25/11/2013

C'est du belge: un magnifique cadeau de Noël pour les amoureux d'évasion et de paysages!

Le bien connu et talentueux photographe belge Nicolas Springael nous revient avec son magnifique nouvel ouvrage intitulé "A perte d'horizon"!

Place maintenant à de la photographie au format carré pour sublimer ses 70 plus belles images de paysages. Cet artiste nous transpose ici vers des panoramas lointains qui rhyment avec quiétude, inspiration, receuillement et libertés.  

rêve,a perte d'horizon,évasion,groenland,islande,nicolas springael,livre belge,c'est du belge,noël,cadeau de noël,le sablon,quartier des antiquaires,brocanteurs de bruxelles,les marolles,le marché aux puces,tirages photographiques,gallerie photos,noir et blanc,canon,nikon,paysages,libertés,l'instant présent,namibie,chine,inde,île de pâques,botswana,collection photos,bruxelles,belgium,brussels,landscapes,sceneries,norway,africa,pictures,photos,artist,belgium photographer

"A perte d'horizon" représente le parfait cadeau de Noël qui fera bien des heureux au sein de votre famille!

Vous le trouverez en exclusivité dans sa Galerie L'Instant Présent (photo ci-dessous) qui se trouve dans le quartier bruxellois des antiquaires et brocanteurs à la Rue Blaes au numéro 136, à 150 mètres du Marché aux Puces du centre ville. En chinant un samedi ou un dimanche, arrêtez-vous donc à sa boutique pour découvrir son nouveau livre. 

Rentrez à « L’Instant Présent » sans la moindre hésitation car Nicolas Springael vous accueillera dans sa boutique avec décontraction et sympathie. Les acheteurs de son nouvel ouvrage disposeront d'un cadeau surprise qui sera valable jusque fin décembre 2013 et ce en fonction du stock.  

rêve, évasion, groenland, islande, nicolas springael, livre belge, c'est du belge, noël, cadeau de noël, le sablon, quartier des antiquaires, brocanteurs de bruxelles, les marolles, le marché aux puces, tirages photographiques, gallerie photos, noir et blanc, canon, nikon, paysages, libertés, l'instant présent, namibie, chine, islande

Il vous fera aussi découvrir d'autres merveilles en images et vous racontera une anecdote de voyage si vous le lui demandez. En fait, vous y trouverez un grand choix de photographies d’aventures des quatre coins du monde (ex: Botswana, Chine, Inde, Namibie, île de Pâques...), des paysages polaires (ex: Islande, Groenland, Patagonie, Norvège...) ainsi qu’une large collection de clichés de sa ville natale Bruxelles et de la mer du Nord qu’il aime particulièrement. Lisez ici l'interview de Nicolas Springael >>

Son talent, c’est le regard d’un passionné qui apprécie, observe et écoute d’abord son sujet avec respect, discrétion et minutie pour ensuite l’appréhender quelque instant et in fine le sublimer de toutes ses couleurs.  

rêve,évasion,groenland,islande,nicolas springael,livre belge,c'est du belge,noël,cadeau de noël,le sablon,quartier des antiquaires,brocanteurs de bruxelles,les marolles,le marché aux puces,tirages photographiques,gallerie photos,noir et blanc,canon,nikon,paysages,libertés,l'instant présent,namibie,chine

Adresse du jour=> rue Blaes, 136 à 1000 Bruxelles (à 150 mètres du Marché aux Puces à la place du Jeu de Balle) - Belgique. « L’Instant Présent » est ouvert le jeudi de 10h30 à 16h00, le samedi de 10h30 à 18h00 et le dimanche de 10h30 à 16h00.  

Je vous invite d’ailleurs à surfer sur son site  www.nicolasspringael.be afin de découvrir ses photographies, formats, cadres et ouvrages. 

A tous et à toutes, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année...et ayont une pensée particulière pour des inconnus qui se retrouvent dans les travers de la difficulté...

Nos pensées vont à nos amis Philippins... 

29/09/2013

Tous ensemble pour du rêve et des découvertes au Festival Nature de Namur!

Soyez nombreux à vous rendre au 19ème Festival Nature de Namur en Belgique du 11 au 20 octobre 2013 afin de découvrir:

- le Village Nature et ses ateliers photos et stands interactifs -  plus d'une trentaine de films en compétition - les expos photos, les animations, les conférences et les soirées...

festival belge, festival nature, festival documentaires, rêve, évasion nature, film nature,

Festival Nature Namur
Rue Léon François 6-8
5170 Bois-de-Villers - Belgique - www.festivalnaturenamur.be

Le site web du Festival indique que les expos photo sont accessibles gratuitement du 11 au 20 octobre de 10h à 18h dans les différents sites du Festival que voici >>

S'émerveiller, c'est aussi s'engager!

25/10/2012

Le rêve d'une femme de 40 ans de participer au Marathon de New York!

Le dynamisme, la famille et  la sportivité sont trois valeurs de vie essentielles pour Sylvie Fortin. Cette super maman Belgo canadienne de 40 ans aux charmes multiples s’est lancée le défi de réaliser un de ses rêves, celui de participer d’ici quelques jours au célèbre Marathon de New York bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

A quelques jours du mythique Marathon de New York, Sylvie Fortin respire déjà la plénitude!

C’est depuis les Etats-Unis où elle vit depuis 2 ans que cette marketeer de formation nous livre dans une interview exclusive ci-après les coulisses de ses entrainements, ses attentes quant à l’accomplissement de ce rêve de franchir la ligne d’arrivée à Central Park, ce qui la pousse à maintenir au quotidien son « capital santé et bien être », et aussi comprendre son rapport avec la Nature et ses merveilles qu’elle aime tant découvrir en famille.

Hormis bien sur ses deux enfants Louise et Emile ainsi que son mari Benoît Racquet, ses premiers fans sont tous ses amis de Belgique et d’ailleurs avec qui Sylvie Fortin-Racquet tisse et maintient des liens profonds car l’Amitié a toujours été pour elle l’un des  ciments de sa vie.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

A l'entrainement: focus, fun et concentration!

Sylvie Fortin est incontestablement une de ces femmes des années 2020 qui aspire à trouver de nouveaux bonheurs en étant davantage en harmonie avec son corps et la Nature. Comme d’autres femmes modernes, elle est l’exemple type qu’une amatrice occasionnelle de sports peut au travers d' un engagement certain, une grande dose de persévérance et un peu de « folie » comme elle nous le confie ci-dessous, atteindre avec simplicité des tas d’objectifs fixés.  

Soyons en tous inspirés afin d’aller nous même jusqu’au bout de nos rêves les plus enfouis,  en vue de découvrir en nous de nouveaux horizons, des potentiels cachés et de nouvelles joies. Et, soutenons la, afin que Sylvie Fortin puisse ce  4 novembre 2012, se nourrir tout au long des 42,195 km de nos marques d’encouragements et de toutes ces bonnes vibrations venues d’ici et d’ailleurs.

A vos marques, prêts, Go pour une interview exclusive qui nous emmène dans son univers et à la découverte de paysages étonnants qui font partie de ses secrets.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

 Seule face à elle même, 3h30 de course (34 km). Parcours au coeur de la magnifique Nature automnale - Connecticut, USA.

- Ainsi, vous allez participer d'ici quelques jours au célèbre Marathon de New York City ? Quel est le cocktail d'ingrédients nécessaire pour que l'amatrice en sports que vous êtes puisse franchir la ligne d'arrivée à Central Park sans aucune blessure ? 

Oui, j’ai le plaisir et la chance d’être « IN » (comme on dit ici). Le fait de recevoir son email de confirmation, c’est déjà tout un cocktail d’émotions ! En ce qui me concerne, je n’y croyais pas vraiment. Faire partie de la grande aventure du Marathon de NY,  c’est aussi une chance car les places sont tirées au sort. Je ne m’y attendais tellement pas. En fait, c’est grâce à mon mari Benoît que j’ai appris la bonne nouvelle. Il a constaté plusieurs semaines plus tard que l’on avait été débité de 255$ et me demandait si cela était le prix pour la loterie ? C’est à ce moment que mon cœur a fait 2 tours et que j’ai réalisé que j’allais courir pour la première fois de ma vie à un marathon, et pas n’importe lequel, le mythique Marathon de NY. Il faut savoir que certains essayent plusieurs années avant d’avoir cette chance. 

En ce qui concerne le cocktail d’ingrédients pour une amatrice comme moi, je dirais : la motivation, un planning, de la rigueur (never stop), de bons conseils, des amis qui partagent la même passion, l’équipement adapté (mais surtout des bonnes chaussures), une bonne alimentation et une dose de folie!bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Les préparatifs sont essentiels: ici, le 1/2 marathon avec Kori à Norwalk au CT- USA avec son meilleur temps (1h58 min).

Toutefois, pour le fait d’y arriver sans blessure, il faut surtout de la prudence, de la vigilance à chaque pas et être à l’écoute de son corps. Car on pousse celui-ci dans une nouvelle aventure dont nul ne peut déjà encore imaginer les limites. Donc, chose certaine mon objectif est d’y arriver, mais surtout sans blessure. 

- Je pense savoir que vous pratiquez le footing et le jogging depuis de nombreuses années; pourquoi un sport est selon vous à ce point si essentiel pour le bien être d'une mère de famille, voir d'une "working lady" qui exerce tout comme vous des responsabilités importantes en tant que Marketeer? 

Pour être honnête, j’exerce la course depuis quelques années mais de façon non régulière. Mon premier grand défi remonte en 2008 avec les 20 km de Bruxelles. Sinon à la base, j’adore le sport de façon générale (vélo, natation, escalade,..).

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

  Vélo le long de la Hudson River à Manhattan, New York - USA.

Pour moi bouger, c’est essentiel pour vivre. Cela permet d’avoir du temps pour soi, de réfléchir et de remettre de l’ordre dans ses idées et, en fonction du stress de vie (boulot ou non), de prendre du recul. C’est aussi très important d’un point de vue familial pour donner le bon exemple d’un esprit sain dans un corps sain.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Elle aime incontestablement les défis et les sensations!

- Vu vos 40 ans, quel type d'entrainement poursuivez vous? Suivez-vous un régime alimentaire spécifique? Ou au contraire, l'objectif est simplement de se faire plaisir avec modération?

Je n’ai fait aucun régime alimentaire spécifique. C’est vrai que l’on reçoit plusieurs conseils sur des vitamines et autres. Mais, le meilleur conseil que j’ai eu d’un expert Québécois dans le domaine (Alain Tremblay - plus de 12 marathons à son actif) : « Si tu manges bien, alors pourquoi prendre des compléments ? ».  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Repas dont la création est à vrai dire signée par le Top chef de la maison, Benoît son mari. 

Pâtes et légumes pour sa douce et tendre...Quel service, donc Clin d'œil 

Donc  mon objectif de base est de bien manger. Toutefois je dois admettre que j’ai modifié ou réduit la consommation de chocolat Sourire et j’évite  l’alcool. Mais par contre, je dois augmenter ma consommation d’eau. Pour celles que cela intéresse, j’ai perdu 4kg. Donc, sans le vouloir, oui cela fait plaisir !  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Mium mium ce délicieux chocolat aux couleurs du drapeau Stars and Stripes des Etats-Unis d'Amérique!

Le design et la personnalisation de ces chocolats sont signés "Empreinte chocolat", un concept que la famille Racquet-Fortin a lancé en Belgique avec des amis...à bon entendeur, chers amis! Plus d'info >>

- Le jour "J" (le 4 novembre 2012) savez-vous durant les 42,195 kilomètres ce qui vous motivera le plus pour réussir ce défi sportif ? Avez-vous déjà définis une stratégie, des solutions pour franchir le difficile cap des 25-35 kilomètres ?  Quid, si le temps est pluvieux (je ne le vous souhaite pas bien sur), voir trop froid ?

Oh la, voilà bien la liste de doutes et de questions que l’on a tous en tête. A cette liste on peut aussi ajouter : Est-ce qu’on est assez préparée ? Je crois que le jour J est le jour où l’on ne peut plus revenir en arrière et la principale motivation pour courir ces 42,195 km est de passer la ligne d’arrivée et de se dire « Je l’ai fait !! J’ai couru le plus important marathon au monde !!! » La motivation est aussi le dépassement de soi, l’atteinte d’un objectif (40KM pour mes 40 ans) et de pousser ses limites personnelles. Il ne faut pas oublier que c’est aussi une chance d’avoir la santé pour courir un tel défi. Je vais donc aussi avoir une pensée pour tous ceux et celles que je connais qui n’ont pas la capacité physique.

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Face à elle-même pendant 42.195km, l'énergie de tous ses proches de la Belgique au Canada l'accompagnera...

Les autres petits trucs personnels :

Partir avec des vêtements extra que l’on laisse à la ligne de départ. Le tout est distribué à des associations caritatives. - Ecrire mon nom sur mon t-shirt, pour avoir le support des gens tout au long de la course - Boire régulièrement - Avoir des gélules d’énergie - Ma musique et mon iPhone pour rejoindre famille et amis, et pour qu’on puisse me suivre dans la course (vivent les nouvelles technologies) - Et surtout de profiter de l’ambiance et me laisser porter par l’énergie des gens et la beauté du décors.

Sachant que, comme on m’a dit : « La course commence au 21ème kilomètre» . C’est bête mais c’est vrai!  

- Vos fans, la famille et vos amis belges seront certainement là pour vous soutenir dans vos préparatifs, à vous encourager via la télé (vu que l' event est retransmis à +- 350.000.000 de téléspectateurs), le net, en pensée...? Un porte bonheur vous accompagnera tout au long du parcours ? 

Humm non aucun porte bonheur n’est prévu pour le moment. Je devrais peut-être y penserRigolant Le but étant de courir léger. Mes amis de Belgique (Laetitia, Baptiste et Amandine) seront ici pour l’occasion, c’est vraiment TOP. J’ai couru avec Laetitia et Amandine les 20 km de Bruxelles. Et bien entendu mon mari, mes deux enfants et quelques amis qui seront là le long du parcours.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Premier grand défi de course, les 20 km de Bruxelles en 2008.

Merci à Belgacom pour cette belle opportunité et à mes copines de course (Nathalie Creplet et Laetitia Francart).

Le support et la compréhension de mes proches dans l’organisation de notre agenda pour me permettre de courir est déjà un grand support. Les surprises, telle que celle de voir mes enfants m’encourager avec une affiche le long de mon parcours un samedi matin. WOW quel bonheur.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Allez maman, you are the best!

- Que souhaiteriez-vous conseiller à toutes ces femmes qui aspirent à pratiquer un sport, voir comme vous à réaliser un jour un(des) projet(s) sportif(s) atypique(s)? 

Just do it Clin d'œil  En plus de le faire, il faut selon moi :

1/ Savoir ce que vous voulez faire : objectif, défi. Il peut être petit ou grand, je crois que c’est la même logique.

 2/ Le vouloir vraiment. Car le jour où l’on a moins de motivation, on se rappelle pourquoi on veut le faire.

3/ Adapter son agenda en conséquence et se donner le temps nécessaire.

4/ Prendre du plaisir !!

 

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Vue et promenade en hiver sur la propriété de ma sœur.

La pureté de la neige nous donne une autre vision et ce point de vue nous donne un sens de l'immensité canadienne.

- Vous avez vécu avec votre famille tant au Canada, qu'en Belgique et aujourd'hui aux Etats unis, quels sont donc dans ces pays de cœur vos plus beaux souvenirs Nature qui vous transportent ainsi à la découvrir plus en profondeur, à la respecter ? 

Je crois que ce qui me transporte dans tous ces pays où j’ai eu la chance de vivre c’est :

L’immensité Canadienne : Etre constamment au cœur de la nature. Des forêts, des lacs, et la des montagnes à perte de vue. C’est tout le plaisir de partir en balade ou courir sur sa propriété (ou « sa terre » comme on dit au Québec), car dans ce coin de pays c’est tout à fait normal d’avoir une étendue à soi. Quand j’y retourne j’aime bien aller au cœur de la forêt chez mes parents ou chez ma sœur et d’y être comme chez moi. Le respect de la nature est automatique, c’est aussi le respect des animaux, qu’il n’est pas rare de rencontrer.

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Dans l'immensité canadienne, des montagnes à perte de vue.

Ici vue sur les Laurentides en fond de décors avec en avancé la propriété de la sœur de Sylvie Fortin, Elaine.

La densité Belge: A l’opposé du Canada, la « petite » grandeur de la Belgique apporte l’avantage que l’on peut parcourir peu de distance et être rapidement de la mer du Nord, aux sentiers vallonnés de la Wallonie. Ma nature préférée est le coin de St-Rémy-Geest, village pittoresque par ses maisons en pierre de Gobertange, entourés de champs qui révèle le bonheur d’une belle balade en VTT dans les chemins de boue. Et, bon complément à la nature, terminer le tout dans le petit village de Hoegaarden pour une bonne bière. Voilà ce qui s’appelle aussi le respect de la culture dans toute sa nature.

La diversité Américaine: La grandeur du pays nous permet de découvrir un ensemble de paysages aussi différents qu’époustouflants. D’autant plus que l’on a le plaisir de vivre au Connecticut, à 1H de NY à proximité du Sound où l’on peut en 5 min courir le long de la plage ou en 10min sur des chemins vallonnés.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Nature et receuillement au Parc Redding - USA.

De plus, comme nous ne sommes ici que depuis peu, notre objectif de base est de découvrir à chaque occasion de nouveaux Etats. On est loin d’avoir fait le tour, mais on ne peut pas se plaindre. Combinant aventures et entrainements pour le Marathon de NY, donc au lieu de trouver ennuyant toutes ces longues courses de préparations, je prends cela comme une opportunité pour découvrir de nouveaux coins de pays. Tel que courir : à Washington DC devant la maison blanche, à Cap Cod en bord de mer et le long des dunes, à Central Park, dans le Parc National d'Acadie dans le Maine à proximité de Bar Harbour, en Caroline du Nord dans le parc « Great Smoky Mountains »…  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Vue sur Bar Harbour à partir de Cadillac Mountain dans le parc d’Acadie situé dans l'état du Maine - USA.

Tous ces parcs avec les « rangers » nous rappellent qu’on est bien aux US. Beauté a couper le souffle, nature à 360° et où propreté, structure et respect sont de rigueur.

- Quel est donc le leitmotiv ou plutôt votre secret qui vous rend à ce point toujours si pétillante et si dynamique ?

(Merci pour le compliment). Si c’est l’image que je donne, j’en suis vraiment ravie. Je dirais rester soi-même, être active et avoir une bonne énergie naturelle (merci à mes parents!!).

- Vous attachez beaucoup d'importance à des proverbes/citations qui vous donnent cet "extra boost" pour franchir les obstacles de la vie, une sorte de "tonus philosophique" qui anime/motive vos actions du quotidien? Quel est donc la citation qui anime/dynamise tant vos courses à pied lors de vos parcours en pleine nature ?

Je ne peux pas dire que j’accorde beaucoup d’importance aux citations. Disons que depuis que je suis inscrite au Marathon de NY, je reçois par mail de façon régulière ces pensées (Quote of the day) et je trouve sympa de prendre une minute pour y réfléchir. C’est une autre façon de se poser et de prendre du temps pour soi. Chose qu’on ne fait jamais assez. Toutefois, j’aime bien puiser ma philosophie dans mon livre fétiche « Le Secret ». Car tout est dans le pouvoir de la pensée, se projeter. Donc si j’avais une citation qui m’anime pour le moment, je dirais : « Never stop and look  in front of you » (N’arrête jamais et regarde devant) ».  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

Le regard tourné vers l'avant, vers de nouveaux rêves.

- Y- a t'il un message de sensibilisation que vous souhaitez partager ici avec les visiteurs d'Ice and Green ?  

J’ajouterai simplement pour tous ceux et celles qui sont passionnés d’aventures, de découvertes et de nature, que si vous n’avez pas la chance de partir aussi loin, ou de faire d’aussi grand défis, ce n’est pas le plus important. Car parfois, on voyage très loin en oubliant que tout près de soi il est aussi possible de vivre de très belles expériences. La nature est autour de nous. Ouvrez vos yeux, soyez attentifs aux bruits et sentez ces odeurs. Mais surtout n’hésitez pas et achetez vous une bonne paire de chaussure pour marcher ou pour courir, qu’importe, l’important c’est d’être dans le mouvement et d’avancer !!

Bonne chance à chacun de vous, en espérant que ces quelques mots vous auront donné l’envie d’aller de l’avant. Cette interview pour vous montrer qu’il n’y a pas d’âge pour relever un défi !! Merci.  

bien être,canada,escalade,vélo,vitamines,engagement,never stop,amitié,parc national acadia,gobertange,vtt,st-rémy-geest,le secret,forêt,rangers,great smoky mountains,musique,bruxelles,sport,marketeer,motivation,rêve,équipement,blessures,émotions,central park,marathon,jogging,us,belgique,sylvie fortin,entrainement,passion,eau,nature,marathon de new york

A friendly Halloween week to all Belgium from the Racquet-Fortin's familly…Wish you well Sylvie in your New York Marathon achievement !

Une amicale semaine Halloween à toute la Belgique de la part de la famille Racquet-Fortin…Tout le meilleur Sylvie dans l’accomplissement du Marathon de New York ! 

Nous vous invitons ci-dessous à commenter ce reportage en partageant à votre tour vos conseils de bien-être, vos découvertes "Nature", pourquoi il est donc essentiel pour tout un chacun de réaliser ses rêves...et atteindre à l'instar de Sylvie Fortin des bonheurs simples par la pratique sportive... 

Et n'oubliez pas, d'aller jusqu'au bout de vos rêves...et d'enseigner à votre enfant la pratique d'un sport tant pour son bien-être que pour son devenir ! 

23/08/2012

Expo photos : Couleurs d'Islande - Un pays, deux regards à partir du 14/09 à Watermael-Boitsfort !

 expo couleurs d'islande at the Wildisde

 "L'histoire n'est qu'à moitié dite quant une seule partie la raconte"   Proverbe islandais 

expo couleurs d'islande

En pratique

Exposition Couleurs d'Islande - Un pays, deux regards de Cedric et Elyane Jacquet 

Espace photographique "The Wildside" - Avenue Jean Van Horenbeeck 184 à 1160 Bruxelles (Auderghem)

Vernissage : le jeudi 13 septembre de 18 à 21H

Exposition : du 14 au 29 septembre, du mardi au samedi de 14 à 19H

Plus d'info au 0475/72.83.48 ou => parrots@skynet.be ou sur le site officiel => The Wildside

Un merci tout particulier à Jean-Claude Lehoucq, photographe passionné et créateur du centre d'exposition "The Wildside" pour avoir accepté la publication des clichés relatifs à l'exposition "Couleurs d'Islande" sur Ice And Green ! 

07/03/2012

Une jeunesse belge active pour l'Arctique... Stop à la fonte des glaces!

Fiers, Margault, ses parents ainsi que son institutrice peuvent certainement l’être.

Cette jeune lycéenne belge d’à peine 11 ans de l'école primaire du Berlaymont à Waterloo a travaillé dur durant plusieurs mois pour présenter, il y a peu, à ses camarades de classe de 6ème primaire un sujet sur l’inquiétante fonte des glaces, ses causes et ce que nous, adultes et plus jeunes pouvons entreprendre au quotidien, pour participer avec force, ici chez nous en Belgique et ailleurs, à sa réduction !  

arctique,ours,polaire,arctic05,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,réchauffement,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Le travail et l’exposé de cette jeune adolescente de 11 ans rentre dans le cadre du « projet Cap’ Ten » qui s’adresse aux enseignants belges de la fin du cycle primaire et du début du cycle secondaire qui en utilisant une méthode outillée vise à amener les élèves à entreprendre un projet à leur mesure en valorisant leur talents et en renforçant leur compétences – plus d’info sur www.ichec-pme.be/capten/

Avec ses mots à elle, des images et des posters polaires qu’elle a recueillis, des maquettes qu’elle a construites elle-même, … Margault a souhaité emmener quelques instants ses amis d’école au cœur de ces régions froides du bout du monde, en particulier en leur faisant découvrir l’immense et le fascinant océan Arctique, ses terres d’alentours et son merveilleux milieu sauvage.   

arctique,ours,polaire,arctic05,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,réchauffement,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Le protocole de Kyoto est un traité international visant à lutter contre les changements climatiques et pour ce faire réduire des émissions de gaz à effet de serre (C02, méthane...) responsables du réchauffement planétaire. 

C’est ainsi qu'elle est allée à la rencontre du Roi de l’Arctique, le sacré prédateur des lieux ; l’ours blanc ou « Nanuq » comme le nomment les Inuits (esquimaux) ainsi que de tous ses amis qui habitent la région (morses, phoques, narvals, belugas, renards et loups polaires…). Voici un extrait de son exposé : «  … L’ours polaire est le plus grand et le plus fort des animaux en Arctique. Son odorat est très fin, il sait sentir sa proie à plusieurs kilomètres. C’est son sens le plus développé.... ».  

web-polar-bear-small-extra.jpg

Le charismatique seigneur de l'Arctique défile avec son pelage épais le long du littoral de Kaktovik sur l'île Barter au Nord de l' Alaska.

Un mâle adulte peut peser quelque 500kg, voire plus et mesurer de 2 à 3 mètres de haut.

Elle en a rêvé, elle s’est documentée, elle a consolidé comme une grande son travail avec passion et autonomie pour nous donner une leçon de vie, « celle de découvrir les beautés de ces endroits si éloignés de la Belgique mais oh combien fragiles et qui méritent sans conteste notre attention, bien plus, de l'action! ». 

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Les icebergs peuvent avoir des tailles impressionnantes tels des châteaux forts de plus de 100 mètres de haut. Le fjord d'Illulissat au Groenland est englouti par des géants de glaces qui défilent et dérivent selon les vents et courants. Majestueux! 

Ce lieu est d'ailleurs une merveille classée au patrimoine mondiale de l'Unesco depuis l'été 2004...Lisez en cliquant ici l'article que j'ai écrit à ce sujet et intitulé "Groenland, au coeur des glaces".

Pour rendre sa présentation plus visuelle et éducative, Margault a d’initiative mis sur pied des maquettes et des icebergs en frigolite pour mieux montrer aux 26 élèves de sa classe l’évolution de la fonte des glaces en faisant un comparatif entre ce que l’homme pouvait observer il y a 100 ans, l'état des glaces aujourd’hui et ce qui risquerait de rester dans une centaine d'années; imagée par elle au travers d' « un petit iceberg miniature », si nous n’agissons pas plus vite pour limiter sa fonte progressive! 

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Gigantesque, cet iceberg...il me fait songer au "Titanic échoué et en dérive"...Disko Bay au Groenland...

Elle indique "...Je sais déjà à propos de mon sujet que la fonte des glaces, c’est surtout à cause du réchauffement climatique... En fait : la planète se réchauffe à cause de la pollution (transports, usines, déchets, etc., …). Et si la planète se réchauffe, la glace fond. Donc, il faut à tout prix éviter de polluer, pour arrêter ce réchauffement climatique...  Et que si on ne fait rien, dans +- 50 ans, il n’y aura plus du tout de glace dans le monde! Que le niveau de la mer augmentera de quelques mètres (de 1 à +- 6 mètres)...". 

arctique,ours,polaire,arctic05,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,réchauffement,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Information - concentration - sensibilisation - inspiration - action! Une jeunesse active, notre devenir!

Margault souligne que "... Pour arrêter la fonte des glaces, nous pouvons aussi tous les jours faire plein de petites actions : prendre une douche plutôt qu’un bain. (économie d’eau), éteindre la lumière quand on n’est pas dans la pièce. (économie de l’électricité), trier les déchets (compost, verre …). (diminution de la pollution), essayer de ne pas prendre de sac en plastique. (déchet inutile), prendre moins la voiture: utiliser les transports en commun, faire du covoiturage, aller à pied ou à vélo. (diminution du CO²),...

Si tout le monde sur la planète faisait déjà ces petites actions, ça changerait mais commençons par nous avant de changer les autres...". 

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Icebergs dans la brume boréale...

Son message est simple : expliquer pourquoi les pôles (Arctique au Nord, l'Antarctique au Sud)  sont les baromètres de notre survie, attirer notre attention sur la magnificence de leur faune et profiter de son exposé pour sensibiliser un tant soit peu les élèves de sa classe à l’importance de préserver davantage notre Nature et d'agir!

1600-number-112.jpg

Chute d'eau de la calotte glaciaire de Nordaustlandet au Nord-Est du Svalbard...

D'initiative, Margault a voulu m’interviewer sur mes ressentis et l’expérience vécue lors de mes aventures en Arctique. Voici l'une de mes réponses: "... Lors de ma dernière expédition à la voile au cœur de l'Océan Arctique où nous avons parcourus en équipe quelques 6.000km, j'ai été particulièrement étonné de voir, durant l'été 2009, si peu de glaces le long du célèbre et mythique passage du Nord-Ouest (Alaska - Grand Nord canadien - Nunavut)...".

La suite peux être lue dans mon ouvrage polaire "L'Appel de l'Arctique" que j'ai offert aux 26 élèves de sa classe et à Madame Delfine, leur institutrice.  

arctique,ours,polaire,disko bay,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,inuit,canada,phoques,stage civique,renouveau sociétal et environnemental,kyoto,civisme,traité de l'antarctique,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,wainwright,barrow,beluga,soleil de minuit,mer des tchouktches,svalbard,spistbergen,fonte,climat,narvals,réchauffement,unesco,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

arctique,ours,polaire,disko bay,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,inuit,canada,phoques,stage civique,renouveau sociétal et environnemental,kyoto,civisme,traité de l'antarctique,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,wainwright,barrow,beluga,soleil de minuit,mer des tchouktches,svalbard,spistbergen,fonte,climat,narvals,réchauffement,unesco,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Margault portant son uniforme du collège du Berlaymont en compagnie de son nouveau livre de chevet "L'Appel de l'Arctique", également offert à tous ses copains de classe...Très belle lecture à tous(tes)...

Méditons ici très justement sur ce proverbe indien qui cadre à merveille avec le travail de cette jeune fille de 6ème primaire: "La terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent".  

arctique,ours,polaire,disko bay, arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,wainwright,barrow,soleil de minuit,mer des tchouktches,svalbard, spistbergen,fonte,climat,narvals,réchauffement,unesco,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Les formes des icebergs peuvent être étonnement bizaroïdes et abracadabrantes...

A quoi cela vous fait penser, un chien?  

Ponctuons avec les mots de cette jeune demoiselle de 11 ans : "... Ce que je retiens de tout cela, c’est que l’homme pollue la planète, et ça réchauffe l’air. C’est comme ça qu’il y a le réchauffement climatique. A cause de cela, la glace fond petit à petit, mais si la glace fond, ça veut dire : - Qu’il y aura un dérèglement dans la nature. - Que le niveau de l’océan va monter puisque la glace fondue c’est de l’eau - Que ça va tuer la plupart des animaux et humains qui vivent là bas.

Donc pour arrêter de faire fondre la glace et la banquise, il faut faire toute les petites actions que j’ai citées. Même si ça ne va pas tout changer, si à 27 élèves on les fait déjà, c’est déjà un bon commencement. Si tous les gens de la planète les faisaient aussi, ça changerait beaucoup. Voilà ce que nous devons retenir de tout ce que j’ai dis !...."  

Svalbard13jpeg - Patrick Reader.jpg

La vue est extraordinaire et la glace s'exprime par des craquements, par des détonations...des parties d'icebergs se renversent, provoquent des secousses, voir dans les cas extrêmes de véritables "tsunamis"...Prudence, prudence!

Et qui sait qu’un jour, cette jeune fille devienne à son tour glaciologue ou docteur en biologie marine ou exploratrice polaire… pour poursuivre le travail ainsi effectué déjà par de nombreux passionnés des pôles et par des scientifiques qui s'y consacrent tous les jours... D'ici là, qu'elle vive intensément sa nouvelle passion pour ces deux Royaumes de blanc que sont l'Arctique (Hémisphère Nord) et l'Antarctique (Hémisphère Sud), qu'elle continue ainsi à la partager avec ses (nouveaux) amis.  

number-7Svalbard21jpeg---Pa.jpg 

Siesta sous le soleil de minuit de l'été arctique...la belle vie pour ce phoque barbu..:-) 

Je souhaitais mettre à l’honneur cette élève pour notamment démontrer que notre jeunesse est inspirée et souhaite avec leur mots nous interpeller à agir davantage.  

Félicitations Margault et merci de nous faire ainsi partager avec tes mots ton ressenti sur la préoccupante fonte des glaces, ta nouvelle passion pour ces régions de l'extrême et ton envie de faire bouger les choses! 

Certainement bravo aussi à toute cette jeunesse qui agit, qui nous bouscule dans nos conformismes et qui prend ainsi la relève pour préserver notre si belle Nature qui manifestement est cruellement mise en danger!   

arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Quel spectacle époustouflant que de contempler la magie de ces îles glacées folttantes égarées baignant dans un décor aquatique aux teintes bleues, obscures et mystérieuses...mais jusquà quand?

Et vous, vos enfants, vos (grands) parents, vos amis...pensez-vous que tout le monde s'en contre fou, pensez-vous que les gens savent mais n'y prêtent pas grande attention, pensez-vous au contraire que les gens agissent et que les mentalités évoluent...?

Partagez ci-dessous "en commentaires" vos sentiments et idées d'actions ou projets entrepris au sein de votre école, chez vous, via une association, dans votre quartier...

 arctique,ours,polaire,arctic05,kaktovik,île barter,alaska,groenland,canada,phoques,morses,antarctique,l'appel de l'arctique,glace,fonte,climat,narvals,réchauffement,waterloo,banquise,calotte,glaciologue,pollution,berlaymont,océan,eskimaux,nanuq,rêve,cap'ten,pédagogie,éducation,jeunesse,nature,grand nord,écoles

Colonie de morses qui se prélassent sous le soleil de minuit en mer des Tchouktches à hauteur du village de Wainwright au nord de l'Alaska...

Le problème, c'est que la glace se fait de plus en plus rare durant l'été polaire (juin à septembre) et les morses se retrouvent dès lors bloqués par centaines sur les plages du littoral septentrional... Cliquez ici >> 

Notre enseignement devrait, me semble-t-il, s’orienter vers davantage de cours pratiques liés à l’environnement, au bien-être, aux produits du terroir, au sens de notre planète, au ‘civisme éco systémique’.  Notamment rendre obligatoire pour l’obtention du diplôme d’études secondaires un "stage éducatif ou civique (social – humanitaire – environnementale)" de six mois.

D'ici là, prévoir dès la 1ère secondaire un cours de 2h/semaine que l'on pourrait appeller "civisme scientifique et pratique" où l'on enseignerait par exemple l'histoire et les fondements de la politesse sociale, de la justice, de la solidarité, de la démocratie et de l'autorité, la géographie du monde, les articles élémentaires du code civil, pénal, des droits de l'homme et de la route, comment remplir une feuille d'impôt, porter plainte, le rôle de la police, comment créer une ASBL, un site internet... enseigner l'écologie mondiale et comprendre des notions comme le Protocole de Kyoto, les principes du droit de la mer, le rôle des Nations-Unies, la convention des droits de l'homme, le compost, la richesse de l'eau, l'aide aux pays en voie de développement, le traité de l'Antarctique, les effets des pesticides, ...enseigner les bases du secourisme, visiter des centres d'aide aux personnes handicapées, des associations de préservation de l'environnement et des animaux...bref, plus de concret et de pratique pour faire face aux défis du quotidien!

Imaginez-vous alors le bouleversement culturel, l’ouverture de notre jeunesse vers autrui, vers les plus faibles, les plus démunis, vers une nature déjà si fragile… 

Quelle spirale positive cela créerait ! J’appelle cela le "renouveau sociétal et environnemental" (RSE) : par les jeunes, avec les jeunes et pour tous…

Soyons inspirés et agissons, comme ces jeunes, davantage à la préservation de Notre si belle Nature!

17/01/2012

2 frères belges pour un incroyable Tour du Monde Green à vélo!

Voilà déjà 11.000 km d’entamés en vélo sur les 29.000 estimés, voilà déjà 9 contrées traversées avec des rencontres et des souvenirs innombrables, voilà déjà 12 pneus crevés depuis le départ en septembre 2011 de nos deux jeunes frères bruxellois Lucas et Matthieu De Mot pour un Tour du Monde exceptionnel aux allures sportives et environnementales.

Après 2 années de préparation, voilà qu’un rêve d’enfant devient réalité, celui de parcourir 5 continents et de traverser 30 pays en bicyclette à la force des jambes et du mental: “Nous espérons avoir la chance de pouvoir s'enrichir de la beauté de la nature et des diverses cultures qui s'ouvrirons à nous”. 

vélo,sport,fitness,tour du monde,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,patagonie,good planet,australie,nature,thailand,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement

Jeux de couleurs en Patagonie 

Le leitmotiv des deux belges est tout simplement l’Amour et la Passion du sport, l’envie de découvrir de nouveaux horizons, d’aller à la rencontre des autres, de comprendre leurs us et coutumes et de nous faire aussi partager leur ressentis. Bien plus, leur projet du nom de code  North-east-south-west by bike” s'axe autour de 3 objectifs principaux quant à la problématique environnementale:
 

=>sensibiliser le plus grand nombre de personnes pendant leur voyage et à leur retour.

=>voyager en respectant la nature et l’environnement, mais également en limitant au maximum leur empreinte écologique.

=> soutenir Goodplanet.be.une fondation qui a pour but de mettre l’écologie au coeur des consciences.  

C’est en lisant le site de leur récit que je compris que nos deux belges sont eux aussi des aventuriers et des athlètes des temps modernes. Lucas, hockeyeur et sportif de haut niveau s’inspire des prouesses réalisées par ses deux idoles: la navigatrice française Maud Fontenoy (qui a écrit justement l’épilogue de mon livre polaire “L’Appel de l’Arctique”) et l’explorateur polaire Mike Horn. Doué en langues (whaouhhh, 5 langues à son actif), Matthieu aime la découverte et les voyages. Ce projet-ci cadre parfaitement avec le Master qu’il termine en science et gestion de l’environnement à l’UCL.

Nous sommes donc partis à leur rencontre pour une interview exclusive en direct de l'Asie. 

- Vous avez depuis Septembre 2011 parcouru à vélo la Belgique, la France, l’Espagne, le Maroc, le Brésil, l’Argentine, le Chili, l’Australie et la Thaïlande (en ce moment), quelle est pour chacun de vous jusqu'à présent l’expérience ou la leçon de vie qui vous a le plus marqué et que vous souhaitez partager ici avec les visiteurs d’Ice & Green ?  

Lucas=>  "Nous avons déjà traversé 8 pays jusqu’à présent et dans chaque pays nous dormons chez l’habitant. (En 120 jours de voyage nous n’avons payé que deux nuits). Je pense que ce qui m’a le plus marqué sont les valeurs que nous rencontrons sur chaque continent, dans chaque pays. Des valeurs telles que l’accueil, l’entraide, l’amitié, etc. Nous avons rencontrés énormément de gens et nous nous sommes liés d’amitié avec beaucoup. Partout les gens veulent savoir d’où on vient, ce qu’on fait et comment ils peuvent nous aider". vélo,sport,fitness,tour du monde,passion,rêve,sensibiliser,écologie,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,maroc, france, passion, découvertes, Brésil, bonheur, acceuil, patagonie,good planet,australie,nature,thailande,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement,mygale,lucas et matthieu de mot,hockey,mike horn,l'appel de l'arctique,maud fontenoy,bike,aventurier

Nord de la France: belle rencontre avec tout un village! 

Matthieu=> "Effectivement les différences culturelles se sont avérées être de véritables richesses. Jusqu’à présent, chaque culture nous a ouvert la porte pour nous accueillir et nous aider. Les gens sont intrigués par le voyage que nous faisons et ont envie d’y participer à leur manière. Viennent ensuite les longues discussions sur les différences entre nos pays respectifs que nous avons le bonheur, chaque soir, de partager".   vélo,sport,fitness,tour du monde,passion,rêve,sensibiliser,écologie,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,maroc, france, passion, découvertes, Brésil, bonheur, acceuil, patagonie,good planet,australie,nature,thailande,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement,mygale,lucas et matthieu de mot,hockey,mike horn,l'appel de l'arctique,maud fontenoy,bike,aventurier

Maroc, rencontre avec une famille très acceuillante qui ne voulait pas nous laisser partir.

- En quoi votre Tour du monde a une vocation green?

"Premièrement nous voyageons à vélo, un des moyens de transport les plus "Green". Nous évitons en effet tout avion si ce n’est pour traverser des océans. La réussite de notre projet n’aura de valeur à nos yeux que dans le respect absolu de cette exigence. Ensuite, nous pédalons pour une fondation : Goodplanet.beNous tentons, via notre site internet de récolter un maximum de dons afin d’aider Goodplanet.be dans tous ces projet de sensibilisation à l’écologie en Belgique".

- Jusqu’à présent, quels sont les sites naturels qui vous ont le plus impressionnés. Pourquoi ?

Lucas=> "Les hauts plateaux d’Andalousie m’ont fort marqués. C’était nos premiers vrais moments « natures » et les souvenirs de la beauté des paysages qu’on a croisés sont encore bien ancrés dans ma mémoire".

Matthieu=> "En ce qui me concerne, la Patagonie a pour moi été la plus belle région où le contact avec la nature était vraiment particulier. Les distances entre les villages allaient jusqu’à parfois 450 km et nous forçaient au camping sauvage. De plus, les paysages étant tellement plats, nous pouvions voir à plus de 40 km autour de nous et vraiment observer des ciels qui nous offraient des spectacles de lumières inédits. C’est également dans cette région que nous avons pu voir le plus d’animaux jusqu’à présent : pingouins, baleines, lions de mer, guanacos, chevaux, mygales, scorpions, etc.". 

vélo,sport,fitness,tour du monde,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,patagonie,good planet,australie,nature,thailand,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement

Mygale en Patagonie

- A ce jour, vous avez parcourus combien de kilomètres ? Quelle sera votre prochaine étape, le Laos ? Physiquement,  est-ce si éprouvant et quelle est la "potion magique" pour entamer ce type d’aventure sportive et affronter au jour le jour vallées, cols, montagnes, kilomètres, chaleur ou/et froid, d'autres cultures ?

"Nous avons parcourus à ce jours 10700 km. Notre prochain pays est le Laos. Ensuite nous continuerons vers le Nord et atteindrons le Vietnam avant la Chine puis l’Asie centrale avant de commencer à se rapprocher de l’Europe.

Physiquement c’est très éprouvant. Cela a surtout à voir avec le rythme que nous nous imposons.Je pense que n’importe qui pourrait se lancer dans un voyage à vélo sans prérequis physique à conditions de rouler tranquillement et de ne pas être pressé. Sans oubliez par contre que certains pays obligent un rythme très élevé à cause du visa trop court. 

Je pense que la potion magique est l’envie d’y arriver. Certains jours sont très dur et parfois on ne veut pas monter sur notre selle. Certaines régions montagneuse et désertique sont, ont été et seront très difficiles à passer.  Mais nous savons que la satisfaction d’arriver dans de magnifiques endroits à la force des jambes vaut toutes les difficultés".  

- Savez-vous déjà de quelle manière vous aller célébrer votre passage au delà du cercle arctique et votre arrivée au Cap Nord fin août 2012 ?  

"Nous espérons atteindre le Cap Nord vers début août 2012. Un ami nous y attendra et c’est avec beaucoup d’émotions que nous franchirons le cercle polaire car cela constitue un de nos derniers objectifs dans ce voyage. Nous espérons y retrouver les mêmes sensations que nous avons ressenties lors de notre arrivée à Ushuaia (ville la plus australe du monde) avec des conditions difficiles, du vent, du froid mais un bonheur immense de se retrouver dans ces grands espaces. Nous reprendrons ensuite le cap vers le sud afin de retourner en Belgique, cap que nous aurons quitté depuis plus de 8 mois à ce moment-là".  

vélo,sport,fitness,tour du monde,tour de france,cycliste,projet,espagne,argentine,patagonie,good planet,australie,nature,thailand,laos,cap nord,cercle arctique,pédale,cols,kilomètre,environnement

Hauts plateaux d'Andalousie

- Que pourriez-vous conseiller à ces adultes, étudiants... qui souhaitent entreprendre un projet sportif et environnemental de cette envergure?

Lucas=> "Selon moi la préparation est d’une importance capitale. Avoir le matériel adéquat, une connaissance de base en mécanique (pour un voyage à vélo),connaitre les possibilités et les contraintes des visas des régions à traverser. Et pour ceux qui veulent ou qui n’ont pas d’autre choix : prendre le temps de bien préparer la recherche de sponsors.Il vaut mieux attendre et être vraiment prêt plutôt que de partir trop tôt. Nous nous sommes préparés pendant deux années complètes avant de nous lancer".

Matthieu=> "Il est évident que la préparation est capitale pour ce genre de projet. Chaque pièce de notre matériel a son importance et chaque défaut se fait sentir. Cependant, outre le matériel, il y a l’envie de réaliser un rêve que nous avons la chance d’avoir en commun. Pour ce faire, il nous a fallu discuter de chaque point afin d’être sûr d’être en concordance parfaite. Quel itinéraire choisir en prenant compte des envies de chacun. Quel budget. Nombre de kilomètre à parcourir. Des amis viendront-ils nous rejoindre ? Souhaitons-nous être médiatisés ? Etc. Il nous a fallu répondre à toutes ces questions afin de pouvoir se lancer dans cette entreprise commune".

Nous vous invitons à écrire ci-dessous vos messages de soutien afin d'encourager Lucas et Matthieu à la bonne continuation de leur magnifique aventure green et sportive. Suivez au jour le jour l'évolution de leur Tour du Monde pour la Planète sur www.neswbybike.be  !

Par l’intermédiaire de la page parrainage de leur site, vous pouvez parrainer les kilomètres parcourus par nos deux jeunes belges qui se transforment intégralement en dons pour l'association Goodplanet.be - cliquez ici pour en savoir davantage >>  

neswbybike Episode 2 from Jill Boon on Vimeo.