphonie fixe, mobile, internet et tv). Sans nul doute, vous avez compris à quelle entreprise publique autonome belge je fais référence : Belgacom.  

reduction de c02,empreinte environnementale,entreprise,belgique,belgacom,télécom,opérateur,green,téléphonie,nature,environnement,panneaux solaires,sources renouvables,voiture éléctrique,recyclage,gsm,goodplanet,green belgique,cancer,onde,coûts énergétiques,éco

Son siège social, au coeur du Manhattan bruxellois, s'impose par ses deux Tours de 28 étages. La vue offre à ses employés un 360 degrés des plus somptueux sur les quartiers de la ville, ses parcs et ses monuments. Sans dire que les perspectives au coucher du soleil sont tout bonnement magnifiques avec en point de mire la basilique de Koekelberg et plus à droite l'Atomium, deux symboles de la capitale belge. 

Ce mastodonte bleu ne serait-il pas depuis 2007 empreint et teinté de couleurs vertes ?

Oui, c'est dans l'air du temps de parler "Green", d'actions "vertes", d'empreinte écologique...C'est super, c'est pour un mieux, et le bénéfice reviendra espérons-le à tout un chacun... Du moins, nous avons tous un rôle participatif à jouer afin de léguer aux générations futures une "Terre, une Nature" bien plus "verte" que celle d'aujourd'hui ...et quid donc, du rôle des entreprises à l'instar d'un Belgacom ?

Je suis allé à la rencontre du porte parole "vert" de l'entreprise bleue Mr Loïc van Cutsem, Corporate Social Responsability Manager pour mieux cerner le rôle contributif d'une société comme celle de Belgacom dans la réduction de ses émissions de C02 et aussi comprendre comment ensemble avec ses clients Belgacom les aide à diminuer leurs coûts et leurs empreintes environnementales.

Voici l'interview exclusive pour Ice and Green.   

reduction de c02,empreinte environnementale,entreprise,belgique,belgacom,télécom,opérateur,green,téléphonie,nature,environnement,panneaux solaires,sources renouvables,voiture éléctrique,recyclage,gsm,goodplanet,green belgique,cancer,onde,coûts énergétiques,éco,pme,co2

- En tant que société leader dans le domaine de la télécommunication belge, de quelle manière Belgacom et ses employés vont-ils en 2012 réduire leurs émissions de C02 ?  

Belgacom entend contribuer à la transition vers une société plus éco-efficace, en réduisant sa propre empreinte environnementale et celle de ses clients.  

Par rapport à notre propre impact environnemental, nous avons pris un engagement clair et ambitieux : réduire de 70% les émissions de CO2 de nos opérations entre 2007 et 2020. Pour y arriver, nous devons réduire considérablement nos consommations énergétiques (bâtiments, réseaux télécoms, centre de données, transport). Les initiatives prises portent leurs fruits puisque près de 42 Gwh d’énergie ont pu être économisés, le CO2 de notre parc automobile a été considérablement réduit, et l’entièreté de notre électricité provient de sources renouvelables. Nous sommes donc parvenus à baisser nos émissions de CO2 de 56% depuis 2007. 

En 2012 :

Nous finaliserons le remplacement de notre réseau telecom mobile par du matériel 20% plus efficace énergétiquement. Nous construirons notre nouveau centre de données ‘green’, appliquant les technologies de pointe, notamment en matière de refroidissement. Nous continuerons notre politique ‘green fleet’, encourageant nos employés à privilégier les transports en commun et les voitures écologiques (introduction de voitures électriques notamment), et atteindrons notre objectif intermédiaire de 120 CO2 gr/km en moyenne pour les nouvelles voitures de société.

- Et en tant qu’opérateur télécom, Belgacom aidera t-il ses clients à diminuer leur impact sur l’environnement ?  

Oui, nous voulons également aider nos clients à réduire leurs coûts et leur impact environnemental via nos produits et services, tels que la visioconférence, le télétravail, le « smart metering », etc. Notre force de vente pour les PME a d’ailleurs été formée à cette approche ‘Green IT’. Il s’agit de repenser nos manières de travailler, se déplacer, collaborer. Pour nos clients résidentiels, il s’agit de veiller à l’efficacité énergétique de nos produits, réduire le packaging, et prolonger le cycle de vie en stimulant le recyclage et le reconditionnement de nos produits. X00000 GSM ont ainsi pu etre recylés/reconditionnés ces dernieres années.   

belgacom, opérateur télécom, société belge, panneaux solaires, bruxelles

Campagne verte menée par Belgacom sous le slogan "1 GSM= 10-E de réduction + 1 arbre planté"

Enfin, nous voulons aussi contribuer à la sensibilisation du grand public, notamment via notre nouveau partenariat avec GoodPlanet et Green Belgique.  

- Est-ce que Belgacom gratifiera ses "bons employés verts" ou/et "des projets green" menés par des membres de votre société et de quelle manière ?

Nous souhaitons mobiliser nos employés dans cette démarche et leur proposons déjà des formules intéressantes pour l’utilisation des transports en commun, des cours d’éco-conduite, des réductions sur des panneaux solaires, etc. 

Nous poursuivrons sur cette voie en 2012 et envisageons notamment de lancer un appel à projets auprès de nos employés. 

- Si je vous dis "ondes électromagnétiques, l'un des vecteurs contributifs additionels de cancers au cerveau", qu'en dites-vous ? 

A ce jour, aucune étude n’a pu démontrer de lien de causalité entre l’utilisation du GSM et le cancer. La dernière étude en date, conduite sur 18 ans au Danemark, conclut que l'usage sur la durée d'un téléphone portable n'augmente pas le risque de cancer du cerveau. 

En tant qu’opérateur, notre responsabilité est d’informer nos clients et encourager une utilisation responsable de nos produits. Nous avons ainsi été les premiers en Belgique à communiquer le niveau d’exposition aux ondes de tous nos appareils sans fil sur le packaging, en point de vente et sur notre site web. Nous fournissons une oreillette par défaut afin d’améliorer le confort d’utilisation du client et réduire son exposition aux ondes. Nous sensibilisons nos clients, notamment via la distribution d’une brochure du SPF Santé dans nos points de vente.  

- Quel est personnellement en tant que « Corporate Social Responsibility Manager »  le "projet vert made by Belgacom" qui incitera d'autres sociétés commerciales belges à suivre l'exemple de Belgacom ?  

Il est difficile d’isoler une initiative, chacune de nos initiatives contribue à l’objectif global. Je pense que nos résultats parlent d’eux-memes : 4 mio.€ économisés en coûts énergétiques en trois ans ! Et une volonté d’aller au-delà de nos propres opérations pour aider nos fournisseurs, nos clients et les citoyens à devenir plus éco-efficaces.  

Belgacom, opérateur télécom, société belge, panneaux solaires, bruxelles

Vue sur le siège social de l'opérateur télécom belge Belgacom et de ses panneaux solaires

- Est-ce que le public peut suivre au jour le jour les avancées de Belgacom dans le domaine vert, par ex. sa réduction d'émissions de C02, les nouveaux projets "green" lancés...?  

Nos réalisations et engagements sont publiés chaque année dans notre rapport sociétal, disponible sur www.belgacom.com/responsabilite. Les nouveautés sont également communiquées sur ce site web. 

 - Que pourriez-vous ajouter aux visiteurs d'Ice and Green afin qu'ils comprennent le rôle essentiel contributif que nos entreprises peuvent avoir dans le domaine de l'écologie? 

Nous avons tous un rôle à jouer dans le domaine de l’écologie : citoyens, entreprises, pouvoirs publiques, etc. Les entreprises, quelque soit leur taille, ont des leviers importants qu’ils peuvent actionner : mobilisation des employés, sensibilisation des fournisseurs, des produits et services plus écologiques pour leurs clients, etc. Et tout le monde y gagne puisque cela permet à l’entreprise de réduire ses coûts, motiver ses employés, améliorer son image, et souvent même de différencier son offre. 

Vous êtes vous même à la tête d'une entreprise, employé d'une PME belge..., et vous souhaitez apporter votre témoignage sur cette thématique oh combien essentielle, sur des actions "vertes" menées au sein de la structure dans laquelle vous travaillez et qui visent à réduire son empreinte environnementale..., alors, n'hésitez pas à réagir, à suggérer, à aviser et à proposer ici vos solutions.